Le rapport sur la santé et la sécuritéDécembre 2010 - Vol. 8, No. 12

Sujet d'actualité

Survivre au temps des Fêtes et en profiterprint this article

Ne laissez pas le stress et la dépression gâcher votre temps des Fêtes


Comme le disent si bien les chants de Noël, voici arrivée la saison des réjouissances! La période des Fêtes peut être une période exceptionnelle de l'année, ponctuée de nombreuses activités sociales, réunions de famille et traditions consacrées. Cependant, pour certains, les exigences financières, émotionnelles et physiques de cette période peuvent causer du stress, de l'anxiété et même de la dépression.

Outre la liste des choses « à faire » qui semble interminable (courir les magasins, nettoyer, cuisiner, recevoir ), la pression qui accompagne le désir de créer le parfait temps des Fêtes peut devenir écrasante. Soyez réaliste, planifiez à l'avance et demandez de l'aide pour éviter que le stress et la dépression gâchent vos vacances.

Voici quelques conseils pour vous aider à vaincre le stress et l'anxiété du temps des Fêtes et à profiter des célébrations.

Ayez des attentes réalistes envers les Fêtes et ce que vous pouvez accomplir. En voulant créer le parfait temps des Fêtes, vous risquez d'en prendre trop et de vous sentir dépassé. À mesure que votre famille change et grandit, vous pourriez devoir jouer de souplesse quant à certaines de vos traditions et être ouvert à en créer de nouvelles. Par exemple, vous pourriez devoir tenir votre repas de famille un autre jour pour vous adapter à l'horaire de vos enfants devenus adultes.

Planifiez et écartez le stress. Organisez-vous en planifiant vos menus et en rédigeant vos listes de magasinage et vos listes " à faire " bien à l'avance. Désignez des journées précises pour magasiner, nettoyer, cuisiner, visiter vos amis et faire d'autres activités pour éviter la cohue de dernière minute.

Respectez votre budget. Décidez quel montant d'argent vous pouvez dépenser avant d'aller faire vos achats. Si vous dépassez votre budget maintenant, vous pourriez vous créer des difficultés financières pendant des mois. Si vos ressources sont limitées sur le plan monétaire, pensez à d'autres solutions créatives, comme, par exemple, faire un don à un organisme de bienfaisance au nom de quelqu'un, acheter des cadeaux pour les enfants seulement, offrir des cadeaux faits à la main ou faire un échange de cadeaux pour réduire le nombre de cadeaux à donner.

Demandez de l'aide. Ne croyez pas que vous devez absolument tout faire par vous-même lorsque vous recevez chez vous. Pour vous faciliter la tâche, invitez vos amis et votre famille à contribuer au repas en apportant un plat ou un dessert. Assurez-vous d'avoir de l'aide pour nettoyer par la suite. Se répartir les corvées permet de se simplifier la vie!

Ne vous tourmentez pas avec les réunions de famille. La période des Fêtes est un temps de l'année rempli d'émotions, et les conflits familiaux peuvent s'intensifier - particulièrement si vous demeurez tous sous le même toit pendant plusieurs jours. Dormez suffisamment pour vous aider à faire face aux tensions potentielles et éviter de vivre des sentiments de dépression, d'irritabilité et de frustration. Limitez le temps passé en famille s'il s'agit d'une situation pénible pour vous et soyez attentifs aux sentiments des autres, pour qui le temps des Fêtes peut aussi être une source de stress et de dépression.

Allez vers les autres. Être seul pendant les Fêtes peut être difficile, peut causer des sentiments de solitude et de tristesse et donner l'impression d'être coupé de tous. Faites un effort pour passer un peu de temps avec un ami ou communiquez avec un ami ou des membres de votre famille par téléphone. Trouvez-vous des activités sociales, communautaires, religieuses ou autres qui pourraient vous donner l'occasion de rencontrer de nouvelles personnes et de parler avec elles.

Faites du bénévolat. Donnez un coup de main et gardez le moral. Les banques alimentaires et autres organismes de bienfaisance ont souvent besoin d'aide supplémentaire à cette période de l'année, et donner de son temps est un bon moyen de se faire de nouveaux amis tout en aidant les gens dans le besoin.

Faites face à vos sentiments. Si vous avez récemment perdu un être cher ou si vos proches vous manquent, il est normal que vous ressentiez de la tristesse ou du chagrin. Permettez vous de vivre et d'exprimer toute émotion ressentie pendant la période des Fêtes.

