Le rapport sur la santé et la sécurité
Vol 15, No. 02

Sujet d'actualité

Danger et risque: Comprendre la différenceprint this article

Deux des mots qui reviennent le plus souvent dans les manuels de santé et sécurité au travail sont « danger » et « risque ». Bien qu’ils soient fréquemment utilisés de façon interchangeable, ils ne désignent pas la même chose. Est-ce qu’un plancher mouillé est un danger ou un risque? En comprenant la signification des deux termes, et en les utilisant de manière adéquate, vous serez en meilleure mesure de vous attaquer aux problèmes de santé et de sécurité au travail.

Danger

Il existe un grand nombre de définitions de « danger », mais la définition la plus courante dans le contexte de la santé et de la sécurité au travail est la suivante : un danger est toute source potentielle de dommage, de préjudice ou d’effet nocif à l’égard d’une chose ou d’une personne. Un plancher mouillé, la lumière du soleil et les produits chimiques toxiques sont des exemples de dangers.

La norme CSA Z1002 intitulée « Santé et sécurité au travail - Identification et élimination des phénomènes dangereux et appréciation et maîtrise du risque » définit un préjudice comme une blessure physique ou un effet nocif sur la santé, et un danger comme une source potentielle de préjudice pour un travailleur ou une travailleuse.

Les dangers dans le milieu de travail peuvent provenir de nombreuses sources, notamment une substance, un produit, un procédé ou une pratique, qui peuvent entraîner un préjudice ou un effet nocif pour la santé d’une personne. Il peut s’agir, par exemple, d’un couteau tranchant, du processus de soudage ou de l’intimidation. Ces éléments sont considérés comme des dangers parce qu’ils peuvent causer un préjudice : les couteaux peuvent couper, le soudage peut entraîner la fièvre des fondeurs, et l’intimidation peut provoquer de l’anxiété, de la peur et une dépression chez les victimes.

Les dangers dans le milieu de travail comprennent aussi les pratiques et les conditions entraînant la libération d’une énergie non contrôlée. Par exemple, un objet qui pourrait tomber de haut est considéré comme un danger. Si un objet chute, il prend de la vitesse à cause de la pesanteur et peut causer un préjudice grave pour la personne ou l’objet qu’il heurte. L’enchevêtrement de cheveux ou de vêtements dans un équipement en rotation par énergie cinétique est un autre exemple de danger dans le milieu de travail.

Il est utile de classifier les dangers. Les catégories de dangers sont les suivantes :

  • Biologique – bactéries, virus, insectes, plantes, oiseaux, animaux, humains, etc.
  • Chimique – dépend des propriétés physiques, chimiques et toxiques du produit
  • Ergonomique – mouvements répétitifs, organisation inadéquate du poste de travail, etc.
  • Physique – rayonnement, champs magnétiques, pression extrême (haute pression ou pression négative), bruit, etc.
  • Psychosocial - stress, violence, etc.
  • Lié à la sécurité – sources de chute et de trébuchement, surveillance inadéquate des machines, défectuosités ou pannes d’équipement

Risque

Un risque est la probabilité qu’une personne subisse un préjudice ou des effets nocifs pour sa santé en cas d’exposition à un danger. Les exemples de risque comprennent le risque de glisser sur un plancher mouillé et de se fracturer un os, ou de contracter un cancer de la peau après une exposition de longue durée au soleil. Cette notion peut également s’appliquer à des situations de perte de biens ou d’équipement et d’effets néfastes pour l’environnement.

Il importe de noter que le risque varie d’une personne à l’autre et qu’il est influencé par un grand nombre de facteurs, qui comprennent notamment le degré d’exposition au danger (p. ex. le nombre de fois qu’une personne marche sur un plancher mouillé ou la durée de l’exposition à des produits chimiques dangereux au travail). Le degré de risque dépend à la fois de la nature du danger et de la nature de l’exposition. Par exemple, un produit constituant un faible danger peut présenter un risque élevé pour les personnes qui y sont fortement exposées. Inversement, un produit constituant un danger important peut présenter un risque moins élevé dans les cas de faible exposition. Cependant, l’objectif général est de réduire l’exposition aux dangers et, du même coup, les risques.

Détermination des dangers

Il est établi que certaines conditions et pratiques de travail peuvent favoriser les accidents, les blessures et les maladies. La détermination des dangers désigne le processus de recherche, d’identification et de caractérisation des dangers. L’absence de dispositifs de protection sur les machines, les déversements de produits chimiques, les postes de travail mal organisés, les moisissures et la ventilation inadéquate sont quelques-unes des nombreuses sources de danger qui peuvent être présentes dans le milieu de travail.

Si un danger est découvert, on peut soit l’éliminer, soit réduire le risque qui y est associé en suivant la hiérarchie des mesures de prévention.

Le comité de santé et de sécurité intervient en participant à la détermination des dangers et en formulant des recommandations pour atténuer les risques. Le comité peut avoir pour responsabilité d’aider à déterminer les causes possibles des problèmes de santé signalés par les employés, d’informer les employés au sujet des dangers potentiels et avérés, de recommander des mesures de prévention à la direction, et de participer à l’évaluation de l’efficacité des mesures de prévention dans le milieu de travail.

Évaluation des risques

L’évaluation des risques, qui englobe la détermination des dangers et l’analyse et l’évaluation des risques, est le processus qui consiste à :

  • cerner les dangers et les facteurs de risque qui peuvent causer des préjudices (détermination des dangers);
  • analyser et évaluer le risque associé à chaque danger (analyse et évaluation des risques);
  • déterminer les moyens appropriés pour éliminer le danger ou pour réduire le risque dans les cas où le danger ne peut pas être éliminé (atténuation des risques).

Un danger est toute source potentielle de dommage, de préjudice ou d’effet nocif à l’égard pour une chose ou une personne. Un risque est la probabilité qu’une personne subisse un préjudice – physique ou matériel – en cas d’exposition à un danger. Les risques en matière de santé et de sécurité varient grandement selon la nature des tâches dans le milieu de travail.

Chaque milieu de travail comporte des dangers. Pour aider à protéger la santé et la sécurité des travailleurs et travailleuses, il est important de cerner ces dangers et de réaliser des évaluations des risques. Le premier pas est de comprendre la différence entre un danger et un risque.

Ressources :

Conseils et outils

L'hypersensibilité aux parfums en milieu de travailprint this article

Il y a de quoi déconcerter les sens : du shampooing qui sent la pomme verte, de la lessive au parfum de fleurs, du désodorisant dont l’odeur est semblable à une brise de l’océan… Toutes ces odeurs ont beau être agréables, pour vos collègues hypersensibles aux parfums, ce qu’on retrouve dans tous ces produits, des savons aux détergents, en passant par les produits d’hygiène et les nettoyants pour la maison, peut avoir des effets secondaires plutôt désagréables.

Quand une personne est hypersensible aux parfums, les produits chimiques contenus dans les parfums peuvent déclencher une irritation ou des réactions allergiques. Selon le degré de sensibilité, les symptômes peuvent comprendre la nausée, les étourdissements, les maux de tête, les démangeaisons (peau, yeux, nez), l’urticaire, l’écoulement nasal, les sifflements, la toux, les maux de gorge, les difficultés respiratoires et l’asthme. La réaction aux parfums peut varier d’une personne à l’autre. Toutefois, quand une personne devient hypersensible, le problème s’aggrave généralement avec le temps et avec les expositions répétées.

Le parfum peut nuire aussi bien à la personne qui le porte qu’à ceux avec lesquelles elle entre en contact. Par conséquent, avec les interactions et la proximité entre les gens dans un milieu de travail, la situation peut s’avérer plutôt complexe. Il est recommandé d’appliquer la règle de la distance du bras : aucune odeur ne devrait pouvoir être sentie à plus de la distance d’un bras de la personne.

L’une des meilleures manières d’éviter les réactions aux parfums est simplement de les éviter. Malheureusement, ce n’est pas quelque chose qu’on peut faire facilement compte tenu du nombre de parfums chimiques contenus dans les produits que nous utilisons tous les jours. Vous devriez chercher les produits portant le message « sans parfum » ou « non parfumé » : ce sont eux qui risquent le moins de contenir des parfums. Un produit « inodore » peut ne pas avoir d’odeur perceptible, mais il peut contenir une toute petite quantité de parfum afin d’en dissimuler l’odeur. Les parfums ajoutés aux produits ne sont pas nécessairement inscrits comme ingrédients sur l’étiquette; leurs formules sont souvent des secrets commerciaux très protégés, les sociétés ne tiennent donc pas à les faire connaître.

Comment respecter l’hypersensibilité aux parfums dans votre milieu de travail

Si vous soupçonnez qu’un parfum chimique nuit à la santé d’une personne, suivez les étapes que voici pour évacuer les odeurs :

  • Adoptez dans le milieu de travail une politique pour un milieu sans parfum ou visant l’usage réduit de celui-ci.
  • Affichez un avis aux entrées du milieu de travail pour rappeler aux visiteurs et aux employés que le bâtiment ou le bureau est un milieu sans parfum, ainsi que pour leur faire savoir que les parfums peuvent causer ou aggraver des problèmes de santé chez les personnes hypersensibles et celles atteintes de certaines maladies.
  • Encouragez tous les employés à utiliser des produits sans parfum et, au possible, de choisir des produits sans parfum pour le milieu de travail.
  • Réduisez les émanations des matériaux de construction, des produits d’entretien et des autres sources d’odeur, si possible.
  • Gardez une bonne qualité de l’air intérieur (ou une bonne ventilation) afin d’empêcher les odeurs de se propager dans le bâtiment.
  • Lorsque tous les autres moyens ont échoué, envisagez de déplacer les postes des personnes hypersensibles en vue de réduire leur exposition aux parfums qui les dérangent.

Vous devriez également faire connaître à vos employés le problème de l’hypersensibilité aux parfums et les aider à comprendre comment les parfums peuvent nuire à la santé de leurs collègues. Demandez-leur de vous aider à maintenir un milieu de travail sans parfum pour que tout le monde puisse respirer sans problème.

 

Pour de plus amples renseignements

Apprenez-en davantage au sujet des répercussions des parfums sur la santé et de la manière dont vous pouvez adopter une politique pour un milieu de travail sans parfum avec le CCHST.

Pour en savoir plus sur l’hypersensibilité aux parfums avec l’Association pulmonaire du Canada

Téléchargez gratuitement Un milieu de travail sans parfum - l’affiche du CCHST

De la SST pour emporter

Balados: Pleins feux sur les lésions attribuables au travail répétitif et Mauvaises vibrationsprint this article

Ce mois-ci, les balados de la série De la SST pour emporter! présentent le nouvel épisode Pleins feux sur les lésions attribuables au travail répétitif et une reprise du balado intitulé Mauvaises vibrations.

 

Balado en vedette : Pleins feux sur les lésions attribuables au travail répétitif

La création d’un milieu de travail psychologiquement sain peut avoir des répercussions positives à l’échelle d’une organisation. Dans ce balado, Emma Nicolson, spécialiste de la santé et de la sécurité au travail au Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST), explique ce que signifie la santé mentale au travail, et ce que les organisations peuvent faire pour instaurer une culture psychologiquement saine.

La durée du balado est de 7 min 59 s. Écoutez le balado maintenant.

 

Reprise du balado:   De mauvaises vibrations

Le corps humain a été conçu pour être mobile, certes, mais il n'est pas fait pour vibrer. Quant elles sont faibles, les vibrations ne sont pas dangereuses. Malheureusement, la mécanisation a introduit sur les lieux de travail des risques importants liés aux vibrations. Bien que les problèmes ou les maladies causées par les vibrations puissent être évités, les effets d'une exposition régulière ou fréquente à celles-ci peuvent être invalidants ou permanents. Ce balado traite des causes et des symptômes des vibrations main-bras et des vibrations globales du corps, de même que des mesures que les employeurs et les employés peuvent prendre pour éliminer ce risque.

La durée du balado est de 9 min 32 s. Écoutez le balado maintenant.

 

Le CCHST produit chaque mois des balados GRATUITS conçus pour vous informer des derniers renseignements, conseils, études et avis d’experts diffusés en ce qui concerne la santé, la sécurité et le mieux-être des travailleurs canadiens. Cette collection de balados que vous pouvez télécharger et écouter au moment et à l’endroit de votre choix vous offre vraiment De la SST pour emporter!

Parcourez la liste complète des sujets traités dans les balados. Mieux encore, abonnez-vous sur iTunes afin de ne pas manquer un seul épisode.

Nouvelles du CCHST

Réduire les écarts entre les sexes et les genres sur le plan de la santé et de la sécurité au travailprint this article

Connaissez-vous la différence entre le sexe et le genre, et savez-vous pourquoi elle est importante? Pour créer des milieux de travail sécuritaires et sains, il faut comprendre l’impact des différences anatomiques (le sexe) et socioculturelles (le genre) entre les femmes, les hommes et les personnes transgenres sur le travail et la santé et savoir comment utiliser ces connaissances pour améliorer les activités de santé et de sécurité au travail.

Pour réduire les écarts entre les genres et les sexes sur le plan de la santé et leurs répercussions sur le milieu de travail, le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) a mis sur pied le portail Web Genre, travail et santé.

Le portail est un point d’accès unique à des liens vers les données, les recherches, les ressources et les outils les plus à jour et les plus fiables sur des sujets touchant le sexe, le genre, la santé et le travail. Ces sujets comprennent les différences entre les sexes sur le plan des blessures et des maladies liées au travail, les lacunes en matière de connaissances et l’amélioration de la prévention des risques.

Le sexe et le genre jouent un rôle déterminant dans la santé et la sécurité au travail. Par exemple, les rôles associés à chaque sexe et les relations entre ceux?ci ont un impact sur la répartition des tâches tant au travail qu’en dehors des heures de travail. Les différences biologiques entre les hommes et les femmes au chapitre de la taille, du poids et de la masse musculaire peuvent avoir une influence sur le risque individuel et sur la gravité de certaines blessures. Pour créer des milieux de travail sécuritaires et sains, il faut comprendre de quelle façon le genre et le sexe influent sur le travail et la santé, et prendre en considération le sexe dans les activités de santé et de sécurité au travail.

Ce portail Web a été conçu pour aider les personnes travaillant dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail à mieux comprendre comment le sexe et le genre influent sur le travail et la santé et à établir des politiques, des pratiques et des processus qui permettent d’assurer la santé et le bien?être de tous les travailleurs et travailleuses.

Le CCHST a mis sur pied le portail Web dans le cadre de son partenariat d’application des connaissances avec le programme de chaires de recherche sur le genre, le travail et la santé de l’Institut de la santé des femmes et des hommes.

Consultez le portail Web Genre, travail et santé.

Autres liens

Institut de la santé des femmes et des hommes

Mot de la fin

Inscrivez ces activités de santé et de sécurité à votre calendrierprint this article

Jour de deuil national, le 28 avril

Au Canada, le 28 avril est désigné Jour de deuil national.

Cette journée a été désignée pour rendre hommage aux travailleurs canadiens qui ont perdu la vie, qui ont été blessés ou qui sont devenus invalides en raison de leur travail, ou qui souffrent d’une maladie professionnelle. Le Jour de deuil est non seulement une occasion de se souvenir, mais aussi une occasion pour les employés et les employeurs de renouveler publiquement leur engagement à prévenir les blessures, les maladies et les décès liés au travail et à créer des milieux de travail sains et sécuritaires pour tous.

Montrez votre engagement grâce à la nouvelle affiche que vous pouvez télécharger en ligne gratuitement (ou commander). De nouvelles épinglettes et de nouveaux autocollants commémoratifs seront bientôt disponibles.

Randonnée « Un pas pour la vie », le 29 avril

Le 30 avril 2016, dans les villes canadiennes, la marche de 5 kilomètres « Un pas pour la vie », préparera le terrain en vue de la Semaine nord-américaine de la sécurité et de la santé au travail (SNASST). En plus d’être amusant, cet événement aide à faire passer le mot que les maladies et les blessures en milieu de travail peuvent être évitées. La randonnée « Un pas pour la vie » est la principale activité de financement de l’organisme de bienfaisance Fil de vie, un organisme national qui vient en aide aux familles ayant été éprouvées par un décès en milieu de travail, une maladie entraînant une incapacité ou une maladie professionnelle.

Le 7 mai, notre équipe du CCHST marchera à nouveau à l’événement organisé à Hamilton sur les rives du lac Ontario. La date et l’heure des randonnées varient selon l’endroit au pays. Trouvez celle la plus près de chez vous et formez une équipe. Ce sera une journée mémorable.

Renseignez-vous sur la façon dont vous pouvez participer en consultant le site Web Un pas pour la vie.


Semaine nord-américaine de la sécurité et de la santé au travail (SNASST), du 7 au 13 mai

Des organisations de l’Amérique du Nord planifient des activités pour faire écho au thème « Faire de la sécurité une habitude » de la Semaine de la sécurité et de la santé au travail. C’est une période au cours de laquelle nous portons toute notre attention sur l’importance de prévenir les blessures et les maladies sur les lieux de travail, à la maison et dans la collectivité en général. Vous pouvez afficher votre activité sur le site NAOSH.ca ou y trouver une activité à laquelle participer. L’équipe du CCHST sera à Ottawa à l’occasion du lancement national afin d’annoncer les gagnants du concours de vidéo pour les jeunes « Objectif : sécurité ». Toutes les vidéos gagnantes reçues pourront être vues en ligne. Pourquoi ne pas organiser une séance de visionnement de ces vidéos informatives et créatives? D’autres renseignements sur la façon dont le CCHST peut vous aider à célébrer la SNASST dans votre lieu de travail vous seront communiqués sous peu.

Pour en savoir plus

Pour en savoir davantage sur le Jour de deuil national.

Téléchargez les affiches gratuites du Jour de deuil et commander des autocollants et des épinglettes du Jour de deuil.

Visitez le site Web de la Semaine nord-américaine de la sécurité et de la santé au travail et soyez inspirés.

Pour en savoir plus sur Fil de vie.

Pour en savoir plus sur le concours de vidéo pour les jeunes

Faites-nous part de vos commentaires.
Votre rétroaction et vos idées de sujets sont les bienvenues.

Communiquez avec nous.

  • Find us on Facebook
  • Follow us on Twitter
  • Listen to our Podcasts
  • Subscribe to our YouTube channel
  • Follow us on LinkedIn
  • View our pins on Pinterest
  • Subscribe to our RSS feeds
  • Add us on Google+

Préparé par le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, le Rapport sur la santé et la sécurité est un bulletin de nouvelles mensuel qui fournit des renseignements, des conseils et des ressources pour aider à maintenir un milieu de travail sain et sécuritaire, et assurer le mieux-être global des travailleurs.

Vous pouvez annuler votre inscription en tout temps. Si vous avez reçu ce bulletin de nouvelles par l’intermédiaire d’un ami, pourquoi ne pas vous inscrire vous-même?

Le respect de la vie privée vous préoccupe? Le CCHST ne vend pas et ne partage pas vos renseignements personnels. Consultez notre politique en matière de respect de la vie privée.

CCHST, 135, rue Hunter Est, Hamilton (Ontario) L8N 1M5
1-800-668-4284 serviceclientele@cchst.ca
cchst.ca

© 2017, Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail

Calendrier du SST

Calendrier complet


Jour de deuil national 2017
Affiches et infographies
Jeunes travailleurs
La sant mentale au travail
Balados
Memberships French
Abonnez-vous  Liaison
Infoligne Scurit