Mois : septembre 2014

Une nouvelle génération dans le domaine de la santé et de la sécurité

Date de publication :

International Youth CongressL’une des activités les plus intéressantes parmi celles organisées à l’occasion du Congrès mondial triennal sur la sécurité et la santé au travail était l’inauguration du premier Congrès international des jeunes. Ce fut un honneur pour moi de prendre part à une initiative d’une telle importance et d’avoir l’occasion de faire connaître le Congrès mondial à ces jeunes participants, lors du symposium que j’ai coprésidé et que j’ai également aidé à organiser.

Les jeunes étaient exposés à des problèmes et à des principes de santé et de sécurité par l’intermédiaire d’exercices éducatifs et interactifs animés par Christopher Preuße de la DGUV (German Social Accident Insurance), en Allemagne. Ce fut rassurant pour moi de converser avec les dirigeants de demain et de prendre connaissance des questions qui devront orienter la façon dont nous répondrons à toute une nouvelle génération de préoccupations et d’attentes. Non seulement leurs idées sont-elles façonnées par leur génération, mais également par un facteur auquel l’industrie n’a toujours pas répondu : leur diversité. L’industrie les a classés dans la génération « Y » et n’a pas su passer outre les généralisations pour vraiment répondre à leurs besoins. Il faut reconnaître que cette génération qui s’apprête à entrer sur le marché du travail est beaucoup plus diversifiée que la main d’œuvre actuelle. En fait, seulement dans le groupe de participants au Congrès des jeunes, on comptait des étudiants de pays comme l’Azerbaïdjan, le Royaume-Uni et le Japon – tous ayant des perspectives et des expériences différentes à partager, mais dans un but commun, celui d’améliorer les conditions futures pour leurs pairs.

Le défi qui attend les employeurs est celui de reconnaître l’immense potentiel qui repose dans cette diversité et de réévaluer leurs hypothèses généralisées quant aux programmes de santé et de sécurité au travail pour les nouveaux employés.

DSC_8574x

Certains parmis les 42 délégués du monde entier qui ont participés au premier Congrès international de la jeunesse. http://www.jwsl.de/

Mes interactions avec ce groupe d’étudiants engagés m’ont laissé rassuré et persuadé que les solutions aux problèmes de demain se trouvent entre les mains de la jeunesse d’aujourd’hui. Leur offrir un forum où il leur est possible d’échanger sur leurs expériences avec d’autres jeunes de partout dans le monde pourrait constituer un moteur de changements novateurs dans l’avenir. Voilà pourquoi j’étais très heureux de savoir que tous les intervenants sur place ont pris l’engagement de tenir un deuxième Congrès international des jeunes.