Fiches d’information Réponses SST

Des fiches d’information faciles à comprendre, présentées sous forme de questions et de réponses, couvrent une vaste gamme de sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, des dangers aux maladies, en passant par l’ergonomie et la promotion de milieux de travail sains. PLUS SUR >

Recherche toutes les fiches d’information:

Vous pouvez taper un mot, une expression ou poser une question

Aménagement paysager – Déchets infectieux

En quoi consistent les déchets infectieux?

Les déchets infectieux (également désignés déchets biomédicaux) comprennent notamment les matières de vidange, les déchets animaux et les objets et matières contaminés par le sang et les liquides organiques qui contiennent des micro-organismes ou des virus susceptibles de causer des maladies.

On peut occasionnellement se trouver en présence d'aiguilles hypodermiques, de seringues, de préservatifs et d'autres objets ou matières contaminés par le sang ou les liquides organiques. Par conséquent, des précautions spéciales doivent être prises pour manipuler de tels objets et matières. Ces déchets biologiques sont souvent contaminés par des germes susceptibles de transmettre une maladie. La propagation de l'hépatite B et du SIDA constitue une source de préoccupation majeure. Les animaux morts peuvent également constituer des vecteurs de maladie (comme la rage) et leur carcasse doit être traitée comme un déchet infectieux. Si le ramassage des carcasses ne fait pas partie des tâches qui vous sont attribuées, communiquer avec un organisme de contrôle des animaux pour faire enlever la carcasse.

La réglementation fédérale, provinciale ou locale précise habituellement les modalités particulières entourant le triage, le conditionnement et l'élimination des déchets infectieux. Consulter la réglementation locale pour obtenir plus de détails.

Se référer aux autres documents Réponses SST sur l'aménagement paysager pour plus de conseils.


Quelles consignes de sécurité doit-on suivre en présence de déchets infectieux?

Étant donné que les parcs et certaines autres aires extérieures sont des endroits où des drogues peuvent être utilisées et où des matières de vidange, des déchets animaux et des objets et matières contaminés par le sang et les liquides organiques peuvent se trouver, les surveillants et les employés devraient s'attendre à se trouver en présence de déchets infectieux.

 À FAIRE :

  • Demander à son surveillant de prévoir une formation, si elle ou il ne l'a pas déjà fait, afin de pouvoir :
    • Comprendre les dangers potentiels.
    • Connaître ses rôles et responsabilités.
    • Se familiariser avec les règlements.
  • Porter des gants et des bottes de sécurité à l'épreuve du percement.
  • Porter une protection respiratoire pour le ramassage des déchets, des feuilles ou de la poussière susceptibles de renfermer des excréments de petits rongeurs. Ces animaux sont parfois porteurs du hantavirus, qui peut être transmis par les poussières en suspension dans l'air et, ensuite, inhalé par les travailleurs.
  • S'assurer que l'immunisation contre le tétanos est à jour (recommandé à tous les 10 ans).
  • Considérer que tous les déchets contaminés sont infectieux.
  • Manipuler avec grande précaution tous les déchets contaminés afin de prévenir tout contact avec le corps ou toute blessure accidentelle.
  • Utiliser des pinces pour ramasser délicatement les aiguilles ou le verre. Ne pas toucher directement aux aiguilles si possible.
  • Éliminer les déchets infectieux dans un conteneur à l'épreuve du percement tel qu'un seau ou une boîte muni d'un couvercle sécuritaire et doublé d'un plastique étanche à l'épreuve du percement.
  • Apposer un symbole de danger biologique sur le conteneur à déchets.
Symbole de danger biologique
  • Communiquer avec le service de santé publique ou de police de sa localité pour obtenir de l'aide supplémentaire.
  • Signaler toute blessure immédiatement.

Quelles choses ne doit-on pas faire?

  • Ne pas remplir le conteneur de déchets infectieux au-delà de sa capacité.
  • NE JAMAIS vider ou transporter le contenant en posant les doigts sur sa surface intérieure. Porter des gants appropriés et vider les poubelles (ou les autres contenants) en touchant seulement aux surfaces extérieures.
  • Ne pas tenir le rebord supérieur des conteneurs de déchets ou des poubelles en mettant les doigts sur la surface intérieure du conteneur; les doigts risquent d'être coupés ou perforés par du verre brisé, des seringues ou des aiguilles si le contenu du conteneur est transféré dans un autre conteneur.
  • Ne pas compacter des déchets infectieux. Ceci pourrait libérer des contaminants dans l'air. De plus, les gants à l'épreuve du percement risquent d'être perforés par une aiguille de seringue usée si l'on tente, par exemple, de compacter le contenu avec les mains.
  • Ne pas mélanger des déchets infectieux avec des ordures.
  • Ne pas tenter de mettre les mains dans un conteneur de déchets ou un contenant qui pourrait contenir des déchets dangereux.

Dernière mise à jour du document le 1 mars 2016

Avertissement

Bien que le CCHST s’efforce d’assurer l’exactitude, la mise à jour et l’exhaustivité de l’information, il ne peut garantir, déclarer ou promettre que les renseignements fournis sont valables, exacts ou à jour. Le CCHST ne saurait être tenu responsable d’une perte ou d’une revendication quelconque pouvant découler directement ou indirectement de l’utilisation de cette information.