Fiches d’information Réponses SST

Des fiches d’information faciles à comprendre, présentées sous forme de questions et de réponses, couvrent une vaste gamme de sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, des dangers aux maladies, en passant par l’ergonomie et la promotion de milieux de travail sains. PLUS SUR >

Téléchargez l’application gratuite Réponses SST
Télécharger dans l’App Store Disponible sur Google Play

Recherche toutes les fiches d’information:

Vous pouvez taper un mot, une expression ou poser une question

Ergonomie des outils à main - Dangers pour la santé

Quels sont les principaux problèmes de santé associés à l'utilisation d'outils à main au travail?

Outre les blessures courantes, telles que les coupures, les lacérations et les ecchymoses, l'usage fréquent et prolongé des outils à main peut provoquer des douleurs et une fatigue qui, si elles sont ignorées, peuvent conduire à des blessures musculo-squelettiques (BMS) chroniques de diverses natures. Parmi les troubles musculo-squelettiques liés au travail (TMS liés au travail) les plus fréquents figurent les troubles tendineux, la ténosynovite, la bursite, l'épicondylite (tennis elbow), le syndrome du canal carpien et la maladie de De Quervain.


Quels sont les éléments du travail au moyen d'outils à main qui engendrent une gêne, une fatigue et, éventuellement, des troubles musculo-squelettiques liées au travail (TMS liées au travail)?

Plusieurs éléments peuvent altérer la santé et le rendement des utilisateurs d'outils à main. Voici certains des plus importants :

Charge statique

Il y a charge statique ou effort statique lorsque les muscles demeurent tendus et immobiles. On exerce un effort statique lorsqu'on tient les bras levés (figure 1a) ou étendus vers l'avant ou latéralement (figure 1b). (Essayez de garder le bras tendu bien droit devant vous pendant quelques minutes et vous comprendrez de quoi il s'agit. En gardant la même position, tenez un objet dans la main, et le poids de ce dernier viendra accroître de façon exponentielle l'effort statique.) La charge statique se trouve aussi augmentée considérablement par une flexion ou une torsion du cou ou de tout le torse. Elle s'élève encore lorsqu'on exerce la force requise pour utiliser les outils à main (figure 1c).

Figure 1a - On exerce un effort statique lorsqu'on tient les bras levés
Figure 1a
Figure 1b - On exerce un effort statique lorsqu'on tient les bras étendus vers l'avant ou latéralement
Figure 1b
Figure 1 c - La charge statique est augmentée davantage lorsqu'on exerce la force requise pour utiliser un outil à la main
Figure 1c

L'effort statique, qui consiste à garder une position tendue pendant un certain temps, est un aspect particulièrement indésirable de toute situation de travail. Il augmente la pression exercée sur les muscles, les tissus, les tendons et les ligaments, et il réduit la circulation sanguine, ce qui peut causer une fatigue localisée beaucoup plus rapidement que dans le cas de l'exécution d'un travail dynamique (qui comporte des mouvements). Les muscles sont beaucoup plus exposés à la fatigue et aux lésions lorsqu'ils subissent une charge statique que lorsqu'ils accomplissent un travail dynamique, comportant des mouvements. En outre, les muscles fatigués par un travail statique mettent plus de temps pour récupérer.

Positions de travail et postures contraignantes

Souvent (et même très souvent), les outils à main sont utilisés dans un espace restreint et des conditions d'accès difficiles (voir les figures 2a, 2b et 2c).

Figure 2a - Les outils à main sont souvent utilisés dans un espace restreint et des conditions d'accès difficles
Figure 2a
Figure 2b - Les outils à main sont souvent utilisés dans un espace restreint et des conditions d'accès difficles
Figure 2b
Figure 2c - Les outils à main sont souvent utilisés dans un espace restreint et des conditions d'accès difficles
Figure 2c

La main qui tient et utilise un outil dans une position contrainte a moins de force et, en conséquence, est davantage exposée à la douleur et, éventuellement, aux blessures. Si la main est douloureuse, le reste du corps le sera sans doute également car, pour atténuer le malaise, le sujet essaiera tout naturellement de rectifier la position du corps en pliant le dos, voûtant les épaules, inclinant le cou, etc.

L'effort nécessaire à l'accomplissement d'une tâche se trouve considérablement accru lorsque la partie supérieur du corps adopte une position contrainte. La fatigue, le malaise et la douleur qui en résultent élèvent encore le risque de blessures.

Compression des tissus en raison d'une prise forte

Règle générale, il faut une solide prise pour utiliser un outil à main. Les tissus mous de la paume et des doigts se trouvent donc comprimés, ce qui risque d'entraver la circulation sanguine et d'entraîner un engourdissement et des picotements. On observe aussi fréquemment des ampoules dues à la friction entre l'outil et la paume.

Vibration

Certains outils lourds, comme un marteau burineur, peuvent produire une vibration importante qui entraîne un syndrome des vibrations mains-bras, plus communément appelé maladie des mains blanches ou maladie de Raynaud.

Dernière mise à jour du document le 2 mai 2011

Avertissement

Bien que le CCHST s’efforce d’assurer l’exactitude, la mise à jour et l’exhaustivité de l’information, il ne peut garantir, déclarer ou promettre que les renseignements fournis sont valables, exacts ou à jour. Le CCHST ne saurait être tenu responsable d’une perte ou d’une revendication quelconque pouvant découler directement ou indirectement de l’utilisation de cette information.