Fiches d’information Réponses SST

Des fiches d’information faciles à comprendre, présentées sous forme de questions et de réponses, couvrent une vaste gamme de sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, des dangers aux maladies, en passant par l’ergonomie et la promotion de milieux de travail sains. PLUS SUR >

Recherche toutes les fiches d’information:

Vous pouvez taper un mot, une expression ou poser une question

2-Unités de mesure

Que trouverez-vous dans ce document?

Ce document fait partie d'une série de documents Réponses SST traitant de la ventilation industrielle, notamment :

  1. Introduction
  2. Unités de mesure
  3. Conduits
  4. Ventilateurs
  5. Hottes
  6. Filtres et dépoussiéreurs
  7. Installation et maintenance – généralités
  8. Diagnostic de panne
  9. Glossaire

Quelles sont les unités de mesure utilisées pour les taux de renouvellement d'air dans un système de ventilation avec apport d'air neuf?

Le nombre de renouvellements d'air par minute (RAM) [ou de renouvellements d'air par heure (RAH)] est généralement utilisé pour mesurer le taux de renouvellement d'air assuré par un système de ventilation avec apport d'air neuf. Le taux (ou débit) de renouvellement d'air fait référence au remplacement du volume total d'air d'un lieu de travail en une minute ou en une heure. La formule ci-après peut servir au calcul du taux de renouvellement d'air :

Formule pour calculer le taux de renouvellement d'air

Par exemple, pour trouver le débit d'air requis d'un lieu de travail qui est de 40 pieds de longueur, de 40 pieds de largeur et de 12 pieds de hauteur, il faut d'abord déterminer que le volume de l'espace de travail correspond à 40 x 40 x 12 = 19 200 pieds cubes.

Débit d'air requis pour un RAH = 19 200 pi³/60 = 320 pi³/min

Ou encore le débit d'air requis pour un RAM = 19 200 pi³.

Or, si la hauteur du plafond est de 20 pieds, le volume de la pièce correspond à 40 pieds x 40 pieds x 20 pieds = 32 000 pieds cubes, et le taux de renouvellement d'air requis se calcule comme suit :

Débit d'air requis pour un RAH = 32 000 pi//60 = 533 pi³/min

Ou encore le débit d'air requis pour un RAM = 32 000 pi³

Le taux de renouvellement d'air est parfois spécifié dans la réglementation visant les systèmes de ventilation et dans les normes précisant les exigences relatives à la conception de ces systèmes. Par exemple, un entrepôt de matières inflammables exige six (6) renouvellements d'air par heure selon les exigences de l'organisme américain OSHA. Le Code national du bâtiment du Canada (CNB) précise que le système de ventilation mécanique d'une habitation doit être capable d'assurer au moins un demi (0,5) renouvellement d'air par heure en période de chauffage afin d'éviter tout refoulement de l'air dans la cheminée.

Cependant, le renouvellement d'air par heure (ou par minute) n'est probablement pas un moyen approprié pour mesurer les besoins de ventilation lorsqu'on maîtrise certains risques, la chaleur et/ou les odeurs. La ventilation doit être déterminée en fonction de la quantité de contaminants générés et de la toxicité de ces derniers (et non uniquement en fonction de la dimension de la pièce).


Peut-on consulter des normes de calcul traitant de cette question?

Bien que peu de réglementations et de codes gouvernementaux traitent spécifiquement de cette question, de nombreuses normes portent sur ce sujet. Les principales sont énumérées ci-dessous, sans ordre précis.

Veuillez également vous reporter au document Réponses SST intitulé Ventilation industrielle – Glossaire pour connaître la signification des acronymes.

Loi sur la santé et la sécurité au travail de l'Ontario – « Regulation 851 for Industrial Establishments » (articles 127 et 128), regroupent les exigences générales à respecter en vue d'obtenir une ventilation et un taux de renouvellement d'air adéquats.

Réglementation de la Colombie-Britannique en matière de SST Réglement 296/297, Partie 5.60-5.71, regroupe les exigences détaillées visant les systèmes de ventilation avec apport d'air neuf, la ventilation par aspiration à la source, l'air d'appoint, l'air évacué et la remise en circulation de l'air évacué. Pour obtenir de plus amples renseignements, visiter le site Web de WorkSafe BC.

OSHA – Cet organisme du gouvernement américain a élaboré un certain nombre de normes traitant de la ventilation, en outre les quatre normes présentées dans le document 29CFR1910.94 portant sur les systèmes de ventilation par aspiration à la source. Les normes de construction OSHA citées dans le document 29CFR1926 englobent des normes relatives aux exigences de ventilation durant les travaux de soudage. Ces systèmes de ventilation sont ´ exigés ª, mais l'OSHA ne considère habituellement pas que les exigences qu'il a prescrites en matière de ventilation sont enfreintes si les exigences se rapportant à l'exposition des travailleurs sont respectées.

NIOSH – Cet organisme de recherche du gouvernement américain a publié un certain nombre de documents très utiles au sujet des systèmes de ventilation, qui traitent notamment des exigences relatives à la ventilation, à la recirculation de l'air et aux hottes de tirage/de soufflage dans les fonderies.

AMCA – Cette association de fabricants américains a mis au point des normes et des modalités d'essai visant les ventilateurs. Elle publie aussi des documents utiles, la norme AMCA 201 par exemple, traitant du choix, de la mise à l'essai, du diagnostic de panne et de la certification des ventilateurs.

ASHRAE – Ce regroupement d'ingénieurs oeuvrant dans les domaines du chauffage et du conditionnement de l'air s'est établi aux États-Unis et il a élaboré différentes normes portant sur la qualité de l'air intérieur (QAI), le rendement des filtres, les paramètres de confort et les systèmes CVCA.

ANSI – Cette organisation établie aux États-unis se spécialise dans l'élaboration de normes consensuelles et elle a produit un bon nombre de normes faisant autorité en ce qui a trait à la ventilation, y compris des normes touchant à la ventilation dans les cabines de peinture au pistolet et les laboratoires, ainsi qu'aux buses d'évacuation des poussières de sablage et aux dispositifs d'évacuation des réservoirs collecteurs.

ACGIH – Le comité sur la ventilation industrielle de l'ACGIH publie le guide des bonnes pratiques en matière de ventilation industrielle. Ce manuel est reconnu dans le monde entier comme une précieuse source de renseignements concernant tous les aspects des systèmes de ventilation industriels.

SMACNA – Cette association américaine d'entrepreneurs et de fournisseurs de tôles métalliques élabore des normes régissant la fabrication et l'installation des conduits.

NFPA – Cette association spécialisée dans la protection contre les incendies est établie aux États-Unis et elle a préparé un certain nombre de recommandations (qui sont considérées comme des exigences à respecter, une fois adoptées par les organismes de sécurité incendie locaux). Ainsi, la norme NFPA 45 énumère une série d'exigences relatives à la ventilation auxquelles doivent satisfaire les hottes de laboratoire.

Codes du bâtiment – Des codes de construction, communément appelés codes du bâtiment, sont établis ou adoptés par la vaste majorité des villes, des municipalités et des pays. Tous les bâtiments industriels doivent être construits en conformité avec ces codes afin d'être acceptés par les autorités compétentes. Il est d'une grande importance de se reporter à ces codes, malgré le fait que bien peu d'entre eux contiennent des références directes à la ventilation industrielle.

Dernière mise à jour du document le 30 mars 2010

Avertissement

Bien que le CCHST s’efforce d’assurer l’exactitude, la mise à jour et l’exhaustivité de l’information, il ne peut garantir, déclarer ou promettre que les renseignements fournis sont valables, exacts ou à jour. Le CCHST ne saurait être tenu responsable d’une perte ou d’une revendication quelconque pouvant découler directement ou indirectement de l’utilisation de cette information.