Le rapport sur la santé et la sécuritéVol. 10, No. 5

Sujet d'actualité

Chaleur et déshydratationprint this article

Le temps est humide et les températures montent en flèche; vous travaillez fort depuis des heures. Vous vous sentez étourdi, un violent mal de tête vous fait souffrir et votre soif intense vous rappelle soudainement que cela fait des heures que vous n'avez pas pris de pause pour vous rafraîchir. Vous pourriez souffrir de déshydratation : une telle situation peut causer de graves problèmes de santé si elle n'est pas contrôlée.

Le corps humain est composé de 60 % d'eau environ. L'eau est un élément essentiel pour la vie humaine; vous en avez besoin pour préserver le bon fonctionnement de votre organisme et pour en réguler la température. L'eau aide à éliminer les déchets et les toxines, facilite la digestion, lubrifie les articulations et les yeux, et maintient la peau saine. Elle est indispensable.

Si vous ne buvez pas suffisamment de liquide pour remplacer l'eau que vous perdez par la transpiration et au cours de vos activités quotidiennes, vous pouvez vous déshydrater. Lorsque la teneur en eau normale de votre corps se trouve réduite, l'équilibre des minéraux (sels et sucres) dans l'organisme est affecté, ce qui influe sur la façon dont celui-ci fonctionne. Même une légère perte de fluides entraîne une perte d'énergie chez une personne moyenne; une perte de fluides de 15 % peut causer la mort.

Comment se produit la déshydratation

Plusieurs facteurs peuvent avoir une incidence sur la déshydratation : l'environnement, le niveau d'activité physique, les maladies ou les problèmes de santé et le régime alimentaire.

Travailler à l'extérieur, au soleil, à la chaleur et à l'humidité, peut vous amener à transpirer et à perdre des fluides rapidement. À l'intérieur, l'air chauffé peut également entraîner la perte de fluides. Se trouver à une altitude supérieure à 2 500 mètres (8 200 pieds) risque d'accroître la fréquence à laquelle vous évacuez l'urine et d'accélérer la respiration, ce qui, en retour, vous amène à utiliser plus de fluides corporels.

Si vous faites un travail exigeant physiquement ou de l'activité physique intense qui vous fait transpirer, le risque de déshydratation augmente.

La déshydratation peut également être le résultat d'une maladie ou d'un problème de santé. La fièvre, les vomissements ou la diarrhée peut vous faire perdre plus de fluides, tout comme le ferait un problème de santé comme le diabète, qui provoque un besoin fréquent d'uriner.

La surconsommation d'alcool peut causer la déshydratation. De plus, le fait de consommer des boissons sucrées et du café en vue de s'hydrater peut favoriser la déshydratation. Ces boissons contiennent habituellement de la caféine : celle-ci peut causer l'envie fréquente d'uriner. Aussi, toute boisson à forte teneur en sucre fait travailler l'organisme davantage pour le métaboliser, ce qui provoque encore plus de déshydratation.

Signes de déshydratation

La déshydratation peut être désignée comme étant légère, modérée ou sévère. Soyez attentif aux symptômes suivants.

Déshydratation légère à modérée :


  • soif excessive;

  • vertiges ou étourdissements;

  • mal de tête;

  • fatigue ou somnolence;

  • sécheresse de la bouche, des lèvres et des yeux;

  • urine jaune foncé

  • évacuation de l'urine moins fréquente, moins abondante (moins de trois à quatre fois par jour).



La déshydratation modérée peut entraîner la perte de force physique et de résistance, et représente la principale cause d'épuisement dû à la chaleur. Vous devriez être en mesure de réduire l'importance de la déshydratation en buvant plus de liquides.

Si la déshydratation se poursuit, elle peut avoir une incidence sur la fonction rénale et provoquer des calculs rénaux, des dommages au foie, aux articulations et aux muscles, des problèmes liés au cholestérol, de même que de la constipation.

Déshydratation sévère
La déshydratation légère ou modérée peut mener à la déshydratation sévère, qui constitue une urgence médicale exigeant une attention médicale immédiate. Soyez attentif aux symptômes suivants :


  • peau sèche et plissée qui ne se remet pas en place rapidement lorsqu'elle est pincée;

  • incapacité d'uriner ou aucune évacuation d'urine pendant huit heures;

  • somnolence, désorientation et irritabilité;

  • enfoncement des yeux;

  • pouls faible;

  • rythme cardiaque rapide;

  • mains et pieds froids;

  • convulsions;

  • présence de sang dans les selles ou les vomissures.



Les capacités mentales et de concentration s'affaiblissent à mesure que la déshydratation augmente, affectant par le fait même votre sécurité et celle des personnes qui vous entourent.

Quelles mesures les employeurs peuvent-ils prendre pour prévenir la déshydratation?

Les employeurs sont tenus de fournir et de maintenir un environnement de travail sécuritaire.


  • Informez les employés sur les causes de la déshydratation, les moyens d'en reconnaître les symptômes et les outils pour s'en prémunir.

  • Renforcez continuellement les messages de prévention grâce à la formation continue et aux rappels visuels (par exemple, des affiches) pour encourager les employés à s'hydrater, et surveillez les signes de déshydratation.

  • Veillez à ce qu'un système de jumelage soit mis en place pour que les travailleurs se surveillent entre eux pour la présence de symptômes de déshydratation.

  • Assurez-vous qu'il est possible d'accéder facilement à de l'eau potable et encouragez les employés à se rafraîchir souvent.

  • Là où c'est possible, planifiez les tâches de façon à ce que les travaux lourds soient exécutés pendant les périodes les plus fraîches.

  • Aménagez des coins à l'ombre ou des abris pour permettre aux personnes qui travaillent à l'extérieur de s'évader de la chaleur et de se reposer.

  • Préparez un plan d'urgence qui contient des procédures permettant de prodiguer des premiers soins et des soins médicaux aux travailleurs affectés. Il est impératif de posséder un tel plan, particulièrement dans des conditions extrêmes.



Quelles mesures les employés peuvent-ils prendre pour prévenir la déshydratation?

L'apport quotidien en eau qui est recommandé peut varier selon la personne et des facteurs comme l'âge, le climat et le niveau d'activité physique.


  • Buvez amplement de liquides pour remplacer les fluides perdus, soit au moins une tasse toutes les 15 à 20 minutes. Les liquides peuvent être pris sous forme d'eau, de lait partiellement écrémé ou de jus de fruits. Les boissons pour sportifs conçues pour remplacer les fluides corporels et les électrolytes peuvent être prises en modération.

  • L'apport en liquide doit être équivalent à la perte de fluides. En moyenne, il peut être nécessaire de boire environ un litre d'eau toutes les heures pour compenser la perte de fluides.

  • Évitez les boissons caféinées et sucrées, et ne consommez JAMAIS d'alcool (p. ex. de la bière) pour vous hydrater.

  • Surveillez la couleur de votre urine; elle devrait être claire à jaune pâle. Si elle est foncée ou concentrée, vous pourriez être déshydraté : consommez plus de liquides.



Si vous ou un collègue de travail commencez à montrer des signes ou des symptômes de déshydratation, demandez immédiatement de l'assistance médicale. Pendant que vous attendez l'arrivée des secours, déplacez-vous vers un endroit frais afin de vous reposer. Si elle n'est pas traitée immédiatement, la déshydratation sévère peut entraîner de graves complications et même la mort.

Renseignements


Conseils et outils

Enquête sur les entorses et les douleursprint this article

Lorsque vous élaborez un programme d'ergonomie axé sur la prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) liés au travail, l'une des étapes à suivre consiste à questionner les travailleurs sur leur état de santé. Une enquête sur les symptômes peut vous aider à découvrir quand les travailleurs ressentent de l'inconfort, de la douleur ou une incapacité pouvant découler des activités exécutées en milieu de travail.

Le CCHST a créé un modèle de liste de vérification que vous pouvez utiliser pour interroger vos employés. L'enquête est composée de 46 questions précises sur la nature et le siège de la douleur ou de l'inconfort que peuvent éprouver les travailleurs, ainsi que sur l'incidence de la douleur sur l'individu et son travail. Il est également possible de personnaliser la liste de vérification pour mieux répondre aux besoins de votre lieu de travail et appuyer vos initiatives en matière de prévention des TMS.

Examinez le modèle d'enquête sur la santé du CCHST.

Accédez à de plus amples ressources offertes par le CCHST dans la section sur l'ergonomie de la page des principaux thèmes.

Si vous avez d'autres questions concernant les TMS ou toute autre préoccupation en lien avec la santé et la sécurité, communiquez avec notre équipe des Demandes de renseignements et des Services à la clientèle. Ce service est gratuit, fiable et confidentiel.

De la SST pour emporter

Balados : le SGH au Canada et la protection contre la foudreprint this article

Les balados de la série De la SST pour emporter! présentent une mise à jour sur le SGH au Canada ainsi que la rediffusion opportune de l'épisode sur la protection contre la foudre.

Balado en vedette : « Update on GHS in Canada »

Lorraine Davison, gestionnaire des Services chimiques du Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, discute des plus récentes mises à jour apportées au SGH ainsi que de la façon dont ces mises à jour influeront sur les milieux de travail au Canada. Cet épisode est offert en anglais seulement.

La durée du balado est de 5 min 17 s. Écoutez le balado maintenant.

Reprise du balado : Protection contre la foudre

Le CCHST explique comment faire pour rester en sécurité tout en travaillant à l'extérieur pendant un orage.

La durée du balado est de 6 min 49s. Écoutez le balado maintenant.

Le CCHST produit chaque mois des balados GRATUITS conçus pour vous informer des derniers renseignements, conseils, études et avis d'experts diffusés en ce qui concerne la santé, la sécurité et le mieux-être des travailleurs canadiens. Cette collection de balados que vous pouvez télécharger et écouter au moment et à l'endroit de votre choix vous offre vraiment De la SST pour emporter!

Parcourez la liste complète des sujets traités dans les balados. Mieux encore, abonnez-vous sur iTunes afin de ne pas manquer un seul épisode!

Nouvelles du CCHST

Nouveauté dans la Zone des jeunes travailleurs : Trousse pédagogiqueprint this article

Chaque année, de jeunes travailleurs subissent des blessures ou même perdent la vie sur les lieux de travail. Il est prouvé que l'intégration de la santé et de la sécurité dans les salles de classe aide à prévenir les accidents et les blessures. Les enseignants jouent un rôle crucial quand vient le temps d'aider les étudiants à se lancer dans le monde du travail de façon sécuritaire.

Il y a quelque temps, le CCHST lançait la Trousse pédagogique sur la santé et la sécurité, une boîte à outils pratique en format papier qui se veut une ressource à l'intention des enseignants que ceux-ci peuvent utiliser en classe pour mieux informer leurs jeunes étudiants. À la mi mai de cette année, nous avons lancé une version élémentaire de la trousse pédagogique, accessible en ligne et offerte gratuitement, à titre de service au public. Celle ci contient les principaux éléments de la trousse, et est accessible à partir de la Zone des jeunes travailleurs.

La version intégrale de la Trousse pédagogique sur la santé et la sécurité du CCHST contient plus de 200 pages de renseignements, de conseils, d'activités à faire en classe, de documents à distribuer, de diapositives et de questionnaires liés à la sécurité. D'abord lancée en version imprimée seulement, elle est maintenant offerte gratuitement, en trois formats distincts : en version électronique, imprimée ou regroupée (électronique + imprimée).

La Trousse pédagogique sur la santé et la sécurité est conçue pour les enseignants qui travaillent avec des étudiants des niveaux intermédiaires et supérieurs du secondaire; toutefois, de nombreuses ressources peuvent être adaptées pour des élèves plus jeunes.

Avec l'arrivée des étudiants sur le marché du travail cet été, l'ajout de la Trousse pédagogique est une amélioration de la Zone des jeunes travailleurs qui arrive à point.

Pour obtenir de plus amples détails :

Trousse pédagogique sur la santé et la sécurité - Version élémentaire gratuite

Trousse pédagogique sur la santé et la sécurité - Version intégrale

Zone des jeunes travailleurs

Visitez la trousse pédagogique.

Mot de la fin

Selon les résultats du sondage…print this article

Nous aimerions remercier tous ceux parmi vous (plus de 1 800 personnes) qui ont rempli le sondage sur la santé et la sécurité au mois d'avril et partagé leurs opinions et leurs suggestions avec nous. Ainsi, nous avons appris que :


  • 97,3 % d'entre vous estiment que le Rapport est utile;

  • 99,3 % d'entre vous sont satisfaits du contenu et du format du Rapport sur la santé et la sécurité;

  • 81,8 % d'entre vous utilisent les renseignements contenus dans le Rapport pour la mise en œuvre de changements permettant de créer des milieux de travail plus sains et plus sécuritaires.



Les trois sujets sur lesquels les lecteurs aimeraient en apprendre davantage sont :


  • les programmes de santé et de sécurité;

  • la promotion de la santé (aspect psychosocial);

  • les nouvelles et les derniers développements.



La plupart d'entre vous lisent habituellement le Rapport sur votre ordinateur au travail; toutefois, 8,5 % l'ont lu sur un téléphone intelligent ou sur une tablette électronique/iPad.

Vos commentaires et vos suggestions seront utilisés au moment d'élaborer du contenu sur les enjeux futurs et de rafraîchir l'aspect général du Rapport.

Félicitations à Mark Yetman d'Iqaluit, au Nunavut, heureux gagnant d'un lecteur électronique iPod nano.

Comme toujours, je vous invite à nous transmettre vos idées et vos commentaires à l'adresse électronique suivante : editor. Votre participation est appréciée et très importante pour nous permettre d'offrir des ressources crédibles qui répondent à vos besoins.

Lynda Brown

Directrice de la rédaction du Rapport sur la santé et la sécurité

Faites-nous part de vos commentaires.
Votre rétroaction et vos idées de sujets sont les bienvenues.

Communiquez avec nous.

  • Find us on Facebook
  • Follow us on Twitter
  • Listen to our Podcasts
  • Subscribe to our YouTube channel
  • Follow us on LinkedIn
  • View our pins on Pinterest
  • Subscribe to our RSS feeds
  • Add us on Google+

Préparé par le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, le Rapport sur la santé et la sécurité est un bulletin de nouvelles mensuel qui fournit des renseignements, des conseils et des ressources pour aider à maintenir un milieu de travail sain et sécuritaire, et assurer le mieux-être global des travailleurs.

Vous pouvez annuler votre inscription en tout temps. Si vous avez reçu ce bulletin de nouvelles par l’intermédiaire d’un ami, pourquoi ne pas vous inscrire vous-même?

Le respect de la vie privée vous préoccupe? Le CCHST ne vend pas et ne partage pas vos renseignements personnels. Consultez notre politique en matière de respect de la vie privée.

CCHST, 135, rue Hunter Est, Hamilton (Ontario) L8N 1M5
1-800-668-4284 serviceclientele@cchst.ca
cchst.ca

© 2016, Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail