Fiches d’information Réponses SST

Des fiches d’information faciles à comprendre, présentées sous forme de questions et de réponses, couvrent une vaste gamme de sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, des dangers aux maladies, en passant par l’ergonomie et la promotion de milieux de travail sains. PLUS SUR >

Recherche toutes les fiches d’information:

Vous pouvez taper un mot, une expression ou poser une question

FS - Termes courants : A - G

ACGIH

American Conference of Governmental Industrial Hygienists. Cette association a deux comités de renommée mondiale : le comité sur les limites d'exposition (Threshold Limit Value [TLV] Committee) et le comité sur la ventilation.


Acide

Voir pH.


Aérosol

On appelle aérosol l'ensemble des très petites particules qui sont en suspension dans l'air. Ces particules peuvent être liquides (brouillard) ou solides (fumées). Ce terme sert aussi couramment pour désigner un contenant sous pression réalisant la dispersion des particules, comme par exemple la bombe aérosol à peinture.

L'inhalation est la voie la plus commune d'exposition à des produits chimiques sous forme d'aérosol. Les aérosols peuvent aussi présenter un danger d'incendie.


Aérosol inflammable

En vertu du Règlement sur les produits contrôlés, Canada, un produit appartient à la catégorie des aérosols inflammables s'il est emballé dans un contenant aérosol pouvant libérer une matière inflammable. Les aérosols inflammables sont considérés dangereux parce que le produit vaporisé peut prendre feu de façon explosive et transformer le contenant en torche. Il se peut aussi qu'un retour de flamme se produise à partir d'un feu alimenté par l'aérosol inflammable.

La norme HAZCOM de l'OSHA aux États-Unis donne une définition spécifique. Voir le texte des règlements pour de l'information détaillée.


Agents extincteurs

Ce terme désigne les différentes substances qu'on peut utiliser pour éteindre un feu en présence du produit dont il est question. On trouve parmi les agents extincteurs courants l'eau, le dioxyde de carbone, la poudre chimique, la mousse à l'alcool et les hydrocarbures halogénés gazeux (Halons). Il est important de savoir quels agents extincteurs on peut utiliser sur les lieux de travail et de les rendre disponibles. Il est aussi important de savoir quels sont les agents qu'il faut éviter d'utiliser, car ceux-ci pourraient augmenter le danger. Si plusieurs substances sont présentes, il faut si possible se procurer un extincteur qui convient à toutes.


Aigu

Aigu veut dire soudain ou bref. Le terme aigu peut décrire l'exposition à une substance ou les effets qui en résultent pour la santé. L'exposition aiguë est une exposition de courte durée: quelques minutes, quelques heures ou quelques jours. On dit que l'effet sur la santé est « aigu » lorsqu'il se produit soit immédiatement, soit peu de temps après l'exposition: quelques minutes, quelques heures ou même quelques jours. (Voir aussi Chronique.)


AIHA

American Industrial Hygiene Association


Alcali, alcalin

Voir pH.


ANSI

American National Standards Institute


Base, basique

Voir pH.


BIT

Bureau international du Travail


Brouillard

Gouttelettes de liquide qui se forment dans l'air lorsqu'un liquide est vaporisé ou giclé. Un brouillard peut aussi se produire lorsque des vapeurs qui se condensent redeviennent liquides et prennent la forme de gouttelettes dans l'air. (Voir aussi Aérosol.)


Cancérigène, cancérogène, cancérogénicité, carcinome

Un produit cancérogène est une substance chimique qui peut causer le cancer. Cancérogénicité veut dire « capacité de causer le cancer ».

Aux termes du Règlement sur les produits contrôlés, Canada, les substances sont dites cancérogènes si elles ont été reconnues comme telles par l'American Conference of Governmental Industrial Hygienists (ACGIH) ou le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC).

Aux termes de la norme Hazard Communication (HAZCOM) de l'OSHA aux États-Unis, les substances sont identifiées cancérogènes sur les FS si elles sont listées comme telles ou comme cancérogènes possibles par le CIRC ou par le National Toxicology Program (NTP) des États-Unis, si elles sont réglementées comme cancérogènes par l'OSHA, ou s'il existe des preuves scientifiques valables indiquant une possibilité de cancérogénèse chez l'homme ou chez les animaux.

Les listes publiées par le CIRC, l'ACGIH et le NTP comprennent des substances reconnues cancérogènes chez les humains et certaines substances ayant causé le cancer chez les animaux soumis aux expériences. Certaines substances peuvent apparaître comme cancérogènes présumés ou possibles si les preuves sont limitées ou si elles ne sont pas assez constantes pour être concluantes.


CANUTEC

Nom donné au Centre canadien d'urgence transport, Division du transport des marchandises dangereuses, Transports Canada. CANUTEC fournit des renseignements et facilite les communications en cas d'urgence en matière de transport des marchandises dangereuses. Le service téléphonique de CANUTEC est ouvert 24 heures par jour toute l'année au numéro 613 996-6666 (à frais virés au Canada).


cc

Centimètre cube. Sert également dans les fiches de langue anglaise pour désigner la méthode à vase fermé (closed cup) et la limite supérieure de concentration (ceiling concentration).


CCC

Cleveland Closed Cup. Une méthode à vase fermé normalisée qui permet de déterminer les points d'éclair.


CCHST

Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail. Le CCHST procure un service d'information pour tout le Canada sur l'hygiène et la sécurité au travail. Il répond à des demandes de renseignements particulières, produit des publications et offre un service de documentation informatique accessible en direct (CCINFO sur l'Internet) ou au moyen d'un disque CD-ROM (disqueCCINFO).


CERCLA

Comprehensive Environmental Response, Compensation and Liability Act, États-Unis.


CHEMTREC

Chemical Transportation Emergency Centre. Centre national établi aux États-Unis par la Chemical Manufacturers Association (CMA) pour fournir de l'information pertinente aux particuliers en cas d'urgence concernant des produits chimiques donnés. CHEMTREC offre aux organismes inscrits un service téléphonique sans frais 24 heures par jour en cas d'urgence relative au transport des produits chimiques.


Chronique

Chronique, signifiant à long terme ou prolongé, peut qualifier une exposition ou l'effet qu'elle produit sur la santé. L'exposition est dite chronique si elle dure des mois ou des années. Un effet sur la santé est dit chronique s'il résulte d'une exposition chronique ou s'il persiste longtemps après une exposition aiguë. Le Règlement sur les produits contrôlés, Canada, décrit les critères techniques permettant d'identifier les substances qui produisent des effets chroniques sur la santé. (Voir aussi Aigu.)


CIRC

Centre international de recherche sur le cancer. Le CIRC a un programme d'analyse critique de l'information relative à la cancérogénicité des substances et groupes de produits chimiques ainsi qu'aux produits associés à certains procédés industriels. Le CIRC a publié une liste de substances chimiques généralement reconnues cancérogènes, cancérogènes probables pour les humains ou cancérogènes chez les animaux soumis aux tests.


CL50

Les lettres CL signifient concentration létale. La CL50 est la concentration qu'une substance doit atteindre dans l'air pour entraîner la mort de la moitié (50%) des animaux soumis au test. On fixe ordinairement la période pendant laquelle la substance est respirée à 1 heure ou 4 heures. La CL50 aide à déterminer le risque d'intoxication à court terme que présente une substance.


CLM, CLmin ou CMM

Concentration létale (ou mortelle) minimale mise à l'essai. (Voir aussi CL50 et DL50).


CO

Méthode à coupelle ouverte (ou à vase ouvert)


COC

Cleveland Open Cup. Méthode normalisée de test à coupelle ouverte ou à vase ouvert permettant de déterminer les points d'éclair.


Coefficient de répartition huile/eau

Le coefficient de répartition huile/eau, aussi appelé coefficient de partage, P, est le rapport entre la solubilité d'une substance dans l'huile et sa solubilité dans l'eau. Le coefficient est donné sous forme de logarithme de P (log P). Le coefficient de partage peut aider à comprendre dans quelle mesure une substance est absorbée par le corps ou s'y accumule.

Ce coefficient aide aussi à comprendre les effets de la substance chimique sur le milieu.


Comburant, matière comburante

Un comburant est une matière qui dégage facilement de l'oxygène et peut facilement oxyder une autre matière. Des exemples de comburants sont l'oxygène, le chlore et les composés de peroxyde. Ces substances chimiques alimentent le feu et sont très réactives. Le Règlement sur les produits contrôlés, Canada, et la norme HAZCOM de l'OSHA aux États-Unis donnent des critères spécifiques qui permettent de déterminer si une matière appartient à la catégorie des comburants.


Combustible

On dit qu'une matière est combustible lorsqu'elle peut prendre feu et brûler. Cependant, plusieurs administrations donnent au terme combustible le sens particulier qui lui est accordé par définition dans leurs règlements. (Voir Liquide combustible.)

Les termes combustible et inflammable décrivent tous deux des matières qui peuvent brûler. En général, les matières combustibles prennent feu moins facilement que les matières inflammables.


COV

Composé organique volatil.


CTmin

Concentration toxique minimale (aussi teneur toxique minimale, TTmin). La plus faible concentration toxique mise à l'essai (voir aussi CLM et CL50.)


Danger, dangereux

Décrit les effets nuisibles qui peuvent se produire. Pour évaluer le danger que présente une substance, on tient compte de ses propriétés telles que la toxicité, l'inflammabilité et la réactivité chimique, ainsi que de la façon dont la substance est utilisée. L'utilisation peut en effet varier considérablement selon le lieu de travail et la gravité du danger varie en conséquence.

Au Canada et aux États-Unis, le terme dangereux est utilisé par plusieurs organismes de réglementation utilisant diverses définitions. Par exemple, l'OSHA définit un produit chimique dangereux comme étant celui qui présente un risque physique ou un risque d'atteinte à la santé selon les critères de la norme HAZCOM de l'OSHA.


DBO

Demande biologique en oxygène.


Densité

La densité d'une substance est son poids par unité de volume. On donne ordinairement la densité en grammes par millilitre (g/mL) ou en grammes par centimètre cube (g/cc). La densité a un rapport étroit avec le poids spécifique (densité relative). On peut calculer le volume du produit qui se trouve dans un contenant en se basant sur sa densité et son poids.


Densité de vapeur

La densité de vapeur est le poids par unité de volume d'une substance à l'état de gaz pur ou de vapeur. Dans les FS, la densité de vapeur est normalement donnée sous forme d'un rapport entre la densité du gaz ou de la vapeur et celle de l'air. On attribue à l'air la valeur arbitraire de 1. Les gaz légers (densité inférieure à 1), notamment l'hélium, montent dans l'air. Les vapeurs et gaz lourds (densité supérieure à 1) se déposent et peuvent s'accumuler dans les endroits surbaissés ou à la surface du sol en l'absence d'une ventilation adéquate.


Densité relative

Voir Poids spécifique.


DIVS

Danger immédiat pour la vie ou la santé. Voir IDLH.


DL50

Les lettres DL signifient dose létale. La DL50 est la quantité d'une substance qui, administrée d'un seul coup, entraîne la mort de la moitié (50%) des animaux soumis au test. La DL50 peut être établie pour différentes voies d'exposition, dont les plus courantes sont la voie cutanée (par la peau) et la voie orale (par la bouche). La DL50 est une des façons qui existent pour déterminer le risque d'intoxication à court terme que présente une substance. (Voir aussi CL50.)


DLM, DLmin ou DMM

La plus petite dose létale ou mortelle mise à l'essai. (Voir aussi CL50 et DL50.)


DOT

Department of Transportation, États-Unis


DTM, DTmin

La plus petite dose toxique mise à l'essai (voir aussi DLM et DL50.)


Effets sur la reproduction

Effets d'une substance sur le processus de reproduction. Il peut s'agir d'une réduction de la fécondité chez l'homme ou chez la femme, ou encore de perturbations du cycle menstruel, de fausse couche, d'embryotoxicité, de foetotoxicité, de teratogénicité ou de résidus nuisibles pour le nourrisson dans le lait maternel.

La plupart des produits chimiques peuvent avoir des effets sur la reproduction chez une personne exposée à des quantités extrêmement élevées.

Dans ces cas, la personne exposée constate d'autres signes ou symptômes de surexposition qui attirent l'attention sur la toxicité du produit. Ce n'est que dans les cas où une substance présente un danger pour la reproduction en l'absence d'autres effets toxiques qu'on peut véritablement parler de danger pour la reproduction. Il y a très peu de produits chimiques utilisés en milieu de travail qui présentent de tels risques pour la reproduction.


Embryon

Organisme qui en est aux premiers stades de son développement avant la naissance. Chez les humains, on appelle embryon l'être qui se développe depuis la conception jusqu'à la fin du deuxième mois de grossesse. (Voir aussi Fœtus.)


Embryotoxique, embryotoxicité

Un agent nuisible pour l'embryon. L'embryotoxicité est la capacité que possède une substance de nuire à l'embryon. Le Règlement sur les produits contrôlés, Canada, donne les critères techniques servant à identifier les matières tératogènes et embryotoxiques. (Voir aussi Fœtotoxicité et Effets sur la reproduction.)


EPA

Environmental Protection Agency, États-Unis


Équipements de protection individuelle (ÉPI)

Ce terme désigne les articles et vêtements qui se portent pour empêcher l'exposition directe à une matière ou à une situation dangereuse. Les équipements de protection individuelle recommandés sont souvent listés dans les FS; ceux qui servent à protéger contre l'exposition aux produits chimiques peuvent être des vêtements ou des appareils de protection des voies respiratoires et des yeux.

Les équipements de protection individuelle doivent n'avoir qu'une importance secondaire par rapport aux mesures d'ingénierie, car ils sont parfois peu fiables et s'ils font défaut, le travailleur risque de se retrouver sans aucune protection. On a parfois recours à des équipements de protection individuelle en plus des mesures d'ingénierie. Par exemple, un système de ventilation (mesure d'ingénierie) réduit le danger des produits chimiques pour les voies respiratoires, alors que les gants et les tabliers (équipements de protection individuelle) réduisent le contact avec la peau. On peut aussi avoir recours aux équipements de protection individuelle lorsque les mesures d'ingénierie ne sont pas pratiques, que ce soit en cas d'urgence ou dans des circonstances temporaires, comme les travaux d'entretien.


Explosion / explosivité

Ces données décrivent les propriétés qui font qu'une substance est explosive. Les détails quantitatifs touchant l'explosivité sont rarement disponibles et ils se limitent ordinairement à des termes descriptifs (basse, modérée, élevée).

Les termes suivants peuvent servir à décrire les dangers que présente une matière explosive:

  • Sensibilité au choc mécanique.

On indique ici la possibilité que la substance brûle ou explose au choc (comme lorsqu'on laisse tomber un contenant) ou à la friction (comme lorsqu'on nettoie un déversement).

  • Sensibilité à la décharge statique.

On indique ici le degré de probabilité qu'une étincelle électrique mette le feu à la substance.

On peut obtenir des renseignements détaillés concernant les explosifs qui se vendent sur le marché. Au Canada, l'usage, l'entreposage, le transport et la manutention des explosifs qui servent dans l'industrie sont rigoureusement réglementés en vertu des lois sur les matières explosives et le transport des marchandises dangereuses. Ils échappent au Règlement sur les produits contrôlés.


Famille chimique

Par famille chimique, on entend une description générale de la nature du produit chimique. Il arrive souvent que des substances qui appartiennent à la même famille chimique aient des propriétés physiques et chimiques ainsi que des effets toxiques semblables. Cependant, il peut aussi y avoir des différences importantes. Par exemple, le toluène et le benzène appartiennent tous deux à la famille des hydrocarbures aromatiques, mais le benzène est CANCÉROGÈNE alors que le toluène ne l'est pas.


FDA

Food and Drug Administration, États-Unis


FIFRA

Federal Insecticide, Fungicide and Rodenticide Act, États-Unis


Fœtotoxique

Agent nuisible pour le fœtus. (Voir aussi Embryotoxique, Tératogène et Effets sur la reproduction.)


Fœtus

Un organisme ayant atteint les derniers stades de développement avant la naissance. A partir du troisième mois de grossesse, l'enfant qui va naître s'appelle le fœtus. (Voir aussi Embryon.)


Formule chimique / formule moléculaire

La formule chimique ou formule moléculaire identifie les éléments (carbone, hydrogène, oxygène, etc.) dont une substance se compose. La formule indique aussi le nombre relatif de chaque élément par unité (molécule) de produit chimique. On peut aussi se servir de la formule chimique pour confirmer l'identité des ingrédients ou pour indiquer la présence d'un élément potentiellement dangereux. Par exemple, la formule moléculaire ZnCrO4 du chromate de zinc indique que ce produit contient non seulement du zinc (Zn) mais aussi du chrome (Cr).


Formule moléculaire

Voir Formule chimique.


FR

Federal Register, États-Unis


FS

FS signifie fiche signalétique. Chaque FS renferme de l'information sur les risques d'atteinte à la santé occasionnés par l'exposition à la substance chimique dont elle traite et sur la façon de travailler sans danger avec cette substance. La FS est un élément indispensable de tout programme d'hygiène et de sécurité, car elle renferme une évaluation des risques relatifs à l'emploi, au stockage et à la manutention des produits chimiques et elle décrit la marche à suivre en cas d'urgence.

Au Canada, toutes les substances et tous les produits visés par le Règlement sur les produits contrôlés doivent s'accompagner d'une FS pour être admis sur les lieux de travail.


Fumées

Très petites particules solides en suspension dans l'air qui se forment lorsque de la vapeur chaude se refroidit. Par exemple, il peut se former de la vapeur de zinc chaud lorsqu'on soude de l'acier recouvert de zinc. En entrant en contact avec l'air ambiant plus frais, la vapeur se condense et forme une fine fumée de zinc. Généralement les fumées sont formées de particules plus fines que les poussières et elles énètrent donc plus facilement dans les poumons.


Gaz

Un gaz est une substance sans forme qui tend à occuper uniformément tout l'espace disponible, dans des conditions de température et de pression normales. Les termes vapeur et fumée sont quelquefois confondus avec le terme gaz.


Gaz comprimé

Un gaz comprimé est une substance qui est à l'état gazeux à la température et à la pression normales de la pièce, mais qui se vend à l'état de liquide, de gaz sous pression ou de liquide réfrigéré.

Le Règlement sur les produits contrôlés au Canada et la norme HAZCOM de l'OSHA aux États-Unis définissent les critères techniques selon lesquels une substance est désignée comme gaz comprimé.

Que les gaz comprimés soient vendus en bombes aérosol, en bombonnes sous pression ou en contenants réfrigérés, il faut les entreposer et les manipuler avec beaucoup de prudence, car de tels contenants peuvent exploser s'ils sont percés, endommagés ou chauffés.


Gaz inflammable

Un gaz est dit inflammable s'il peut prendre feu facilement et brûler rapidement ou de façon explosive. Le Règlement sur les produits contrôlés au Canada et la norme HAZCOM de l'OSHA aux États-Unis renferment des critères techniques servant à identifier les gaz inflammables aux fins de chaque règlement. Ces gaz peuvent être extrêmement dangereux en milieu de travail. Par exemple:

  • Si le gaz s'accumule au point d'atteindre la limite inférieure d'explosivité (LIE), une source d'inflammation peut provoquer une explosion.
  • Si la ventilation est inadéquate, les gaz inflammables peuvent parcourir une distance considérable, atteindre une source d'inflammation et produire un retour de flamme.

GI

Gastro-intestinal, c'est-à-dire relatif à l'estomac et à l'intestin.

Dernière mise à jour du document le 6 juin 2006

Avertissement

Bien que le CCHST s’efforce d’assurer l’exactitude, la mise à jour et l’exhaustivité de l’information, il ne peut garantir, déclarer ou promettre que les renseignements fournis sont valables, exacts ou à jour. Le CCHST ne saurait être tenu responsable d’une perte ou d’une revendication quelconque pouvant découler directement ou indirectement de l’utilisation de cette information.