Conservez vos saines habitudes. La façon dont vous prenez soin de vous a beaucoup d'incidence sur votre capacité à vous tirer d'affaire sur le plan émotionnel. Continuez de bien dormir et de faire de l'activité physique.

Pendant les Fêtes, surmontez la tentation de consommer de la nourriture et des boissons alcoolisées à outrance : vous ne ferez qu'augmenter votre sentiment de culpabilité et votre niveau de stress. Essayez de manger une collation santé ou de la soupe avant les rassemblements des Fêtes pour calmer votre faim. De cette façon, vous pourrez mieux rationner votre consommation de bonbons, de fromage ou de boissons.

Il peut être tentant d'abuser d'alcool et d'autres substances pour vous aider à vous détendre durant la période des Fêtes. Si vous avez des problèmes de consommation d'alcool ou de drogues, toutes activités sociales et les boissons alcoolisées qui les accompagnent peuvent rendre cette période particulièrement difficile pour vous. Le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) a rédigé des directives de consommation à faible risque que vous pouvez consulter pour vous aider.

Détendez-vous et refaites le plein d'énergie. Lorsque vous êtes fatigué, vous risquez de vous épuiser et d'augmenter votre niveau de stress. Prenez soin de vous en vous réservant une période chaque jour pour faire quelque chose d'agréable pour vous éclaircir l'esprit et vous détendre. Même quelques minutes à soi peuvent permettre de se rafraîchir et de se calmer. Sortez faire une promenade, écoutez de la musique apaisante, visionnez un film sur le thème de Noël ou plongez-vous dans la lecture d'un bon livre. Prendre le contrôle de votre emploi du temps vous donne du pouvoir et vous aide à éviter les sentiments de mélancolie.

Consultez un professionnel si vous êtes continuellement :


  • triste ou anxieux;

  • physiquement malade;

  • incapable de dormir;

  • irritable et désespéré;

  • incapable de faire face à vos tâches quotidiennes.



Communiquez avec votre médecin ou allez au service des urgences de l'hôpital le plus près de chez vous - particulièrement si cet état dure pendant un certain temps.

Avec un plan et une stratégie en main pour faire face aux défis du temps des Fêtes, vous pouvez remplacer le stress et la détresse par le plaisir et les célébrations.

D'autres conseils pour les Fêtes

Conseils et outils

10 conseils pour pelleter en toute sécuritéprint this article

Exposés au froid et à la neige qui caractérisent les hivers canadiens, la plupart d'entre nous ne connaissent que trop bien la tâche pénible et ardue que constitue le pelletage de la neige. Que ce soit à la maison ou au travail, pelleter peut s'avérer très exigeant; voici donc quelques conseils à suivre afin de vous protéger des risques liés à cette activité, tels que l'exposition au froid, la fatigue, le claquage musculaire, les blessures au dos et d'autres conséquences plus graves, comme les crises cardiaques.

1. Devriez-vous pelleter? Si vous n'avez pas l'habitude de pelleter, ou si vous n'êtes pas en forme physiquement, pelleter de la neige pourrait représenter un risque pour votre cœur et votre dos. Les personnes âgées, en surpoids ou qui ont des antécédents de problèmes cardiaques ou de maux de dos devraient tout simplement s'abstenir de pelleter et confier le déneigement à quelqu'un d'autre, ou encore utiliser une souffleuse.

2. Faites des exercices d'échauffement. Comme pour tout autre exercice, vous devriez consulter un médecin afin de vous assurer que vous êtes suffisamment en forme pour accomplir cette corvée, qui est très exigeante sur le plan physique. Avant de commencer à pelleter, échauffez-vous en effectuant des mouvements de flexion et d'étirement afin de détendre vos muscles et de les préparer à la tâche.

3. Utilisez la bonne pelle. Une pelle à neige doit être légère (environ 1,5 kg, c'est-à-dire un peu plus de 3 lb) et sa lame ne doit pas être trop large, sinon la charge sera trop lourde et imposera un effort trop intense à votre cœur et à votre dos. Le manche doit être suffisamment long pour que vous n'ayez pas à vous pencher pour pelleter. La poignée doit être en plastique ou en bois, le métal devenant trop froid. Suivez la règle suivante : lorsque la lame est placée au sol, la poignée devrait arriver à la hauteur de votre coude lorsque vous vous tenez bien droit.

