Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Institutional links

Suivez le CCHST sur:
Facebook  Twitter  PinInterest LinkedIn
Youtube  Google Plus  RSS


Qu'est-ce que le phénomène de Raynaud?

Le phénomène de Raynaud, parfois appelé maladie ou syndrome de Raynaud, est un trouble de la circulation sanguine au niveau des doigts et des orteils (et parfois aussi du nez et des oreilles) qui est aggravé par le froid. En effet, le froid produit une réduction anormale de la circulation sanguine, ce qui donne à la peau un aspect pâle, cireux ou bleuté que l'on observe facilement dans les doigts, delà le nom de blanchiment des doigts, doigt cireux ou doigt mort parfois donné à cette affection.

Parmi les nombreuses causes du phénomène de Raynaud, certaines sont liées à l'exposition professionnelle. Bien qu'il soit ordinairement associé au syndrome des vibrations mains-bras lorsqu'il s'agit d'une exposition en milieu de travail, ce phénomène est également observé dans d'autres cas de maladie professionnelle. Il est important de connaître les signes et symptômes du phénomène de Raynaud et les aspects du travail qui peuvent être à leur origine. C'est ainsi que l'on pourra prévenir la maladie ou l'empêcher de s'aggraver. Si cette affection n'est pas décelée à ses premiers stades, elle peut entraîner une détérioration permanente de la circulation dans les doigts.

Bien que le phénomène de Raynaud ne mette pas la vie en danger, il existe des cas graves où les travailleurs souffrent d'une invalidité et doivent même parfois abandonner leur emploi. Dans un petit nombre de cas extrêmes, il peut y avoir cyanose de la peau et gangrène, alors que dans les cas moins graves, les travailleurs devront simplement modifier leurs activités personnelles et leurs méthodes de travail pour ne pas provoquer une attaque de cette affection.

Les causes du phénomène de Raynaud ne sont pas très évidentes, mais on peut affirmer de façon générale que l'organisme, pour conserver sa chaleur interne, réduit au besoin la circulation sanguine dans les extrémités, particulièrement dans les mains et les pieds. Cette réaction met en cause un système complexe de nerfs et de muscles qui ralentit la circulation dans les petits vaisseaux sanguins qui irriguent la peau. Lorsqu'une personne est atteinte du phénomène de Raynaud, ce système modérateur, devenu trop sensible au froid, réduit considérablement la circulation sanguine dans les doigts et les orteils. La circulation sanguine peut également être réduite par l'adrénaline dégagée en présence de grands stress ou d'anxiété. Des lésions aux muscles ou aux nerfs qui régissent le débit sanguin peuvent causer le phénomène de Raynaud.


Quels sont les signes et symptômes du phénomène de Raynaud?

Le phénomène de Raynaud se manifeste le plus souvent par des accès de gêne circulatoire dans les doigts lorsque les mains ou le corps entier se refroidissent, que ce soit au travail, à la maison ou en présence de stress. Il arrivera, par exemple, qu'une personne éprouve cette gêne circulatoire alors qu'elle lave sa voiture ou qu'elle tient le volant glacé de son auto ou les poignées très froides de sa bicyclette. D'autres encore sont saisis d'un accès de ce phénomène alors qu'ils regardent un sport en plein air, pêchent, travaillent dans leur jardin ou jouent au golf par temps froid.

Un accès typique survient par temps froid ou lors d'un choc émotif et présente ordinairement les aspects suivants :

  • picotement et légère perte de sensibilité ou engourdissement dans les doigts, les orteils, le nez ou les oreilles;
  • perte de la couleur normale des doigts, ordinairement à l'exclusion du pouce;
  • peau bleutée avec sensation de froid et d'engourdissement;
  • engourdissement, fourmillement ou douleur semblable à une brûlure et parfois rougeur lorsque la personne se réchauffe ou que le stress disparaît;
  • modifications successives de la couleur de la peau qui passe du blanc au bleu, puis au rouge.

L'état des travailleurs atteints du phénomène de Raynaud s'aggrave si l'exposition professionnelle aux facteurs qui en sont responsables se prolonge. Les accès deviennent plus sévères et plus fréquents à mesure que la maladie progresse. C'est pourquoi il est extrêmement important de reconnaître les signes et les symptômes aussitôt qu'ils apparaissent.

