Le rapport sur la santé et la sécuritéVol. 11, No. 12

Sujet d'actualité

Ne laissez pas le stress et la dépression gâcher votre temps des Fêtesprint this article

La période des Fêtes peut être une période exceptionnelle de l'année, ponctuée de nombreuses activités sociales, réunions de famille et traditions consacrées. Cependant, pour certains, les exigences financières, émotionnelles et physiques de cette période peuvent causer du stress, de l'anxiété et même de la dépression.

Outre la liste des choses " à faire " qui semble interminable ( courir les magasins, nettoyer, cuisiner, recevoir ), la pression qui accompagne le désir de créer le parfait temps des Fêtes peut devenir écrasante. Soyez réaliste, planifiez à l'avance et demandez de l'aide pour éviter que le stress et la dépression gâchent vos vacances.

Voici quelques conseils pour vous aider à vaincre le stress et l'anxiété du temps des Fêtes et à profiter des célébrations.

Ayez des attentes réalistes envers les Fêtes et ce que vous pouvez accomplir. En voulant créer le parfait temps des Fêtes, vous risquez d'en prendre trop et de vous sentir dépassé. À mesure que votre famille change et grandit, vous pourriez devoir jouer de souplesse quant à certaines de vos traditions et être ouvert à en créer de nouvelles. Par exemple, vous pourriez devoir tenir votre repas de famille un autre jour pour vous adapter à l'horaire de vos enfants devenus adultes.

Planifiez et écartez le stress. Organisez-vous en planifiant vos menus et en rédigeant vos listes de magasinage et vos listes " à faire " bien à l'avance. Désignez des journées précises pour magasiner, nettoyer, cuisiner, visiter vos amis et faire d'autres activités pour éviter la cohue de dernière minute.

Respectez votre budget. Décidez quel montant d'argent vous pouvez dépenser avant d'aller faire vos achats. Si vous dépassez votre budget maintenant, vous pourriez vous créer des difficultés financières pendant des mois. Si vos ressources sont limitées sur le plan monétaire, pensez à d'autres solutions créatives, comme, par exemple, faire un don à un organisme de bienfaisance au nom de quelqu'un, acheter des cadeaux pour les enfants seulement, offrir des cadeaux faits à la main ou faire un échange de cadeaux pour réduire le nombre de cadeaux à donner.

Demandez de l'aide. Ne croyez pas que vous devez absolument tout faire par vous-même lorsque vous recevez chez vous. Pour vous faciliter la tâche, invitez vos amis et votre famille à contribuer au repas en apportant un plat ou un dessert. Assurez-vous d'avoir de l'aide pour nettoyer par la suite. Se répartir les corvées permet de se simplifier la vie!

Ne vous tourmentez pas avec les réunions de famille. La période des Fêtes est un temps de l'année rempli d'émotions, et les conflits familiaux peuvent s'intensifier - particulièrement si vous demeurez tous sous le même toit pendant plusieurs jours. Dormez suffisamment pour vous aider à faire face aux tensions potentielles et éviter de vivre des sentiments de dépression, d'irritabilité et de frustration. Limitez le temps passé en famille s'il s'agit d'une situation pénible pour vous et soyez attentifs aux sentiments des autres, pour qui le temps des Fêtes peut aussi être une source de stress et de dépression.

Allez vers les autres. Être seul pendant les Fêtes peut être difficile, peut causer des sentiments de solitude et de tristesse et donner l'impression d'être coupé de tous. Faites un effort pour passer un peu de temps avec un ami ou communiquez avec un ami ou des membres de votre famille par téléphone. Trouvez-vous des activités sociales, communautaires, religieuses ou autres qui pourraient vous donner l'occasion de rencontrer de nouvelles personnes et de parler avec elles.

Faites du bénévolat. Donnez un coup de main et gardez le moral. Les banques alimentaires et autres organismes de bienfaisance ont souvent besoin d'aide supplémentaire à cette période de l'année, et donner de son temps est un bon moyen de se faire de nouveaux amis tout en aidant les gens dans le besoin.

Faites face à vos sentiments. Si vous avez récemment perdu un être cher ou si vos proches vous manquent, il est normal que vous ressentiez de la tristesse ou du chagrin. Permettez vous de vivre et d'exprimer toute émotion ressentie pendant la période des Fêtes.

Conservez vos saines habitudes. La façon dont vous prenez soin de vous a beaucoup d'incidence sur votre capacité à vous tirer d'affaire sur le plan émotionnel. Continuez de bien dormir et de faire de l'activité physique.
Pendant les Fêtes, surmontez la tentation de consommer de la nourriture et des boissons alcoolisées à outrance : vous ne ferez qu'augmenter votre sentiment de culpabilité et votre niveau de stress. Essayez de manger une collation santé ou de la soupe avant les rassemblements des Fêtes pour calmer votre faim. De cette façon, vous pourrez mieux rationner votre consommation de bonbons, de fromage ou de boissons.

Il peut être tentant d'abuser d'alcool et d'autres substances pour vous aider à vous détendre durant la période des Fêtes. Si vous avez des problèmes de consommation d'alcool ou de drogues, toutes activités sociales et les boissons alcoolisées qui les accompagnent peuvent rendre cette période particulièrement difficile pour vous. Le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) a rédigé des directives de consommation à faible risque que vous pouvez consulter pour vous aider.

Détendez-vous et refaites le plein d'énergie. Lorsque vous êtes fatigué, vous risquez de vous épuiser et d'augmenter votre niveau de stress. Prenez soin de vous en vous réservant une période chaque jour pour faire quelque chose d'agréable pour vous éclaircir l'esprit et vous détendre. Même quelques minutes à soi peuvent permettre de se rafraîchir et de se calmer. Sortez faire une promenade, écoutez de la musique apaisante, visionnez un film sur le thème de Noël ou plongez-vous dans la lecture d'un bon livre. Prendre le contrôle de votre emploi du temps vous donne du pouvoir et vous aide à éviter les sentiments de mélancolie.

Consultez un professionnel si vous êtes continuellement :


  • triste ou anxieux;

  • physiquement malade;

  • incapable de dormir;

  • irritable et désespéré;

  • incapable de faire face à vos tâches quotidiennes.



Communiquez avec votre médecin ou allez au service des urgences de l'hôpital le plus près de chez vous - particulièrement si cet état dure pendant un certain temps.
Avec un plan et une stratégie en main pour faire face aux défis du temps des Fêtes, vous pouvez remplacer le stress et la détresse par le plaisir et les célébrations.

D'autres conseils pour les Fêtes

Conseils et outils

Conseils pour la conduite hivernale print this article

La conduite automobile est périlleuse même dans des conditions idéales, alors comment ne pas appréhender la nouvelle saison d'hiver avec ses routes enneigées!. Vous n'avez aucun contrôle sur les conditions climatiques, mais vous pouvez vous préparer vous-même, ainsi que votre véhicule pour le pire des hivers et sa poudre blanche, et assurer ainsi votre sécurité. Le Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail (CCHST) donne les conseils suivants pour la conduite hivernale.

Préparez votre véhicule. Garder son véhicule en bon état réduit les risques d'accident ou de catastrophe lors de la conduite. Faites inspecter minutieusement le système électrique, le système d'échappement, le système de chauffage / de refroidissement, le système d'alimentation et les freins de votre véhicule. Faites installer des pneus d'hiver et faites vérifier l'état des essuie-glace. Éliminez les risques d'exposition au monoxyde de carbone en veillant à ce que le tuyau d'échappement ne soit pas obstrué par de la neige et en vérifiant le système pour déceler la présence de fuites. Ne laissez pas le niveau d'essence descendre trop bas, et gardez en tout temps un contenant supplémentaire d'antigel -- résistant aux températures les plus froides -- dans votre véhicule.

Préparez une trousse de conduite hivernale. La conduite hivernale sera moins stressante si vous vous préparez au pire. Votre trousse devrait comprendre un sac de sable, de calcium, ou de litière, des plaques d'aide à la traction, une pelle, un balai à neige et un grattoir, des dispositifs d'avertissement comme des torches de signalisation ou des feux de secours, et du liquide dégivreur de conduites d'essence. De plus, dans l'éventualité où vous devez attendre dans un véhicule froid, gardez à portée de la main une couverture et des vêtements de rechange, dont un chapeau, un pantalon coupe-vent, des gants et des bottes chaudes, ainsi que des grignotines, de l'eau et les aides habituelles du conducteur - une trousse de premiers soins, des cartes routières et des câbles de démarrage.

Si votre véhicule s'est enfoncé dans la neige, il est inutile de paniquer, surtout si vous vous êtes bien préparé. Faites fonctionner vos clignotants, recroquevillez-vous sous une couverture, faites fonctionner le moteur de votre véhicule durant environ 10 minutes par heure pour vous réchauffer, et restez éveillé. (Assurez-vous que le tuyau d'échappement n'est pas obstrué.) Un véhicule non chauffé est comme une glacière, alors l'important est de rester au chaud et au sec.

