Catégorie : Activités du CCHST

AIHce 2013

Date de publication :

AIHce 2013

J’ai eu l’occasion de créer des liens avec de nombreux professionnels de la santé et de la sécurité durant la conférence annuelle de l’AIHce qui a eu lieu cette année à Montréal, dans la province du Québec. « La Belle Province » nous a offert une merveilleuse toile de fond propice à des discussions animées, au réseautage et au partage de renseignements, autant d’activités qui favorisent une efficacité accrue pour chacun d’entre nous.

Malgré l’intérêt de ces activités, il semble que, compte tenu de la conjoncture économique actuelle, les organisations ont réduit les ressources consacrées à ces activités techniques et professionnelles – tout cela au cours d’une période où les défis auxquels nous faisons face ne cessent de croître – et certains participants m’ont confié leur inquiétude de voir le perfectionnement professionnel des effectifs stagner par rapport au niveau atteint dans le reste du monde si la participation à de telles activités étaient suspendue.

J’ai également observé la proportion de professionnels qui pourront bientôt se prévaloir d’une retraite; je crois que je n’ai pas croisé un seul petit groupe de participants dont au moins un membre parlait de la retraite.  Cette éventuelle perte d’expérience et d’expertise devrait préoccuper toute l’industrie. C’est au cours des années 70 que les États-Unis ont connu le niveau d’embauche le plus élevé à l’OSHA, selon M. David Michaels, Secrétaire adjoint du Travail. Ces professionnels ont progressé dans leur carrière et se préparent maintenant à la retraite, ce qui nous laisse peu de temps pour préparer la relève et assurer le transfert des connaissances.

Il est maintenant temps de préparer l’avenir en nous penchant sur ces problèmes urgents.

Une marche pour appuyer les familles touchées par une tragédie au travail

Date de publication :
Steps for Life Threads of Life

De gauche à droite : Maureen Shaw, Steve Horvath, Shirley Hickman et Julian Hughes (directeur général du Forum santé et sécurité des chefs d’entreprise tenu en Nouvelle-Zélande).

J’étais déçue de ne pouvoir participer à la marche  Steps for Life organisée à Hamilton pour soutenir Un pas pour la vie, parce que je devais assister à des réunions à Vancouver. Cette situation m’a cependant fourni l’occasion de participer à une activité prévue à Burnaby, en C.-B., et de marcher aux côtés de Shirley Hickman, fondatrice de Threads of Life/Un pas pour la vie, et de Maureen Shaw, qui était responsable de la première marche Un pas pour la vie dans les rues de Toronto. L’accueil reçu par ce mouvement dans les communautés d’un bout à l’autre du pays m’a donné beaucoup de courage.

Tous les bénévoles d’Un pas pour la vie se dévouent pour aider les familles dont l’existence a été bouleversée par une tragédie et donnent de leur temps pour soutenir l’organisation.

Cette année, 32 communautés du Canada ont organisé une marche Un pas pour la vie. De petites communautés telles que Lethbridge ont même réussi à réunir 1 200 participants et à ramasser 60 000 $.

Toutes nos félicitations et un gros merci à tous ceux et celles qui se sont portés bénévoles et qui ont participé.

SNASST 2012

Date de publication :

Je suis très heureux de prendre part au lancement national de la SNASST de 2012, au Centennial College, le lundi 7 mai, aux côtés de nos partenaires du domaine de la santé et de la sécurité. Voilà qui marque 16 années révolues pendant lesquelles les employeurs, les travailleurs et les gouvernements de l’ensemble de l’Amérique du Nord ont pris le temps de mettre en lumière l’importance de la prévention des blessures et des maladies au travail.

Le thème de la SNASST cette année sera « L’efficacité avant tout! ». Celui-ci nous rappelle que pour nous tous, il n’est pas suffisant de prévoir : il nous faut aussi agir. Il nous faut travailler de façon continue à accroître la sensibilisation à l’égard de ces enjeux dans notre quotidien, au travail, à la maison et dans nos communautés, et ce sont des forums de discussion comme celui-ci qui nous permettent d’y arriver.

Nos réussites dans l’atteinte des objectifs de la SNASST auront pour effet d’éliminer les décès, les blessures et les maladies dans les milieux de travail.

Un appel à l’action

Date de publication :

Le dimanche 29 avril dernier, j’ai assisté à la cérémonie du « Jour de deuil ». Ce fut une cérémonie solennelle, ponctuée de discours touchants portant sur la perte et la commémoration. Pour moi, cette cérémonie était particulièrement émouvante, puisqu’il s’agit cette année du 20e anniversaire de la tragédie survenue à la mine Westray, en Nouvelle Écosse, le 9 mai 1992. Cette catastrophe, l’une des plus grandes au Canada, est venue reprendre la vie de 26 personnes. Cela m’a rappelé que, outre la commémoration des victimes de ces tragédies, cette journée est également l’occasion de rendre hommage aux membres de la famille qui leur ont survécu et vivent toujours avec la douleur rattachée à cet événement tragique et de réitérer notre engagement envers l’élimination des décès, des blessures et des maladies au travail.

Les 26 mineurs tués à la mine Westray étaient membres des Métallurgistes Unis d’Amérique (MUA), et Nancy Hutchinson, également membre du Conseil des gouverneurs du CCHST, s’est adressée aux personnes présentes, au nom des MUA, dans un appel à l’action pour faire en sorte que ce type de catastrophe ne se produise plus jamais.

Un bonjour de Portland, en Oregon

Date de publication :

Des salutations provenant de la conférence de l’AIHce qui a lieu dans le « coin perdu » de Portland, une magnifique ville près de l’eau et de la végétation où il y a une abondance de pistes cyclables et de sentiers de jogging, sans oublier les zones propices à la pratique du surf et du kayak. C’est une ville où les jeunes choisissent de se retirer…

Les cadeaux attendent l’arrivée des participants.

La conférence a réuni des milliers de participants et notre kiosque a été très fréquenté. Les spécialistes techniques des États-Unis ont posé de nombreuses questions concernant le SGH. Ils nous ont demandé ce que nous pensons que l’OSHA et le gouvernement canadien vont faire. Ils nous perçoivent comme une organisation impartiale et compétente.

Le CCHST parraine ce soir sa 14e Soirée canadienne organisée dans le cadre de la conférence de l’AIHC. C’est l’occasion pour les Canadiens de réseauter et de raviver d’anciennes relations amicales. Cette année encore, tous les billets pour la soirée sont déjà vendus. Je me fais une joie d’y participer!