Fiches d’information Réponses SST

Des fiches d’information faciles à comprendre, présentées sous forme de questions et de réponses, couvrent une vaste gamme de sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, des dangers aux maladies, en passant par l’ergonomie et la promotion de milieux de travail sains. PLUS SUR >

Recherche toutes les fiches d’information:

Vous pouvez taper un mot, une expression ou poser une question

Sarcoïdose

Qu'est-ce que la sarcoïdose?

La sarcoïdose est un trouble du système immunitaire qui peut attaquer n'importe quel organe. Cependant, ce sont le plus souvent les poumons et les ganglions lymphatiques, particulièrement ceux de la cage thoracique, qui sont touchés les premiers. La sarcoïdose est caractérisée par la présence de petites surfaces (microscopiques) ou de masses de cellules enflammées appelées granulomes. Les granulomes peuvent grossir et former des groupes plus importants dans un organe dont ils affecteront les fonctions. On peur déceler des granulomes à l'intérieur de l'organisme, par exemple sur les parois des bronches et des bronchioles (conduits respiratoires) dans les poumons. Ils peuvent également se manifester sous la forme de lésions cutanées. La sarcoïdose affecte aussi les yeux et le foie, et plus rarement la rate, les nerfs, le coeur, l'encéphale, les glandes salivaires, les glandes lacrymales, les os et les articulations.


Quels sont les symptômes de la sarcoïdose?

La sarcoïdose peut entraîner divers symptômes ou ne causer aucun symptôme. La sarcoïdose n'est pas contagieuse. Les sujets atteints de sarcoïdose pulmonaire peuvent présenter une toux sèche, de l'essoufflement et des douleurs thoraciques, ou encore de la fatigue, une faiblesse et une perte de poids.

La maladie, lorsqu'elle n'est pas localisée dans les poumons, peut s'accompagner des symptômes suivants : malaise général, perte d'appétit et/ou perte de poids, fièvre, arthralgie (douleurs articulaires), éruptions squameuses et yeux injectés de sang.


Comment reconnaît-on la sarcoïdose?

Le diagnostic de sarcoïdose est fondé sur les antécédents médicaux du sujet, l'examen physique, des tests de laboratoire, l'exploration fonctionnelle respiratoire et la radiographie thoracique.

L'élimination des autres maladies dont les symptômes sont semblables et une biopsie d'un des organes atteints permettront de confirmer le diagnostic. La sarcoïdose n'est pas un type de cancer.


Est-elle très répandue?

La sarcoïdose se manifeste chez les hommes comme chez les femmes, mais plus souvent chez ces dernières, habituellement entre l'âge de 20 et 40 ans. Les personnes de descendance africaine et scandinave sont plus susceptibles de développer cette maladie. L'incidence de la maladie est de 1 à 40 victimes par 100 000 personnes aux États-Unis; de 20 cas par groupes de 100 000 personnes en Grande-Bretagne, et de 3 à 50 cas par groupe de 100 000 personnes en Europe.


Comment traite-t-on la sarcoïdose?

De nombreux sujets guérissent complètement sans traitement. Lorsqu'un traitement est recommandé, des médicaments appelés corticostéroïdes sont utilisés pour atténuer l'inflammation.


La sarcoïdose est-elle un risque professionnel?

On n'a pas encore établi de relation entre la sarcoïdose et le milieu de travail. Certaines études indiquent que le risque d'être atteint par la sarcoïdose est accru chez les habitants des régions rurales. Certains chercheurs ont avancé qu'il y aurait peut-être un lien entre des facteurs environnementaux et la maladie mais, jusqu'à présent, aucune étude n'a confirmé cette hypothèse.

Une étude a permis de constater qu'il y avait une incidence élevée de sarcoïdose chez les personnes habitant près de formations de granit à forte teneur en béryllium. Les signes cliniques et radiographiques de la bérylliose pulmonaire ressemblent beaucoup à ceux de la sarcoïdose; cependant, on n'a pas encore montré que le béryllium était la cause directe de la sarcoïdose.

D'autres études ont évalué les facteurs de risque professionnel en comparant l'incidence de la sarcoïdose chez des travailleurs de l'industrie de l'exploitation forestière et chez des travailleurs d'autres industries. On croyait que l'incidence était plus élevée chez les premiers que chez les derniers, mais on n'a observé aucune différence.

On a tenté plusieurs fois d'établir une relation entre la sarcoïdose et des bactéries et virus, mais aucun microorganisme n'a pu être mise en cause. D'autres facteurs ont aussi fait l'objet d'études, comme l'hérédité, les allergies et le tabagisme, sans qu'on obtienne de résultats concluants.

On ignore toujours quelles sont les causes de la sarcoïdose, même après de nombreuses années d'études menées partout dans le monde.

Dernière mise à jour du document le 2 janvier 2009

Avertissement

Bien que le CCHST s’efforce d’assurer l’exactitude, la mise à jour et l’exhaustivité de l’information, il ne peut garantir, déclarer ou promettre que les renseignements fournis sont valables, exacts ou à jour. Le CCHST ne saurait être tenu responsable d’une perte ou d’une revendication quelconque pouvant découler directement ou indirectement de l’utilisation de cette information.