Canadian Centre for Occupational Health and Safety/Centre canadien d'hygine et de sŽcuritŽ au travail Symbol of the Government of Canada
The Health and Safety Report
English Accueil Contactez-nous Aide Recherche canada.gc.ca
Vol. 12, No. 9

Sujet d'actualité
Imprimer cet article 
Conducteurs : méfiez-vous des distractions!

Vous prenez le volant pour vous rendre à une réunion de travail. Le véhicule devant vous ralentit subitement et commence à zigzaguer, en traversant dangereusement dans l'autre voie. Après quelques secondes, les déplacements erratiques cessent et le véhicule revient doucement dans sa voie, en suivant le flot de la circulation. Vous avancez vis-à-vis de ce véhicule au prochain feu rouge et jetez un coup d'œil au conducteur. Il est en train d'envoyer un message texte sur son cellulaire. La distraction du conducteur est une des principales causes d'accidents de la route. Découvrez pourquoi nous devons porter davantage attention à cet enjeu de plus en plus inquiétant, et ce que les employeurs et les travailleurs peuvent faire à ce sujet.

Pour de nombreux conducteurs, conduire une automobile ou un camion est une seconde nature, que ce soit à des fins personnelles ou professionnelles. Toutefois, quel que soit l'expérience et le confort sur lesquels vous pouvez compter, la conduite exige toute votre concentration. Le simple fait de parler et d'utiliser un téléphone cellulaire exige une grande partie de votre attention. Mais la popularité croissante de ces téléphones fait en sorte que les conversations de même que l'envoi de messages textes et de brefs courriels sont de plus en plus souvent la cause de collisions.

Risque de collisions accru
Les conducteurs qui se servent de cellulaires sont quatre fois plus susceptibles d'être impliqués dans une collision que ceux qui sont concentrés sur la route. Une collision peut survenir presque instantanément. Quitter la route des yeux pendant deux secondes seulement double votre risque d'être impliqué dans une collision : à une vitesse de 60 km/h, cela signifie que vous avez parcouru plus de 30 mètres sans regarder la route devant vous. Si vous envoyez un message texte à la vitesse habituellement atteinte sur une voie rapide, vous aurez probablement parcouru la longueur d'un terrain de soccer sans regarder la route!

Rappelez-vous que l'utilisation d'un téléphone cellulaire n'est qu'une des nombreuses sources de distraction que doivent éviter les conducteurs. De nombreuses autres activités peuvent distraire votre attention de la route, notamment manger, boire, fumer, lire, vous maquiller, observer des objets à l'extérieur du véhicule, régler des commandes et programmer des dispositifs de navigation. Chaque année, la distraction du conducteur est en cause dans près de 4 millions de collisions de véhicules automobiles en Amérique du Nord.

Que prévoit la loi au Canada
Toutes les provinces de même que le territoire du Yukon et les Territoires du Nord-Ouest ont adopté une réglementation quelconque concernant les téléphones cellulaires ou la distraction au volant. L'Alberta a imposé des restrictions supplémentaires en interdisant les soins personnels, l'écriture et la lecture de documents imprimés au volant. Toute infraction peut entraîner une amende et des points d'inaptitude. Dans certaines provinces, les amendes augmentent en fonction du nombre d'infractions. Consultez une liste des réglementations en vigueur au Canada. en anglais seulement

Bien que l'utilisation d'appareils mains libres soit autorisée par la loi (sauf dans le cas des conducteurs débutants en Colombie-Britannique et en Saskatchewan), les conducteurs qui se servent de ces appareils sont moins concentrés sur ce qui se passe autour d'eux et ont tendance à réagir moins rapidement aux différentes situations.

Ce que peuvent faire les employeurs
Une importante part de la responsabilité pourrait être imputée à un employeur si ses travailleurs sont impliqués dans un accident pendant qu'ils utilisaient un appareil mobile sans fil. Les risques d'infliger des blessures aux employés ou aux passants est également une grande source d'inquiétude pour les employeurs. Ce sont les raisons pour lesquelles de nombreux employeurs canadiens tant du secteur privé que du secteur public ont choisi d'adopter des politiques qui interdisent aux travailleurs d'utiliser des téléphones cellulaires et autres appareils semblables pendant qu'ils conduisent un véhicule de l'entreprise ou leur véhicule personnel dans le cadre de leur travail.

Les employeurs peuvent également :

  • Informer les travailleurs sur les risques posés par les distractions au volant;
  • Exiger des travailleurs qu'ils enregistrent un message dans leur système de messagerie vocale pour indiquer qu'ils sont en train de conduire et ne peuvent prendre leurs appels;
  • Veiller à l'établissement d'horaires de travail permettant aux employés de se concentrer sur la conduite automobile et non sur les tâches à accomplir pendant qu'ils conduisent un véhicule;
  • Doter les appareils de l'entreprise d'une fonction électronique de type mains libres.

Conseils en vue d'éliminer ou de minimiser les distractions

  • Prévoir amplement de temps pour arriver à destination.
  • Se familiariser avec l'itinéraire et les routes à emprunter.
  • Programmer son itinéraire à l'avance sur un appareil GPS.
  • Écouter son GPS, plutôt que de le regarder.
  • Mettre tout matériel de lecture ou objet pouvant être une source de distraction dans le coffre du véhicule.
  • Laisser la messagerie vocale se charger d'enregistrer les appels. Si vous devez absolument effectuer ou prendre un appel téléphonique, ranger le véhicule sur le côté de la route et le stationner dans un endroit sécuritaire.
  • Maintenir les yeux et l'esprit concentrés sur la route.
  • Garder les deux mains sur le volant.

Solutions technologiques visant à enrayer les distractions au volant
Ironiquement, de nouvelles applications exigeant l'utilisation des téléphones cellulaires ont été mises au point pour enrayer les distractions au volant. Par exemple, au delà d'une certaine vitesse du véhicule, l'envoi et la réception de messages textes sont désactivés et une réponse automatique est transmise à l'appelant. Une autre solution exige d'activer cette application, faute de quoi le véhicule ne démarrera pas. Une fois l'application en fonction, le conducteur ne pourra ni envoyer ni recevoir de messages textes, d'appels ou de courriels, et encore moins se servir des médias sociaux. Si le conducteur ne met pas l'application hors fonction pendant qu'il conduit, un message peut être envoyé à un tiers, un employeur ou une compagnie d'assurance par exemple.

Certaines automobiles sont désormais équipées d'une technologie visant à enrayer les distractions au volant. Un des principaux fabricants d'automobiles nord-américains prévoit avoir recours au suivi des yeux et du visage dans ses véhicules pour aider les conducteurs à garder leur attention sur la route, tandis qu'un autre utilise déjà une caméra faisant face au conducteur pour surveiller les mouvements de ses paupières afin de savoir s'il est alerte et bien concentré.

Dans un effort visant à modifier les comportements, le Conseil canadien des administrateurs en transport motorisé (CCATM) a mis au point une campagne « Laisse faire le cellulaire » en vue de mieux faire connaître les risques associés aux sources de distraction au volant. En prenant un engagement en ligne, les conducteurs peuvent témoigner leur appui et le partager afin d'accroître la conduite sans distractions.

La conduite fait partie intégrante des tâches d'un grand nombre de travailleurs canadiens. Aidez à préserver leur sécurité et celle des autres personnes qui partagent la route en les informant des distractions causées par les téléphones cellulaires et autres appareils électroniques.

Renseignements additionnels

Distraction au volant, Association canadienne des automobilistes (CAA)

Conseils concernant la conduite - Utilisation d'un téléphone cellulaire et d'autres dispositifs, Réponses SST du CCHST

La distraction au volant, GRC

« Safe Driving - It's Your Call », Conseil canadien de la sécurité

Sécurité routière au Canada, Transports Canada

Nouvelles sur nos partenariats
Imprimer cet article 
Le cours en ligne Le SIMDUT après le SGH pour les travailleurs sera offert gratuitement

Créé en partenariat avec Santé Canada

Alors que le Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) est en période de changement, les Canadiens se préparent à aligner leurs pratiques avec le Système général harmonisé de classification et d'étiquetage des produits chimiques (SGH). Pour aider les travailleurs à se renseigner sur les changements à venir, le Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail (CCHST) a lancé un nouveau cours en ligne, qui sera offert gratuitement, en français et en anglais, aux 100 000 premiers participants, pendant une période maximale d'un an. Le CCHST a collaboré avec la Direction des matières dangereuses utilisées au travail de Santé Canada (anciennement le Bureau national du SIMDUT) pour préparer ce cours, qui a été financé par Santé Canada.

L'objectif du SGH est, d'une part, de définir une série de règles communes concernant la classification des produits dangereux et, d'autre part, d'adopter les mêmes règles au sujet des étiquettes ainsi qu'un format standard de fiches de données de sécurité (FDS). Le cours en ligne, intitulé Le SIMDUT (après le SGH) pour les travailleurs, permettra aux travailleurs du Canada de se familiariser avec le nouveau système du SIMDUT, de même qu'avec la façon dont il sera utilisé dans les milieux de travail, les aidant ainsi à se protéger et à protéger leurs collègues de travail contre les produits dangereux.

Ce cours s'adresse à des travailleurs d'organisations de toutes tailles des industries et des professions où l'on trouve des produits dangereux. Il contient des études de cas, des tests de révision et une section qui permet de " Poser une question ". De plus, il est offert en français et en anglais.

Les employeurs qui désirent effectuer un suivi pour s'assurer que leurs travailleurs ont achevé le cours avec succès peuvent se procurer un compte multi-utilisateurs avec suivi automatisé.

Renseignez-vous davantage sur ce cours en ligne.

Voir plus de cours gratuits sur le SGH offerts par le CCHST et Santé Canada.

De la SST pour emporter
Imprimer cet article 
Balado: 10 conseils pour voyager en toute sécurité

Ce mois-ci, les balados de la série De la SST pour emporter! offrent des conseils pour voyager en toute sécurité, et présentent, en rediffusion, les mesures que vous pouvez prendre pour prévenir la grippe. Parcourez la liste complète des sujets traités dans les balados. Mieux encore, abonnez-vous sur iTunes afin de ne pas manquer un seul épisode.

Balado en vedette : 10 conseils pour voyager en toute sécurité
Le CCHST offre 10 conseils pour rester en sécurité et en santé lors de déplacements effectués pour le travail.

La durée du balado est de 7 min 9 s. Écoutez le balado maintenant.

Prévention de la grippe : que pouvez-vous faire?
Il est facile de contracter la grippe si vous n'êtes pas prudent. Le CCHST vous donne quelques conseils pratiques sur la façon d'éviter de contracter (ou de transmettre) la grippe au cours de la présente saison.

La durée du balado est de 7 min 21 s. Écoutez le balado maintenant.

Le CCHST produit chaque mois des balados GRATUITS conçus pour vous informer des derniers renseignements, conseils, études et avis d'experts diffusés en ce qui concerne la santé, la sécurité et le mieux-être des travailleurs canadiens. Cette collection de balados que vous pouvez télécharger et écouter au moment et à l'endroit de votre choix vous offre vraiment De la SST pour emporter!

Parcourez la liste complète des sujets traités dans les balados. Mieux encore, abonnez-vous sur iTunes afin de ne pas manquer un seul épisode.

Nouvelles du CCHST
Imprimer cet article 
Webinaire « Taking Action on Workplace Stress »

Vos employés sont-ils très stressés par leur travail? Si c'est le cas, ils ne sont pas les seuls. Au Canada, plus du quart des adultes sur le marché du travail déclarent se sentir très stressés au travail. Divers facteurs tels que les exigences excessives, le manque de contrôle sur son travail, les ententes de travail précaires, le manque de ressources et de soutien, ainsi que l'intimidation et le harcèlement au travail ont tous des répercussions sur le mieux-être des travailleurs.

Ce webinaire gratuit, animé par John Oudyk, du Centre de santé des travailleurs et travailleuses de l'Ontario (OHCOW), examine de plus près les diverses façons d'identifier et de mesurer ces risques psychosociaux, et on y propose des outils de prévention et des ressources permettant de contrer d'éventuelles atteintes mentales afin d'aider votre organisation à combattre le stress au travail.

Réunissez-vous avec vos collègues de travail dans votre salle de réunion pour l'occasion, ou visionnez le webinaire par vous-même à votre ordinateur. Ce webinaire intéressera toutes les personnes désirant mieux comprendre le stress en milieu de travail, de même que les professionnels de la santé et de la sécurité, les membres des comités de santé et de sécurité, les gestionnaires, les superviseurs, et les employeurs.

Au sujet du présentateur
En qualité d'hygiéniste du travail œuvrant depuis 25 ans au Centre de santé d'Hamilton, au sein du réseau des Centres de santé des travailleurs et des travailleuses de l'Ontario, John Oudyk a eu l'occasion de se pencher sur toutes sortes de dangers présents dans des milieux de travail aussi variés que les locaux à bureaux et les fonderies. Dans les années 1990, il a commencé à évaluer les risques psychosociaux chez les employés de bureau et les pompiers. En 2009, il a collaboré avec l'équipe chargée de la trousse d'outils contre les atteintes mentales (Mental Injuries Tool group) dans le but de rédiger un questionnaire pour aider les intervenants des milieux de travail à évaluer les risques psychosociaux présents au travail. M. Oudyk détient un diplôme en génie chimique de l'université de Waterloo et une maîtrise sur la méthodologie de la recherche en santé de l'université McMaster. Il occupe un poste de professeur adjoint (à temps partiel) au département d'épidémiologie clinique et de biostatistique.

Webinaire : « Taking Action on Workplace Stress »
Présentateur: John Oudyk, Hygiéniste du travail, OHCOW
Date: Le mardi 21 octobre 2014
Heure: De 13 h à 14 h HNE
Coût : gratuit

Ce webinaire est disponible en anglais seulement. Inscrivez-vous à ce webinaire.

Enjeux en santé et sécurité au travail
Imprimer cet article 
Une nouvelle génération dans le domaine de la santé et de la sécurité

Enjeux en santé et sécurité au travail est le blogue de Steve Horvath, président et chef de la direction du Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail. De retour du Congrès mondial sur la santé et la sécurité au travail, M. Steve Horvath nous fait part de ses conclusions dans un nouveau billet affiché sur son blogue.

L'une des activités les plus intéressantes parmi celles organisées à l'occasion du Congrès mondial triennal sur la sécurité et la santé au travail était l'inauguration du premier Congrès international des jeunes. Ce fut un honneur pour moi de prendre part à une initiative d'une telle importance et d'avoir l'occasion de faire connaître le Congrès mondial à ces jeunes participants, lors du symposium que j'ai coprésidé et que j'ai également aidé à organiser.

Les jeunes étaient exposés à des problèmes et à des principes de santé et de sécurité par l'intermédiaire d'exercices éducatifs et interactifs animés par Christopher Preuße de la DGUV (German Social Accident Insurance), en Allemagne. Ce fut rassurant pour moi de converser avec les dirigeants de demain et de prendre connaissance des questions qui devront orienter la façon dont nous répondrons à toute une nouvelle génération de préoccupations et d'attentes. Non seulement leurs idées sont-elles façonnées par leur génération, mais également par un facteur auquel l'industrie n'a toujours pas répondu : leur diversité. L'industrie les a classés dans la génération " Y " et n'a pas su passer outre les généralisations pour vraiment répondre à leurs besoins. Il faut reconnaître que cette génération qui s'apprête à entrer sur le marché du travail est beaucoup plus diversifiée que la main d'œuvre actuelle. En fait, seulement dans le groupe de participants au Congrès des jeunes, on comptait des étudiants de pays comme l'Azerbaïdjan, le Royaume-Uni et le Japon - tous ayant des perspectives et des expériences différentes à partager, mais dans un but commun, celui d'améliorer les conditions futures pour leurs pairs.

Le défi qui attend les employeurs est celui de reconnaître l'immense potentiel qui repose dans cette diversité et de réévaluer leurs hypothèses généralisées quant aux programmes de santé et de sécurité au travail pour les nouveaux employés.

Mes interactions avec ce groupe d'étudiants engagés m'ont laissé rassuré et persuadé que les solutions aux problèmes de demain se trouvent entre les mains de la jeunesse d'aujourd'hui. Leur offrir un forum où il leur est possible d'échanger sur leurs expériences avec d'autres jeunes de partout dans le monde pourrait constituer un moteur de changements novateurs dans l'avenir. Voilà pourquoi j'étais très heureux de savoir que tous les intervenants sur place ont pris l'engagement de tenir un deuxième Congrès international des jeunes.

Lisez le blogue de Steve Horvath : Enjeux en santé et sécurité au travail.

Suivez le CCHST sur:
Twitter LinkedIn Facebook RSS Youtube Google Plus PinInterest

Faites-nous part de vos commentaires.
Nous vous invitons à nous faire part de vos commentaires et de vos idées d’histoires.

Préparé par le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, le Rapport sur la santé et la sécurité est un bulletin de nouvelles mensuel qui fournit des renseignements, des conseils et des ressources pour aider à maintenir un milieu de travail sain et sécuritaire, et assurer le mieux-être global des travailleurs.

Vous pouvez annuler votre inscription en tout temps. Si vous avez reçu ce bulletin de nouvelles par l’intermédiaire d’un ami, pourquoi ne pas vous inscrire vous-même?

Le respect de la vie privée vous préoccupe? Le CCHST ne vend pas et ne partage pas vos renseignements personnels. Consultez notre politique en matière de respect de la vie privée.

CCHST, 135, rue Hunter Est, Hamilton (Ontario) L8N 1M5
1-800-668-4284 serviceclientele@cchst.ca
cchst.ca

© 2013, Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail

 
 
Calendrier du SST
10 conseils pour voyager en toute sécurité balado gratuit
Durée: 7 min 09 s

« Taking Action on Workplace Stress » webinaire gratuit
Le 21 octobre
De 13 h à 14 h HNE

Conférence santé et la sécurité
Saint John, NB
Du 1 au 3 octobre

2014 USW National Policy Conference
Vancouver, BC
Du 6 au 8 octobre

7th International Symposium: Safety and Health in Agriculture and Rural Populations
Saskatoon, SK
Du 19 au 22 octobre

Le Grand Rendez-Vous en Santé et Sécurité du Travail 2014
Montréal, Québec
Les 12 et 13 novembre


« FIOSA MIOSA's 2014 Make it Safe Conference »
Burnaby, BC
Les 4 et 5 novembre

Calendrier complet >
Jeunes travailleurs
La santé mentale au travail
Avancement de la santé au travail
Balados
Affiches
Webinaires: Apprenez à crèer des milieux de travail sains
Programme d'adhésion
Concours de vidéo pour étudiants 2015
 
Date de modification: 2014-09-30    
Haut de la page
Avis importants