Fiches d’information Réponses SST

Des fiches d’information faciles à comprendre, présentées sous forme de questions et de réponses, couvrent une vaste gamme de sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, des dangers aux maladies, en passant par l’ergonomie et la promotion de milieux de travail sains. PLUS SUR >

Téléchargez l’application gratuite Réponses SST
Télécharger dans l’App Store Disponible sur Google Play

Recherche toutes les fiches d’information:

Vous pouvez taper un mot, une expression ou poser une question

Comment travailler en toute sécurité avec - des produits dangereux à l'aide du pictogramme « Tête de mort sur deux tibias »

Que symbolise ce pictogramme?

Tête de mort sur deux tibias

Le symbole dans le pictogramme est un crâne humain avec deux tibias croisés derrière. Le symbole indique que les produits dangereux avec ce pictogramme peuvent causer la mort ou l'empoisonnement.

Les produits dangereux avec ce pictogramme peuvent être utilisés en toute sécurité en adoptant des pratiques appropriées d'entreposage et de manipulation.


Quelles classes de danger utilisent le pictogramme Tête de mort sur deux tibias?

Une seule classe de dangers du SIMDUT 2015 utilise la tête de mort sur deux tibias : Toxicité aiguë. Cette classe de danger est différente des autres classes de danger, car elle tient compte individuellement de chaque voie d'exposition applicable : orale (avalé ou ingéré), cutanée (contact avec la peau) et inhalation (respiration).

Il existe quatre catégories dans la classe de danger Toxicité aiguë, mais le pictogramme Tête de mort sur deux tibias n'est attribué qu'à trois catégories pour chaque voie d'exposition :

  • Toxicité aiguë (voie orale) – catégorie 1, catégorie 2 et catégorie 3
  • Toxicité aiguë (voie cutanée) – catégorie 1, catégorie 2 et catégorie 3
  • Toxicité aiguë (inhalation) – catégorie 1, catégorie 2 et catégorie 3

Le pictogramme Tête de mort sur deux tibias est attribué à la catégorie 4 pour chaque voie d'exposition.


Quels sont les dangers des produits avec le pictogramme Tête de mort sur deux tibias?

La toxicité aiguë se rapporte aux effets suivants :

  • à la suite d'un contact cutané ou de l'ingestion d'une dose unique d'une substance ou de doses multiples données dans les 24 heures, ou
  • une exposition par inhalation pendant quatre heures.

La toxicité aiguë pourrait résulter d'une exposition au produit lui-même ou à un produit qui, au contact de l'eau, libère une substance capable de causer une toxicité aiguë.


Quels sont les mots-indicateurs et mentions de danger utilisés?

Les mots-indicateurs et mentions de danger du SIMDUT 2015 pour les classes et les catégories de danger attribuées au pictogramme Tête de mort sur deux tibias sont les suivants :

Classe et catégorie de danger Mot-indicateur Mention de danger
Toxicité aiguë (voie orale) – catégorie 1 et catégorie 2 Risque Mortel si avalé
Toxicité aiguë (voie orale) – catégorie 3 Risque Toxique si avalé
Toxicité aiguë (voie cutanée) – catégorie 1 et catégorie 2 Risque Mortel par contact cutané
Toxicité aiguë (voie cutanée) – catégorie 3 Risque Toxique par contact cutané
Toxicité aiguë (inhalation) – catégorie 1 et catégorie 2 Risque Mortel si inhalé
Toxicité aiguë (inhalation) – catégorie 3 Risque Toxique si inhalé

Une mention de danger supplémentaire est requise si le produit, lorsqu'il est en contact avec l'eau, libère un gaz qui peut causer une toxicité aiguë. Dans cette situation, voici la mention requise pour un gaz :

  • Toxicité aiguë (par inhalation) – catégorie 1 ou 2 : « Au contact de l'eau, libère des gaz mortels en cas d'inhalation ».
  • Toxicité aiguë (par inhalation) – catégorie 3 : « Au contact de l'eau, libère des gaz toxiques en cas d'inhalation ».

Y a-t-il d'autres dangers associés aux produits avec le pictogramme Tête de mort sur deux tibias?

En plus des dangers précis représentés par le pictogramme Tête de mort sur deux tibias, il est important de se rappeler que le produit peut présenter d'autres dangers, notamment :

  • autres risques pour la santé, comme la corrosion ou l'irritation cutanée, la cancérogénicité ou la toxicité pour certains organes cibles (exposition unique ou répétée);
  • dangers physiques, comme corrosifs pour les métaux, inflammabilité ou réactivité.

TOUJOURS vérifier la fiche de données de sécurité (FDS) et l'étiquette du produit utilisé pour s'assurer de savoir quel produit est utilisé et de connaître toutes les précautions et tous les dangers qui y sont associés. Dans le doute, poser des questions.


Comment les produits avec le pictogramme Tête de mort sur deux tibias peuvent-ils être manipulés en toute sécurité?

  • TOUJOURS vérifier la FDS afin d'obtenir des renseignements sur TOUS les dangers et les précautions à prendre pour le produit utilisé. Dans le doute, poser des questions.
  • S'il est impossible d'éliminer un produit qui appartient à la classe de danger Toxicité aiguë, évaluer s'il est possible de le remplacer par un produit moins dangereux (p. ex. produits qui appartiennent à la classe de danger Toxicité aiguë – catégorie 3 ou 4, sont moins dangereux que ceux qui appartiennent à la classe de danger Toxicité aiguë – catégorie 1 ou 2).
  • Suivre les pratiques de travail sécuritaires indiquées dans la FDS et par l'employeur.
  • Toujours utiliser la plus petite quantité possible.
  • Inspecter tous les contenants pour détecter les dommages ou les fuites avant de les manipuler. Ouvrir les contenants lentement et avec soin afin de prévenir tout déversement et la dispersion dans l'air.
  • Garder les contenants fermés hermétiquement lorsqu'ils ne servent pas.
  • Éviter de produire ou de libérer de la vapeur, de la buée, de la poussière ou du gaz dans l'air en milieu de travail. Empêcher la libération incontrôlée de ces produits dans l'air.
  • Éviter de nettoyer à sec des matières solides. Utiliser plutôt une technique de mouillage préventif ou un aspirateur muni de filtres à haute efficacité (HEPA).
  • Pour les dangers liés à l'inhalation, ne pas inhaler la poussière, la fumée, la bruine, les vapeurs ou le jet. Utiliser uniquement en plein air ou dans un endroit bien ventilé. En cas de ventilation inadéquate, porter un appareil de protection respiratoire.
  • Pour les dangers associés à une exposition par voie cutanée ou par voie orale, se laver soigneusement les mains après la manipulation. Ne pas manger, boire ou fumer en utilisant ces produits.
  • Pour les dangers associés à une exposition par voie cutanée, éviter le contact avec les yeux, la peau ou les vêtements. Porter des gants et des vêtements de protection au besoin.
  • L'équipement de protection individuelle (ÉPI) peut comprendre un appareil de protection respiratoire, des lunettes, un écran facial et des vêtements de protection contre les produits chimiques, comme des gants et un tablier faits de matériaux qui protègent contre le produit qui appartient à la classe de danger Toxicité aiguë.
  • Connaître les symptômes types associés à une surexposition et les premiers soins appropriés. Signaler immédiatement tout indice de malaise à son superviseur.
  • Parfois, on ne doit pas travailler seul avec un produit qui appartient à la classe Toxicité aiguë.
  • Enlever les vêtements contaminés et l'équipement de protection avant d'entrer dans les aires de repas ou de quitter l'aire de travail.
  • Bien entretenir les locaux (p. ex. garder les surfaces propres, ne pas laisser la poussière s'accumuler).
  • Signaler immédiatement les déversements, les fuites ou les problèmes liés aux mesures de contrôle des dangers.
  • Informer le personnel de l'entretien des dangers des produits auxquels ils pourraient être exposés.

Comment les produits avec le pictogramme Tête de mort sur deux tibias peuvent-ils être manipulés en toute sécurité?

  • Rester informé de toute autre condition spéciale d'entreposage. Lire la FDS pour obtenir de l'information.
  • Pour les dangers associés à une exposition par inhalation, entreposer dans un endroit bien aéré. Garder le contenant fermé hermétiquement.
  • Entreposer dans un endroit frais et sec, loin de la lumière directe du soleil et des voies d'évacuation. Installer des panneaux d'avertissement.
  • Entreposer dans un endroit verrouillé au besoin.
  • Dans la mesure du possible, éviter d'entreposer les produits en grandes quantités. Ne pas entreposer en trop grande quantité.
  • Inspecter régulièrement les contenants et les aires d'entreposage afin de déceler tout indice de fuite ou de dommage. Contenir les déversements ou les fuites en entreposant les contenants sur des plateaux faits de matériaux compatibles.
  • Les contenants vides peuvent contenir des résidus dangereux. Entreposer séparément. Garder fermés.
  • Entreposer les contenants à une hauteur facilitant la manipulation, idéalement sous la hauteur des yeux. L'entreposage sur des étagères trop élevées augmente le risque d'échapper un contenant ainsi que la gravité des blessures ou de l'exposition en cas de chute.
  • S'assurer que l'équipement approprié de lutte contre les incendies et de nettoyage de déversements est facilement accessible.
  • Se conformer à tous les règlements applicables en matière de santé et de sécurité, ainsi qu'aux codes du bâtiment et de prévention des incendies.

Que doit-on faire en cas d'urgence?

Comprendre et mettre en pratique les consignes d'urgence afin de savoir comment procéder, le cas échéant.

  • S'assurer que le bassin oculaire et la douche d'urgence sont facilement accessibles dans l'aire de travail immédiate. Ces appareils doivent être vérifiés régulièrement.
  • En cas de déversement ou de fuite, porter immédiatement un appareil respiratoire de situation d'urgence et quitter les lieux.
  • Signaler immédiatement à son superviseur toute défaillance du système de ventilation, toute fuite et tout déversement.
  • Préparer les procédures et l'équipement de lutte contre les déversements (p. ex. matériaux absorbants pour contenir les déversements, ÉPI, etc.).
  • Signaler immédiatement les fuites à son superviseur, avertir les personnes sur place et se rendre dans un lieu sûr au besoin.
  • S'assurer que les soins médicaux appropriés sont accessibles (p. ex. antidotes, copie de la FDS pour l'urgentologue ou les premiers répondants, etc.).
  • SI AVALÉ : Appeler immédiatement un centre antipoison ou un médecin. Un traitement précis peut être nécessaire. Se rincer la bouche.
  • SUR LA PEAU : Laver avec beaucoup d'eau. Appeler immédiatement un centre antipoison ou un médecin pour des dangers plus graves ou appeler un centre antipoison ou un médecin si vous vous sentez mal pour les dangers moins graves. Un traitement précis peut être nécessaire. Enlever immédiatement les vêtements contaminés et les laver avant de les réutiliser.
  • EN CAS D'INHALATION : Transporter la personne à l'air frais et s'assurer qu'elle respire confortablement. Appeler immédiatement un centre antipoison ou un médecin. Un traitement précis est urgent.

Dernière mise à jour du document le 1 novembre 2017

Ajoutez un badge à votre site Web ou à votre intranet afin que vos travailleurs puissent trouver rapidement des réponses à leurs questions sur la santé et la sécurité.

Avertissement

Bien que le CCHST s’efforce d’assurer l’exactitude, la mise à jour et l’exhaustivité de l’information, il ne peut garantir, déclarer ou promettre que les renseignements fournis sont valables, exacts ou à jour. Le CCHST ne saurait être tenu responsable d’une perte ou d’une revendication quelconque pouvant découler directement ou indirectement de l’utilisation de cette information.