Fiches d’information Réponses SST

Des fiches d’information faciles à comprendre, présentées sous forme de questions et de réponses, couvrent une vaste gamme de sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, des dangers aux maladies, en passant par l’ergonomie et la promotion de milieux de travail sains. PLUS SUR >

Téléchargez l’application gratuite Réponses SST
Télécharger dans l’App Store Disponible sur Google Play

Recherche toutes les fiches d’information:

Vous pouvez taper un mot, une expression ou poser une question

Santé mentale - Retour au travail

Qu'est-ce qu'un programme de retour au travail (RAT)?

Un programme de retour au travail vise à trouver un travail important et convenable pour les travailleurs qui sont de retour en milieu de travail après une blessure ou une maladie. Par la collaboration, le programme vise à retourner le travailleur au poste qu'il occupait avant la blessure ou la maladie, lorsque c'est approprié, et de façon opportune. Le processus ne consiste pas à poser un diagnostic, et la confidentialité médicale doit être respectée en tout temps.

Les détails concernant le programme de retour au travail dans son ensemble doivent être communiqués à tout le personnel (idéalement, avant qu'il soit nécessaire). Une communication ouverte permet de veiller à ce que tout le monde comprenne son rôle et ait des attentes claires.


Existe-t-il une différence entre les programmes de RAT et les RAT relatifs à la santé mentale?

Les principes directeurs pour un retour au travail relatif à la santé mentale sont très similaires à un retour au travail relatif à une blessure physique. Le plan doit être axé sur les capacités fonctionnelles du travailleur, et non sur les symptômes de la blessure ou de la maladie, ou les causes. Il n'est pas nécessaire de créer un programme de RAT distinct, mais assurez-vous que votre programme existant permettra d'accommoder les travailleurs qui retournent au travail après des absences liées à la santé mentale.

Il est important de créer et de favoriser un milieu de travail sécuritaire et positif. Il est possible de créer un tel milieu de travail en ne limitant pas ses efforts aux dangers physiques, mais en mettant l'accent sur les facteurs de risque psychosociaux également.

Toutefois, il faut noter que les émotions et l'expérience du travailleur peuvent être différentes par rapport aux personnes ayant quitté le travail en raison d'une blessure. Lorsque des travailleurs sont absents pour cause de maladie mentale, ils peuvent nourrir l'inquiétude de représenter eux-mêmes un fardeau pour les autres, ou la peur du rejet, le sentiment d'isolement ou encore de la honte. Ils peuvent également redouter le harcèlement potentiel, ainsi que d'autres stigmates associés. Pendant le stade de la planification, il faut discuter de la façon dont l'absence sera expliquée et de l'information qui sera transmise au reste de l'équipe.


Qui prend part à la planification du RAT?

Un plan exhaustif de retour au travail doit tenir compte du travailleur qui revient au travail, du gestionnaire, des ressources humaines et du professionnel de la santé traitant. Le plan de retour au travail est une responsabilité partagée qui incombe à tous.


Quelles sont les étapes générales d'un programme de RAT?

Chaque mesure d'adaptation liée au RAT est différente. Pour chaque situation, et selon de la durée de l'absence du travailleur, certaines étapes parmi les suivantes pourraient ne pas être nécessaires.

  1. Aviser l'équipe du travailleur que celui-ci sera de retour, de façon à ce que la personne puisse être accueillie et que toute formation requise puisse être préparée. Soyez disponibles pour appuyer l'équipe au besoin. Ne pas laisser cours aux ragots et autres comportements irrespectueux pouvant mener à la stigmatisation et à des milieux de travail défavorables.
  2. D'après un formulaire de détermination des capacités fonctionnelles ou de l'aptitude au travail, l'employeur peut déterminer quelles tâches et quel travail satisfaisants conviennent à la personne.
  3. Créer un plan détaillé, comprenant les divers jalons prévus (dates, heures, tâches et attentes). Discuter du plan avec la personne avant son retour au travail. S'assurer de mobiliser la personne et de vérifier si elle envisage de rencontrer des difficultés avec le plan établi. La période de planification est également le temps d'examiner toutes modifications relatives aux procédures, au ministère ou à l'organisation qui pourraient avoir été apportées pendant l'absence de la personne.
  4. Lorsque la personne retourne au travail, remplir une liste de contrôle pour l'orientation. L'orientation doit passer en revue tous les changements liés aux procédures, au ministère et à l'organisation. Idéalement, ces renseignements doivent être communiqués à l'employé avant son retour.
  5. Au cours des deux premières semaines, examiner à nouveau le plan de retour au travail. Il est important de faire le point avec le travailleur qui est de retour pour vérifier s'il se porte bien et s'il a besoin de plus de soutien pour demeurer fonctionnel dans son travail. Le plan doit être revu par le travailleur à des intervalles préétablis pour s'assurer que le travail lui convient toujours et qu'une augmentation progressive des tâches peut s'ensuivre jusqu'à la reprise de l'ensemble de ses fonctions.

Comment choisir des mesures d'adaptation et des tâches de retour au travail appropriées?

Les mesures d'adaptation doivent être fondées sur les capacités fonctionnelles actuelles du travailleur. Discuter des options est un processus coopératif qui prend en compte la personne elle-même, ainsi que les commentaires du professionnel de la santé traitant. Il peut être utile de transmettre au professionnel de la santé les descriptions de travail et les documents d'évaluation du rendement, en vue d'obtenir un résultat plus juste du statut d'aptitude au travail. Il ne faut pas oublier que le diagnostic et les détails liés au traitement n'ont pas à être divulgués. Mettre l'accent sur les capacités et la fonction actuelles du travailleur, ainsi que sur les besoins de l'organisation. Déterminer des dates de référence et de mise au point. Au moment de discuter de mesures d'adaptation, si possible, déterminer avec la personne quelles étaient les difficultés rencontrées avant son absence et celles qui pourraient représenter un défi maintenant qu'elle est de retour au travail.

Les demandes pour des mesures d'adaptation doivent être faites de bonne foi, et tous les efforts doivent être déployés pour accepter de telles demandes. Toutefois, il est possible que l'employeur ne soit pas en mesure d'adopter les mesures d'adaptation demandées, et de la même façon, toutes les demandes ne sont pas nécessairement appropriées. Il est important de travailler en collaboration pour déterminer le travail et les mesures d'adaptation convenables pour la personne, la situation, l'équipe et le milieu de travail en cause.

On trouve des exemples de plans de travail sur le site Web « Mental Health Works » .


Quels sont les exemples de mesures d'adaptation?

Voici quelques exemples d'adaptations :

  • Offrir un horaire flexible pour les rendez-vous médicaux.
  • Apporter des changements à l'espace de travail pour tenir compte des besoins de la personne en matière de bruit, d'espace et d'éclairage, ainsi que d'autres facteurs pouvant influer sur la santé mentale, la concentration et le mieux-être.
  • Prendre en compte les niveaux d'énergie et de concentration de la personne, et prévoir des horaires de travail en fonction de ceux-ci tout au long de la journée.
  • Aider la personne à établir un ordre de priorités dans son travail et ses tâches. Cette étape pourrait comprendre la division du travail en petites tâches réalisables ou l'élimination des tâches non essentielles.
  • Tenir des rencontres fréquentes pour assurer le succès du travail ou du plan de RAT.
  • Examiner les besoins en formation, et offrir des reprises de la formation et de l'orientation nécessaires.

Le programme de RAT doit-il être examiné?

Tout comme d'autres composantes de votre programme de santé et de sécurité en milieu de travail, il est bon de faire l'examen et l'évaluation de votre programme régulièrement afin de relever les domaines à améliorer.

Dernière mise à jour du document le 16 mars 2017

Ajoutez un badge à votre site Web ou à votre intranet afin que vos travailleurs puissent trouver rapidement des réponses à leurs questions sur la santé et la sécurité.

Avertissement

Bien que le CCHST s’efforce d’assurer l’exactitude, la mise à jour et l’exhaustivité de l’information, il ne peut garantir, déclarer ou promettre que les renseignements fournis sont valables, exacts ou à jour. Le CCHST ne saurait être tenu responsable d’une perte ou d’une revendication quelconque pouvant découler directement ou indirectement de l’utilisation de cette information.