4. Habillez-vous adéquatement. Portez plusieurs couches de vêtements chauds et légers, dans lesquels vous pouvez bouger facilement et confortablement. La couche intérieure doit être constituée de sous-vêtements à résille ou thermiques qui permettent à la transpiration de s'échapper. Assurez-vous que votre tête (vos oreilles en particulier), vos pieds et vos mains sont bien couverts. Portez des bottes d'hiver chaudes, hydrofuges, à tige haute et antidérapantes. Enfilez des gants légers et souples, qui assurent une bonne prise. S'il fait très froid, couvrez-vous la bouche. Ne pelletez pas si les températures tombent au-dessous de 40 °C, ou de 25 °C à 30 °C s'il vente.

5. Pelletez à un rythme lent et régulier. Pelleter de la neige habillé d'épaisses couches de vêtements peut être aussi ardu que de soulever des poids. Vous pourriez être tenté de terminer cette tâche le plus rapidement possible, mais rappelez-vous qu'il est préférable de rester en mouvement et de pelleter à un rythme régulier. Pour un pelletage continu, on recommande généralement 15 pelletées par minute. Pelleter vous fera transpirer, et vous risquez de frissonner si vous arrêtez. Le truc est de pelleter efficacement sans se fatiguer.

6. Poussez - ne soulevez pas. Poussez la neige plutôt que de la soulever. Si vous devez la lancer, ne prenez que la quantité de neige que vous pouvez soulever facilement. Rappelez-vous : plus la neige est mouillée, plus elle est lourde.

7. Lancez la neige devant vous - pas de côté. Faites pivoter vos pieds dans la direction où vous lancez la neige plutôt que d'effectuer une torsion du tronc. Ne lancez pas la neige par-dessus votre épaule ou de côté.

8. Utilisez un pousse-neige. Envisagez l'utilisation d'un pousse-neige afin de pousser la neige plutôt que de la soulever. Le pousse-neige vous permettra de déplacer la neige en déployant moins d'efforts, et de la remonter sans jamais avoir à la soulever.

9. Reposez-vous. Prenez des pauses fréquentes et buvez des liquides tièdes sans alcool. Dans des conditions extrêmes, comme par temps froid ou par grand vent, l'idéal est de faire alterner des périodes de 15 minutes de pelletage et de 15 minutes de repos.

10. Apprenez-en davantage sur la façon de pelleter de manière sécuritaire.


La rubrique Réponses SST du site du CCHST contient d'autres renseignements sur le pelletage de la neige en général, sur les aspects ergonomiques du pelletage et sur le travail au froid.

Nouvelles du CCHST

Manutention manuelle des matériaux - une activité dangereuseprint this article

Les troubles musculo squelettiques (TMS) causent d'importantes douleurs - aux muscles, aux tendons ou aux nerfs du bas du dos, des épaules, du cou, des coudes, des poignets et des mains. Selon la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (CSPAAT) de l'Ontario, les TMS représentent la principale cause de demandes d'indemnisation entraînant une perte de temps au travail. Les TMS causent de la souffrance à des milliers de travailleurs chaque année, et la manutention manuelle des matériaux en est la principale responsable.

Pour mieux comprendre les facteurs de risques associés à la manutention manuelle des matériaux qui contribuent aux blessures liées aux TMS et savoir comment prévenir ces blessures sur votre lieu de travail, le CCHST présente le webinaire :

« Manual Materials Handling: Risky Business » (Manutention manuelle des matériaux : une activité dangereuse)

Quantifier les risques liés à la manutention manuelle des matériaux au travail


Le mercredi 19 janvier 2011

De 13 h à 14 h 30 (HNE)

Présentateur : Dhananjai Borwankar, spécialiste technique du CCHST


Le webinaire présente les cinq principaux facteurs qui contribuent aux blessures liées aux troubles musculo squelettiques (TMS) résultant de la manutention manuelle des matériaux (MMM). La présentation met l'accent sur la quantification de ces facteurs afin de comprendre comment déterminer les tâches qui sont particulièrement dangereuses sur le lieu de travail, et quelles parties du corps présentent le plus de risque lorsqu'on effectue ces dernières.

En connaissant ces cinq facteurs fondamentaux, vous saurez comment déterminer les problèmes dans des situations concrètes sur le lieu de travail et comment élaborer et mettre à profit un programme stratégique de réduction des blessures liées aux TMS.

Le présentateur du webinaire, Dhananjai Borwankar, spécialiste technique du CCHST et expert-résident en matière de troubles musculo squelettiques, présentera des études de cas pertinentes illustrant comment vous pouvez appliquer ces processus concrets sur votre lieu de travail. La présentation vous montrera comment faire en sorte que le programme d'ergonomie de votre organisation mette l'accent sur la réduction des exigences physiques associées à la manutention manuelle des matériaux.

En tant que participant à ce webinaire, vous recevrez des outils et des listes de vérification personnalisables du CCHST pour vous aider à déterminer et à traiter les problèmes particuliers relatifs aux TMS au travail. Vous aurez également l'occasion au cours de la présentation en direct de poser des questions au présentateur, à partir de votre poste de travail ou d'une salle de réunions.

En vous inscrivant à ce webinaire en direct du CCHST, vous profiterez d'une présentation enrichissante et aurez l'occasion de poser des questions directement au présentateur, à partir de votre poste de travail ou d'une salle de réunions.

Ce webinaire profitera à toutes les personnes intéressées à apprendre comment reconnaître et réduire les blessures associées à la manutention manuelle des matériaux. Il sera plus particulièrement utile aux employeurs, aux superviseurs, aux gestionnaires, aux professionnels de la santé et de la sécurité, et aux représentants et aux professionnels des soins de santé.

Attribution de crédits

Une demande a été soumise en vue de l'attribution de crédits dans le cadre de la formation continue.
Apprenez-en plus sur le webinaire ou sur la façon de vous inscrire en ligne.

Pour obtenir de plus amples renseignements

Apprenez-en plus sur les TMS et la MMM grâce à ces cours en ligne offerts par le CCHST :

  • Les troubles musculo-squelettiques : prévention

  • Les troubles musculo squelettiques : sensibilisation

  • La manutention manuelle des matériaux


  • Guide santé sécurité des travailleurs d'entrepôt, CCHST

    Téléchargez l'affiche gratuite Méthodes de levage : comment lever en toute sécurité, CCHST

    Mot de la fin

    À la recherche d'une bourse d'études? Ne cherchez plus!print this article

    Le Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail (CCHST) accepte les candidatures pour les bourses d'études annuelles Dick Martin. Si vous êtes inscrit à un programme en santé et sécurité au travail (menant à l'obtention d'un certificat ou d'un diplôme en santé et sécurité au travail) dans un collège ou une université canadienne, vous êtes admissible. Veuillez transmettre cette information à un étudiant si vous n'en êtes pas un vous-même. Cette année, le CCHST offre trois bourses de 3 000 $ chacune.

    Comment poser sa candidature

    Tout ce qu'il faut faire est de soumettre une rédaction de 1 000 à 1 200 mots sur un sujet lié au domaine de la santé et de la sécurité au travail. Les rédactions seront jugées en fonction de leur contenu, de leur valeur pratique et théorique, et de la présentation et du style.

    Agissez maintenant! - La date limite pour poser sa candidature est le 31 janvier 2011.

    Apprenez-en davantage sur les bourses d'études Dick Martin et posez votre candidature.

    Faites-nous part de vos commentaires.
    Votre rétroaction et vos idées de sujets sont les bienvenues.

    Communiquez avec nous.

    • Find us on Facebook
    • Follow us on Twitter
    • Listen to our Podcasts
    • Subscribe to our YouTube channel
    • Follow us on LinkedIn
    • View our pins on Pinterest
    • Subscribe to our RSS feeds
    • Add us on Google+

    Préparé par le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, le Rapport sur la santé et la sécurité est un bulletin de nouvelles mensuel qui fournit des renseignements, des conseils et des ressources pour aider à maintenir un milieu de travail sain et sécuritaire, et assurer le mieux-être global des travailleurs.

    Vous pouvez annuler votre inscription en tout temps. Si vous avez reçu ce bulletin de nouvelles par l’intermédiaire d’un ami, pourquoi ne pas vous inscrire vous-même?

    Le respect de la vie privée vous préoccupe? Le CCHST ne vend pas et ne partage pas vos renseignements personnels. Consultez notre politique en matière de respect de la vie privée.

    CCHST, 135, rue Hunter Est, Hamilton (Ontario) L8N 1M5
    1-800-668-4284 serviceclientele@cchst.ca
    cchst.ca

    © 2016, Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail