Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail
Symbole du gouvernement du Canada

Format : PDF
Langue : Anglais | Français
Price :  83,00 $* CAD

Le prix et la disponibilité des produits sont sujets à changement sans préavis.



Description du produit

Une modification a été publiée pour vous aviser que ce document est maintenant une norme nationale du Canada.

Pour télécharger les modifications et/ou pour vous enregistrer afin de recevoir les avis transmis par courriel au sujet des futures modifications cliquez ici

Préface

Ce document constitue la cinquième édition de la CSA Z614, Aires et équipements de jeu. Il remplace les éditions antérieures publiées en 2007, 2003, 1998 et 1990.

Les modifications apportées à la version anglaise, qui ont fait l'objet de la mise à jour publiée en décembre 2014, ont été incorporées au texte.

Dans cette édition, le Comité technique a apporté des modifications ou des ajouts dans un certain nombre de domaines. Le Comité a révisé la méthode de mise à l'essai du cabillot afin que les résultats soient plus reproductibles. Le Comité a modifié les exigences relatives aux balançoires de manière à permettre le développement de nouveaux produits en y ajoutant un essai d'absorption des chocs des sièges de balançoires. Cette édition comprend également de nouvelles exigences visant les glissoires pour talus ou pour butte afin de remédier au manque de clarté dans ce type de produits.

Les aires de jeu conformes à cette norme ne peuvent prévenir toutes les blessures : cette responsabilité doit être partagée par les utilisateurs, les propriétaires/exploitants et les fabricants. Des aires de jeu bien conçues, bien construites et conformes à cette norme sont une prémisse à la sécurité. Cependant, la surveillance des enfants demeure un élément essentiel à la sécurité des aires de jeu. Un bon entretien de l'aire de jeu, de l'équipement et des revêtements de surface de protection appropriés contribuera aussi àréduire le nombre des blessures.

Domaine d'application

1.1
Cette norme énonce des exigences visant les aires et équipements de jeu publics destinés à des enfants âgés entre 18 mois et 12 ans qui présentent les mensurations anthropométriques du 95e centile.

Notes :

1) Le niveau de stimulation requis et désiré par les enfants varie énormément selon l'âge, le développement physique et le développement affectif. Il est donc presque impossible de concevoir un équipement d'aire de jeu qui répond aux besoins de tous les enfants. En général, les enfants de moins de 18 mois et ceux de 13 ans et plus n'utilisent pas les équipements visés par cette norme.

2) La sixième année de la vie d'un enfant (l'enfant a 5 ans) est reconnue comme une année de transition. Les exigences de la norme sont donc séparées en deux catégories : l'équipement destiné aux enfants de 18 mois à 5 ans et de 5 à 12 ans. Les enfants de 5 ans sont délibérément inclus dans les deux groupes d'âge pour tenir compte de la nature transitoire de la sixième année de la vie.

1.2
Cette norme s'applique aux aires et équipements de jeu extérieurs publics aménagés dans les écoles, les parcs, les services de garde à l'enfance, les institutions, les immeubles d'habitation, les centres de villégiature et de loisirs privés, les restaurants et les autres endroits publics. Voir le chapitre 3.

1.3
Cette norme présente des recommandations sur les exigences techniques et les principes de conception, de construction, d'installation, d'entretien et de vérification des aires et équipements de jeu publics. Cette norme vise à réduire au minimum les blessures graves ou mortelles.

1.4
Cette norme vise :

a) les aires de jeu publiques, les surfaces de protection et l'équipement de terrain de jeu public qui ont été conçus, fabriqués ou installés après la date de publication de cette édition de la norme ; et

b) les éléments ajoutés aux aires de jeu publiques et les pièces de remplacement installées dans ces aires après la date de publication de cette édition de la norme.

1.5
Cette norme énonce des exigences visant l'équipement de terrain de jeu extérieur installé dans une aire de jeu publique qui peut être utilisé par des enfants même si, dans certains cas, il n'a pas été conçu expressément à cette fin. Les autres éléments ou pièces de mobilier installés dans une aire de jeu et qui ne sont pas destinés à servir d'équipement de jeu comme les clôtures, les bancs, les tables, les éléments paysagers, les plantes et les matériaux naturels, ne sont pas visés par la norme. Les objets de jeu non fixés ne sont pas visés par la norme.

Note : Les illustrations d'équipements qui figurent dans cette norme sont présentées àtitre d'exemple seulement. Toute configuration différente conforme aux articles pertinents de cette norme est acceptable.

1.6
Cette norme vise à encourager et promouvoir l'aménagement et l'utilisation d'aires de jeu bien conçues, bien entretenues, innovatrices et stimulantes et, par le fait même, à contribuer au sain développement des enfants.

1.7
La norme ne s'applique pas :

a) aux terrains de sports, aux salles d'exercices ou aux gymnases ;

b) aux glissoires qui se terminent dans l'eau ;

c) aux équipements de jeu fermés et à éléments souples dont l'accès public est contrôlé, comme ceux se trouvant dans des établissements commerciaux (p. ex., restaurants, magasins à rayon) ;

d) à l'équipement de jeu domestique ;

e) aux manèges des parcs d'attractions ; et

f) aux garderies en milieu familial visées par les règlements provinciaux/territoriaux.

1.8
Les valeurs indiquées en unités SI (métriques) sont les valeurs officielles dans cette norme. Les valeurs entre parenthèses sont données à titre d'information seulement et il s'agit de conversion des valeurs exprimées en unités SI conformément à l'ISO 80000-1.

À moins d'indication contraire, une tolérance de ± 2 % doit être appliquée à toutes les dimensions indiquées dans cette norme.

1.9
Dans cette norme, le terme «doit» indique une exigence, c'est-à-dire une prescription que l'utilisateur doit respecter pour assurer la conformité à la norme ; «devrait» indique une recommandation ou ce qu'il est conseillé mais non obligatoire de faire ; et «peut», une possibilité ou un conseil.

Les notes qui accompagnent les articles ne comprennent pas de prescriptions ni de recommandations. Elles servent àséparer du texte les explications ou les renseignements qui ne font pas proprement partie de la norme.

Les notes au bas des figures et des tableaux font partie de ceux-ci et peuvent être rédigées comme des prescriptions.

Les annexes sont qualifiées de normatives (obligatoires) ou d'informatives (facultatives) pour en préciser l'application.