L'échelle de Stockholm est souvent utilisée pour qualifier l'état pathologique provoqué par les vibrations.

Tableau 1(a)
Échelle de l'Atelier de Stockholm pour la classification des symptômes vasculaires induits par le froid (circulation sanguine) dans les doigts
associés au syndrome des vibrations mains-bras
StadeDegré Description
0(aucun)Pas d'attaque
1LégerAttaques occasionnelles affectant uniquement l'extrémité d'un ou de plusieurs doigts
2ModéréAttaques occasionnelles affectant l'extrémité et la phalange médiane et, dans de rares cas, la phalange près de la paume d'un ou de plusieurs doigts
3GraveAttaques fréquentes affectant les phalanges de la plupart des doigts
4Très graveMêmes symptômes qu'au stade 3, avec troubles trophiques cutanés des extrémités digitales
Tableau 1(b)
Échelle de l'Atelier de Stockholm pour la classification de l'atteinte sensitive neurologique des doigts associée au syndrome des vibrations mains-bras
StadeSymptômes
OSNExposition aux vibrations, mais aucun symptôme
1SNEngourdissement intermittent, avec ou sans fourmillement
2SNEngourdissement intermittent ou persistant, avec perception sensorielle réduite
3SNEngourdissement intermittent ou persistant, avec réduction de la discrimination tactile et/ou de la dextérité manuelle

Source : « Scandinavian Journal of Work, Environment and Health ». Gemne, G., et coll. Vol. 13, nº 4 (1987), pp. 275 278.


Quelles sont les causes du phénomène de Raynaud?

Les causes exactes du phénomène de Raynaud nous échappent encore. Ce problème touche davantage de femmes que d'hommes et certaines personnes sont affectées sans raison précise : on parle de phénomène de Raynaud primitif, de maladie de Raynaud ou simplement de syndrome du doigt mort. Cet état se manifeste ordinairement avec la même intensité dans les deux mains.

Une maladie existante telle que la sclérodermie, la polyarthrite rhumatoïde ou le lupus ou une blessure est parfois à l'origine du phénomène de Raynaud. Il est alors question de phénomène de Raynaud secondaire.

Le travail comporte divers aspects capables d'occasionner le phénomène de Raynaud secondaire. Ce sont les vibrations produites par les outils mécaniques qui présentent le plus grand risque. Les outils mécaniques portatifs, notamment les scies à chaîne, les marteaux perforateurs pneumatiques, les perforatrices de roches et les marteaux-piqueurs peuvent causer une maladie appelée syndrome des vibrations mains-bras ou encore doigt mort ou phénomène de Raynaud d'origine professionnelle. Le phénomène de Raynaud ne constitue en fait qu'un aspect du syndrome des vibrations mains-bras, et les vibrations peuvent également entraîner diverses affections des nerfs, des muscles, des os et des articulations de la main et du bras.

Par le passé, alors que les effets cancérogènes du chlorure de vinyle n'étaient pas encore connus, des travailleurs exposés à des concentrations élevées de ce produit ont éprouvé des symptômes du phénomène de Raynaud, parfois accompagnés d'une nécrose des phalangettes et de divers autres troubles médicaux. Il est maintenant peu probable que le phénomène de Raynaud attribuable au chlorure de vinyle se manifeste au Canada, car l'exposition à cette substance chimique est maintenant beaucoup mieux contrôlée.

On observe parfois le phénomène de Raynaud chez des dactylographes et des pianistes de profession exposés de façon répétée à des tensions au niveau des doigts, les dentistes et les techniciens dentaires par exemple. Il peut également se manifester à la suite d'une gelure des vaisseaux sanguins. Il existe même une étude selon laquelle le phénomène de Raynaud s'est manifesté chez les employés d'une poissonnerie exposés pendant des années à plusieurs réchauffements et refroidissements successifs des mains au cours de leur journée de travail.

Quelques études ont indiqué que le phénomène de Raynaud pouvait être occasionné par le maintien d'une prise trop serrée sur un outil. Ici et là, des études ont mentionné l'apparition du phénomène de Raynaud chez des travailleurs qui s'étaient endommagé les mains en utilisant un marteau et en poussant ou en tournant un objet lourd. Ces cas ont été attribués à une affection connue sous le nom de syndrome hypothénarien du marteau.


Combien de temps le phénomène de Raynaud met-il à se manifester?

Le délai qui s'écoule entre le début de l'exposition aux conditions néfastes et l'apparition du phénomène de Raynaud s'appelle période de latence. La longueur de cette période varie selon le genre de facteur en cause, la durée de l'exposition et la sensibilité personnelle de chaque travailleur.

Dans le cas d'une exposition à des vibrations, la période de latence peut être de seulement un an. En général, la période de latence est plus courte lorsque l'exposition est intense. Chez les groupes de travailleurs où la période de latence est courte, il semble y avoir une incidence plus élevée du phénomène de Raynaud et celui-ci semble évoluer plus rapidement.


Quels sont les travailleurs qui risquent d'être atteints du phénomène de Raynaud?

Le phénomène de Raynaud touche principalement les travailleurs qui utilisent des outils ou des appareils vibrants comme les perforatrices pneumatiques, les marteaux perforateurs pneumatiques, les perforatrices de roches, les riveteuses, les clés à chocs, les brise-béton, les scies à chaîne fonctionnant à l'essence, les outils électriques et les meuleuses, particulièrement les meuleuses sur socle. Tous les outils ou les équipements vibrants qui déclenchent un picotement ou un engourdissement dans les doigts après 5 minutes d'utilisation continue peuvent entraîner le phénomène de Raynaud. Cette affection apparaît parfois chez les dactylographes et les pianistes de profession qui déploient des efforts soutenus avec les doigts.


Le phénomène de Raynaud est-il très répandu?

Le phénomène de Raynaud affecte 4 travailleurs sur 10 000 au Canada. Il ressort des études effectuées que le phénomène de Raynaud se manifeste couramment chez les travailleurs qui occupent des emplois où ils sont exposés aux vibrations. Par exemple, 50 pour 100 des 146 abatteurs d'arbres examinés en Colombie-Britannique étaient atteints du phénomène de Raynaud. Ce phénomène était présent chez 75 pour 100 des travailleurs ayant plus de 20 ans d'expérience. De même, 30 pour 100 des 1 540 travailleurs forestiers du Québec utilisant des scies à chaîne souffraient du phénomène de Raynaud. Après 20 ans de travail avec une scie à chaîne, plus de 50 pour 100 des travailleurs du groupe étaient atteints.

Selon une autre étude, 45 pour 100 des 58 foreurs de roches examinés éprouvaient des accès de doigt mort. Ce phénomène touchait 25 pour 100 de ces travailleurs ayant moins de cinq ans d'expérience, par rapport à 80 pour 100 de ceux qui avaient plus de 16 ans d'expérience.


Quels sont les tests qui permettent de déceler le phénomène de Raynaud?

Diverses analyses de laboratoire aident à établir si une personne est atteinte du phénomène de Raynaud. Certaines de ces analyses mesurent la sensibilité de la peau ou le débit sanguin dans les doigts, particulièrement sous l'effet du froid. Jusqu'à présent, aucune de ces analyses n'a été universellement reconnue comme moyen d'établir que l'on est en présence d'un phénomène de Raynaud, mais elles peuvent être utiles pour appuyer les observations minutieuses faites au niveau des antécédents professionnels et médicaux d'un travailleur. Des tests sanguins sont souvent effectués pour éliminer d'éventuelles causes sous-jacentes.


Quels sont les traitements offerts pour le phénomène de Raynaud?

Les travailleurs chez qui de légers symptômes du phénomène de Raynaud sont provoqués par les vibrations peuvent se rétablir s'ils cessent de s'exposer à ces vibrations. Dans les cas graves, des médicaments peuvent être prescrits pour atténuer les accès de doigt mort. Les traitements offerts visent à réduire le nombre et l'intensité des accès, et à prévenir les lésions aux doigts et aux orteils, mais le meilleur traitement consiste à cesser de s'exposer aux vibrations. Il est indispensable de s'habiller chaudement pour conserver sa température corporelle et de porter des gants et des bas efficaces pour se garder les mains et les pieds au chaud. Il est également important de réduire les sources de stress puisque les chocs émotifs peuvent déclencher un accès.

Il est possible d'enrayer la progression du phénomène de Raynaud occasionné par les vibrations en mettant fin à l'exposition aussitôt que les symptômes apparaissent. Il peut même y avoir une certaine amélioration dans les cas décelés très tôt, mais rarement dans les cas avancés. La chirurgie réussit souvent à enrayer le phénomène de Raynaud lorsqu'il s'agit d'un syndrome hypothénarien du marteau.


Comment peut-on s'adapter au phénomène de Raynaud?

Des précautions peuvent être prises pour réduire la fréquence et l'intensité des accès de doigt mort. Les plus utiles sont les suivantes :

  • Se protéger le corps contre les basses températures – fermer l'appareil de climatisation ou enfiler un chandail.
  • Porter tous les vêtements nécessaires pour se protéger du froid et enfiler plusieurs épaisseurs : gants, manteau, chapeau et foulard.
  • Ne pas exposer ses mains au froid extrême – porter des gants pour travailler dans le froid ou saisir des aliments dans un congélateur.
  • Éviter toute lésion aux mains et aux pieds.
  • Éviter le tabac et la caféine, qui peuvent réduire la circulation sanguine.
  • Limiter les sources de stress et d'anxiété.
  • Faire régulièrement de l'exercice et boire de grandes quantités de liquides pour éviter toute déshydratation.
  • Pendant un accès, se réchauffer les doigts et les orteils (par exemple, en faisant couler de l'eau tiède sur les doigts ou en s'immergeant les pieds dans un bol d'eau tiède) et prendre le temps de se détendre.

Comment peut-on prévenir le phénomène de Raynaud?

Les comités conjoints d'hygiène et de sécurité du travail devraient être au courant des risques professionnels pouvant déclencher le phénomène de Raynaud et devraient savoir quelles sont les précautions à prendre pour prévenir l'exposition au froid et aux vibrations.

Précautions générales

  • Se protéger les mains contre les lésions et les températures extrêmes.
  • Se tenir bien au chaud durant les périodes de travail - porter des gants et des vêtements chauds avant de commencer à travailler dans un environnement froid.
  • Faire des exercices avec les doigts et les masser durant les pauses.
  • Consulter promptement un médecin si des picotements, de l'engourdissement ou d'autres symptômes du doigt mort apparaissent.

Précautions à prendre avec les outils vibrants

Bien que de grands progrès aient été réalisés en matière de réduction des vibrations produites par les outils, il est encore nécessaire de se prémunir contre ce risque en faisant appel à des outils, des gants et des écrans spécialement conçus pour protéger contre les vibrations.

En général, le meulage, l'usinage et les procédés qui produisent des vibrations devraient être automatisés dans toute la mesure du possible. Les travailleurs ne devraient utiliser des outils vibrants que lorsque cela est nécessaire.

Il existe diverses façons de réduire la quantité de vibrations transmises des outils aux mains du travailleur.

  • N'utiliser que des outils bien entretenus et en bon état de fonctionnement.
  • Tenir l'outil vibrant d'une prise aussi légère que possible pour assurer la sécurité, et laisser l'outil faire le travail.
  • Dans la mesure du possible, laisser reposer l'outil vibrant sur un support ou sur la pièce travaillée.
  • Ranger les outils de manière à tenir leur poignée au chaud en vue de la prochaine utilisation.
  • Concevoir les tâches et prévoir les pauses de manière à réduire l'exposition aux vibrations.

Il est important que les travailleurs reconnaissent les premiers signes du phénomène de Raynaud et qu'ils obtiennent aussitôt les conseils nécessaires pour réduire leur exposition aux vibrations.


Y a-t-il des normes ou des lois concernant l'exposition professionnelle aux vibrations?

La Colombie-Britannique et le Nouveau-Brunswick sont les seules provinces canadiennes qui ont intégré à leur réglementation en matière de santé et de sécurité des normes officielles concernant l'exposition aux vibrations. La réglementation fédérale vise toutefois certains cas d'expositions professionnelles aux vibrations.

Parmi les organismes ayant proposé des lignes directrices dans ce domaine, mentionnons l'ACGIH (American Conference of Governmental Industrial Hygienists), qui a publié des recommandations pour la prévention du syndrome des vibrations mains-bras.

Retourner au haut de la page

Vous désirez obtenir de plus amples renseignements?

Vous pourriez être intéressé par ces produits et services du CCHST:

Pour obtenir de l'aide sur une question ou un sujet particulier, communiquez avec notre équipe du Service de renseignements et à la clientèle. Ce service est gratuit, fiable et confidentiel.


Dernière mise à jour du document le 21 octobre 2008

Droit d'auteur ©1997-2014 Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail