Le rapport sur la santé et la sécuritéVol. 10, No. 12

Sujet d'actualité

Sécurité au temps des Fêtes : stress, neige, froid et flammesprint this article

Conseils pour rester sain et sauf pendant la période des Fêtes


Les joies et le tumulte du temps des Fêtes ne sont pas seuls au rendez-vous : il ne faut pas négliger les risques accrus pour la sécurité. Outre les risques associés au temps froid et neigeux, les exigences d'ordre financier, émotionnel et physique du temps des Fêtes peuvent également engendrer beaucoup de stress. Voici quelques conseils pour vous aider, vous et votre famille, à rester sains et saufs tout en profitant des festivités des Fêtes.

FROID, NEIGE ET GLACE

S'habiller en conséquence

Prenez les mesures nécessaires pour vous protéger contre la neige et les températures sous le point de congélation, et prévenez les engelures, les glissades, les chutes et l'hypothermie en portant des vêtements appropriés.

Veillez à porter :


  • Un chapeau qui vous couvre les oreilles

  • Une écharpe, pour couvrir votre bouche et votre visage

  • Des mitaines ou des gants

  • Un manteau et des bottes imperméables

  • Des chaussures dotées de bonnes semelles pour prévenir les glissades et les chutes

  • Plusieurs épaisseurs de vêtements amples



La couche extérieure de vos vêtements doit être tissée serrée, préférablement résistante au vent, afin de réduire toute perte de chaleur corporelle. Surtout, restez au sec - les vêtements humides font baisser rapidement la température du corps. Lorsque vous ou une personne vous accompagnant avez froid et frissonnez, assurez-vous de rentrer immédiatement à l'intérieur si les frissons s'arrêtent. La fin des frissons est un signe d'hypothermie qui ne doit pas être négligé.

Pelleter la neige

Pelleter de la neige peut exiger des efforts considérables : que ce soit au travail ou à la maison, vous pouvez prendre des mesures pour vous protéger contre les risques éventuels, comme l'exposition au froid, la fatigue, les élongations musculaires, les blessures dorsales et même la crise cardiaque.


  • Assurez-vous d'être physiquement apte à exécuter la tâche.

  • Réchauffez-vous en faisant des exercices d'étirement et de flexibilité pour détendre vos muscles avant de commencer à pelleter.

  • Utilisez une pelle légère (environ 1,5 kg, ou un peu plus de 3 lb), munie d'une lame qui n'est pas trop large et d'un manche suffisamment long pour éviter d'avoir à vous pencher pour déneiger.

  • Il est préférable de pousser la neige plutôt que de la soulever. Si vous devez absolument la lancer, prenez seulement la quantité de neige que vous pouvez soulever facilement. Pelletez à un rythme régulier - environ 15 pelletées par minute - sans vous épuiser. Positionnez vos pieds dans la direction où vous lancez la neige : ne tournez pas le tronc.

  • Prenez des pauses fréquentes et buvez du liquide tiède non alcoolisé.



Conduire dans la neige

Le froid glacial, la neige, les routes glissantes et les conditions météorologiques imprévisibles ne sont que quelques-uns des éléments de l'hiver canadien pouvant rendre la conduite périlleuse. Si vous devez absolument prendre le volant lorsque les conditions météorologiques sont peu favorables, assurez-vous d'être prêt à toute situation d'urgence qui pourrait survenir. Gardez dans votre véhicule une trousse de secours d'hiver contenant ce qui suit :


  • pelle, câbles de dépannage et sable ou bandes de traction;

  • balai à neige, lave-glace supplémentaire;

  • fusées éclairantes, gilet à bandes réfléchissantes, lampe de poche;

  • couverture, vêtements chauds, gants et chaussures chaudes;

  • contenant vide pour faire fondre de la neige;

  • allumettes ou briquet, et chandelles de secours (à utiliser seulement avec une fenêtre ouverte pour éviter d'accumuler du monoxyde de carbone à l'intérieur);

  • barres-collations ou autre nourriture et eau " d'urgence ";

  • bouteille isotherme remplie d'une boisson chaude;

  • trousse de premiers soins;

  • téléphone mobile chargé.



Si vous restez coincé au milieu d'une tempête ou dans de mauvaises conditions météorologiques, demandez du secours par téléphone et utilisez le contenu de votre trousse d'urgence pour rester en sécurité et au chaud à l'intérieur de votre véhicule. Il est impossible de prévoir la météo, mais on peut toutefois s'y préparer.

FEU ET LUMIÈRES

Les risques d'incendie sont nombreux pendant la période des Fêtes : le sapin sec, les chandelles et les lumières électriques utilisées pour décorer ou pour créer une ambiance des Fêtes, et le chaleureux feu dans la cheminée. Des mesures de précaution peuvent être prises pour prévenir les incendies.

Chandelles et foyers

Ne laissez jamais la cuisson des aliments, les chandelles allumées, le feu ou les cigarettes sans surveillance. Disposez les chandelles dans des porte-chandelles stables et gardez-les loin de tout objet qui pourrait prendre feu, comme les rideaux ou le sapin de Noël, et hors de la portée des enfants et des animaux de compagnie. Ce conseil est également applicable aux appareils de chauffage. Utilisez toujours un pare-étincelles devant votre feu de bois afin de contenir la braise et les étincelles. Installez un détecteur de fumée ainsi qu'un détecteur de monoxyde de carbone dans la maison, et vérifiez qu'ils fonctionnent bien mensuellement. Gardez un extincteur d'incendie fonctionnel à portée de main.

Lumières décoratives

Utilisez des lumières et des rallonges électriques en bon état (aucun cordon électrique effiloché, ni d'espace dans l'isolant du cordon électrique, de raccords/fiches brisés ou craqués, d'usure ou de tortillement excessifs). Éteignez les lumières décoratives lorsque vous quittez le travail et, à la maison, éteignez-les avant d'aller au lit ou de partir. Ne surchargez pas les prises de courant.

Le sapin

Évitez que le sapin ne se déshydrate et devienne un risque d'incendie. Gardez le socle de l'arbre rempli d'eau. Éteignez les lumières du sapin lorsque vous allez au lit ou que vous partez de la maison afin de prévenir le court-circuit des lumières et le déclenchement d'un incendie. Lorsque vous installez un sapin de Noël à la maison, placez-le loin de tous foyers, radiateurs ou radiateurs portables, et prenez soin de ne pas bloquer les sorties.

STRESS

Le temps des Fêtes peut représenter une période spéciale de l'année. Cependant, pour certains, les exigences d'ordre financier, émotionnel et physique qui s'y rattachent peuvent engendrer du stress, causer de l'anxiété et même déclencher la dépression.

Ne laissez pas les Fêtes vous saper la santé. Avec un peu d'équilibre et de modération, vous pouvez profiter de la période des Fêtes sainement. Demandez l'aide de votre famille et de vos amis pour les rassemblements des Fêtes, de même que pour la préparation des repas et le nettoyage. Réservez-vous du temps. Faites une promenade en soirée, à l'air frais, écoutez de la musique relaxante ou trouvez une activité qui vous permettra de relâcher le stress, de ralentir votre respiration et de retrouver votre calme. Essayez de poursuivre vos habitudes saines " normales ", comme le fait de bien dormir, de prendre du temps pour l'activité physique et de faire des choix alimentaires équilibrés.

Si le fait de passer du temps avec les membres de votre famille vous cause du stress, établissez vos limites quant à la quantité de temps que vous passerez avec eux. Le temps des Fêtes peut susciter des sentiments de perte, de solitude et de détachement. Si vous avez un ami ou un membre de la famille en qui vous avez confiance et à qui vous pouvez parler, passez du temps avec lui ou téléphonez-lui. Donnez-vous la permission de vivre tout sentiment de perte ou toute émotion que vous pourriez ressentir pendant la période des Fêtes. Si vous vous sentez constamment triste ou anxieux, irritable et désespéré, si vous ne vous sentez pas bien physiquement, que vous avez de la difficulté à dormir et/ou à faire face aux activités quotidiennes, n'hésitez pas à communiquer avec votre médecin, ou à vous rendre aux urgences d'un hôpital, particulièrement si ces sentiments ne disparaissent pas.

Conseils supplémentaires pour la période des Fêtes

Conseils et outils

L'ergonomie des chariots à main print this article

Utiliser des appareils de manutention manuels comme un chariot à main pour déplacer une charge, plutôt que de la transporter, peut rendre la tâche beaucoup plus facile et sécuritaire pour les travailleurs.

Toutefois, malgré un plus grand confort, il existe tout de même des risques associés au fait de pousser, de tirer et de guider un chariot à main, surtout si l'équipement n'est pas utilisé de façon appropriée. Parmi les risques figurent les suivants : l'épuisement; les extrémités et les membres coincés, cognés ou écrasés dans le chariot ou par d'autres objets; les glissades, les trébuchements et les chutes; les entorses au dos, aux muscles et aux articulations.

En limitant la force que doit appliquer un travailleur pour pousser, tirer ou manœuvrer des articles, il est possible de réduire grandement les risques de blessures. Ainsi, les mesures de précaution suivantes permettront de réduire les risques de blessures associés à l'utilisation de chariots à main.

LIEU DE TRAVAIL

Caractéristiques des allées

Débarrasser les allées de tout obstacle. S'assurer que les allées sont suffisamment larges pour permettre au travailleur de se poster derrière le chariot et de le pousser, et que les coins permettent le passage d'un chariot sans qu'il soit nécessaire de s'arrêter et de repartir.

Rampes

Utiliser des treuils dans le cas de rampes plus vastes; sur des rampes plus petites, utiliser une alimentation motorisée (appareils de poussée à batterie). Si le lieu de travail comporte de nombreuses rampes, envisager l'utilisation de chariots motorisés ou choisir un chariot équipé d'un frein à main ou à pied pour aider l'opérateur à maîtriser les charges plus lourdes.

Caractéristiques du sol

Garder les surfaces ou les revêtements de sol en bon état et propres (exempts de débris, de saleté, de poussière, de liquides ou de déversements). Si les surfaces du sol sont très inégales, évaluer s'il y a lieu de se servir d'un chariot motorisé.

CHARIOT

Roues/roulettes

Utiliser des roues d'un diamètre plus grand afin de réduire la force requise pour déplacer le chariot. Généralement, une roue ou un pneu plus rigide réduit la force requise pour la faire rouler, alors qu'une bande de roulement plus large demande habituellement une plus grande force. Il n'est pas recommandé d'équiper le chariot de roues pneumatiques (gonflables) pour transporter de lourdes charges, car celles-ci peuvent s'aplanir, et ainsi élargir la bande de roulement du pneu, exigeant par le fait même du travailleur l'application d'une plus grande force pour déplacer le chariot.

Poignées

Utiliser des roulettes pivotantes installées du même côté que la ou les poignées du chariot. La poignée d'un transpalette manuel doit être suffisamment longue pour empêcher que l'opérateur ne se heurte les pieds contre le châssis du transpalette.

La ou les poignées horizontales fixes doivent se trouver à une hauteur comprise entre 91 cm et 112 cm au dessus du sol. Les poignées verticales (que l'on retrouve habituellement sur les chariots étroits) permettent au travailleur de se placer les mains à une hauteur qui lui est confortable. Les poignées fixées sur la surface du chariot ne doivent pas se trouver à plus de 46 cm l'une de l'autre. Une plus grande distance entre les poignées exercera une charge trop considérable sur les petits muscles des épaules de l'opérateur. Les poignées doivent être d'une épaisseur suffisante pour assurer une bonne prise - soit entre 2,5 cm et 3,8 cm. Les poignées fixes montées à l'horizontale doivent mesurer au moins 20 cm de longueur.

Taille du chariot

Les plus gros chariots (plus de 1,3 m de longueur et/ou plus de 1 m de largeur) se manœuvrent difficilement et ne doivent pas être utilisés sur des lieux de travail comportant des allées étroites. Ne pas excéder la limite de chargement recommandée par le fabricant.

FORMATION/EXPÉRIENCE DE L'OPÉRATEUR

Les opérateurs doivent recevoir une formation sur la position du corps à adopter selon le type de chariot utilisé et la charge à transporter, ainsi que sur la façon de manœuvrer de lourdes charges. Les opérateurs doivent se déplacer avec le chariot à une vitesse appropriée (à une vitesse de marche de 3 à 4 km/h).

Consultez les Réponses SST sur les chariots à main.

Voir le tableau sur les limites recommandées dans la sélection de chariots à main et motorisés.

Nouvelles sur nos partenariats

Webinaire gratuit sur la nouvelle norme nationale sur la santé mentale au travailprint this article

Les maladies et les problèmes liés à la santé mentale font partie des trois principales causes d'incapacité à court terme et à long terme au Canada, et ils représentent en général environ 30 % des demandes d'indemnisation pour incapacité présentées au pays. Pour aider les responsables des milieux de travail au Canada à remédier à cette situation, la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC), en collaboration avec le Bureau de normalisation du Québec et l'Association canadienne de normalisation (CSA), publiera à la mi-janvier une norme nationale sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail.

Vous pourrez en apprendre davantage sur cette nouvelle norme en participant à un webinaire en direct offert gratuitement le mardi 29 janvier 2013 à midi (HNE). Le webinaire sera animé par Louise Bradley, présidente et directrice générale de la CSMC, et Charles Bruce, président du Comité consultatif de la CSMC sur la santé mentale en milieu de travail, qui expliqueront en détail le nouvel outil volontaire et proposeront des méthodes pratiques pour améliorer la santé et la sécurité psychologiques au travail. De plus amples renseignements seront bientôt publiés sur le site Web de la CSMC et les réseaux sociaux.

De la SST pour emporter

Bilan annuel 2012 du CCHSTprint this article

Dans cette entrevue animée, Steve Horvath, président et chef de la direction du Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, partage ses réflexions sur l'année qui vient de se terminer et sur celle à venir, et livre un message pour la période des Fêtes. Ce balado est offert en anglais seulement.

La durée du balado est de 8 min 17 s. Écoutez le balado maintenant.

Le CCHST produit chaque mois des balados GRATUITS conçus pour vous informer des derniers renseignements, conseils, études et avis d'experts diffusés en ce qui concerne la santé, la sécurité et le mieux-être des travailleurs canadiens. Cette collection de balados que vous pouvez télécharger et écouter au moment et à l'endroit de votre choix vous offre vraiment De la SST pour emporter!.

Parcourez la liste complète des sujets traités dans les balados. Mieux encore, abonnez-vous sur iTunes afin de ne pas manquer un seul épisode!

Nouvelles du CCHST

Cours de sensibilisation à la santé mentaleprint this article

Apprenez pourquoi la santé mentale en milieu de travail est importante.


Environ un Canadien sur cinq connaîtra des problèmes de santé mentale à un moment ou à un autre de sa carrière. Selon la Commission de la santé mentale du Canada, le coût de la maladie mentale pour l'économie canadienne est estimé à plus de 50 milliards $ par année, en utilisation de services de soins de santé, en jours de travail perdus et en interruptions de travail. Une économie canadienne en santé repose sur des esprits en santé.

Le CCHST et le High Point Wellness Centre se sont associés pour créer cette série de cours en ligne sur la santé mentale en milieu de travail. Le premier cours, La santé mentale : sensibilisation, qui doit être diffusé à la fin décembre, se veut une introduction à un sujet complexe : la santé mentale en milieu de travail. On y explique pourquoi elle est si importante. Vous y apprendrez les différences entre le mieux-être mental et la maladie mentale, les facteurs augmentant les risques, de même que les rôles de l'intervention précoce et de la promotion de la santé mentale en milieu de travail.

Ce cours de sensibilisation gratuit de 30 minutes constitue un point de départ pour les cours plus détaillés de la série sur la santé mentale qui devraient être lancés au cours des cinq prochains mois :


  • La santé mentale : stratégies en matière de santé et de mieux-être

  • La santé mentale : signes, symptômes et solutions

  • La santé mentale : milieux de travail sains sur le plan psychologique

  • La santé mentale : stratégies de communication


Ce cours s'adresse aux employeurs, aux gestionnaires, aux superviseurs et aux employés de première ligne intéressés à se renseigner sur la santé mentale en milieu de travail.

Ce cours est offert en ligne. Si vous avez un ordinateur et avez accès à Internet, vous êtes prêt à commencer! Ce cours en ligne vous permet d'apprendre à votre propre rythme, dans votre environnement et au moment qui vous convient.

Renseignez-vous sur le partenariat avec le High Point Wellness Centre

Le CCHST et le High Point Wellness Centre se sont associés pour créer cette série de cours en ligne sur la santé mentale en milieu de travail. Le High Point Wellness Centre possède plus de 80 années d'expérience dans les marchés canadiens et américains à titre de fournisseur de solutions en matière de soins de santé pour diverses industries des secteurs publics et privés, ainsi que des organisations des domaines de l'assurance, de la consultation et de l'indemnisation pour accidents de travail. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site Web suivant : www.highpointclinic.com.

Inscrivez-vous aux cours gratuitement.

Faites-nous part de vos commentaires.
Votre rétroaction et vos idées de sujets sont les bienvenues.

Communiquez avec nous.

  • Find us on Facebook
  • Follow us on Twitter
  • Listen to our Podcasts
  • Subscribe to our YouTube channel
  • Follow us on LinkedIn
  • View our pins on Pinterest
  • Subscribe to our RSS feeds
  • Add us on Google+

Préparé par le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, le Rapport sur la santé et la sécurité est un bulletin de nouvelles mensuel qui fournit des renseignements, des conseils et des ressources pour aider à maintenir un milieu de travail sain et sécuritaire, et assurer le mieux-être global des travailleurs.

Vous pouvez annuler votre inscription en tout temps. Si vous avez reçu ce bulletin de nouvelles par l’intermédiaire d’un ami, pourquoi ne pas vous inscrire vous-même?

Le respect de la vie privée vous préoccupe? Le CCHST ne vend pas et ne partage pas vos renseignements personnels. Consultez notre politique en matière de respect de la vie privée.

CCHST, 135, rue Hunter Est, Hamilton (Ontario) L8N 1M5
1-800-668-4284 serviceclientele@cchst.ca
cchst.ca

© 2016, Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail