Fiches d’information Réponses SST

Des fiches d’information faciles à comprendre, présentées sous forme de questions et de réponses, couvrent une vaste gamme de sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, des dangers aux maladies, en passant par l’ergonomie et la promotion de milieux de travail sains. PLUS SUR >

Téléchargez l’application gratuite Réponses SST
Télécharger dans l’App Store Disponible sur Google Play

Recherche toutes les fiches d’information:

Vous pouvez taper un mot, une expression ou poser une question

Les matières liquides et solides dangereusement réactives et leurs dangers

Qu'est-ce qu'une matière liquide ou solide dangereusement réactive?

Selon les critères du Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) 1988, les matières liquides et solides dangereusement réactives sont celles qui :

  • peuvent subir des réactions énergiques de polymérisation, de condensation ou de décomposition;
  • deviennent auto-réactives dans des conditions de choc ou d'augmentation de la pression ou de la température;
  • réagissent énergiquement avec l'eau en libérant un gaz létal.

Qu'est-ce qu'une polymérisation énergique?

La polymérisation est une réaction chimique qui fusionne un grand nombre de petites molécules (monomères) en une seule grande molécule (polymère). Ce type de réaction produit souvent une augmentation de la chaleur et de la pression. L'industrie utilise ces processus dans des conditions contrôlées de température, d'éclairement et de pression, souvent avec d'autres agents chimiques (catalyseurs et initiateurs).

La polymérisation énergique peut être dangereuse parce que la réaction peut s'emballer. Une fois amorcée, la réaction est accélérée par la chaleur produite, et l'augmentation non contrôlée de la chaleur et de la pression peut provoquer un incendie ou une explosion, ou entraîner la rupture de contenants fermés. Selon la nature de la matière, des réactions de polymérisation peuvent être amorcées par des facteurs comme l'augmentation de la température, la lumière solaire, le rayonnement ultraviolet (UV), les rayons X ou le contact de produits chimiques incompatibles.

Un léger chauffage ou une faible exposition à la lumière suffit à amorcer une réaction de polymérisation énergique chez de nombreuses substances pures (non stabilisées), par exemple :

  • l'acide acrylique
  • l'acrylonitrile
  • le cyclopentadiène
  • le dicétène
  • l'acrylate d'éthyle
  • l'acide cyanhydrique
  • l'acide méthacrylique
  • l'acrylate de méthyle
  • l'acétate de vinyle

Qu'est-ce qu'un inhibiteur?

Un inhibiteur est une substance chimique ajoutée à une matière pour ralentir ou empêcher une réaction indésirable comme la polymérisation. On ajoute des inhibiteurs à de nombreuses matières pouvant se polymériser facilement à l'état pur.

Les concentrations d'inhibiteurs dans ces matières peuvent diminuer progressivement en cours d'entreposage, même aux températures recommandées, et encore plus rapidement si ces températures sont dépassées. Par contre, aux températures inférieures aux valeurs recommandées, les inhibiteurs peuvent se décanter, ce qui entraîne une carence totale ou partielle en inhibiteur dans une partie des matières.

Certains inhibiteurs ne sont efficaces qu'en présence d'oxygène; les fournisseurs de produits chimiques peuvent recommander une vérification régulière des teneurs en oxygène et en inhibiteur des matières entreposées, ainsi que l'ajout d'un appoint en cas de carence.

Comme les vapeurs des matières inhibées ne contiennent pas d'inhibiteurs, elles peuvent se condenser et se polymériser, obstruant ainsi les évents ou les pare-flammes du matériel de traitement ou de contenants.


Qu'est-ce qu'une condensation énergique?

La condensation est une réaction chimique joignant deux molécules ou plus de façon à produire une nouvelle substance, avec formation possible de sous-produits comme l'eau ou une autre substance simple. On peut produire certains polymères, par exemple le nylon, par des réactions de condensation.

Une condensation énergique peut produire un excès d'énergie dépassant la capacité d'absorption du milieu environnant et provoquer ainsi un incendie ou une explosion, ou la rupture de contenants fermés.

Peu de produits chimiques purs communs présentent des risques de condensation énergique spontanée. Certains membres de la famille chimique des aldéhydes, notamment le butyraldéhyde et l'acétaldéhyde, se condensent énergiquement, mais seulement en présence de bases ou, parfois, d'acides forts. Certains produits chimiques commerciaux à mélanger, vendus pour des applications spéciales, peuvent subir des réactions de condensation énergiques s'ils ne sont pas entreposés, manipulés ou utilisés conformément aux instructions du fournisseur.


Qu'est-ce qu'une décomposition énergique?

La décomposition est une réaction chimique divisant une grosse molécule en molécules plus petites. Une décomposition énergique peut être dangereuse à cause des grandes quantités d'énergie qu'elle libère parfois très rapidement, ce qui peut provoquer un incendie ou une explosion, ou la rupture d'un contenant fermé et le rejet de produits de décomposition dangereux. Certaines matières pures sont si instables chimiquement qu'elles subissent une réaction énergique de décomposition spontanée à la température ambiante, alors que certains composés organiques sont relativement sans danger s'ils sont réfrigérés ou dilués.


Qu'est-ce que l'auto-réactivité dans des conditions de choc ou d'augmentation de la température ou de la pression?

Les matières de cette catégorie sont très instables chimiquement. Selon leur nature, elles peuvent subir des réactions énergiques et parfois explosives dans des conditions de choc mécanique, par exemple un coup de marteau ou même une légère augmentation de température ou de pression. Ce sont notamment :

  • le perchlorate d'ammonium
  • les composés azo et diazo
  • les acétylures
  • les azides
  • les fulminates
  • les solutions de peroxyde d'hydrogène (91 % en poids)
  • de nombreux peroxydes organiques
  • les composés nitro et nitroso
  • les esters de l'acide nitrique
  • les solutions d'acide perchlorique (de plus de 72,5 % en poids)
  • l'acide picrique
  • les picrates
  • les triazines
  • certains composés époxydiques

Une réaction énergique avec l'eau peut-elle libérer un gaz létal?

Certaines matières peuvent réagir énergiquement avec l'eau de façon à produire rapidement des gaz qui sont létaux même à faible concentration atmosphérique. Par exemple, au contact de l'eau, le phosphure de sodium ou de potassium libère de la phosphine gazeuse, et les cyanures de métaux alcalins comme le cyanure de sodium ou de potassium libèrent lentement du cyanure d'hydrogène gazeux mortel. Avec les cyanures de métaux alcalino-terreux comme le cyanure de calcium ou de baryum, la réaction avec l'eau et la production de cyanure d'hydrogène est encore plus rapide. Ces réactions peuvent créer un danger mortel dans les lieux confinés ou mal ventilés.

De grandes quantités de chlorure d'hydrogène gazeux corrosif sont rapidement libérées par la réaction de l'eau avec le chlorure d'aluminium, le trichlorure phosphoreux, le chlorure stannique et le chlorosilane. Au contact de l'eau, le chlorure de thionyle ou de sulfuryle se décompose rapidement en deux gaz dangereux, le dioxyde de soufre et le chlorure d'hydrogène.

Traitez toutes les matières inconnues comme s'il s'agissait de substances très dangereuses jusqu'à leur identification non équivoque.


En quoi les matières liquides et solides dangereusement réactives menacent-elles ma santé?

Les liquides dangereusement réactifs peuvent être très dangereux. En effet, les réactions chimiques accidentelles ou non contrôlées sont des causes importantes de graves blessures pour les personnes et de dommages considérables pour les biens. Au contact de l'eau, certaines matières dangereusement réactives libèrent rapidement des gaz fortement toxiques ou corrosifs. De plus, nombre d'entre elles sont elles-mêmes toxiques ou fortement toxiques. Selon leur nature, la voie d'exposition (inhalation, contact avec les yeux ou la peau, ingestion) et la dose, elles peuvent causer diverses lésions dans l'organisme. La fiche signalétique (FS) devrait décrire les dangers des produits que vous utilisez au travail.


Quels sont les risques d'incendie et d'explosion des substances chimiques dangereusement réactives?

Les produits chimiques très réactifs peuvent subir des réactions énergiques non contrôlées provoquant une explosion ou un incendie, ou la rupture de réacteurs ou de contenants d'entreposage étanches.

Même les réactions lentes peuvent être dangereuses si elles touchent de grandes quantités de matières ou si la chaleur et les gaz ne peuvent être évacués, par exemple dans des fûts d'entreposage étanches. Les fûts présentant des renflements et des distorsions dus à une surpression peuvent être très dangereux car, même en l'absence de signes avant-coureurs, ils peuvent se rompre à tout moment et disperser leur contenu.

Certains liquides dangereusement réactifs comme l'acrylate de méthyle et l'acrylonitrile sont aussi des liquides inflammables. Aux températures normales des lieux de travail, ils peuvent produire assez de vapeurs pour former des mélanges inflammables avec l'air et créer ainsi un grave risque d'incendie, même à des températures inférieures à celles auxquelles ils commencent à se polymériser ou à se décomposer.

Les incendies en présence de matières dangereusement réactives sont souvent plus dangereux que les incendies ordinaires. La chaleur de l'incendie peut entraîner des réactions chimiques violentes et non contrôlées, ainsi que la rupture potentiellement explosive de contenants étanches.


Y a-t-il d'autres dangers associés aux substances chimiques dangereusement réactives?

Bon nombre de matières dangereusement réactives peuvent également subir des réactions dangereuses causées par un contact direct avec des matières incompatibles. Les dangers d'incompatibilité peuvent être difficiles à déterminer parce que la possibilité d'une réaction dangereuse dépend non seulement des différentes combinaisons des produits chimiques présents, mais aussi des quantités de chacun, des conditions du milieu comme la température, et du fait que ces substances peuvent être contenues ou non dans des contenants étanches.

Les FS et les étiquettes des contenants devraient vous mettre en garde contre tous les dangers des liquides et solides dangereusement réactifs que vous utilisez au travail.

Dernière mise à jour du document le 13 août 2004
Document á jour au 11 février 2015

Avertissement

Bien que le CCHST s’efforce d’assurer l’exactitude, la mise à jour et l’exhaustivité de l’information, il ne peut garantir, déclarer ou promettre que les renseignements fournis sont valables, exacts ou à jour. Le CCHST ne saurait être tenu responsable d’une perte ou d’une revendication quelconque pouvant découler directement ou indirectement de l’utilisation de cette information.