Mois : mai 2012

SNASST 2012

Date de publication :

Je suis très heureux de prendre part au lancement national de la SNASST de 2012, au Centennial College, le lundi 7 mai, aux côtés de nos partenaires du domaine de la santé et de la sécurité. Voilà qui marque 16 années révolues pendant lesquelles les employeurs, les travailleurs et les gouvernements de l’ensemble de l’Amérique du Nord ont pris le temps de mettre en lumière l’importance de la prévention des blessures et des maladies au travail.

Le thème de la SNASST cette année sera « L’efficacité avant tout! ». Celui-ci nous rappelle que pour nous tous, il n’est pas suffisant de prévoir : il nous faut aussi agir. Il nous faut travailler de façon continue à accroître la sensibilisation à l’égard de ces enjeux dans notre quotidien, au travail, à la maison et dans nos communautés, et ce sont des forums de discussion comme celui-ci qui nous permettent d’y arriver.

Nos réussites dans l’atteinte des objectifs de la SNASST auront pour effet d’éliminer les décès, les blessures et les maladies dans les milieux de travail.

Un appel à l’action

Date de publication :

Le dimanche 29 avril dernier, j’ai assisté à la cérémonie du « Jour de deuil ». Ce fut une cérémonie solennelle, ponctuée de discours touchants portant sur la perte et la commémoration. Pour moi, cette cérémonie était particulièrement émouvante, puisqu’il s’agit cette année du 20e anniversaire de la tragédie survenue à la mine Westray, en Nouvelle Écosse, le 9 mai 1992. Cette catastrophe, l’une des plus grandes au Canada, est venue reprendre la vie de 26 personnes. Cela m’a rappelé que, outre la commémoration des victimes de ces tragédies, cette journée est également l’occasion de rendre hommage aux membres de la famille qui leur ont survécu et vivent toujours avec la douleur rattachée à cet événement tragique et de réitérer notre engagement envers l’élimination des décès, des blessures et des maladies au travail.

Les 26 mineurs tués à la mine Westray étaient membres des Métallurgistes Unis d’Amérique (MUA), et Nancy Hutchinson, également membre du Conseil des gouverneurs du CCHST, s’est adressée aux personnes présentes, au nom des MUA, dans un appel à l’action pour faire en sorte que ce type de catastrophe ne se produise plus jamais.