Préparez-vous à prendre la route. Préparez-vous avant de partir. Planifiez votre trajet à l'avance et vérifiez les conditions routières et météorologiques au cours de votre itinéraire. Évitez de conduire lorsque vous êtes fatigué. Prévoyez suffisamment de temps pour votre déplacement, et informez quelqu'un de votre itinéraire et de l'heure prévue de votre arrivée.

La visibilité est d'une importance capitale pour votre sécurité sur la route, alors prenez le temps de réchauffer votre véhicule pour empêcher la formation de buée sur la face intérieure des vitres et enlevez la neige et la glace accumulée sur votre véhicule, qui réduiraient votre visibilité. Apportez un téléphone cellulaire avec vous, si vous en possédez un, ainsi que vos verres fumés.

Habillez-vous chaudement et portez des vêtements confortables. Si vous voulez ajouter ou enlever un vêtement, immobilisez d'abord le véhicule dans un endroit sûr.

Conduisez prudemment. Il est important de conduire d'une manière sûre et responsable dans toutes les conditions, mais en hiver, il faut redoubler de prudence. Autrement dit, il faut réduire sa vitesse, être encore plus vigilant et prévoir une distance deux fois plus grande entre votre véhicule et celui qui vous précède. Ralentissez à l'approche d'un pont, car le tablier du pont pourrait être glacé même si la route ne l'est pas.

Vous pouvez relever le défi de la conduite hivernale!

Conseils pour la conduite hivernale, Réponses SST

De la SST pour emporter

Les réflexions de toute une année et les risques liés au temps des Fêtesprint this article

Ce mois-ci, le balado de la série

  • De la SST pour emporter!
  • présente le message du temps des Fêtes du président et chef de la direction du CCHST, M. Steve Horvath, ainsi que des conseils portant sur les risques liés au temps des Fêtes et la façon d'assurer sa sécurité durant cette période.

    Message du temps des Fêtes du CCHST

    M. Steve Horvath, président et chef de la direction du Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail (CCHST), livre un message du temps des Fêtes, et partage ses idées et ses réflexions concernant l'année qui vient de s'écouler.

    La durée du balado est de 15 min 07 s. Écoutez le balado maintenant.

    Risques liés au temps des Fêtes

    Saviez-vous que les lumières, les sapins et les décorations de Noël pouvaient poser des risques? Le CCHST veut préserver votre santé et assurer votre sécurité durant les Fêtes cette année; c'est pourquoi il vous propose des conseils concernant les risques liés au Temps des fêtes.

    La durée du balado est de 5 min 25 s. Écoutez le balado maintenant.

    Le CCHST produit chaque mois des balados GRATUITS conçus pour vous informer des derniers renseignements, conseils, études et avis d'experts diffusés en ce qui concerne la santé, la sécurité et le mieux-être des travailleurs canadiens. Cette collection de balados que vous pouvez télécharger et écouter au moment et à l'endroit de votre choix vous offre vraiment De la SST pour emporter!

    Parcourez la liste complète des sujets traités dans les balados. Mieux encore, abonnez-vous sur iTunes afin de ne pas manquer un seul épisode!

    Nouvelles du CCHST

    La sécurité pour éviter les chutes print this article

    Les chutes surviennent subitement, soit à la suite d'un trébuchement sur un bout de moquette lâche, soit après une glissade sur une marche dont la surface était glacée. Plus de 42 000 Canadiens se blessent chaque année au cours d'une chute sur un lieu de travail, ce qui représente environ 17% des blessures entraînant des jours de travail perdus au pays. Vous serez peut-être surpris d'apprendre que la majorité des chutes ne se produisent pas à partir d'un toit, d'une échelle ou de toute autre structure en hauteur. En réalité, près de 66% des chutes se produisent au même niveau, de plain-pied, et sont attribuables à des glissades et à des trébuchements.

    Le CCHST a diffusé une affiche pour aider à prévenir les glissades, les trébuchements et les chutes au travail. Cet outil de sensibilisation regorge de conseils pratiques tels que porter des chaussures appropriées, assurer la bonne tenue des lieux, surveiller l'état des revêtements de sol et garder l'œil ouvert pour repérer les dangers éventuels afin de réduire le risque de blessures.

    Cette affiche est imprimée des deux côtés, en anglais d'un côté et en français de l'autre. La version électronique peut être téléchargée gratuitement et la version imprimée est vendue. Les prix des affiches augmenteront à compter du 25 décembre 2013; commandez donc les vôtres immédiatement pour économiser.

    Téléchargez l'affiche.

    Ressources du CCHST


    Prévention contre les chutes, Réponses SST

    La prévention des chutes par glissade et par trébuchement cours en ligne

    La prévention des chutes par glissade et par trébuchement

    Enjeux en santé et sécurité au travail

    Sur la voie de la sécuritéprint this article

    Enjeux en santé et sécurité au travail est le blogue de Steve Horvath, président et chef de la direction du Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail. Au cours du dernier mois, M. Horvath a rencontré des groupes diversifiés qui œuvrent dans le milieu de la santé et sécurité au travail et de la prévention au Canada. Dans un récent billet publié sur son blogue, il partage les idées et les conclusions que lui inspirent ses déplacements et ses réunions.


    Au cours des deux dernières semaines, j'ai eu le privilège d'établir des liens avec plusieurs groupes diversifiés œuvrant dans le domaine sans cesse croissant de la santé, de la sécurité et de la prévention au travail au Canada. Il est toujours encourageant d'entendre les réalisations d'autres organisations et de les partager, ainsi que de comprendre dans quelle mesure le CCHST peut activement contribuer à leurs succès. Parmi ces organisations, notons Electrical Safety Foundation International (ESFI), Parachute Canada, dans le cadre de son symposium, l'OIT, concernant le réseau CIS, et la Société canadienne de la santé et de la sécurité au travail (SCSST).

    J'ai d'abord discuté avec des représentants de l'ESFI à propos de l'opinion du CCHST sur des questions liées à la sécurité en matière d'électricité d'un point de vue national, des statistiques et des résultats de leur analyse, ainsi que de la nature unique de l'industrie électrique, au sein de laquelle les taux de blessures ont augmenté. Fait intéressant, les statistiques canadiennes révèlent que la grande majorité des blessures subies par des ouvriers en électricité ne sont pas causées par un choc ou un trouble électrique. En réalité, la plupart des blessures et des décès attribuables à l'électricité surviennent chez les employés qui ne travaillent pas dans le domaine de l'électricité. Ces statistiques ont suscité bien des discussions, tout comme les mesures à prendre pour développer une culture axée sur la prévention de ces blessures.

    La présentation de mon atelier dans le cadre du symposium de Parachute Canada m'a permis d'entendre directement les propos tenus non seulement sur les difficultés auxquelles sont confrontés les groupes traitant des questions de santé et de sécurité dans les communautés, mais également sur les initiatives qu'ils ont adoptées pour les surmonter. Au même moment, le CCHST pouvait expliquer, dans la perspective du milieu de travail, dans quelle mesure les questions d'ordre national et communautaire et la vie professionnelle des gens sont de plus en plus inextricablement liées. Encore une fois, certaines stratégies de prévention ont fait l'objet de discussions.

    Dans le cadre de ma rencontre avec la SCSST à Edmonton, on a discuté très ouvertement et très sincèrement de nouvelles questions concernant les professionnels de la sécurité, de même que de certaines solutions progressives visant à traiter des questions existantes qui continuent d'influer sur les taux de blessures et des nouveaux dangers sur lesquels nous devons nous pencher. Il s'agissait aussi d'une occasion pour discuter des statistiques de l'Alberta en les comparant aux données nationales et à celles des autres provinces, ainsi que pour traiter de ces questions en regard d'une stratégie de leadership et de communication claire et de l'intégration des principes de prévention aux processus de planification des activités.

    Lisez le blogue de Steve Horvath : Enjeux en santé et sécurité au travail.

    Faites-nous part de vos commentaires.
    Votre rétroaction et vos idées de sujets sont les bienvenues.

    Communiquez avec nous.

    • Find us on Facebook
    • Follow us on Twitter
    • Listen to our Podcasts
    • Subscribe to our YouTube channel
    • Follow us on LinkedIn
    • View our pins on Pinterest
    • Subscribe to our RSS feeds
    • Add us on Google+

    Préparé par le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, le Rapport sur la santé et la sécurité est un bulletin de nouvelles mensuel qui fournit des renseignements, des conseils et des ressources pour aider à maintenir un milieu de travail sain et sécuritaire, et assurer le mieux-être global des travailleurs.

    Vous pouvez annuler votre inscription en tout temps. Si vous avez reçu ce bulletin de nouvelles par l’intermédiaire d’un ami, pourquoi ne pas vous inscrire vous-même?

    Le respect de la vie privée vous préoccupe? Le CCHST ne vend pas et ne partage pas vos renseignements personnels. Consultez notre politique en matière de respect de la vie privée.

    CCHST, 135, rue Hunter Est, Hamilton (Ontario) L8N 1M5
    1-800-668-4284 serviceclientele@cchst.ca
    cchst.ca

    © 2016, Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail