Le rapport sur la santé et la sécurité
Vol 15, No. 07

Sujet d'actualité

Approfondir les notions de sécurité relative aux tranchéesprint this article

Alors qu’un ouvrier s’affairait à poser des tuyaux d’égout dans une tranchée, il a été enseveli jusqu’à la taille quand une partie de la paroi s’est effondrée. Le poids d’un seul mètre cube de terre équivalant à celui d’une voiture, il faut agir vite en cas d’effondrement d’une tranchée. Dans ce cas, les autres travailleurs l’ont rapidement dégagé et il s’en est sorti avec une fracture de la cheville. En construction, malgré les avancées en matière de mécanismes techniques, d’équipement de protection et de pratiques de travail sécuritaires, le creusement de tranchées et d’excavations demeure l’une des activités les plus dangereuses.

En général, une excavation est un trou dans le sol réalisé par l’enlèvement de matériaux. La tranchée est une excavation large de 4,5 m ou moins dont la profondeur dépasse la largeur. Pour éviter les blessures graves ou même la mort, il est important d’identifier les dangers et d’apprendre à se préparer et à travailler de façon sécuritaire.

Dans le creusement de tranchées et d’excavations, le danger d’affaissement est l’un des dangers plus importants. Si une tranchée ou une excavation est instable, elle risque de s’effondrer. Le sol, en tombant, pourrait alors écraser ou suffoquer des travailleurs, entraînant des blessures ou la mort. De nombreux facteurs influent sur la stabilité d’une tranchée, y compris l’utilisation ou l’installation inadéquate d’un système de support ou d’un caisson de tranchée, le type de sol et sa teneur en humidité, les activités se déroulant à proximité, les conditions météorologiques, les vibrations, la profondeur de la tranchée et l’intervalle de temps pendant laquelle elle demeure ouverte.

SYSTÈMES DE PROTECTION

Il existe deux méthodes de base pour protéger les travailleurs contre les effondrements : le talus et la structure de protection temporaire.

Talus

Cette méthode consiste à couper les parois de la tranchée dans un angle incliné vers l’extérieur du lieu de travail de l’excavation. L’angle de la pente requis dépend des conditions du sol. L’aménagement de banquettes est une méthode semblable au talus, mais les parois sont creusées en étages, comme des marches.

Structures de protection temporaires

Saskatchewan Labour définit une structure de protection temporaire comme « une structure ou un dispositif dans une excavation, une tranchée, un tunnel ou un puits d’excavation qui est conçu pour fournir une protection contre les effondrements, les affaissements, le glissement ou le roulement de matériaux, et qui comprend l’étaiement, les caissons de tranchée, les blindages de tranchée et des structures similaires ».

L’étaiement est un système qui supporte les côtés ou les parois. L’étaiement exige l’installation de panneaux en aluminium, en acier ou en bois supportés par des vis ou des vérins hydrauliques. L’installation de certains systèmes peut se faire sans que les travailleurs aient à descendre dans la tranchée, ce qui est un plus pour leur sécurité. Lorsque c’est possible, l’équipement d’étaiement doit être installé à mesure que la tranchée est creusée. En cas de délai entre l’excavation et l’étaiement, personne ne devrait descendre dans la tranchée non protégée.

Les caissons de tranchée sont couramment utilisés dans des aires ouvertes à l’écart des services publics, des routes et des fondations. Les caissons de tranchée peuvent servir à protéger les travailleurs en cas d’effondrement, et non à étayer ou à supporter les parois de la tranchée. Ils peuvent supporter les parois de la tranchée si l’espace entre le caisson et la paroi de la tranchée est rempli et que le sol est compacté adéquatement. Autrement, un effondrement ou un affaissement pourrait causer l’inclinaison ou le renversement du caisson de tranchée. Lors de projets d’excavation, la hauteur des parois des caissons de tranchée doit être égale ou supérieure à celle de la paroi de la tranchée dans laquelle ils se trouvent.

AVANT DE PROCÉDER À L’EXCAVATION

L’employeur ou le superviseur doit prendre les mesures nécessaires pour recenser tous les dangers et les risques avant de commencer le travail, y compris :

  • Déterminer les types de sols liés à l’excavation ou la tranchée à creuser. Les propriétés du sol varient souvent à l’intérieur d’une même tranchée (p. ex., les types de sol en surface, au fond et le long de la tranchée ne sont pas les mêmes).
  • Repérer tous les services enfouis.
  • Mettre à la terre et isoler les câbles et les conduites électriques.
  • Repérer les lignes électriques aériennes.
  • Vérifier les zones adjacentes au site pour déceler les risques et les sources de danger qui peuvent avoir une incidence sur la stabilité du sol. Les véhicules et l’équipement à proximité peuvent causer des vibrations et entraîner l’effondrement du sol.
  • Déterminer si les bâtiments ou les structures à proximité et leur fondation exercent une pression sur le sol et nuisent aux parois de la tranchée.
  • Procéder à des tests pour détecter la présence de gaz, de vapeurs ou de poussière nocifs avant d’entrer.
  • Procéder à des tests afin de mesurer la concentration d’oxygène dans l’espace avant d’entrer, et au besoin pendant les travaux.
  • Prendre des mesures pour retirer l’eau de l’excavation.
  • Recenser l’équipement de protection individuelle approprié, y compris les vêtements de haute visibilité pour les véhicules, et s’assurer que chaque travailleur le porte, au besoin.
  • S’assurer qu’un travailleur se trouve à la surface lorsque des travailleurs travaillent dans la tranchée, de façon à pouvoir alerter de tout danger et à fournir de l’aide en cas d’urgence.
  • Préparer des permis de travail pour les travaux dans des espaces clos, le cas échéant.
  • Assurer un moyen de sortie de l’intérieur de la tranchée, habituellement à 8 m (25 pi) ou moins de tout travailleur dans la tranchée.
  • Préparer un plan d’urgence et des procédures de sauvetage.
  • Informer et former les travailleurs sur tous les dangers et les risques actuels et potentiels, et les mesures de sécurité appropriées.

Ressources et renseignements :

Conseils et outils

Dix conseils pour un voyage d’affaires en toute sécuritéprint this article

Que vous vous rendiez dans une autre ville en auto ou que vous preniez l’avion pour vous envoler vers un autre pays, les voyages d’affaires peuvent être une expérience exaltante. Peu importe le mode de déplacement et la destination, la plupart des voyageurs pour affaires ne s’attendent pas à avoir des ennuis pendant leur séjour. Voici quelques conseils pour vous aider à faire face aux risques qui pourraient se présenter lorsque vous voyagez.

  1. Vérifiez si vous devez recevoir certains vaccins. Si vous vous rendez à l’étranger, consultez un médecin ou allez dans une clinique santé-voyage, préférablement de quatre à six semaines avant votre départ, pour qu’on puisse déterminer avec vous si vous devez recevoir certains vaccins et vous conseiller sur les précautions à prendre pour éviter les maladies.
  1. Arrivez pendant les heures de clarté. Dans la mesure du possible, lorsque vous réservez vos vols ou prévoyez vos temps de déplacement, essayez de faire en sorte d’arriver à destination pendant les heures de clarté. Si vous arrivez en fin de soirée ou tôt le matin, réservez un service de voiture pour éviter de devoir trouver un taxi.
  1. N’oubliez pas vos médicaments. Si vous prenez des médicaments pour traiter un problème de santé préexistant, apportez-en une quantité suffisante pour la durée du voyage et pour l’éventualité où votre vol de retour serait retardé. Par mesure de précaution, apportez une copie de votre ordonnance ou une note du médecin au cas où il vous faudrait prouver que la prise des médicaments est nécessaire. Il serait peut-être judicieux de diviser votre réserve de médicaments et de les placer dans deux bagages différents en cas de perte ou de vol de l’un de ceux-ci. Une autre possibilité serait de les garder sur vous.
  1. Protégez vos documents. Assurez-vous que votre passeport ne vient pas à échéance avant ou pendant votre voyage. Certains pays exigent que votre passeport soit valide pendant une période allant jusqu’à six mois après votre retour, donc vérifiez sa date d’expiration. Faites des photocopies de votre passeport et de votre visa, et rangez-les séparément des originaux. Conservez également une liste des numéros de vos cartes bancaires et de crédit, de même que des numéros des services à joindre, et laissez des copies à un proche resté au pays. Rangez votre passeport, vos billets d’avion, votre surplus d’argent et vos autres documents dans le coffre-fort de l’hôtel.
  1. Restez branché. Établissez une procédure de prise de contact et assurez-vous que vos collègues, vos amis ou les membres de votre famille savent où et comment vous joindre. Donnez à un proche resté au pays une copie de votre itinéraire de voyage et donnez-lui des nouvelles lorsque vous arrivez à destination, puis de façon périodique. Il est également recommandé de savoir à l’avance où contacter les bureaux du gouvernement du Canada à l’étranger. Ayez tous les numéros d’urgence nécessaires à portée de la main.
  1. Soyez conscient de votre environnement. Demandez au personnel de l’hôtel de vous recommander des endroits sûrs à visiter ou pour vous promener dans le voisinage. Il vous informera aussi des endroits à éviter.
  1. Cachez vos objets de valeur. Utilisez une ceinture porte-billets lorsque vous devez apporter avec vous votre passeport, vos documents de voyage, votre billet d’avion, vos cartes de crédit et votre argent. N’attirez pas l’attention sur vous en faisant étalage de grosses sommes d’argent, de bijoux dispendieux ou d’équipement électronique. Dans la mesure du possible, utilisez une carte de débit régulièrement pour obtenir de l’argent comptant, ou une carte de crédit, plutôt que de transporter de grosses sommes d’argent. Il pourrait être judicieux d’avoir sur vous un portefeuille factice qui contient un peu de monnaie nationale, quelques dollars américains, quelques vieux reçus et des cartes de crédit expirées pour que le leurre soit complet. Gardez un peu d’argent dans une poche extérieure pour les pourboires et les menues dépenses afin d’éviter d’avoir à fouiller dans votre sac à main ou votre portefeuille.
  1. Surveillez vos bagages. Ne laissez pas vos bagages sans surveillance ou sous la garde d’un étranger. Sur votre porte-adresse, inscrivez seulement votre première initiale et non votre nom complet. Pour mieux protéger votre identité, inscrivez votre adresse professionnelle au lieu de votre adresse privée, et utilisez un porte-adresse doté d’un rabat afin de cacher vos informations.
  1. Protégez votre chambre d’hôtel. Demandez une chambre qui est au-dessus du rez-de-chaussée, mais qui n’est pas située plus haut que le septième étage, afin que les pompiers puissent vous rejoindre avec leurs nacelles d’évacuation et leurs échelles. Exigez une chambre à proximité des ascenseurs et dont la porte est munie d’un judas, d’un pêne dormant et d’une chaîne de sécurité. Ne divulguez pas votre numéro de chambre à qui que ce soit et demandez au personnel de l’hôtel de ne pas donner votre numéro de chambre ni votre nom à quiconque. Si votre numéro de chambre est annoncé par accident à haute voix par le commis à la réception, exigez une autre chambre. Verrouillez la porte de votre chambre en entrant et en sortant, et assurez-vous que les portes coulissantes, les fenêtres et les portes communicantes sont toujours bien fermées. N’invitez pas d’étrangers ou de connaissances dans votre chambre et n’acceptez pas d’invitation dans une autre chambre. Choisissez plutôt un lieu de rencontre public, comme le hall de réception de l’hôtel ou un restaurant.
  1. Préparez-vous à agir rapidement. Pour éviter d’attendre dans le couloir de l’hôtel, ayez votre clé ou votre carte à portée de la main.

Pour en savoir davantage :

Nouvelles sur nos partenariats

Les enjeux liés à la santé mentale dans la fonction publique fédéraleprint this article

Notre santé mentale a une influence sur nos pensées, nos sentiments, nos gestes et notre travail. À titre de plus important employeur du Canada comptant plus de 250 000 employés dans plus de 125 organisations, la fonction publique fédérale exerce un leadership fondamental pour favoriser la santé mentale en milieu de travail. 

En 2015, le gouvernement du Canada et l’Alliance de la fonction publique du Canada ont mis sur pied un groupe de travail mixte chargé d’aborder la santé mentale en milieu de travail. Ensemble, ils ont déterminé les principaux domaines d’intérêt et la nécessité générale pour la fonction publique fédérale de créer une culture qui inscrit la santé, la sécurité et le bien-être psychologiques dans tous les aspects du milieu de travail grâce à la collaboration, à l’inclusion et au respect. La Stratégie s’inspire fortement des travaux du groupe de travail mixte et est conçue pour aider les organisations de la fonction publique fédérale à créer et à mettre en œuvre des plans d’action sur la santé mentale.

L’an dernier, le gouvernement du Canada a adopté la Stratégie pour la fonction publique fédérale sur la santé mentale en milieu de travail, une première étape importante dans ses efforts visant à favoriser un environnement de travail sain, respectueux et solidaire qui renforce le rendement global de la fonction publique.

La Stratégie pangouvernementale est axée sur trois buts stratégiques :

  • Changer la culture pour être respectueux envers la santé mentale de tous les collègues
  • Renforcer les capacités avec des outils et des ressources pour les employés à tous les niveaux
  • Mesurer les actions et rendre des comptes à ce sujet

Les organisations fédérales élaboreront leurs plans d’action détaillés respectifs sur la santé mentale. Chaque plan sera propre à chaque organisation, étant donné qu’elles peuvent être confrontées à différents défis en ce qui concerne la lutte contre les problèmes de santé mentale en milieu de travail.

Prochaines étapes

Le Centre d’expertise, initiative conjointe établie cette année et entreprise avec les agents négociateurs fédéraux et connexes, aidera à guider les organisations dans leurs efforts pour établir une fonction publique fédérale saine, respectueuse et solidaire, aidera à offrir l’accès aux ressources, à recueillir et à échanger des pratiques exemplaires. Les administrateurs généraux devront démontrer un engagement visible et soutenu en matière de leadership, mobiliser la haute direction, les gestionnaires et les employés, et promouvoir des activités favorisant un milieu de travail sain et une bonne santé mentale au travail.

Pour obtenir de plus amples renseignements :

De la SST pour emporter

Balados : Conseils d’utilisation sécuritaire des tondeuses et travail en hauteurprint this article

Ce mois-ci, les balados de la série De la SST pour emporter! présentent des conseils sur l’utilisation sécuritaire des tondeuses et un rappel sur la réduction des risques lorsqu’on travaille en hauteur.

Balado en vedette : Conseil pour une utilisation sécuritaire des tondeuses

Que vous les utilisiez dans le cadre de votre travail, ou à la maison, les tondeuses à gazon peuvent sembler simples à utiliser, mais le fonctionnement de tout outil électrique s’accompagne de certains dangers graves. Le CCHST offre des conseils sur l’utilisation sécuritaire des tondeuses.

La durée du balado est de 5 min 01 s. Écoutez le balado maintenant.

Reprise du balado : Réduire le risque au minimum lorsqu’on travaille en hauteur

Pour les travailleurs de la construction, les couvreurs, les nettoyeurs de fenêtres, les peintres, les arboristes et les pompiers, travailler en hauteur fait partie de leur expérience de travail quotidienne. Éviter le risque de tomber d’une échelle, d’échafauds, d’une nacelle, d’un mât élévateur, d’un toit, d’un balcon ou d’un arbre requiert la diligence de la part du travailleur et de l’employeur en matière de sécurité. Le CCHST donne des conseils sur la façon de travailler en toute sécurité lorsqu’on doit travailler en hauteur.

La durée du balado est de 7 min 11 s. Écoutez le balado maintenant.

Le CCHST produit chaque mois des balados gratuits conçus pour vous informer des derniers renseignements, conseils, études et avis d’experts diffusés en ce qui concerne la santé, la sécurité et le mieux-être des travailleurs canadiens. Cette collection de balados que vous pouvez télécharger et écouter au moment et à l’endroit de votre choix vous offre vraiment De la SST pour emporter!

Parcourez la liste complète des sujets traités dans les balados. Mieux encore, abonnez-vous sur iTunes afin de ne pas manquer un seul épisode.

Nouvelles du CCHST

Trois façons rapides d’accéder à de l’information sur la santé et la sécuritéprint this article

Que dit la loi au sujet des températures acceptables en milieu de travail? Que peuvent faire les milieux de travail pour favoriser la santé mentale? Que devez-vous savoir avant d’utiliser un appareil respiratoire? Voilà quelques-unes des nouvelles questions abordées dans les fiches d’information Réponses SST du CCHST. Apprenez comment les milieux de travail peuvent accéder à cette source fiable d’information sur la santé et la sécurité.

  1. Accédez au site Web du CCHST. Depuis près de 20 ans, le CCHST affiche gratuitement sur le Web de l’information sur la santé et la sécurité. Les sujets sont en fonction de questions transmises, au cours des années, à son Service de demandes de renseignements par des travailleurs, leurs familles, des membres de comités de santé et de sécurité, des employeurs, des hygiénistes du travail, des professionnels de la sécurité, des professionnels de la santé et le grand public. Le nombre de feuillets d’information continue d’augmenter au fur et à mesure que de nouvelles questions et de nouveaux sujets sont soulevés par les demandeurs. Consultez la collection en ligne.
  1. Téléchargez l’application. L’application Réponses SST contient toutes les fiches d’information du site Web du CCHST - près de 600 au total. Organisée en fonction de grands domaines, l’application comprend également une boîte de recherche pratique pour que vous puissiez trouver des réponses plus rapidement. Une fois téléchargée sur un appareil, Réponses SST Badgeelle peut être utilisée hors ligne, en région éloignée ou dans un atelier de fabrication où la connectivité sans fil est absente ou non fiable. L’application est compatible avec les appareils iOS et Android. Pour en savoir plus et télécharger l’application.
  1. Ajoutez un badge. Ajoutez un badge à votre site Web ou à votre intranet afin que les travailleurs puissent rapidement trouver des réponses à leurs questions sur la santé et la sécurité. Choisissez parmi divers modèles afin de l’harmoniser à votre site Web. Cliquez avec le bouton de droite sur n’importe quel badge pour le télécharger et lier le badge aux Réponses SST pour un accès facile à l’information sur la santé et la sécurité. Téléchargez un badge.

La collection complète de fiches d’information Réponses SST, ainsi que l’application et les badges sont accessibles gratuitement en français et en anglais.

Faites-nous part de vos commentaires.
Votre rétroaction et vos idées de sujets sont les bienvenues.

Communiquez avec nous.

  • Find us on Facebook
  • Follow us on Twitter
  • Listen to our Podcasts
  • Subscribe to our YouTube channel
  • Follow us on LinkedIn
  • View our pins on Pinterest
  • Subscribe to our RSS feeds
  • Add us on Google+

Préparé par le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, le Rapport sur la santé et la sécurité est un bulletin de nouvelles mensuel qui fournit des renseignements, des conseils et des ressources pour aider à maintenir un milieu de travail sain et sécuritaire, et assurer le mieux-être global des travailleurs.

Vous pouvez annuler votre inscription en tout temps. Si vous avez reçu ce bulletin de nouvelles par l’intermédiaire d’un ami, pourquoi ne pas vous inscrire vous-même?

Le respect de la vie privée vous préoccupe? Le CCHST ne vend pas et ne partage pas vos renseignements personnels. Consultez notre politique en matière de respect de la vie privée.

CCHST, 135, rue Hunter Est, Hamilton (Ontario) L8N 1M5
1-800-668-4284 serviceclientele@cchst.ca
cchst.ca

© 2017, Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail

Calendrier du SST


Affiches et infographies
Jeunes travailleurs
La sant mentale au travail
Balados
Memberships French
Abonnez-vous  Liaison
Infoligne Scurit