Fiches d’information Réponses SST

Des fiches d’information faciles à comprendre, présentées sous forme de questions et de réponses, couvrent une vaste gamme de sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, des dangers aux maladies, en passant par l’ergonomie et la promotion de milieux de travail sains. PLUS SUR >

Recherche toutes les fiches d’information:

Vous pouvez taper un mot, une expression ou poser une question

Fermier

Quelles sont les tâches d'un producteur agricole?

Les fermiers, les éleveurs, les cultivateurs, les animaliers et autres travailleurs agricoles ont des fonctions semblables, mais exécutent des tâches variées, selon la taille et le type d'exploitation agricole. Ils peuvent travailler avec des animaux, cultiver diverses cultures, ou les deux. Parmi les tâches courantes figurent les suivantes :

  • Planifier et organiser les ressources de la ferme.
  • Nourrir et soigner les animaux.
  • Nettoyer ou enlever les excréments d'animaux.
  • Faire l'entretien de l'équipement comme les tracteurs, les camionnettes, les VTT, les chargeuses frontales, les tarières, etc.
  • Entretenir les terres, les granges, les bâtiments, les silos, les bacs, les ascenseurs, la cour, les clôtures, etc.
  • Surveiller les systèmes d'approvisionnement en eau potable pour les animaux.
  • Négocier auprès d'acheteurs potentiels et faire les arrangements nécessaires pour l'entreposage et l'expédition du bétail et des récoltes.
  • Former et superviser les personnes qui travaillent à la ferme, y compris les membres de la famille, les travailleurs de tous âges, les bénévoles et les apprentis.

Quels sont les principaux risques pour la santé et la sécurité des producteurs agricoles?

De nombreux dangers potentiels pour la santé et la sécurité sont associés au travail agricole, notamment les éléments suivants :

  • Le travail en position debout pour de longues périodes.
  • Le travail assis pendant de longues heures, particulièrement sur des véhicules en mouvement ou qui vibrent.
  • Le travail dans des postures contraignantes, l'exécution de tâches répétitives, le levage.
  • Le travail à l'intérieur ou à proximité d'espaces clos.
  • Les risques associés aux animaux, comme les coups de talon, les morsures, les piétinements, les attaques, et le risque d'être immobilisé contre un mur ou une clôture, etc.
  • Les chutes de hauteur ou les chutes dans des silos, des cuves, des réservoirs, des puits, etc.
  • Le travail pendant de longues heures, ou par quarts de travail.
  • Le stress.
  • Les glissades, les trébuchements et les chutes sur des planchers mouillés, mal entretenus et encombrés.
  • Le travail à des températures extrêmes et l'exposition à des rayonnements UV.
  • L'exposition à des matières dangereuses, notamment du carburant, des lubrifiants, de l'antigel, de l'engrais, des pesticides, des herbicides, des insecticides, des préparations vétérinaires, de la peinture, du vernis, etc.
  • L'exposition à des gaz dangereux présents à l'intérieur et à l'extérieur des fosses à fumier qui pourraient causer de l'asphyxie et/ou des explosions.
  • L'exposition à des gaz dangereux dans les silos pendant l'entreposage des grains, et l'exposition à des risques d'engouffrement par du grain qui s'écoule.
  • Les blessures par piqûres d'aiguille ou d'instruments tranchants ou pointus.
  • Le risque de troubles respiratoires, notamment le poumon fermier causés par l'inhalation de moisissures.
  • Les dangers d'incendie et d'explosion, y compris les poussières combustibles et le fumier en décomposition.
  • L'exposition à des zoonoses de sources diverses, notamment les animaux (p. ex. la toxoplasmose, la fièvre Q, la rage), la volaille (p. ex. l'histoplasmose, la psittacose), les insectes (p. ex. le virus du Nil, la maladie de Lyme), les rongeurs (p. ex. les hantavirus), la terre, le fumier, etc.
  • L'exposition au bruit.
  • Le travail en isolement.
  • Le travail en hauteur.
  • Les différents dangers liés à la machinerie et à l'équipement (p. ex. tracteurs, camionnettes, VTT, chargeurs frontaux, outils, appareils et prises de force, etc.).
  • Le risque de démarrage accidentel pendant le travail sur de l'équipement ou de la machinerie.

Quelles sont certaines des mesures de prévention que peut prendre un producteur agricole?

  • Lire les instructions du fabricant et se renseigner sur la façon d'utiliser l'équipement de façon sécuritaire.
  • Inspecter tous les outils et l'équipement, et veiller à ce qu'ils soient en bon état avant de les utiliser.
  • Comprendre le comportement des animaux, y compris leurs réactions. Toujours prévoir un plan d'évacuation pour le travail dans un enclos avec des animaux.
  • Déterminer quels sont les produits dangereux, suivre les consignes de manipulation sécuritaire et étiqueter les produits de façon appropriée.
  • Rester à l'affut des dangers associés à diverses matières utilisées en lien avec le stockage de grains, le fumier, le foin, les produits chimiques, les pesticides, les herbicides, les insecticides, etc.
  • Connaître les dangers associés à l'accès aux espaces clos et suivre les procédures relatives au travail dans des espaces clos.
  • Ne pas entrer dans une trémie de stockage, particulièrement celles contenant des matières libres, à moins de prendre les précautions nécessaires au préalable.
  • Porter l'équipement de protection individuelle (ÉPI) [p. ex. des gants, des chaussures, des dispositifs de protection auditive, un masque].
  • Se laver les mains fréquemment pour prévenir l'infection, de même qu'après tout contact avec des produits chimiques.
  • Maintenir des niveaux d'éclairage appropriés dans les aires de travail.
  • Conserver et maintenir des trousses de premiers soins.
  • Élaborer des plans de préparation et d'intervention en cas d'urgence, y compris un plan d'évacuation des animaux.
  • Prendre des pauses régulièrement.
  • Rester alerte en matière de propagation des maladies animales, et surveiller la contamination des réserves en eau et en nourriture.
  • Préparer un plan de communications en cas de travail en isolement (p. ex. transporter un téléphone mobile ou un appareil de radio bidirectionnelle, toujours avertir quelqu'un de son emplacement de travail et de l'heure de retour prévue).

Quelles sont quelques-unes des bonnes pratiques générales de sécurité au travail?

Dernière mise à jour du document le 9 janvier 2015

Avertissement

Bien que le CCHST s’efforce d’assurer l’exactitude, la mise à jour et l’exhaustivité de l’information, il ne peut garantir, déclarer ou promettre que les renseignements fournis sont valables, exacts ou à jour. Le CCHST ne saurait être tenu responsable d’une perte ou d’une revendication quelconque pouvant découler directement ou indirectement de l’utilisation de cette information.