Le rapport sur la santé et la sécuritéVol. 10, No. 1

Sujet d'actualité

Votre travail vous laisse à bout de souffle?print this article

L'asthme lié au travail et les moyens pour le prévenir


Michel n'avait jamais fumé, était en bonne forme physique et avait été en santé durant la plus grande partie de sa vie. C'est pourquoi, lorsqu'une toux et une respiration sifflante sont apparues, et ont empiré, il savait que quelque chose n'allait pas du tout. Son médecin l'interrogea sur les années passées à travailler dans un milieu sans ventilation adéquate - à respirer des produits chimiques nocifs. Après une enquête plus approfondie, ainsi que de nombreux tests et examens, un diagnostic a été posé par le médecin de Michel : asthme professionnel.

L'asthme est une maladie pulmonaire fréquente qui provoque le rétrécissement des voies aériennes, rendant la respiration difficile. Il peut affecter votre qualité de vie globale ainsi que votre capacité de travailler et, s'il n'est pas traité, peut poser un risque pour la vie. Si vous êtes exposé à certains produits ou agents chimiques sur les lieux du travail, vous pourriez être exposé au risque de souffrir d'asthme professionnel.

Souvent, les gens qui font de l'asthme professionnel ne se rendent pas compte que leurs symptômes sont liés à leur travail, car ces derniers sont identiques aux symptômes de l'asthme général : des crises se manifestant par une gêne respiratoire, une oppression du thorax, une toux et une respiration sifflante. Cependant, dans le cas de l'asthme lié au travail, les symptômes augmentent habituellement les jours de travail, et s'améliorent lorsque la personne est absente du travail - les week-ends, les jours de congé et les jours de vacances.

Il y a deux types d'asthme lié au travail :


  1. L'asthme professionnel ou la sensibilisation respiratoire qui est causé par l'exposition à un agent présent sur le lieu de travail.

  2. L'asthme exacerbé par le milieu de travail, qui se produit lorsque des facteurs présents au travail aggravent l'état d'une personne déjà asthmatique.


Les agents pouvant causer l'asthme professionnel

Il existe de nombreux agents utilisés en milieu de travail qui peuvent causer l'asthme chez les personnes qui les utilisent dans leur travail. Parmi ceux-ci figurent les suivants :

  • les produits chimiques, comme les isocyanates;

  • les métaux et les fluides pour le travail des métaux;

  • les colorants, les médicaments et les enzymes;

  • les céréales, les farines, les végétaux et les gommes;

  • les protéines d'animaux et de crustacés;


Les facteurs pouvant déclencher l'asthme exacerbé par le milieu de travail

Les irritants respiratoires en milieu de travail ainsi que certains facteurs liés au travail peuvent déclencher l'asthme exacerbé par le milieu de travail. Parmi ceux-ci figurent les suivants :

  • les vapeurs, les gaz, les poussières, les brouillards, les vaporisations ou les émanations provenant de matières industrielles et de produits de nettoyage;

  • les acariens ou les spores de moisissures ou de champignons;

  • la pollution de l'air intérieur due à une mauvaise ventilation;

  • la pollution de l'air extérieur et le smog (pour ceux qui travaillent à l'extérieur).


Prévention

Il est possible de prévenir l'asthme lié au travail en éliminant ou en limitant l'exposition à tout agent connu pour en être la cause. Les employeurs comme les employés sont en mesure d'en faciliter la prévention.

CE QUE LES EMPLOYEURS PEUVENT FAIRE

  • Éliminer du milieu de travail les agents qui causent ou aggravent l'asthme.

  • Remplacer par un agent moins dangereux si l'élimination est impossible.

  • Mettre en œuvre des mesures administratives comme des politiques, des procédures, des pratiques de sécurité au travail et une rotation des postes de travail pour réduire au minimum l'exposition des travailleurs.

  • Limiter l'exposition. S'assurer de limiter à des espaces clos les procédés qui libèrent des agents déclencheurs dans l'air ou installer des systèmes de ventilation qui circonscrivent les émissions, comme les gaz ou les vapeurs, à la source même.

  • Fournir de l'équipement de protection individuelle (EPI), comme des appareils de protection respiratoire, comme mesure de dernier recours. L'EPI ne devrait pas être utilisé comme unique méthode de maîtrise de l'exposition lorsqu'il s'agit d'une exposition continue.

  • Former les employés sur l'utilisation, l'entreposage et l'entretien appropriés de l'EPI, sur les méthodes de manutention appropriées, sur la prévention des déversements, et sur les pratiques de travail sécuritaires et de bonne tenue des locaux.

  • Surveiller le niveau d'exposition aux agents dangereux au travail pour veiller à ce que les travailleurs ne soient pas exposés à des niveaux plus élevés que les limites recommandées dans la réglementation, les normes et les lignes directrices.


CE QUE LES TRAVAILLEURS PEUVENT FAIRE


  • En apprendre davantage sur les risques présents dans le milieu de travail en discutant avec l'employeur, le représentant en santé et sécurité ou le représentant syndical, ou encore un professionnel de la santé au travail.

  • Assister à des cours de formation sur l'asthme lié au travail, et sur la santé et la sécurité au travail.

