Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail
Symbole du gouvernement du Canada

Format : PDF
Langue : Anglais

Description du produit

Préface

Ce document constitue la sixième édition de la CSA Z94.1, Casques de sécurité pour l'industrie : tenue en service, sélection, entretien et utilisation et remplace les éditions précédentes publiées en 2005, 1992, 1977 et 1966 sous le titre Casques de sécurité pour l'industrie. Cette norme remplace également la norme préliminaire publiée en 1965 de même que les exigences visant les casques de sécurité prescrites dans la CSA Z94-1948, Code for Head and Eye Protection.

De nombreuses modifications ont été apportées à  cette édition :

a) Une «région protégée» a été établie par la définition d'une ligne d'essai sur la fausse têe utilisée pour les essais d'amortissement des chocs et de résistance à  la pénétration d'objets (articles 6.3.1, 7.4.6.2, 10.2.5, 10.3.6 et figure 2).

b) Des modifications techniques ont été apportées au mode opératoire et à  l'appareil d'essai de résistance à  la pénétration d'objets (article 7.4.6).

c) La pointure de fausse têe la plus grande (pointure «O») n'est plus définie aux fins d'essais (article 7.4.7).

d) Les exigences relatives à  la résistance aux rayons ultraviolets et le mode opératoire de préconditionnement ont été supprimés dans l'attente de futures recherches validant le mode opératoire en fonction des conditions d'utilisation réelles (exposition à  la lumière du soleil).

e) Des précisions sur les symboles utilisés sur les étiquettes ont été ajoutées (annexe C).

f) Une explication sur la distinction entre une certification de produit accréditée et une autodéclaration de conformité par le fabricant a été ajoutée (annexe C).

Le port de casques de sécurité conformes à  cette norme permet de réduire les risques de blessures à  la têe. On devrait noter, toutefois, que ces casques offrent une protection limitée. Il incombe aux utilisateurs de juger si un casque convient à  leur travail et de s'assurer qu'il est compatible avec les dispositifs de protection connexes, comme les protecteurs auditifs. Les utilisateurs devraient consulter la réglementation pertinente en matière de sécurité au travail de manière à  déterminer si elle impose des règles de sécurité supplémentaires ou plus rigoureuses que cette norme.

La version française de cette norme a été préparée par le Groupe CSA, d'après la version anglaise publiée en janvier 2015, laquelle a été élaborée par le Comité technique sur les casques de sécurité pour l'industrie, sous l'autorité du Comité directeur stratégique sur la santé et la sécurité au travail, et a été officiellement approuvée par le Comité technique.

Domaine d'application

1.1
Cette norme traite des casques de sécurité destinés aux travailleurs de l'industrie, de la construction, des mines, des services publics et du secteur forestier. Elle définit les régions de la têe qui doivent êre protégées et elle énonce les caractéristiques minimales requises en matière de rigidité diélectrique, amortissement des chocs, résistance à  la pénétration d'objets et stabilité, inflammabilité de la calotte et résistance à  l'inflammation de la doublure.

1.2
Cette norme établit des exigences relatives à  la sélection, à  l'entretien et à  l'utilisation des casques de sécurité et propose des renseignements quant à  ces activités.

1.3
Les essais prescrits par cette norme établissent des exigences minimales de tenue en service visant les casques de sécurité, mais ne tiennent pas compte d'autres aspects de la conception tels que le confort, la durée de vie utile ou l'apparence.

Note : La conformité à  cette norme ne signifie pas nécessairement que les divers types de casques de sécurité offrent tous une tenue en service équivalente, et elle ne devrait pas êre interprétée comme une confirmation de la capacité d'un produit à  fournir une protection supérieure à  celle prescrite par cette norme.

1.4
Cette norme ne traite pas des casques légers, casques de pompiers, casques de secouristes, casques de collision, casques pour la pratique de sports ou d'activités récréatives ou casques antiémeute.

1.5
Dans cette norme, le terme «doit» indique une exigence, c'est-à -dire une prescription que l'utilisateur doit respecter pour assurer la conformité à  la norme ; «devrait» indique une recommandation ou ce qu'il est conseillé mais non obligatoire de faire ; et «peut» indique une possibilité ou ce qu'il est permis de faire.

Les notes qui accompagnent les articles ne comprennent pas de prescriptions ni de recommandations. Elles servent à  séparer du texte les explications ou les renseignements qui ne font pas proprement partie de la norme.

Les notes au bas des figures et des tableaux font partie de ceux-ci et peuvent êre rédigées comme des prescriptions.

Les annexes sont qualifiées de normatives (obligatoires) ou d'informatives (facultatives) pour en préciser l'application.