Le rapport sur la santé et la sécuritéVol. 10, No. 2

Sujet d'actualité

Les lésions attribuables au travail répétitif : un mal sournoisprint this article

La journée de sensibilisation aux LATR se tiendra le 29 février. Seule journée qui ne se répète pas tous les ans, cette date unique est le moment idéal pour se consacrer à la sensibilisation aux lésions attribuables au travail répétitif (LATR).

Lésions attribuables au travail répétitif, ou LATR, est une expression générale employée pour désigner diverses lésions douloureuses qui touchent les tendons, les gaines tendineuses, les muscles, les nerfs, les articulations ainsi que d'autres tissus mous. Les LATR causent de la douleur persistante ou récurrente plus fréquemment au niveau du cou, des épaules, des avant-bras, des mains, des poignets, des coudes et des membres inférieurs.

Les LATR, qui causent de la douleur et de la souffrance à de nombreux travailleurs, constituent une préoccupation importante en matière de santé au travail. Ces blessures représentent un fardeau économique qui se traduit, pour la société, par une diminution de la productivité et une hausse des coûts d'indemnisation ainsi que des coûts des soins de santé. Selon Statistique Canada, en 2000/2001, plus de deux millions de Canadiens ont été atteints d'une lésion attribuable au travail répétitif assez grave pour limiter leurs activités normales, et 55 % de ces lésions étaient dues à des activités liées au travail.

Les causes des LATR

La préhension, la torsion, la flexion, le fait de saisir à pleine main ou de serrer un objet, et l'extension du bras : ces mouvements que nous faisons couramment tous les jours ne sont pas particulièrement dangereux dans le cadre de nos activités quotidiennes. Ce qui les rend dangereux au travail, en fait, c'est la répétition continuelle des mêmes mouvements (p. ex. l'usage de la souris d'ordinateur, la coupe de la viande ou le travail sur une chaîne de production). D'autres facteurs liés au travail peuvent également contribuer à ces lésions, notamment les postures contraignantes ou fixes, l'application d'une force excessive concentrée sur de petites parties du corps, comme la main ou le poignet, et un rythme de travail accéléré sans période de pause ou de récupération suffisante.

On s'interroge sur les raisons pour lesquelles des gens développent des LATR alors que ce n'est pas le cas pour d'autres personnes qui effectuent les mêmes tâches. Certaines recherches donnent à penser que les facteurs psychosociaux propres au milieu de travail (comme le stress au travail) peuvent également contribuer aux LATR, en augmentant la tension musculaire et/ou en influant sur la façon dont le corps interprète la douleur. Aucun de ces facteurs ne peut causer de blessures individuellement; cependant, une combinaison de facteurs et leur interaction peuvent entraîner des LATR.

Comment prévenir les LATR

Comme pour tous les risques, les LATR sont éliminées plus efficacement par une intervention à la source, ce qui, dans ce cas-ci, signifie éliminer la répétition des tâches exécutées. La prévention de ces blessures devrait porter principalement sur la suppression du travail répétitif grâce à une meilleure conception des tâches, qui peut comprendre la mécanisation de certaines tâches. De plus, le travail devrait être structuré de sorte que les travailleurs puissent effectuer une rotation entre différentes tâches qui leur permettent de faire quelque chose de complètement différent, en mettant à contribution différents groupes musculaires.

Lorsqu'il n'est pas pratique d'éliminer l'aspect répétitif du travail, il est possible de remédier à la situation grâce à un poste de travail bien conçu et ajusté de manière à s'adapter à la taille et au gabarit du travailleur. Les postes de travail doivent être complètement ajustables et ils doivent permettre au travailleur d'exécuter ses tâches debout, assis ou dans une posture assis-debout.

Les travailleurs devraient avoir accès à des outils et à de l'équipement appropriés, entretenus avec soin, en vue de réduire la force requise pour exécuter les tâches et de prévenir la fatigue musculaire. Fournir aux travailleurs l'équipement requis pour faciliter les tâches exigeant le maintien d'objets en place (p. ex. des étaux ou des serre joints pour les travaux de menuiserie et de machinerie) peut limiter le besoin de déployer des efforts musculaires considérables dans des positions inconfortables.

Étant donné la progression lente des LATR, les travailleurs doivent être formés pour comprendre les causes de ces lésions, les meilleurs moyens de les prévenir et la meilleure façon de reconnaître les premiers signes et symptômes de LATR. Les travailleurs doivent savoir comment ajuster leurs postes de travail pour les adapter à leurs tâches et à leurs besoins individuels. Outre le fait de fournir de la formation, les employeurs doivent encourager les employés à prendre de courtes et fréquentes périodes de repos pour permettre à leurs muscles de se détendre, et à surveiller consciemment la tension musculaire tout au long de leur quart de travail.

Il est important de noter que de nombreux problèmes de LATR se règlent d'eux mêmes une fois la source des LATR éliminée. Cependant, si rien n'est fait pour traiter la blessure ou en éliminer la cause, les dommages peuvent devenir permanents. De façon générale, plus la période est longue avant qu'une personne présentant des symptômes de LATR élimine l'activité problématique, plus le risque de souffrir d'un problème de santé résistant aux traitements est élevé.

Voici quelques ressources pour faire connaître les LATR et s'attaquer au problème.

Conseils et outils

Une réunion inoubliableprint this article

10 conseils pour améliorer les réunions de votre comité de santé et de sécurité


Le comité mixte de santé et de sécurité joue un rôle important quand il s'agit de collaborer avec l'employeur pour créer et maintenir un milieu de travail sécuritaire. De plus, la réussite du comité dépend en partie de la façon dont les réunions du comité sont organisées et structurées. Voici quelques conseils pour vous aider à tenir des réunions efficaces.


  1. Établir un horaire. Établissez un calendrier des réunions du comité pour la prochaine année afin de rendre les dates des réunions prévisibles. Cela permet aux membres du comité de planifier les réunions à l'avance, de s'y préparer et de gérer son horaire.

  2. Afficher et rappeler l'information. Affichez le calendrier des réunions sur les tableaux d'affichage pour faire connaître les détails des réunions aux membres du comité et aux autres personnes présentes sur les lieux de travail. Rappelez à tous les membres du comité la tenue de la réunion une semaine à l'avance.

  3. Donner le ton. Créez un ordre du jour qui comprend les points soumis par d'autres membres et diffusez-le à tous les membres du comité bien avant la réunion.

  4. Respecter les délais prévus. Commencez à l'heure sous la gouverne d'un coprésident et assurez le déroulement de la réunion en suivant l'ordre du jour et en maintenant la discussion axée sur les questions de santé et de sécurité, tout en respectant le temps alloué.

  5. Éduquer. Réservez du temps pour l'éducation lors de chaque réunion, notamment en organisant la visite d'inspecteurs, de fournisseurs ou d'experts qui parleront de l'équipement ou des procédures, ou encore le visionnement d'un webinaire ou d'un vidéo informatif.

  6. Recommander des mesures à prendre. Établissez clairement le problème, en vous basant sur des faits connus; étudiez attentivement le problème afin de trouver la cause première; recommandez des mesures à prendre pour le corriger.

  7. Récapituler. Terminez tous les points de discussion par une décision et des résultats précis, en indiquant les mesures qui seront prises et les personnes qui s'en chargeront.
  8. Établir les priorités. Donnez la priorité aux points qui sont apparus plus d'une fois à l'ordre du jour et assurez-vous de les aborder.

  9. Documenter. Dressez des procès-verbaux clairs et précis pour conserver des comptes rendus permanents des réunions. Notez l'heure et la date de la réunion, les personnes présentes, les points discutés, les justifications et les recommandations présentées ainsi que l'heure et la date de la prochaine réunion.

  10. Communiquer. Tenez tous les employés informés des activités et des décisions du comité en facilitant l'accès aux comptes rendus des réunions : affichez-les, distribuez-les ou fournissez à tous un accès électronique à ces documents.


Voici quelques ressources pour vous aider à organiser des réunions plus efficaces :

Nouvelles sur nos partenariats

La santé mentale au travail print this article

Nouveau rapport de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE)


Avez-vous déjà souffert de dépression ou d'anxiété? Si c'est le cas, vous n'êtes pas seul. Selon un rapport récent produit par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), une personne sur cinq souffre de troubles de santé mentale, et de nombreuses personnes ont peine à y faire face.

La santé mentale est un problème grandissant qui influe sur la productivité en milieu de travail ainsi que sur le mieux-être des travailleurs. Le rapport indique également que les problèmes de mauvaise santé mentale représentent environ 30 à 50 % de toutes les nouvelles demandes de prestations d'invalidité dans les pays membres de l'OCDE. En 2003, l'Institut de recherche sur le travail et la santé a estimé le fardeau économique de la santé mentale, au Canada seulement, à 51 milliards de dollars.

Le rapport de l'OCDE, intitulé Mal-être au travail? Mythes et réalités sur la santé mentale et l'emploi, indique que les travailleurs aux prises avec des troubles mentaux sont plus souvent absents du travail pour cause de maladie que d'autres travailleurs. Parmi les personnes ayant des troubles de santé mentale qui ne prennent pas de congé de maladie, nombreuses sont celles qui donnent un rendement moindre et présentent un taux de productivité plus faible par rapport à leurs collègues profitant d'une bonne santé mentale.

"De par leur ampleur, ces pertes de productivité soulignent l'importance de mener des actions de suivi et de gestion des maladies. ", précise le rapport. " Néanmoins, cette approche ne suffit pas, car elle implique que les mesures d'intervention et de soutien sont souvent trop tardives. Cela renvoie au rôle essentiel d'emplois de qualité, de bonnes conditions de travail et notamment d'un encadrement avisé. "

Le rapport de l'OCDE indique que la maladie mentale n'est pas suffisamment traitée. Actuellement, les systèmes de santé sont axés sur le traitement des personnes aux prises avec de graves troubles mentaux comme la schizophrénie, qui représentent environ 25 % des personnes touchées. On porte moins attention à l'autre groupe composant 75 % des malades, qui sont aux prises avec des maladies mentales communes comme la dépression et l'anxiété. Presque 50 % des personnes ayant des troubles mentaux graves et plus de 70 % de celles qui ont des troubles de santé mentale modérés ne reçoivent aucun traitement médical; pire encore, bon nombre des personnes traitées reçoivent un le traitement inadéquat. Les troubles de santé mentale les plus fréquents peuvent être traités avec de bons résultats, et le fait de les prendre plus au sérieux accroîtrait la probabilité que les personnes reçoivent un traitement approprié et restent au travail ou y retournent.

L'OCDE fait appel aux décideurs pour trouver de nouveaux moyens de s'attaquer au problème, social et économique, de la santé mentale. En raison de l'insécurité de l'emploi et des pressions professionnelles toujours grandissantes, le stress et les tensions liés au travail augmenteront vraisemblablement dans les années à venir, tout comme la prévalence des maladies mentales. L'OCDE préconise l'adoption d'une nouvelle approche, en particulier sur le lieu de travail, pour venir en aide aux personnes qui souffrent de troubles mentaux. Il importe notamment de garantir de bonnes conditions de travail, permettant de réduire le stress et de mieux le gérer, d'assurer un suivi systématique des individus face à leurs comportements en matière de congés de maladie, et d'aider les employeurs à limiter les conflits au travail et à éviter les licenciements motivés par des problèmes de santé mentale.

Renseignez-vous sur le rapport de l'OCDE : Mal-être au travail? Mythes et réalités sur la santé mentale et l'emploi.

Faites le test de l'auto-évaluation de l'employeur en ligne sur les risques psychosociaux (en anglais seulement).

Pour obtenir de l'information et des ressources gratuites, visitez la page Web La santé mentale au travail.

Écoutez le balado sur la santé et la sécurité psychologiques (en anglais seulement).

De la SST pour emporter

Les kystes et les changements d'heureprint this article

Ce mois-ci, De la SST pour emporter! vous présente un balado sur les kystes synoviaux, à l'occasion de la Journée de sensibilisation aux LATR (29 février), ainsi qu'une reprise du balado intitulé Le sommeil perdu lors du passage à l'heure avancée peut augmenter les blessures professionnelles, juste à temps pour le passage à l'heure avancée du 11 mars.

Balado en vedette : S'agit-il d'une simple bosse ou bien d'un kyste synovial?

Vous pourriez découvrir que cette vilaine bosse qui se trouve sur votre main ou votre poignet et qui entraîne de la douleur ou de l'inconfort est en fait un " kyste synovial " qui pourrait être causé par le type de travail que vous faites. Le balado aborde plus en détails les ganglions, ce qui les cause et la façon de les prévenir.

La durée du balado est de 3 min 17 s. Écoutez le balado maintenant.

Reprise du balado : Le sommeil perdu lors du passage à l'heure avancée peut augmenter les blessures professionnelles

Dans quelques semaines, soit le deuxième dimanche de mars (11 mars), les Canadiens avanceront leurs horloges d'une heure pour profiter pendant une heure de plus de la lumière du jour et, du même coup, sacrifieront des minutes de sommeil précieuses. Le CCHST jette un coup d'oeil sur l'heure avancée et son incidence potentielle sur les blessures en milieu de travail.

La durée du balado est de 4 min 31 s. Écoutez le balado maintenant.

Le CCHST produit chaque mois des balados GRATUITS conçus pour vous informer des derniers renseignements, conseils, études et avis d'experts diffusés en ce qui concerne la santé, la sécurité et le mieux-être des travailleurs canadiens. Cette collection de balados que vous pouvez télécharger et écouter au moment et à l'endroit de votre choix vous offre vraiment De la SST pour emporter!

Parcourez la liste complète des sujets traités dans les balados. Mieux encore, abonnez-vous sur iTunes afin de ne pas manquer un seul épisode!

Nouvelles du CCHST

Un rendez-vous avec la santé et la sécurité : événements à venirprint this article

Jour de deuil national 28 avril

Le 28 avril est le Jour de deuil national au Canada. Le drapeau canadien sera hissé à mi-mât sur la Colline du Parlement. Nous nous recueillerons en mémoire de ceux et celles qui ont perdu la vie ou qui ont été blessés au travail, et nous réfléchirons sur la façon de prévenir d'autres tragédies.

Vous pouvez montrer votre appui grâce à l'épinglette du Jour de deuil national. Ou vous pouvez télécharger et installer dans votre lieu de travail notre affiche gratuite. Des affiches imprimées sont également offertes à prix modique. Pour recevoir vos articles à temps, vous devez commander d'ici le 31 mars.

La marche Steps for Life 6 mai

Le 6 mai, dans 35 villes au Canada, la marche de 5 km Steps for Life inaugurera la Semaine de la sécurité et de la santé 2012. L'événement est non seulement divertissant, mais il aide également à sensibiliser les gens sur le fait qu'il est possible de prévenir et d'éliminer les blessures en milieu de travail. La marche " Steps for Life est la principale campagne de financement de " Threads of Life une organisation caritative nationale qui vise à aider les familles de victimes d'accidents de travail mortels, de blessures invalidantes ou de maladies professionnelles sur le chemin du rétablissement.

Notre équipe du CCHST marchera encore une fois lors de cet événement qui aura lieu à Hamilton. Trouvez la marche qui aura lieu près de chez vous et formez votre équipe. Ce sera un dimanche inoubliable. Apprenez-en plus sur la façon de participer à cette marche sur le site Web de Steps for Life.

Semaine de la sécurité et de la santé - du 6 au 12 mai

Des organisations provenant de partout en Amérique du Nord préparent leurs activités pour la Semaine de la santé et de la sécurité sous le thème suivant : « Quel est votre plan? ». C'est le moment de se pencher sur l'importance de la prévention des blessures et des maladies au travail, à la maison et dans la communauté. Le CCHST organisera une activité spéciale visant à faciliter la participation et la sensibilisation à la santé et à la sécurité dans les milieux de travail au-delà de cette semaine spéciale d'activités. D'autres renseignements suivront à ce sujet.

Pour obtenir de plus amples renseignements


Pour en savoir plus sur le Jour de deuil national.

Téléchargez l'affiche du Jour de deuil national et commandez des épinglettes du Jour de deuil national.

Laissez-vous inspirer en visitant le site Web consacré à la semaine de la sécurité et de la santé.

Pour en savoir plus sur « Threads of Life ».

Faites-nous part de vos commentaires.
Votre rétroaction et vos idées de sujets sont les bienvenues.

Communiquez avec nous.

  • Find us on Facebook
  • Follow us on Twitter
  • Listen to our Podcasts
  • Subscribe to our YouTube channel
  • Follow us on LinkedIn
  • View our pins on Pinterest
  • Subscribe to our RSS feeds
  • Add us on Google+

Préparé par le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, le Rapport sur la santé et la sécurité est un bulletin de nouvelles mensuel qui fournit des renseignements, des conseils et des ressources pour aider à maintenir un milieu de travail sain et sécuritaire, et assurer le mieux-être global des travailleurs.

Vous pouvez annuler votre inscription en tout temps. Si vous avez reçu ce bulletin de nouvelles par l’intermédiaire d’un ami, pourquoi ne pas vous inscrire vous-même?

Le respect de la vie privée vous préoccupe? Le CCHST ne vend pas et ne partage pas vos renseignements personnels. Consultez notre politique en matière de respect de la vie privée.

CCHST, 135, rue Hunter Est, Hamilton (Ontario) L8N 1M5
1-800-668-4284 serviceclientele@cchst.ca
cchst.ca

© 2016, Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail