Fiches d’information Réponses SST

Des fiches d’information faciles à comprendre, présentées sous forme de questions et de réponses, couvrent une vaste gamme de sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, des dangers aux maladies, en passant par l’ergonomie et la promotion de milieux de travail sains. PLUS SUR >

Recherche tous les fiches d’information:

Vous pouvez taper un mot, une expression ou poser une question

5-Information sur l'équipement de protection individuelle contre le mercure

  |  

S'il faut porter un respirateur, de quel type doit-il être?

Si les mesures d'ingénierie et les pratiques de travail ne limitent pas efficacement l'exposition à cette matière, il faut porter un équipement de protection individuelle approprié, y compris une protection respiratoire approuvée. L'équipement approprié doit être prêt à être utilisé en cas d'urgence telle qu'un déversement ou un incendie.

Si une protection respiratoire est requise, mettre sur pied un programme complet de protection respiratoire, y compris le choix, l'essai, l'entretien et l'inspection du matériel et la formation pertinente. Consulter la norme Z94.4-93 de la CSA intitulée « Choix, entretien et utilisation des respirateurs » qu'il est possible de se procurer auprès de l'Association canadienne de normalisation, Rexdale (Ontario) M9W 1R3.

DIRECTIVES RELATIVES À LA PROTECTION RESPIRATOIRE :

RECOMMANDATIONS DU NIOSH RELATIVES AUX CONCENTRATIONS ATMOSPHÉRIQUES (sous forme de Hg) DES COMPOSÉS DU MERCURE [sauf les alkylmercures (organiques)] :

JUSQU'À 0,5 mg/m3 : Respirateur avec cartouche(s) chimique(s) contre les composés du mercure*; ou SAR.

JUSQU'À 1,25 mg/m3 : SAR utilisé en mode « débit constant »; ou respirateur à adduction d'air filtré avec cartouche(s) chimique(s) contre les composés du mercure*.

JUSQU'À 2,5 mg/m³: Respirateur à masque facial avec cartouche(s) chimique(s) contre les composés du mercure*; ou masque à gaz avec cartouche(s) chimique(s) contre les composés du mercure*; ou SAR muni d'un masque facial bien ajusté et utilisé en mode « débit constant »; ou respirateur à adduction d'air filtré avec cartouche(s) chimique(s) contre les composés du mercure et muni d?un masque facial bien ajusté ; ou APRA avec masque facial ; ou SAR avec masque facial.

JUSQU'À 10 mg/m³: SAR à pression positive.

ENTRÉE D'URGENCE OU PLANIFIÉE DANS UN ENDROIT OÙ LES CONCENTRATIONS SONT INCONNUES, OU IDLH :

APRA à pression positive avec masque facial; ou SAR à pression positive avec masque facial et APRA auxiliaire à pression positive.

ÉVACUATION : Masque à gaz avec cartouche contre les composés du mercure; ou APRA de type évacuation.

NOTE : Ces recommandations sont basées sur la limite d'exposition pondérée en fonction du temps (TWA) fixée par le NIOSH, soit 0,05 mg/m³.

NOTE : L'IDLH pour le mercure est 10 mg/m³.

L'établissement d'une IDLH vise à s'assurer que le travailleur peut évacuer un environnement contaminé en cas de défectuosité de l'équipement de protection respiratoire le plus efficace. Le cas échéant, tous les efforts doivent être tentés pour sortir immédiatement des lieux.

*NOTE : Doit comporter obligatoirement un indicateur de fin de vie (ESLI). L'utilisation du respirateur doit respecter les limitations précisées par le fabricant et l'organisme responsable de son approbation.

Les recommandations ne s'appliquent qu'aux respirateurs approuvés par le NIOSH.

ABRÉVIATIONS : SAR = respirateur à adduction d'air; APRA = appareil de protection respiratoire autonome; IDLH = danger immédiat pour la vie ou la santé (teneur plafond).


Quelle protection faciale/oculaire est recommandée lors d'un travail avec du mercure?

Lunettes de protection contre les produits chimiques. Il peut aussi être nécessaire de porter un écran facial.


Quelles mesures de protection cutanée sont recommandées lors d'un travail avec du mercure?

Gants de protection contre les produits chimiques, salopette, bottes et/ou autres vêtements de protection permettant d'empêcher le contact avec la peau. Pour certains travaux, il peut aussi être nécessaire de porter une combinaison intégrale avec protection respiratoire.


Avec quels types de matériaux les vêtements de protection doivent-ils être confectionnés?

Directives relatives au mercure :

USAGE RECOMMANDÉ (résistance à la pénétration supérieure à 8 heures) : Barricade (MD), 4H (MD) et Responder (MD).

USAGE RECOMMANDÉ (résistance à la pénétration supérieure à 4 heures) : Saranex (MD).

Cette matière pose un danger notoire d'absorption cutanée (ACGIH ou OSHA). Les recommandations sont valides pour des taux de perméation de 0,1 µg/cm²/min ou 1 mg/m²/min au moins. La résistance d'un matériau en particulier peut varier d'un produit à l'autre. Les temps de pénétration sont trouvés dans des conditions de contact permanent, en général à la température ambiante. Procéder à l'évaluation de la résistance des vêtements dans les conditions d'utilisation et les entretenir soigneusement.


De quelle autre façon peut-on réduire l'exposition au mercure?

Enlever promptement tous les vêtements contaminés et les ranger dans des contenants prévus à cet effet. Les jeter, sinon les laver avant de les porter de nouveau. Informer le personnel de buanderie des dangers du contaminant.

Ne pas manger, boire, ni fumer sur les lieux de travail. Se laver les mains à fond après avoir manipulé cette matière. Procéder à un bon entretien des locaux.

  |  

Avertissement

Bien que le CCHST s’efforce d’assurer l’exactitude, la mise à jour et l’exhaustivité de l’information, il ne peut garantir, déclarer ou promettre que les renseignements fournis sont valables, exacts ou à jour. Le CCHST ne saurait être tenu responsable d’une perte ou d’une revendication quelconque pouvant découler directement ou indirectement de l’utilisation de cette information.