Fiches d’information Réponses SST

Des fiches d’information faciles à comprendre, présentées sous forme de questions et de réponses, couvrent une vaste gamme de sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, des dangers aux maladies, en passant par l’ergonomie et la promotion de milieux de travail sains. PLUS SUR >

Téléchargez l’application gratuite Réponses SST
Télécharger dans l’App Store Disponible sur Google Play

Recherche toutes les fiches d’information:

Vous pouvez taper un mot, une expression ou poser une question

Vibrations - Effets sur la santé

Quels sont les effets des vibrations du système main-bras sur la santé?

Les effets des vibrations sur la santé progressent lentement. Au début, ils se manifestent habituellement par une douleur. Si l'exposition aux vibrations se poursuit, la douleur peut se transformer en blessure ou en maladie. La douleur est le premier effet observé sur la santé et on doit s'en préoccuper pour éviter que la blessure ne s'aggrave.

Le doigt mort causé par les vibrations est l'affection la plus courante observée chez les opérateurs d'outils vibrants à main. Les symptômes du doigt mort causé par les vibrations sont aggravés lorsque les mains sont exposées au froid.

Les vibrations peuvent causer des modifications aux tendons, aux muscles, aux os et aux articulations, et peuvent affecter le système nerveux. Ensemble, ces effets sont appelés « syndrome des vibrations du système main-bras ».

Les travailleurs atteints du syndrome des vibrations du système main-bras mentionnent souvent les symptômes suivants :

  • accès de pâleur (blanchissement) d'un ou de plusieurs doigts exposés au froid
  • picotement et perte de sensation dans les doigts
  • perte de sensibilité tactile
  • sensations de douleur et de froid entre les accès périodiques de doigt mort
  • perte de force de préhension
  • kystes des os des doigts et des poignets

Le syndrome des vibrations du système main-bras évolue de façon graduelle et il s'aggrave avec le temps. Ses symptômes peuvent prendre de quelques mois à plusieurs années avant de devenir cliniquement perceptibles.


Quels sont les symptômes du syndrome des vibrations du système main-bras?

L'exposition du système main-bras aux vibrations a des effets sur le débit sanguin (effet vasculaire) et elle entraîne une perte de sensibilité tactile (effet neurologique) des doigts.

L'échelle de Stockholm est souvent utilisée pour qualifier l'état pathologique provoqué par les vibrations. Dans cette classification, les changements vasculaires (circulation sanguine) et les changements neurologiques (perception du toucher, de la chaleur, du froid, etc.) sont examinés séparément [voir les tableaux 1a) et 1b)].

Tableau 1
Échelle de classification de l'Atelier de Stockholm pour les symptômes vasculaires et neuro-sensoriels périphériques provoqués par le froid
a) Évaluation sur le plan vasculaire
Stade Degré Description
0 aucun Aucun accès
1 léger Accès occasionnels atteignant seulement l'extrémité d'un ou de plusieurs doigts
2 modéré Accès occasionnels atteignant l'extrémité et le milieu des doigts (phalanges distales et intermédiaires) et rarement la partie des doigts située près de la paume (phalanges proximales)
3 grave Accès fréquents atteignant toutes les parties de la plupart des doigts (toutes les phalanges)
4 très grave Mêmes symptômes qu'au stade 3, accompagnés de modifications de la peau à l'extrémité des doigts.

 

b) Évaluation sur le plan neuro-sensoriel
Stade Symptômes
OSN Exposition aux vibrations, mais pas de symptômes
1SN Engourdissement intermittent, avec ou sans picotement
2SN Engourdissement intermittent ou persistant, diminution de perception sensorielle
3SN Engourdissement intermittent ou persistant, diminution de discrimination tactile et/ou de dextérité manuelle

Source : « Scandinavian Journal of Work, Environment and Health », vol. 13, nº (1987), G. Gemne, et coll., p. 275-278 et « American Conference of Governmental Industrial Hygienists (ACGIH) », TLVsMD et BEIsMD, 2016, p. 190-194 et 198-204.

La gravité du syndrome des vibrations du système main-bras dépend de plusieurs autres facteurs, par exemple les caractéristiques de l'exposition aux vibrations, les méthodes de travail, les antécédents personnels et les habitudes. Le tableau 2 résume ces facteurs.

Tableau 2
Facteurs déterminant l'effet des vibrations sur les mains
Facteurs physiques Facteurs biodynamiques Facteurs individuels
Accélération de vibration Force de préhension exercée par le travailleur sur le matériel vibrant Maîtrise de l'outil par l'opérateur
Fréquence de vibration Superficie, zone et masse des parties de la main en contact avec la source de vibration Capacité de changer ou de varier la vitesse d'exécution de la machine
Durée de l'exposition par jour ouvrable Dureté du matériau auquel sont appliqués les outils à main, par exemple dureté du métal dans les opérations de meulage et de burinage Habileté et productivité
Années de travail en condition d'exposition aux vibrations Position de la main et du bras par rapport au corps Sensibilité individuelle aux vibrations
État de l'outil (entretien) Texture du manche – matériau doux et souple par opposition à matériau rigide Consommation de tabac et de drogues

Exposition à d'autres agents physiques et chimiques
Mesures et matériel de protection, notamment gants, bottes, périodes de repos Antécédents de lésions aux doigts et aux mains, en particulier de gelures Maladie ou lésions antérieures des doigts ou des mains

Le phénomène de Raynaud est-il d'origine professionnelle?

Le syndrome des vibrations du système main-bras est aussi appelé le phénomène de Raynaud d'origine professionnelle. Les vibrations ne sont qu'une des causes possibles du phénomène de Raynaud. Les autres causes sont les maladies du tissu conjonctif, les lésions des tissus, les affections des vaisseaux sanguins des doigts, l'exposition au chlorure de vinyle et la consommation de certaines drogues. La diminution résultante du débit sanguin peut causer le doigt mort dans des environnements froids.


Quels sont les effets sur la santé des vibrations globales du corps?

Les vibrations globales du corps peuvent causer la fatigue, les troubles gastriques, la céphalée, une perte d'équilibre et un « tremblement » peu de temps après ou pendant l'exposition. Les symptômes sont similaires à ceux que bon nombre de personnes éprouvent après un long voyage à bord d'une voiture ou d'un navire. L'exposition quotidienne pendant un certain nombre d'années aux vibrations globales du corps peut avoir des effets sur le corps entier et causer des problèmes de santé. Des études effectuées sur des conducteurs d'autobus et de camions ont montré que l'exposition professionnelle aux vibrations globales du corps pourrait être à l'origine d'un certain nombre de troubles du système circulatoire, de l'intestin, de l'appareil respiratoire, des muscles et du dos. La posture, la fatigue posturale, les habitudes alimentaires et les vibrations globales du corps sont des causes possibles de ces troubles.

Dans bon nombre d'études, on signale une diminution de rendement des travailleurs exposés aux vibrations globales du corps.


Jusqu'à quel point les personnes peuvent-elles être exposées aux vibrations sans subir d'effets néfastes?

Comme dans tous les cas d'exposition professionnelle, la sensibilité individuelle aux vibrations varie d'une personne à l'autre.

Les effets sur la santé pouvant résulter de l'exposition aux vibrations dépendent de trois facteurs importants :

  • valeur de seuil ou degré d'exposition aux vibrations au-dessous duquel aucun effet néfaste sur la santé n'est produit
  • relation dose-effet (mesure dans laquelle la gravité des problèmes de santé est reliée au degré d'exposition)
  • période latente (temps écoulé entre la première exposition et l'apparition des symptômes)

La valeur de seuil des vibrations est la valeur au-dessous de laquelle il n'y a aucun risque de syndrome des vibrations. Autrement dit, c'est l'intensité maximale de vibration à laquelle les travailleurs en meilleur santé peuvent être exposés chaque jour ouvrable pendant toute la durée de leur emploi à plein temps sans être atteint d'engourdissement, de pâleur ou de frissons au niveau des doigts. Les travailleurs ne souffriront pas de lésions ni de maladies reliées aux vibrations si leur exposition aux vibrations est maintenue à des niveaux suffisamment bas.

On a observé que le nombre de personnes atteintes augmente avec l'intensité et la durée de l'exposition aux vibrations. Ce type de relation exposition-effet indique un lien possible entre les effets sur la santé et la quantité totale d'énergie de vibration transmise aux mains ou au corps. Selon l'intensité de l'exposition, les symptômes peuvent n'apparaître que des mois ou des années après le début de l'exposition.


Existe-t-il des lois concernant l'exposition aux vibrations en milieu de travail?

Le Canada, la Colombie-Britannique, la Saskatchewan, le Manitoba, le Québec, le Nouveau-Brunswick, le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut sont les administrations canadiennes ayant mentionné précisément l'exposition aux vibrations dans leur réglementation en matière de santé et de sécurité au travail concernant les effets sur la santé ou les effets musculo-squelettiques chez les travailleurs. La plupart des administrations ne prescrivent pas de limites d'exposition particulières, mais énoncent plutôt que, sur les lieux de travail, il faut réduire les vibrations lorsque celles-ci peuvent causer des effets sur la santé et des effets musculo-squelettiques.

L'American Conference of Governmental Industrial Hygienists (ACGIH) a publié des recommandations sur l'exposition pour limiter les vibrations dans les mains et les bras, et dans l'organisme en entier.

Dernière mise à jour du document le 1 février 2017

Ajoutez un badge à votre site Web ou à votre intranet afin que vos travailleurs puissent trouver rapidement des réponses à leurs questions sur la santé et la sécurité.

Avertissement

Bien que le CCHST s’efforce d’assurer l’exactitude, la mise à jour et l’exhaustivité de l’information, il ne peut garantir, déclarer ou promettre que les renseignements fournis sont valables, exacts ou à jour. Le CCHST ne saurait être tenu responsable d’une perte ou d’une revendication quelconque pouvant découler directement ou indirectement de l’utilisation de cette information.