Le rapport sur la santé et la sécuritéVol. 11, No. 9

Sujet d'actualité

Prendre soin de sa santé au travailprint this article

Que vous soyez au travail quinze heures ou quarante heures par semaine, votre emploi peut être physiquement et mentalement très exigeant, et il peut affecter votre santé et votre mieux-être. Les longues périodes de travail en position assise ou debout ou encore les mauvaises postures peuvent entraîner de la douleur et divers autres effets sur la santé; la fatigue et le manque de sommeil peuvent nuire à votre concentration, et le manque d'exercice ainsi que de mauvais choix alimentaires contribuent à un gain de poids et à d'autres problèmes de santé.

Mais il n'y a pas que de mauvaises nouvelles : étant donné tout le temps que vous y passez, votre lieu de travail est un cadre de choix pour promouvoir des comportements sains et prévenir la maladie ainsi que l'invalidité grâce à un environnement de travail sain et exempt de danger. Des recherches ont montré que les organisations favorisant un milieu de travail sain non seulement sont bénéfiques pour les employés, mais contribuent également à l'amélioration de leurs résultats nets. Un milieu de travail sain se caractérise par une culture et des pratiques qui appuient la santé et la sécurité des employés, et il offre des programmes de mieux-être exhaustifs, fructueux et durables à l'intention de ces derniers. Comme chacun le sait, le maintien d'un milieu de travail sain procure à l'organisation un avantage concurrentiel et lui évite une partie des coûts liés à l'absentéisme, au recrutement et aux soins de santé. Des travailleurs en santé forment des organisations en santé.

Les petites actions positives peuvent faire une différence qui vous étonnera et elles ont souvent un effet d'entraînement. Voici quelques-unes des mesures que vous pouvez prendre pour contribuer à favoriser et à préserver une bonne santé au travail.

Adoptez une saine alimentation

Les employeurs peuvent appuyer les programmes de saine alimentation en accordant aux employés le temps nécessaire pour participer à des séances d'information, en offrant des aliments sains à la cafétéria et dans les distributrices automatiques, ou en mettant des réfrigérateurs et des fours à micro-ondes à la disposition des employés pour leur permettre d'apporter leurs propres repas et de les préparer de façon appropriée.

Pour un employé, il est important de manger au moins à intervalles de quatre heures pour avoir suffisamment d'énergie. Préparer et emballer vous-même vos repas est non seulement plus sain - en vous permettant de mieux limiter les calories et les matières grasses dissimulées - mais, aussi, moins coûteux. Choisissez des aliments qui ont été préparés sans ou avec très peu de sucre, de sel et de matières grasses supplémentaires. Faites du Guide alimentaire canadien votre document de référence pour préparer des repas nutritifs. Dans un monde aussi occupé que le nôtre, vous devez définir quels sont les meilleurs moyens pour vous : ce pourrait être de préparer votre sac-repas la veille, par exemple. Une bonne planification et une bonne organisation sont les clés d'une saine alimentation.

Gardez à portée de la main des collations santé telles que de petits sacs de noix, des fruits et des légumes crus, ou du fromage et du yogourt. Buvez beaucoup d'eau pour prévenir la déshydratation et pour garder vos muscles en santé.

Étirez-vous et prenez des pauses

Travailler en position assise durant de longues périodes peut sembler une bonne façon d'être productif; cela peut néanmoins se révéler très malsain et peut soumettre différentes parties de votre corps à des tensions excessives, particulièrement si votre poste de travail n'est pas ajusté correctement. Réglez une alarme qui vous rappellera de vous lever, de bouger un peu et de changer de position. Si vous travaillez à un poste d'ordinateur, toutes les 20 minutes, prenez 20 secondes pour porter votre regard à 20 pieds de distance. Cette règle de 20-20-20 vous aidera à reposer vos yeux et à prévenir la fatigue oculaire. Après avoir entré des données au clavier pendant 30 minutes, prenez une courte pause pour détendre vos mains. Résistez à l'envie de les secouer, ce qui pourrait vous causer des lésions aux poignets. Effectuez des étirements à votre poste de travail pour favoriser une meilleure circulation, et éviter une raideur et un inconfort au niveau des muscles et des articulations. Les employeurs devraient inciter leurs employés à faire des étirements et à prendre des micro-pauses pour aider à prévenir l'apparition de troubles musculo-squelettiques.

Vérifiez votre position et votre posture

Que vous travailliez assis ou debout durant de longues périodes, vous devez changer de position souvent. Ne restez pas assis pendant plus de 50 minutes consécutives. Il est important d'ajuster votre poste de travail ou votre bureau de manière à adopter une bonne posture. Si vous êtes assis devant un bureau, placez-vous près de votre poste de travail en gardant les épaules détendues, les poignets bien droits et les coudes près du corps. Le support lombaire que peuvent assurer certains fauteuils peut être utile pour réduire la probabilité de souffrir de lombalgie. L'écran doit être disposé au niveau des yeux. Le clavier doit demeurer près de vous, à un endroit où il ne vous impose pas de grands mouvements d'extension et où il ne sera ni trop haut ni trop bas. Une fois assis, vos jambes fléchies doivent former un angle de 90 degrés et vos pieds doivent reposer confortablement sur le plancher ou sur un repose-pieds.

Lorsque vous soulevez un objet lourd, utilisez les techniques appropriées, par exemple en faisant appel aux muscles de vos jambes et en maintenant l'objet près du centre du corps, pour éviter les blessures.

Bougez constamment

Pour marcher davantage, garez votre voiture un peu plus loin, marchez jusqu'au bureau de votre collègue plutôt que de lui téléphoner ou de lui envoyer un courriel, et adoptez les toilettes les plus éloignées de vous. Utilisez les escaliers lorsque vous le pouvez et, si vous vous découvrez une âme d'aventurier, essayez d'organiser des réunions « à pied » durant lesquelles vous vous réunirez et discuterez en marchant.

Pour bénéficier d'une véritable pause, sortez de votre poste de travail ou à l'extérieur de l'immeuble. Prenez une marche dans le parc ou baladez-vous le long d'une rue calme et tranquille, et contemplez la nature qui vous entoure. Non seulement vous ferez un peu d'exercice, mais vous bénéficierez d'une pause mentale qui vous procurera une certaine détente et vous redonnera de l'énergie. Conservez de bons souliers de marche et/ou une tenue d'entraînement à portée de la main pour vous aider à demeurer actif. Dans la mesure du possible, essayez de faire de l'exercice durant votre pause-repas ou encore avant ou après votre journée de travail.

Dormez bien

Le sommeil est nécessaire pour revitaliser le corps, pour réparer les dommages subis durant la journée de même que pour stimuler le développement cognitif, pour ancrer les souvenirs et pour restaurer l'équilibre émotionnel. Il est très important de s'accorder une bonne nuit de sommeil, laquelle devrait varier entre sept et huit heures par nuit. Pour favoriser un sommeil de bonne qualité, adopter un horaire régulier en vous mettant au lit et en vous levant à peu près à la même heure chaque jour. Choisissez un espace frais, peu éclairé et tranquille pour dormir. Au besoin, utilisez des bouchons d'oreilles, un masque sur les yeux et des stores opaques. Planifiez vos activités afin d'éviter de prendre un repas consistant avant l'heure du coucher.

Prenez l'habitude d'une bonne santé!

Le milieu de travail peut jouer un rôle important pour la santé du travailleur en offrant un environnement physique sain et sans danger, en garantissant un équilibre salutaire entre la vie familiale et la vie professionnelle du travailleur ainsi qu'un certain contrôle sur ses tâches, et en appuyant les modes de vie sains par la transformation de choix santé en choix faciles à adopter.

Les employés peuvent acquérir de saines habitudes et effectuer de meilleurs choix pour leur santé à la maison comme au travail afin de se sentir mieux physiquement et mentalement.

Écoutez le webinaire gratuit « Healthy Habits That Work »

Atteignez rapidement vos objectifs en adoptant de saines habitudes durant vos heures de travail. Durant ce bref webinaire de 30 minutes, vous apprendrez de nombreuses stratégies en vue de mieux manger, d'être plus actif, d'améliorer votre environnement physique et de demeurer mentalement alerte - et vous vous familiariserez avec les rôles que les employeurs comme les employés peuvent jouer en vue d'atteindre et de préserver un sain équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle. Vous avez simplement besoin d'un ordinateur branché à des haut-parleurs et d'un accès au réseau Internet.

Date : 9 octobre 2013, 13 h - 13 h 30 HNE

Inscrivez-vous au webinaire. (en anglais seulement)

Ressources

Nouvelles sur nos partenariats

Une campagne sur les gilets de sauvetage pour que les pêcheurs continuent de pêcherprint this article

La pêche compte parmi les emplois les plus dangereux au Canada, plus particulièrement en Nouvelle-Écosse, où surviennent tout près de la moitié des accidents de pêche mortels enregistrés au pays. La majorité des décès enregistrés dans l'industrie de la pêche sont attribuables à des noyades.

Pour accroître la sensibilisation à ces risques et aider à prévenir les blessures et les décès associés à la pêche, la Nouvelle-Écosse a mis sur pied une campagne intitulée « Pour qui portez-vous votre gilet de sauvetage? ». Cette campagne lancée au mois d'août 2013 vise à rappeler aux pêcheurs commerciaux de tous les coins de la province l'importance de porter leur gilet de sauvetage lorsqu'ils travaillent en mer. Dans le cadre de cette initiative, des exercices de repêchage d'un homme tombé à la mer seront effectués lors d'événements organisés dans la communauté, des démonstrations mettront en lumière les principales pratiques de sécurité à respecter et les pêcheurs se feront demander de « prendre l'engagement » de porter un vêtement de flottaison individuel (VFI).

La réglementation sur la santé et la sécurité au travail de la Nouvelle-Écosse prescrit le port d'un VFI lorsqu'il y a un risque de noyade. Les VFI augmentent les chances de survie et de sauvetage.

M. Stuart MacLean, président et chef de la direction de la Commission d'indemnisation des accidents du travail, a indiqué que le VFI est un symbole visible de leadership dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail. « Dans cette province, la pêche est depuis trop longtemps associée à l'adversité, » a-t-il ajouté. « En choisissant de porter un VFI, les pêcheurs vont renverser la culture des pertes les plus déchirantes et créer une culture de la sécurité au sein de leur industrie. »

Cette campagne est mise sur pied grâce à un partenariat entre le Conseil du secteur des pêches de la Nouvelle-Écosse, la Fisheries Safety Association of Nova Scotia, le Department of Labour and Advanced Education, et la Commission d'indemnisation des accidents du travail (CIAT).

Renseignements supplémentaires


« Overview of Injuries and Fatalities in the Fishing Industry », format PDF, CIAT

Nova Scotia Fisheries Sector Council


Fisheries Safety Association of Nova Scotia


Department of Labour and Advanced Education, NS

Workers’ Compensation Board of Nova Scotia

De la SST pour emporter

Les inspections des lieux de travail et l'asthme lié au travailprint this article

Ce mois-ci, les balados de la série De la SST pour emporter! traitent des inspections efficaces des lieux de travail et reprennent l'épisode portant sur l'asthme lié au travail.

Balado en vedette : Inspections efficaces des lieux de travail- Au-delà des apparences

Les dangers peuvent se trouver sous un bureau, dans les locaux d'une usine, dans l'air et pratiquement partout où des personnes travaillent. L'inspection régulière des lieux de travail afin de cerner les dangers est un élément fondamental des programmes de santé et de sécurité. Elle permet d'éviter les blessures et les maladies en éliminant les dangers présents et ceux qui pourraient survenir.

L'inspection d'un lieu de travail ne se limite pas à un simple examen visuel. Elle consiste également à être à l'écoute des inquiétudes exprimées par les employés, à comprendre parfaitement le travail et les tâches de chacun, à déterminer les causes sous-jacentes des dangers, à superviser les moyens de contrôle et à proposer des mesures correctives.
Ce balado explique de quelle façon des inspections méticuleuses et régulières du lieu de travail réalisées par une équipe d'inspection compétente peuvent contribuer à préserver la santé et la sécurité des travailleurs.

La durée du balado est de 7 min 27 s. Écoutez le balado maintenant.

Reprise du balado : « Putting the Spotlight on Work-Related Asthma »

Le docteur Michael Pysklywec, médecin en santé au travail pour les Centres de santé des travailleurs et travailleuses de l'Ontario, explique en quoi consiste l'asthme lié au travail, qui sont les personnes à risque et comment cette maladie est diagnostiquée.

La durée du balado est de 8 min 58 s.Écoutez le balado maintenant.


Parcourez la liste complète des sujets traités dans les balados. Mieux encore, abonnez-vous sur iTunes afin de ne pas manquer un seul épisode!

Nouvelles du CCHST

Bourses d'études du CCHST : cinq conseils à suivre pour mettre toutes les chances de votre côtéprint this article

Vous fréquentez un collège ou une université au Canada et êtes inscrit à un programme de santé et de sécurité au travail qui mène à l'obtention d'un certificat, d'un diplôme ou d'un grade dans ce domaine et, comme bien des étudiants, vous aimeriez avoir un peu plus d'argent. Si vous vous reconnaissez, vous remplissez déjà les critères d'admissibilité à une bourse d'études du CCHST.

Attribuée tous les ans par le Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail (CCHST), la bourse d'études nationale Dick Martin vise à susciter l'intérêt à l'égard de la santé et de la sécurité au travail ainsi que la poursuite d'études supérieures dans ce domaine.

Un étudiant d'une université et un étudiant d'un collège se verront remettre à chacun une bourse d'études d'une valeur de 3 000 $.

L'obtention de la bourse d'études Dick Martin est en soi une réussite importante. D'anciens lauréats ont fait des études supplémentaires et se sont lancés dans une carrière excitante et enrichissante dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail, carrière qui leur a permis de faire une différence dans la vie des travailleurs. Le fait de se voir décerner une bourse est non seulement un témoignage de la qualité de sa demande, mais aussi une reconnaissance de sa passion pour la santé et la sécurité, et de son désir de contribuer à la prévention et à l'élimination des blessures et des maladies en milieu de travail.

Les étudiants de niveau postsecondaire qui souhaitent poser leur candidature doivent soumettre un essai de 1 000 à 1 200 mots traitant d'un sujet lié à la santé et à la sécurité au travail. Les essais seront jugés en fonction de leur contenu, de leur valeur pratique et théorique, ainsi que de la présentation et du style. Les candidatures pour la bourse d'études Dick Martin seront acceptées jusqu'au 31 janvier 2014.

Le Comité de sélection des bourses reçoit chaque année un grand nombre de demandes méritoires. La présentation d'une demande représente beaucoup plus que le simple fait d'envoyer une lettre et d'espérer une réponse positive; la production d'un essai et d'une lettre de présentation gagnants nécessite un certain engagement en temps et en énergie. Si vous songez à poser votre candidature, prenez connaissance des cinq principaux conseils formulés par le Comité de sélection des bourses :

1. Choisissez un sujet qui vous intéresse.

Nous ne voulons pas seulement un rapport de recherche recyclé. N'importe qui peut copier et coller des passages dans un document. Ce sont les essais qui prennent les faits, les résument, puis poussent la réflexion qui retiennent notre attention. Expliquez-nous pourquoi ces faits sont importants, comment ils rejoignent vos préoccupations, ou la façon dont vous pourriez les utiliser pour apporter un changement en milieu de travail ou améliorer l'un des nombreux aspects de la santé et de la sécurité (p. ex. sensibilisation, formation, élaboration de programmes, nouvelles idées ou approches, etc.).


2. Soyez convaincant.

L'essai devrait non seulement montrer que vous comprenez l'aspect théorique du sujet, mais aussi que vous pouvez apporter des solutions pratiques au problème. N'essayez pas d'impressionner le lecteur avec toutes les recherches que vous avez faites; expliquez-lui comment vous pouvez aborder le sujet dans un contexte réel. Utilisez des exemples pour éclaircir certains points. Parvenez à une conclusion en vous basant sur les renseignements que vous avez trouvés ainsi que sur votre opinion personnelle.


3. La lettre de présentation est très importante.

La lettre de présentation devrait témoigner de votre motivation et de votre engagement à l'égard de la santé et de la sécurité au travail. La lettre de présentation vous permet d'établir un lien personnel avec le lecteur.


4. Faites attention à la structure et au format.

Votre essai devrait comprendre une introduction, un développement et une conclusion. Prenez soin de suivre les consignes pour vous assurer que votre candidature sera examinée. Par exemple, un essai comptant plus de 1 500 mots ne sera pas accepté.


5. Révisez votre document!

Utilisez le correcteur orthographique. Demandez à un ami ou à une personne de confiance de lire votre document de candidature afin d'en vérifier la clarté et la lisibilité. Ne soumettez pas votre demande le jour même où vous avez rédigé votre texte. Mettez-le de côté et attendez au lendemain pour le relire avec un regard neuf. Bien entendu, il va sans dire que vous devriez essayer de soumettre votre demande avant l'échéance fixée.


Vous trouverez de plus amples renseignements sur la bourse d'études Dick Martin, y compris le formulaire de candidature à remplir en ligne, sur le site Web du CCHST.


Écoutez un balado dans lequel le CCHST s'entretient avec deux gagnants de la bourse d'études Dick Martin. (en anglais seulement)


À lire : un étudiant à qui a été décernée une bourse d'études a adressé quelques mots d'encouragement pour les étudiants qui songent à poser leur candidature

Enjeux en santé et sécurité au travail

Quelques réflexions en provenance de Singapourprint this article

Dans le tout dernier billet affiché sur son blogue, le président et chef de la direction du CCHST, M. Steve Horvath, revenu depuis peu de son voyage à Singapour, nous fait part de quelques réflexions à la suite de ses déplacements et de la conférence du Workplace Health & Safety Institute où il a présenté un exposé.

La semaine dernière, je me joignais à un comité d'experts réunis à Singapour pour jeter les bases d'un cadre théorique et de directives globales concernant le « devoir de diligence des employeurs ». De nombreux pays étaient représentés autour de la table et nous avons échangé des renseignements à la lumière de l'expérience acquise dans chacun de nos pays. Après de nombreuses discussions, nous avons terminé un rapport consensuel qui servira de cadre aux employeurs désirant établir des politiques, des marches à suivre et des pratiques exemplaires en vue d'améliorer leurs systèmes de gestion.

Au cours de l'après-midi, quatre d'entre nous avons participé à un débat de spécialistes organisé durant la conférence du Workplace Health & Safety Institute, au sujet de la campagne « Vision zéro » de Singapour visant à éliminer les blessures et les maladies professionnelles. Ce débat a pris la forme d'un dialogue dynamique parsemé de questions judicieuses provenant d'un auditoire multi-disciplinaire inspiré rassemblant autant de personnes s'intéressant à la santé et à la sécurité, et dsirant découvrir les initiatives à venir dans ce domaine.

Soyez bien informé. Enjeux en santé et sécurité au travail est le blogue de Steve Horvath, président et chef de la direction du Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail.

Faites-nous part de vos commentaires.
Votre rétroaction et vos idées de sujets sont les bienvenues.

Communiquez avec nous.

  • Find us on Facebook
  • Follow us on Twitter
  • Listen to our Podcasts
  • Subscribe to our YouTube channel
  • Follow us on LinkedIn
  • View our pins on Pinterest
  • Subscribe to our RSS feeds
  • Add us on Google+

Préparé par le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, le Rapport sur la santé et la sécurité est un bulletin de nouvelles mensuel qui fournit des renseignements, des conseils et des ressources pour aider à maintenir un milieu de travail sain et sécuritaire, et assurer le mieux-être global des travailleurs.

Vous pouvez annuler votre inscription en tout temps. Si vous avez reçu ce bulletin de nouvelles par l’intermédiaire d’un ami, pourquoi ne pas vous inscrire vous-même?

Le respect de la vie privée vous préoccupe? Le CCHST ne vend pas et ne partage pas vos renseignements personnels. Consultez notre politique en matière de respect de la vie privée.

CCHST, 135, rue Hunter Est, Hamilton (Ontario) L8N 1M5
1-800-668-4284 serviceclientele@cchst.ca
cchst.ca

© 2016, Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail