Le rapport sur la santé et la sécuritéVol. 12, No. 1

Quoi de neuf?

Un rapport place le genre au centre des questions prioritaires en matière de santé et de sécurité au travailprint this article

Bien que les femmes représentent plus de la moitié de la population active dans l'Union européenne (UE), elles n'occupent pas les mêmes emplois que les hommes, n'ont pas les mêmes conditions de travail qu'eux et ne sont pas traitées de la même façon qu'eux par la société.

Une étude réalisée par l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) montre que les femmes et les hommes ne sont pas concentrés dans les mêmes secteurs d'emploi et, par conséquent, qu'ils ne sont pas exposés aux mêmes risques professionnels; qu'ils sont différents sur le plan physique, y compris du point de vue de la santé génésique; que leurs responsabilités familiales diffèrent; et que certaines femmes occupent un emploi rémunéré auquel s'ajoute un travail domestique.

L'étude a montré que les inégalités dans le milieu de travail et à l'extérieur de celui-ci peuvent affecter la santé et la sécurité des travailleuses. Il est donc important de reconnaître ces différences et d'adopter, pour la santé et la sécurité au travail, une approche qui intègre la dimension de genre.

Un rapport publié en décembre 2013 par l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU OSHA) examine les enjeux liés au genre dans le contexte professionnel.

Ce rapport donne un aperçu des tendances concernant l'emploi et les conditions de travail des femmes, des risques auxquels elles sont exposées ainsi que des accidents et des problèmes de santé liés au travail qu'elles peuvent subir. Le rapport analyse certains enjeux (expositions combinées, cancer d'origine professionnelle, accès aux services de réadaptation, femmes et travail informel, professions féminines " émergentes ", par exemple soins à domicile et travail domestique). L'étude présente le type de travail effectué par les femmes, les enjeux auxquels sont confrontées les femmes plus jeunes et plus âgées, la croissance du secteur des services, la violence et le harcèlement ainsi que les facteurs de risque majeurs que représentent les horaires de travail de plus en plus variés. Ces facteurs peuvent avoir une incidence sur les risques professionnels auxquels les femmes sont exposées et sur l'approche à adopter pour évaluer ces risques et les éliminer.

Ce rapport contient une mise à jour du document de recherche antérieurement publié par l'EU-OSHA (2003) au sujet des enjeux liés au genre dans le contexte professionnel et fournit des statistiques sur les effets du ralentissement économique récent sur les travailleuses. Étant donné que le taux d'emploi des femmes continue d'augmenter dans l'UE, les inégalités entre les sexes dans le milieu de travail et les problèmes liés à la conciliation du travail et de la vie familiale deviennent de plus en plus importants. Le rapport indique qu'il reste beaucoup de travail à faire, en particulier en ce qui concerne les femmes plus jeunes et plus âgées, pour permettre à tous d'occuper un emploi décent. Selon le rapport, l'importance accordée à la santé et à la sécurité au travail profite non seulement aux femmes, mais aussi aux hommes, et peut contribuer à améliorer les milieux de travail.

Lisez le rapport : « New risks and trends in the safety and health of women at work »


Renseignements supplémentaires sur le site de l'EU-OSHA


La dimension de genre dans la sécurité et la santé au travail - Analyse

Intégrer les questions de genre dans l'évaluation des risques, fiche d'information

Réponses SST

Les effets du stress lié au froidprint this article

L'hiver a été particulièrement froid jusqu'à présent, et la plupart des régions du Canada ont enregistré des records de températures. Cette situation n'aide en rien les personnes qui travaillent à l'extérieur, pour qui le travail au froid ne représente pas seulement un risque pour leur santé, mais aussi pour leur vie.

L'hypothermie et les engelures sont les deux blessures attribuables au froid les plus courantes. Apprenez-en plus sur les effets du stress lié au froid sur la santé et obtenez des conseils sur les premiers soins qui pourraient contribuer à prévenir les lésions permanentes.

LES ENGELURES

Les engelures arrivent au deuxième rang des blessures attribuables au froid. Le nez, les oreilles, les joues, les doigts et les orteils sont le plus souvent atteints. Le gel resserre les vaisseaux sanguins, ce qui réduit la circulation sanguine et peut causer des dommages permanents aux tissus. Quand seuls la peau et les tissus directement sous-jacents sont endommagés, les engelures peuvent guérir complètement. Toutefois, si les vaisseaux sanguins sont touchés, les dommages sont permanents et peuvent entraîner l'amputation des parties touchées.

Premiers soins en cas d'engelure


  • Consulter un médecin.

  • Déplacer la victime dans un endroit chaud, si possible.

  • Détacher ou enlever doucement tout vêtement ou bijou serré qui pourrait entraver la circulation.

  • Placer un pansement stérile sur la région atteinte en le fixant lâchement. Placer un peu de gaze entre les doigts et les orteils pour absorber l'humidité, et pour les empêcher de coller les uns aux autres.

  • Transporter sans délai la victime à un service d'urgence.

  • NE PAS tenter de réchauffer la région atteinte sur place (mais tenter d'empêcher qu'elle se refroidisse davantage) - sans les moyens adéquats pour soigner les lésions, les tissus qui ont été réchauffés peuvent geler de nouveau, ce qui pourrait causer d'autres dommages.

  • NE PAS frotter la région ni appliquer de chaleur sèche.

  • NE PAS laisser la victime boire de l'alcool ou fumer.


L'HYPOTHERMIE

L'hypothermie (baisse de la température corporelle) est la condition la plus fréquente causée par le froid. Au cours d'une exposition prolongée au froid, le corps perd de l'énergie plus rapidement qu'il ne peut en produire, ce qui fait baisser la température corporelle. La sensation de froid suivie de douleur dans les parties exposées du corps est l'un des premiers signes d'une légère hypothermie.

À mesure que la température baisse ou que la durée de l'exposition augmente, les sensations de froid et de douleur commencent à s'atténuer en raison de l'engourdissement croissant (perte de sensation). Si elle n'éprouve pas de douleur, la personne peut subir de graves lésions sans s'en rendre compte.

La personne éprouve ensuite une faiblesse musculaire et de la somnolence. Cet état s'appelle hypothermie et se produit habituellement quand la température du corps tombe au-dessous de 33 °C. Les autres symptômes de l'hypothermie sont l'interruption des frissons, une diminution de la conscience et la dilatation des pupilles. Quand la température du corps atteint 27 °C, le coma (inconscience profonde) s'installe. L'activité cardiaque cesse autour de 20 °C et le cerveau arrête de fonctionner à une température d'environ 17 °C.

Les premiers soins de l'hypothermie

L'hypothermie est une urgence médicale. En cas de symptômes d'hypothermie, il faut appeler immédiatement le service d'urgence (911). La survie de la victime dépend de la capacité de ses collègues de reconnaître les symptômes de l'hypothermie. La victime est généralement incapable de se rendre compte de son état.
Les premiers soins de l'hypothermie englobent habituellement les mesures suivantes :

  • Consulter un médecin immédiatement. L'hypothermie est urgence médicale.

  • Veiller à enlever tous les vêtements mouillés.

  • Placer la victime entre des couvertures, ou essuie-mains, ou papier journaux afin que la température du corps puisse s'élever graduellement. Le contact direct corps-à-corps peut aider à faire remonter lentement la température de la victime. Prendre soin de couvrir la tête de la personne.

  • Faire boire la victime en lui donnant des boissons chaudes et sucrées (sans caféine ni alcool) à moins qu'elle soit en train de perdre conscience ou qu'elle soit déjà inconsciente ou en convulsions.

  • Transporter rapidement la victime à un service d'urgence.

  • Ne pas tenter de réchauffer la victime sur place (p. ex. ne pas utiliser de bouillottes ni de couvertures électriques).

  • Pratiquer la RCR (réanimation cardio-respiratoire) si la victime ne respire plus. Continuer la RCR jusqu'à l'arrivée du personnel médical. Le fonctionnement de l'organisme ralentit lorsqu'il fait très froid et des victimes d'hypothermie qui semblaient " mortes " ont parfois été ranimées avec succès.


Des renseignements supplémentaires du CCHST


Exposition au froid - Travailler au froid feuillet d'information

Exposition au froid - Généralités feuillet d'information

« Working in the Cold » balado

Guide de santé sécurité du travail au froid

Nouvelles sur nos partenariats

Cours en ligne gratuit sur la prévention de la violence dans le domaine des soins de santéprint this article

Au cours des dix dernières années, environ les deux tiers des traumatismes non mortels causés par la violence en milieu de travail et ayant entraîné des jours d'absence du travail subis dans l'ensemble des secteurs professionnels ont été enregistrés chez les travailleurs de la santé des États-Unis, selon le National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH). Pour remédier à ce problème, le NIOSH a collaboré avec des intervenants du domaine des soins de santé afin de créer un cours en ligne gratuit conçu pour enseigner au personnel infirmier la façon de reconnaître et de prévenir la violence en milieu de travail.

Les travailleurs de la santé sont exposés au risque de subir des actes de violence, physique ou non (par exemple de la violence verbale), au travail. Le NIOSH et ses partenaires ont découvert, grâce à leurs travaux, qu'il existe des lacunes en ce qui concerne la formation sur la prévention de la violence en milieu de travail offerte au personnel infirmier et aux autres travailleurs du domaine des soins de santé. Le nouveau cours en ligne vise à combler ces lacunes en offrant aux employés intéressés une méthode pratique et gratuite pour suivre cette formation et, par la même occasion, obtenir des crédits de formation continue.

L'objectif du cours est d'aider les travailleurs de la santé à mieux comprendre la nature et l'ampleur de la violence dans leur milieu de travail, et de leur enseigner à reconnaître les principaux éléments d'un programme complet de prévention de la violence au travail. Le cours aborde l'incidence des systèmes organisationnels sur la violence au travail et la façon d'employer des stratégies individuelles, et vise à aider les travailleurs de la santé à acquérir les compétences nécessaires pour prévenir la violence au travail et intervenir en cas de violence.

Cette formation multimédia comprend des textes didactiques, des capsules vidéo décrivant des situations de violence en milieu de travail, des entrevues avec des infirmières et des infirmiers qui ont été victimes d'actes de violence au travail ainsi que des tests éclair.

Ce cours gratuit (offert en anglais seulement) est accessible sur le site Web du NIOSH à l'adresse www.cdc.gov/niosh/topics/violence/training_nurses.html.

De la SST pour emporter

Balados : Troubles musculo-squelettiques et problèmes psychosociauxprint this article

Ce mois-ci, les balados de la série De la SST pour emporter! traitent des troubles musculo-squelettiques et présentent une rediffusion de l'épisode sur les problèmes psychosociaux en milieu de travail.

Balado en vedette : Prévention des troubles musculo-squelettiques

Le CCHST étudie brièvement en quoi consiste les troubles musculo-squelettiques et quels sont les moyens de les prévenir - pour souligner la Journée de sensibilisation aux microtraumatismes répétés (28 février).

La durée du balado est de 4 min 10 s. Écoutez le balado maintenant.

Reprise du balado « Exploring Psychosocial Issues in the Workplace »

Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en psychologie de la santé au travail, à l'Université Saint Mary's, à Halifax (Nouvelle-Écosse), M. Kevin Kelloway explique en quoi consiste la psychologie positive et de quelle façon celle-ci influe sur le stress en milieu de travail.

La durée du balado est de 16 min 09 s. Écoutez le balado maintenant.

Le CCHST produit chaque mois des balados GRATUITS conçus pour vous informer des derniers renseignements, conseils, études et avis d'experts diffusés en ce qui concerne la santé, la sécurité et le mieux-être des travailleurs canadiens. Cette collection de balados que vous pouvez télécharger et écouter au moment et à l'endroit de votre choix vous offre vraiment De la SST pour emporter!.

Parcourez la liste complète des sujets traités dans les balados. Mieux encore, abonnez-vous sur iTunes afin de ne pas manquer un seul épisode.

Nouvelles du CCHST

Position pour le confort et la sécuritéprint this article

Cette affiche présente des conseils sur la façon d'adopter une position assise adéquate au travail


Il n'est pas sain de travailler dans la même posture ou de demeurer assis pendant de longues périodes. Bien que la position assise exige un effort physique moindre que la position debout et la marche, elle exerce des tensions dans la région lombaire.

Au fil du temps, les effets d'un mode de vie sédentaire combiné à un travail exécuté en position assise peuvent entraîner divers problèmes de santé, y compris les troubles musculo-squelettiques (TMS).

Apprendre à s'asseoir correctement et s'y appliquer sont des habitudes qui peuvent réduire le stress et les tensions exercés sur les muscles, les tendons et le squelette. Le CCHST a créé une affiche pour donner aux travailleurs des indications sur la façon de bien s'asseoir afin d'assurer leur confort et leur sécurité, et ainsi les aider à réduire les risques de souffrir de TMS liés au travail.

En plus de conserver une posture adéquate, n'oubliez pas de changer souvent votre posture de travail tout au long de la journée en apportant quelques ajustements à votre chaise ou au dossier de la chaise, en étirant vos doigts, vos mains, vos bras et votre torse, ainsi qu'en vous levant et en marchant régulièrement pendant quelques minutes.

Cette affiche est imprimée recto-verso, l'anglais d'un côté et le français de l'autre. Elle peut être téléchargée gratuitement en format PDF.

Téléchargez l'affiche.

Ressources du CCHST


Les troubles musculo-squelettiques : sensibilisation, cours en ligne gratuit

Réglage des chaises de bureau, fiche d'information

L'ergonomie au bureau, guide de poche

L'ergonomie au bureau cours en ligne

Pour libérer les tensions Étirez-vous affiche

Faites-nous part de vos commentaires.
Votre rétroaction et vos idées de sujets sont les bienvenues.

Communiquez avec nous.

  • Find us on Facebook
  • Follow us on Twitter
  • Listen to our Podcasts
  • Subscribe to our YouTube channel
  • Follow us on LinkedIn
  • View our pins on Pinterest
  • Subscribe to our RSS feeds
  • Add us on Google+

Préparé par le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, le Rapport sur la santé et la sécurité est un bulletin de nouvelles mensuel qui fournit des renseignements, des conseils et des ressources pour aider à maintenir un milieu de travail sain et sécuritaire, et assurer le mieux-être global des travailleurs.

Vous pouvez annuler votre inscription en tout temps. Si vous avez reçu ce bulletin de nouvelles par l’intermédiaire d’un ami, pourquoi ne pas vous inscrire vous-même?

Le respect de la vie privée vous préoccupe? Le CCHST ne vend pas et ne partage pas vos renseignements personnels. Consultez notre politique en matière de respect de la vie privée.

CCHST, 135, rue Hunter Est, Hamilton (Ontario) L8N 1M5
1-800-668-4284 serviceclientele@cchst.ca
cchst.ca

© 2015, Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail