Fiches d’information Réponses SST

Des fiches d’information faciles à comprendre, présentées sous forme de questions et de réponses, couvrent une vaste gamme de sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, des dangers aux maladies, en passant par l’ergonomie et la promotion de milieux de travail sains. PLUS SUR >

Recherche toutes les fiches d’information:

Vous pouvez taper un mot, une expression ou poser une question

Exposition à l'énergie radiofréquence émise par les téléphones cellulaires

Quel est le type d'énergie utilisé par un téléphone cellulaire?Les téléphones cellulaires (et les stations de base) utilisent l'énergie radiofréquence (RF) de faible puissance, soit un type de rayonnement non ionisant. Le rayonnement non ionisant ne peut pas rompre les liens chimiques dans votre organisme. Cette forme d'énergie peut-elle être absorbée par l'organisme?La quantité d'énergie RF absorbée par l'organisme dépend d'un certain nombre de facteurs, notamment la distance entre l'appareil et le corps et l'intensité du signal. D'après Santé Canada, les téléphones cellulaires sont conçus de manière à utiliser la plus faible quantité d'énergie nécessaire pour assurer la connexion et la qualité de l'appel par le biais d'un réseau de stations ou de tours fixes de faible puissance. Les téléphones et les stations doivent être conformes aux lignes directrices de Santé Canada en matière d'exposition humaine à l'énergie RF. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) indique que les téléphones ont une puissance d'émission seulement lorsqu'ils sont allumés, et que cette puissance d'émission (de même que l'exposition correspondante des utilisateurs aux RF) diminue très rapidement à mesure que la distance de la source augmente. Par exemple, lorsqu'une personne texte, elle tient son téléphone à un bras de distance de son corps (de 30 à 40 cm environ). Cette distance permet de réduire grandement le niveau d'exposition de cette personne, comparativement à lorsque qu'elle tient l'appareil près de sa tête. L'utilisation d'un dispositif mains libres permet également d'éloigner l'appareil du corps. L'utilisation d'un téléphone cellulaire comporte-t-elle des risques pour la santé?Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé les champs de radiofréquences électromagnétiques dans le groupe 2B, soit « probablement cancérogène pour l'homme ». Ce groupe est utilisé dans le cas des agents pour lesquels on dispose d'un nombre limité de données probantes sur leur cancérogénicité chez l'humain et d'un nombre insuffisant de données probantes sur leur cancérogénicité chez les animaux de laboratoire. Le CIRC a examiné la littérature en vue d'obtenir des données sur les expositions personnelles associées à l'utilisation de téléphones sans fil, de même que sur les expositions professionnelles à des ondes radar et des micro-ondes et les expositions environnementales liées à la transmission de signaux lors de communications radio, télévisuelles et sans fil. Le Centre a conclu qu'il y a un nombre limité de données probantes sur les risques de développer un gliome (un type de cancer du cerveau) et un neurinome de l'acoustique (une tumeur bénigne du nerf reliant l'oreille au cerveau) chez les utilisateurs de téléphone sans fil. Il n'a trouvé aucune donnée probante pertinente lui permettant de tirer des conclusions sur d'autres types de cancers ou d'expositions. Le CIRC a annoncé que s'il est vrai que des données probantes appuient la classification 2B, il est nécessaire de mener un plus grand nombre d'études avant de pouvoir tirer d'autres conclusions.Santé Canada ajoute ceci : « la preuve d'un lien possible entre l'exposition à l'énergie RF et le risque de cancer est loin d'être concluante et des recherches plus poussées s'imposent pour préciser ce lien « possible ». Santé Canada partage l'avis de l'Organisation mondiale de la Santé et du CIRC à l'effet que des recherches supplémentaires dans ce domaine sont justifiées. » Santé Canada continue en ajoutant les mises en garde ci-dessous : « Bien que l'énergie RF émise par les cellulaires ne présente aucun danger confirmé pour la santé, le cellulaire n'est pas tout à fait sans risque. Des études montrent que :l'utilisation du cellulaire ou d'autres appareils sans fil peut être une source de distraction; le risque de blessures graves augmente lorsque ces appareils sont utilisés au volant, en marchant, à vélo ou dans le cadre de toute autre activité exigeant de la concentration; le cellulaire peut nuire au fonctionnement d'appareils médicaux comme les stimulateurs cardiaques, les défibrillateurs et les prothèses auditives; le cellulaire peut également perturber l'équipement électronique sensible comme les systèmes de communication et de navigation des avions. En ce qui concerne les stations de base, dans la mesure où les expositions respectent les limites établies dans les lignes directrices de Santé Canada, il n'y a aucune raison scientifique de les considérer comme étant dangereuses pour le public. » Aussi :« Santé Canada encourage les parents... à réduire l'exposition de leurs enfants aux RF émises par les cellulaires, puisque les enfants sont généralement plus sensibles à divers agents environnementaux. »Source : Sécurité des cellulaires et des stations de base. Canadiens en santé. Gouvernement du CanadaQuelles sont les mesures de précaution à prendre en cas d'exposition à des RF?Les mesures de précaution englobent les suivantes : Limiter le nombre d'appels et leur durée (temps passé à parler au téléphone); Utiliser un dispositif mains libres; Envoyer des textos au lieu de parler au téléphone; Encourager les enfants à réduire la durée de leurs appels sur leur téléphone cellulaire. De plus, l'utilisation d'un téléphone cellulaire ou d'autres appareils peut être une source de distraction. Ne conduisez pas et ne prenez part à aucune activité qui nécessite une attention particulière de votre part pour votre propre sécurité lorsque vous utilisez le téléphone. Veuillez vous reporter au document Réponses SST intitulé Conseils concernant la conduite – Utilisation d'un téléphone cellulaire et d'autres dispositifs pour obtenir des exemples à ce sujet. Existe-t-il des lignes directrices sur l'exposition aux RF?Les lignes directrices de Santé Canada se trouvent dans le document intitulé Limites d'exposition humaine à l'énergie électromagnétique radioélectrique dans la gamme de fréquences de 3 kHz à 300 GHz - Code de sécurité 6 [aussi appelé Code de sécurité 6]. Ce document établit les mesures de protection à l'intention du grand public.Où peut-on obtenir plus d'information à ce sujet?Sécurité des cellulaires et des stations de base. Canadiens en santé. Gouvernement du CanadaChamps électromagnétiques et santé publique : téléphones portables. Organisation mondiale de la SantéCode de sécurité 6 : Lignes directrices de Santé Canada sur l'exposition aux radiofréquences. Santé CanadaQuestions souvent posées en ce qui concerne l'énergie radioélectrique et la santé. Industrie Canada

Dernière mise à jour du document le 1 mai 2013

Avertissement

Bien que le CCHST s’efforce d’assurer l’exactitude, la mise à jour et l’exhaustivité de l’information, il ne peut garantir, déclarer ou promettre que les renseignements fournis sont valables, exacts ou à jour. Le CCHST ne saurait être tenu responsable d’une perte ou d’une revendication quelconque pouvant découler directement ou indirectement de l’utilisation de cette information.