Fiches d’information Réponses SST

Des fiches d’information faciles à comprendre, présentées sous forme de questions et de réponses, couvrent une vaste gamme de sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, des dangers aux maladies, en passant par l’ergonomie et la promotion de milieux de travail sains. PLUS SUR >

Recherche toutes les fiches d’information:

Vous pouvez taper un mot, une expression ou poser une question

Douches d'urgence et douches oculaires

Pourquoi les douches d'urgence et les douches oculaires sont-elles importantes?

Les 10 à 15 premières secondes suivant une exposition à une substance dangereuse, en particulier une substance corrosive, sont décisives. Retarder le traitement, même pendant quelques secondes, peut causer une blessure grave.

Les douches d'urgence et les douches oculaires assurent une décontamination sur place. Elles permettent aux travailleurs de rincer à grande eau les substances dangereuses pouvant causer une blessure.

Une exposition accidentelle à des produits chimiques peut survenir même si des mesures d'ingénierie et de sécurité appropriées sont mises en place. Par conséquent, il est essentiel d'envisager d'autres mesures que le port de lunettes à coques étanches ou d'un écran facial et la mise en place d'une marche à suivre visant l'utilisation d'équipement de protection individuelle. Les douches d'urgence et les douches oculaires constituent une mesure complémentaire en vue de réduire le plus possible les effets d'une exposition accidentelle à des produits chimiques.

Les douches d'urgence peuvent également être utilisées efficacement pour éteindre les vêtements enflammés ou pour rincer les vêtements contaminés.


Que dit la loi?

S'informer auprès de l'organisme de santé et de sécurité au travail de l'autorité compétente locale et vérifier les lois et règlements applicables concernant l'obligation d'installer cet équipement. Il n'existe actuellement aucune norme canadienne quant à la conception ou à la mise en place de douches d'urgence et de douches oculaires. C'est pourquoi la norme Z358.1-2014 de l'American National Standards Institute (ANSI), intitulée « Emergency Eyewash and Shower Equipment », est généralement utilisée à titre indicatif.

Remarque : En l'absence d'une norme canadienne sur les douches d'urgence et les douches oculaires, la norme américaine Z358.1-2014 de l'ANSI a été utilisée pour préparer le présent document.


Qu'entend-on par « liquide de rinçage »?

La norme de l'ANSI définit « liquide de rinçage » comme étant de l'eau potable, de l'eau avec un agent de conservation, une solution saline tamponnée avec un agent de conservation ou toute autre solution médicalement acceptable. Dans certains cas, des lois locales peuvent s'appliquer. Le terme « eau » sera utilisé pour désigner n'importe lequel de ces liquides de rinçage acceptables, sauf indication contraire.


Pendant combien de temps la partie du corps touchée doit-elle être rincée/nettoyée?

Bien se laver

La norme ANSI Z358.1-2014 ne spécifie pas pendant combien de temps la partie du corps touchée doit être rincée. Elle précise néanmoins que l'équipement installé conformément à la norme doit fournir du liquide de rinçage durant au moins 15 minutes.

Toutefois, d'autres documents de référence recommandent de rincer la partie du corps touchée pendant au moins 20 minutes si la nature du contaminant est inconnue. La période de lavage ou de rinçage peut être modifiée si la dénomination chimique et les propriétés de la substance chimique sont connues. Par exemple, il est recommandé de rincer pendant :

  • au moins 5 minutes dans le cas des produits chimiques légèrement irritants,
  • au moins 20 minutes dans le cas des substances causant des irritations modérées à graves,
  • 20 minutes dans le cas des produits corrosifs qui ne pénètrent pas les tissus, et
  • au moins 60 minutes dans le cas des produits corrosifs qui pénètrent les tissus.

Les produits corrosifs qui ne pénètrent pas les tissus sont des substances chimiques qui réagissent à ces tissus humains pour former une couche protectrice limitant l'étendue des lésions. La plupart des acides sont des produits corrosifs de ce type. Les produits corrosifs pénétrant ces tissus, tels la plupart des alcalis, l'acide fluorhydrique et le phénol, pénètrent profondément dans la peau ou les yeux. Ces produits corrosifs requièrent une plus longue période de rinçage (au moins 60 minutes) que les produits corrosifs qui ne pénètrent pas les tissus (au moins 20 minutes).

Dans tous les cas, si l'irritation persiste, reprendre le rinçage. Il est important d'obtenir dès que possible des soins médicaux après que les premiers soins aient été donnés. Un médecin qui connaît bien les procédures relatives au traitement d'une contamination chimique des yeux et du corps doit être consulté.

Veuillez consulter la Fiche de données de sécurité – Guide sur les recommandations en matière de premiers soins pour de plus d'information.


Quel type d'équipement faut-il installer?

Les douches d'urgence sont conçues pour rincer la tête et le corps de l'utilisateur. Elles ne doivent pas être utilisées pour rincer les yeux, car la pression ou le débit élevé de l'eau pourrait, dans certains cas, blesser les yeux. Les douches oculaires, ou bassins oculaires, sont conçues pour rincer la région de l'oeil et du visage uniquement. Il existe des appareils combinés qui offrent les deux fonctions à la fois : une douche d'urgence et une douche oculaire.

Les propriétés des substances chimiques utilisées par les travailleurs et les tâches qu'ils accomplissent sur le lieu de travail déterminent s'il faut installer des douches d'urgence ou des douches oculaires. Une analyse des risques liés à la tâche peut fournir une évaluation des risques potentiels inhérents aux tâches et aux aires de travail. Le choix de l'équipement de protection – douche d'urgence, douches oculaire ou les deux – doit être adapté aux risques décelés.

Dans certaines tâches ou aires de travail, les risques peuvent entraîner une blessure au visage et aux yeux du travailleur seulement. Par conséquent, une douche oculaire peut constituer un bon dispositif pour assurer la protection du travailleur. Dans d'autres situations, c'est une partie du corps ou le corps entier du travailleur qui peut entrer en contact avec un produit chimique. Dans ces aires, une douche d'urgence peut s'avérer plus appropriée.

Un appareil combiné permet de laver n'importe quelle partie du corps ou le corps entier. Il assure donc une protection maximale et doit être utilisé dans toute la mesure du possible. Cet appareil convient également à des aires de travail où il n'existe aucune information détaillée sur les risques ou à des aires dans lesquelles un grand nombre de substances chimiques aux propriétés diverses sont utilisées lors d'opérations complexes et dangereuses. Un appareil combiné s'avère utile dans des situations où il est difficile de manipuler un travailleur qui n'est peut-être pas en mesure de suivre les directives en raison d'une douleur intense ou d'un choc causé par une blessure.


À quels critères l'équipement doit-il répondre?

Remarque : Toutes les dimensions et les mesures sont tirées de la norme Z358.1-2009 de l'American National Standards Institute (ANSI), « Emergency Eyewash and Shower Equipment ». Toutefois les dimensions et les mesures exigées par la norme ANSI ne sont pas toutes énumérées ici.

Douches d'urgence

La douche d'urgence doit fournir un jet d'eau dont le diamètre atteint au moins 50,8 cm (20 po), lorsqu'il est mesuré à 152,4 cm du sol (60 po) pour que l'eau entre en contact avec l'ensemble du corps et non seulement avec le dessus de la tête. L'ANSI recommande également que la pomme de douche soit installée à une distance comprise entre 208,3 et 243,8 cm (82 et 96 po) du sol. Le débit minimal du jet doit être de 75,7 litres/minute (20 gallons/minute), pendant au moins 15 minutes.

La douche doit également être conçue de manière à pouvoir être actionnée en moins de 1 seconde et à demeurer opérationnelle sans que l'utilisateur ait à garder la main sur le robinet (ou le levier, la poignée, etc.). Ce robinet ne doit pas être installé à une hauteur de plus de 173,3 cm (69 po). S'il y a des cabines, prévoir une aire libre de 86,4 cm (34 po) de diamètre.

Douche d'urgence

Douches oculaires et douches oculaires / faciales

Les douches oculaires doivent être conçues de manière à distribuer le liquide aux deux yeux simultanément, à un débit d'au moins 1,5 litre/minute (0,4 gallon/minute), pendant 15 minutes. Les appareils combinant une douche oculaire et une douche faciale nécessitent un débit d'eau de 11,4 litres par minute (3,0 gallons/minute). Toutefois, le débit des deux douches ne doit présenter aucun danger pour les yeux. L'appareil doit être installé à une distance comprise entre 83,8 et 134,6 cm (33 à 53 po) du sol, et à au moins 15,3 cm (6 po) du mur ou de l'obstacle le plus proche.

Douche oculaire

Dans le cas d'une douche oculaire, l'utilisateur doit pouvoir ouvrir ses paupières avec ses mains tout en gardant les yeux dans le liquide. Quant à la douche oculaire/faciale, l'utilisateur doit avoir assez d'espace pour maintenir les paupières ouvertes avec ses doigts tout en veillant à ce que les yeux et le visage demeurent sous l'eau. Tout comme pour la douche d'urgence, cet appareil doit également être conçu de manière à pouvoir être actionné en moins de 1 seconde et à demeurer opérationnel sans que l'utilisateur ait à garder la main sur le robinet (ou le levier, la poignée, etc.). Ce robinet doit être installé à un endroit facilement accessible. Étant donné que les buses des douches oculaires doivent généralement être protégées contre les contaminants aéroportés, les appareils doivent être conçus de manière à ce que le retrait de ces protecteurs ne nécessite aucun mouvement supplémentaire de la part de l'utilisateur lorsqu'ils sont actionnés.

Douches oculaires / faciales autonomes

Les douches oculaires et faciales autonomes doivent être installées et entretenues conformément aux instructions du fabricant. Des exigences similaires s'appliquent aux douches raccordées à une installation sanitaire concernant l'accessibilité de la douche et sa capacité de fournir un liquide de rinçage tiède pendant au moins 15 minutes.

Douches oculaires portatives

Conçues pour fournir immédiatement le liquide de rinçage, les douches oculaires portatives peuvent être utilisées lors du transport de la victime vers la douche oculaire permanente ou une installation médicale. Ces douches ne suppriment pas l'obligation de disposer d'une douche oculaire capable d'assurer une période de rinçage de 15 minutes. La date d'expiration du liquide doit être imprimée en permanence sur l'appareil.

Douchettes

Les douchettes peuvent être utilisées pour effectuer un rinçage « ponctuel » d'une partie précise du corps lorsqu'une douche complète n'est pas nécessaire, pour venir en aide à une victime lorsque celle-ci n'est pas en mesure de se tenir debout ou est évanouie, ou pour rincer le dessous d'un vêtement avant que celui-ci soit retiré. La norme ANSI établit qu'une douchette peut être considérée comme une douche oculaire ou une douche oculaire/faciale si elle satisfait aux exigences de performance présentées dans la norme.

Douchette

Appareils combinés

Ce terme désigne des appareils qui partagent une installation sanitaire commune. N'importe lequel des appareils, tels une douche, une douche oculaire, une douche oculaire/faciale ou une douchette, peut être incorporé dans cette combinaison. Généralement, ce terme désigne une douche d'urgence combinée à une douche oculaire. Il est important que les exigences de pression et de débit applicables à chacune des parties de l'appareil combiné (tel que décrit ci-dessus) soient conformes au code.


À quel endroit faut-il installer l'équipement d'urgence?

Pour être efficace, l'équipement doit être accessible. L'ANSI recommande que les personnes puissent accéder à l'équipement en au plus 10 secondes. Il ne faut pas oublier que la personne qui a besoin d'utiliser l'équipement sera blessée et qu'elle aura peut-être perdu temporairement l'usage de la vue. L'ANSI note qu'une personne de taille moyenne peut marcher de 16 à 17 mètres (55 pieds) en 10 secondes, mais cette mesure ne tient pas compte de l'état physique et émotionnel de la personne dans une situation d'urgence. Par conséquent, la règle de « 10 secondes » peut être adaptée en fonction des effets éventuels de la substance chimique. Dans des endroits où une substance chimique très corrosive est utilisée, il peut être nécessaire d'installer une douche d'urgence et une douche oculaire plus près du poste de travail. Ces appareils doivent être installés de manière à éviter que des substances chimiques corrosives utilisées à proximité ne les contaminent.

L'emplacement de chaque douche d'urgence ou douche oculaire doit être indiqué au moyen d'un panneau bien en vue. Celui-ci doit comporter un pictogramme que les travailleurs pourront comprendre, quelles que soient leurs compétences linguistiques. L'emplacement doit être bien éclairé.

Panneau d'identification - Douche d'urgence
Panneau d'identification - Bassin oculaire

D'autres recommandations exigent notamment que la douche d'urgence ou la douche oculaire :

  • soit installée le plus près possible du risque;
  • ne soit pas séparée de l'aire de travail dangereuse par une cloison;
  • soit installée dans une zone dégagée entre le poste de travail et le risque (les travailleurs ne doivent pas avoir à franchir une porte ou à se faufiler entre des machines ou autres obstacles pour y accéder.);
  • soit installée là où les travailleurs peuvent facilement la voir, de préférence dans une voie de circulation normale;
  • soit installée à l'étage où le risque est présent (aucun escalier à emprunter pour se rendre du poste de travail à l'équipement d'urgence);
  • soit installée dans la mesure du possible près d'une issue de secours de manière à ce que le personnel d'intervention d'urgence puisse atteindre facilement la victime;
  • soit installée dans une aire ne présentant aucun autre risque de contamination;
  • soit dotée d'un système d'évacuation de l'eau excédentaire (souvenez-vous que l'eau peut être considérée comme un déchet dangereux et que des règlements spécifiques peuvent s'appliquer);
  • n'entre pas en contact avec un équipement électrique susceptible de créer un risque lorsqu'il est humide;
  • soit protégée contre le gel lors de l'installation à l'extérieur de l'équipement d'urgence.

Quelle doit être la température de l'eau?

La norme ANSI 2014 recommande de veiller à ce que l'eau soit « tiède », c'est-à-dire à une température comprise dans une plage de 16 °C à 38 °C (60 à 100 °F). L'eau dont la température excède 38 °C (100 °F) est nocive pour les yeux et peut favoriser une réaction chimique avec la peau et les yeux. Une période de rinçage prolongée avec de l'eau froide (moins de 16 °C (60 °F)) peut causer une hypothermie et les travailleurs risquent de ne pas se rincer/doucher pendant toute la durée recommandée (norme ANSI 2014). Dans le cas des brûlures thermiques (blessure cutanée), l'American Heart Association a remarqué que des températures de l'eau de 15 à 25 °C aident à rafraîchir la brûlure et que le refroidissement permet de réduire la douleur, l'œdème et la profondeur de la blessure. (Par contre, il n'est pas recommandé d'appliquer de la glace directement sur la peau.)

Ne pas oublier qu'une éclaboussure de produit chimique nécessite un rinçage d'au moins 15 minutes, mais que cette période peut être prolongée jusqu'à 60 minutes. L'eau doit être à une température tolérable pendant toute la période de rinçage requise. De l'eau trop froide ou trop chaude empêchera les travailleurs de rincer ou de laver la zone touchée aussi longtemps qu'ils le devraient.

Installer des robinets mitigeurs (régulateur de température ou robinet thermostatique), des régulateurs de débit ou tout autre dispositif pouvant contribuer à maintenir la température et le débit constants. Pour les emplacements froids ou situés à l'extérieur, il existe des douches d'urgence avec canalisations chauffantes. Dans un climat chaud, les douches d'urgence qui sont à l'extérieur doivent également être munies d'un robinet thermostatique, pour éviter que les personnes soient exposées à une eau trop chaude.


Quels sont les endroits où il peut être nécessaire d'installer cet équipement?

Les aires de travail et les opérations pouvant nécessiter l'installation de ces appareils comprennent notamment :

  • Les aires de chargement des batteries.
  • Les laboratoires.
  • Les opérations de pulvérisation.
  • Les aires très poussiéreuses.
  • Les opérations de trempage.
  • Les aires de manutention de substances dangereuses.

Quels sont les autres facteurs à prendre en compte lors de la sélection et de l'utilisation de ce type d'équipement d'urgence?

Les facteurs suivants doivent également être pris en compte dans le cadre d'une analyse des risques lorsque des décisions sont prises au sujet de la sélection et de l'utilisation de douches d'urgence, de douches oculaires ou d'appareils combinés.

Substances potentiellement dangereuses dans l'aire de travail immédiate

Toutes les substances dangereuses doivent être convenablement identifiées. Un examen des fiches de données de sécurité (FDS) et des étiquettes peut aider à évaluer les risques. Pour choisir une douche d'urgence ou une douche oculaire appropriée, il faut connaître les substances chimiques utilisées et leurs risques potentiels.

Nombre de travailleurs dans l'aire où une substance dangereuse est utilisée

Il peut être nécessaire d'installer plus d'une douche d'urgence ou d'une douche oculaire dans une aire où un grand nombre de travailleurs utilisent des substances dangereuses. Évaluer le nombre de travailleurs utilisant des substances chimiques dangereuses et prévoir, au besoin, un plus grand nombre de douches afin d'assurer la protection de chaque travailleur.

Employés travaillant seuls

L'installation d'un dispositif d'alarme sonore ou visuelle permet d'avertir d'autres travailleurs lorsque la douche d'urgence ou la douche oculaire est en cours d'utilisation. Ceci est particulièrement important si un employé travaille seul dans cette aire. Une victime peut avoir besoin d'aide pour accéder à la douche oculaire si elle a temporairement perdu l'usage de la vue. Certaines entreprises relient électriquement les robinets à des voyants lumineux ou à des avertisseurs sonores situés dans des aires centrales.

Confort et chaleur

Des combinaisons et des couvre-chaussures supplémentaires doivent être entreposés à proximité des douches d'urgence. Il faut enlever les vêtements contaminés par des substances chimiques corrosives ou toxiques. Envisager la possibilité d'installer un rideau d'isolement (mais toujours prévoir une « aire sans obstacle » ayant au moins les dimensions spécifiées dans la norme ANSI).

Qualité du liquide de rinçage

Le fait de changer fréquemment le liquide des appareils autonomes et de nettoyer régulièrement ces appareils peut prévenir l'utilisation accidentelle de liquide contaminé. Pour obtenir de l'information détaillée, se reporter aux directives du fabricant. Même dans les douches oculaires raccordées à une installation sanitaire, l'eau peut contenir des contaminants tels de la rouille, du tartre et des substances chimiques. Les systèmes doivent être purgés et nettoyés régulièrement.

Solutions neutralisées

Il peut sembler logique de neutraliser une exposition à un acide avec une base ou vice versa. Certains craignent toutefois que les tentatives visant à neutraliser la contamination chimique de la peau ou des yeux n'aggravent les blessures en entraînant :

  • Un retard dans l'exécution du rinçage parce que les secouristes sont à la recherche de liquides de rinçage spéciaux;
  • Des brûlures thermiques causées par la chaleur que dégagent les deux produits chimiques qui entrent en réaction au contact l'un de l'autre;
  • Des blessures additionnelles attribuables au contact avec l'agent neutralisant.

Selon les conclusions des recherches portant sur le sujet, le rinçage des yeux ou du visage avec un agent neutralisant plutôt qu'avec de l'eau ne peut être clairement associé à un avantage particulier. Il est crucial de rincer une brûlure chimique aussi rapidement que possible et une source d'alimentation en eau est accessible sur-le-champ dans la plupart des situations. Le traitement ne doit pas être retardé par la recherche d'une solution de rinçage spécifique.


Existe-t-il des restrictions qu'il faut connaître?

Douches d'urgence et douches oculaires raccordées à une installation sanitaire

Des études ont démontré qu'une période de rinçage de 15 minutes est généralement recommandée. Les utilisateurs rincent habituellement les parties de leur corps exposées pendant 5 minutes ou moins. Les raisons étaient toujours liées à l'extrême inconfort ressenti par les victimes ayant utilisé de l'eau froide. En climat froid, l'eau des réseaux de plomberie intérieurs peut être à une température comprise dans une plage de 2 °C à 7 °C (35 °F à 45 °F).

Il est important d'effectuer l'entretien de cet équipement. L'ANSI recommande de le faire fonctionner une fois par semaine pour aider à réduire les problèmes causés par l'accumulation de sédiments et/ou d'eau stagnante.

Douches oculaires autonomes, portatives

Les douches oculaires autonomes et portatives contiennent une quantité limitée de liquide. C'est pourquoi leur entretien est essentiel en vue d'assurer qu'elles sont remplies à pleine capacité, en tout temps.

Dans le cas de ces douches oculaires, il faut vérifier fréquemment le liquide de rinçage. Les agents utilisés pour contrôler la croissance bactérienne sont efficaces pendant un certain temps seulement. Par ailleurs, de petites amibes capables de causer des infections oculaires graves ont été trouvées dans des douches oculaires portatives et des douches fixes. Par conséquent, il est important de vérifier la durée de conservation de la solution et de la remplacer le moment venu.

Douche oculaire portative

Bouteilles de liquide de rinçage pour les yeux

Les bouteilles de liquide de rinçage pour les yeux ou les douches oculaires portatives complètent les appareils autonomes et les douches raccordées à une installation sanitaire, mais ne les remplacent en aucun cas. Elles sont portables et permettent le rinçage immédiat des contaminants ou des petites particules. Toutefois, ces bouteilles sont très difficiles à manipuler pour l'utilisateur, en particulier s'il est seul et si ses deux yeux ont été exposés (p. ex. garder les paupières ouvertes tout en manipulant la bouteille est peu commode). De plus, une seule bouteille ne permet pas de rincer les deux yeux simultanément. Étant donné que l'approvisionnement de liquide est limité, la bouteille ne permettra peut-être pas de rincer suffisamment les deux yeux.

Le rôle principal d'un tel appareil est de fournir sur-le-champ une certaine quantité de liquide de rinçage. Une fois ce rinçage accompli, la personne doit utiliser une douche oculaire autonome ou une douche oculaire raccordée à une installation sanitaire et se rincer les yeux pendant la période de rinçage/lavage requise.

Bouteilles de liquide de rinçage

À quelle fréquence l'équipement doit-il être inspecté et entretenu?

Une personne dans l'aire de travail doit être désignée pour inspecter et faire fonctionner hebdomadairement la douche d'urgence, la douche oculaire, les appareils combinés et les douchettes.
Une mise en marche hebdomadaire permettra de s'assurer qu'il y a suffisamment de liquide de rinçage, d'éliminer les sédiments des canalisations d'approvisionnement et de réduire le plus possible la prolifération microbienne causée par de l'eau stagnante. Cette personne doit conserver un rapport daté et signé de ces inspections. La norme ANSI recommande de procéder annuellement à une inspection complète.

Les inspections d'entretien préventif devraient comprendre la vérification de problèmes tels qu'une fuite d'un robinet, une canalisation ou un orifice obstrué, et un volume de liquide insuffisant. Un registre de ces inspections doit être conservé. Des pièces de rechange doivent être gardées à portée de la main afin d'éviter que le système ne soit plus fonctionnel. Si celui-ci fait défaut pour une raison ou pour une autre, les employés travaillant dans cette aire doivent en être informés et doivent être convenablement protégés.

Les douches oculaires portatives doivent être inspectées et entretenues conformément aux directives du fabricant, et leur fonctionnement global doit être vérifié au moins une fois par an.


Quel type de formation les travailleurs doivent-ils recevoir?

Tous les travailleurs doivent être informés de l'usage approprié et de l'emplacement des douches d'urgence ou des douches oculaires avant la survenue de toute situation d'urgence. On ne doit jamais tenir pour acquis que les travailleurs connaissent déjà la marche à suivre adéquate. Des directives écrites doivent être rendues accessibles à tous les travailleurs et elles doivent être affichées à côté de la douche d'urgence ou de la douche oculaire. Une partie du processus de formation doit inclure un exercice pratique sur la façon d'accéder à l'équipement.

Le port de verres de contact peut être dangereux parce que les produits chimiques peuvent rester emprisonnés sous les verres. Il importe d'enlever rapidement les verres de contact afin de rincer les yeux pour éviter les blessures. La formation doit comprendre des instructions sur la façon d'enlever les verres de contact.

Dernière mise à jour du document le 2 juillet 2015

Avertissement

Bien que le CCHST s’efforce d’assurer l’exactitude, la mise à jour et l’exhaustivité de l’information, il ne peut garantir, déclarer ou promettre que les renseignements fournis sont valables, exacts ou à jour. Le CCHST ne saurait être tenu responsable d’une perte ou d’une revendication quelconque pouvant découler directement ou indirectement de l’utilisation de cette information.