  • Se tenir au fait des symptômes de l'asthme lié au travail.

  • Se conformer aux pratiques, aux politiques et aux procédures de travail sécuritaires fournies par l'employeur.

  • Utiliser l'EPI fourni.

  • Signaler tout problème lié à l'équipement, à l'EPI ou au système de ventilation à un superviseur.

  • Prendre part à tous les programmes de santé et de sécurité en milieu de travail.


Si vous montrez des signes d'asthme, consultez votre médecin. Si votre médecin, ou un autre professionnel de la santé, soupçonne que vous faites de l'asthme lié au travail, avisez votre superviseur, votre représentant syndical ainsi que votre comité mixte de santé et de sécurité immédiatement.

L'asthme lié au travail est une maladie grave, et si elle n'est pas reconnue et traitée à temps et que l'exposition aux agents déclencheurs n'est pas réduite, elle peut mener à l'invalidité et à la perte de son emploi. Il est important pour les employeurs et les travailleurs de collaborer pour prévenir l'asthme lié au travail afin que tous puissent respirer mieux sur les lieux du travail.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site Web de l'Asthma Society of Canada, ou communiquez avec les responsables de l'Allergy and Asthma Education Support Program (programme de soutien à l'éducation sur l'asthme et les allergies) au 1 866 787 4050.

Inscrivez-vous au webinaire gratuit sur l'asthme professionnel intitulé L'asthme lié au travail : Mieux respirer offert par l'Ontario Lung Association, en collaboration avec le CCHST (en anglais seulement).

Téléchargez le livret gratuit des Centres de santé des travailleurs(ses) de l'Ontario Inc. (OHCOW), intitulé Work-Related Asthma in Higher Risk Industries Booklet (en format PDF).

Lisez la fiche d'information sur l'asthme professionnel dans les Réponses SST du CCHST pour consulter la liste détaillée des agents déclencheurs de l'asthme et des professions connexes à risque.

Conseils et outils

Grilles de vérification de la sécurité pour la plasturgieprint this article

Les brûlures causées par du plastique chaud, les blessures dues à la projection de fragments, les effets nocifs de l'inhalation de vapeurs ou d'émanations, les chocs électriques, les membres écrasés ou amputés, et même la mort : ce sont tous des risques auxquels sont exposés les travailleurs utilisant des presses à injection de plastique horizontales.

En vue d'aider à prévenir les blessures et la maladie dans le secteur de la plasturgie, l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) a collaboré avec des professionnels de ce secteur pour mettre au point un outil simple qui permet de vérifier les moyens de protection adoptés pour les presses à injection de plastique horizontales.

Les presses à injection thermoplastique permettent de fabriquer des pièces de plastique moulées en faisant fondre des granules de plastique, en injectant de la matière liquide dans un moule et en refroidissant la matière plastique. Ce procédé comporte un grand nombre de pièces de machinerie et de tâches, notamment l'ouverture du protecteur de l'opérateur, l'entretien et la réparation des machines (cadenassage/étiquetage), ainsi que l'alimentation manuelle de la matière plastique. Toutes ces étapes sont susceptibles de causer des blessures aux travailleurs si l'on omet de prendre les précautions nécessaires.

Le document de l'IRSST intitulé Presse à injection de plastique horizontale consiste en un ensemble pratique de grilles de vérification de la sécurité à l'intention des travailleurs qui doivent utiliser ces machines pour exécuter diverses tâches, comme la production, les réglages ou les réparations. On y trouve les grilles de vérification suivantes :


  • Grille de vérification des moyens de protection

  • Sécurisation additionnelle pour les grandes presses

  • Sécurisation du groupe d'injection

  • Sécurisation du groupe de fermeture du moule

  • Grille de sécurisation pour les intervenants sur la presse


Ces grilles de vérification ont été rédigées en se basant sur les diverses sections de la norme ANSI suivante : American National Standard for Plastics Machinery - Horizontal Injection Molding Machines - Safety Requirements for Manufacture, Care, and Use (ANSI/SPI B151.1 - 2007).

Le document de l'IRSST comprend :

  • des illustrations sur les procédés et les machines utilisés;

  • un examen des composants de la presse à injection de plastique horizontale et des zones dangereuses associées;

  • une grille de vérification des moyens de protection.


Cet outil peut être utilisé comme document de base pour la formation offerte aux employés et aux étudiants du secteur de la plasturgie. Cependant, il ne permet pas de procéder à une analyse du risque.

Afin de prévenir les lésions graves, voire mortelles, associées à l'utilisation de presses à injection de plastique horizontales, les employeurs doivent établir des procédures de sécurité, offrir de la formation continue et veiller à ce que les mesures de protection soient respectées.

Téléchargez le document de l'IRSST intitulé Presse à injection de plastique horizontale - Grilles de vérification de la sécurité (format PDF).

Rendez-vous sur le site de l'OSHA pour une visite interactive survolant la sécurité des presses à injection plastique horizontales.

Nouvelles sur nos partenariats

L'asthme lié au travail : mieux respirer print this article

Des webinaires gratuits démystifient l'asthme lié au travail


L'asthme est une maladie grave qui touche environ trois millions de personnes au Canada. Il peut affecter votre qualité de vie globale et, s'il n'est pas traité, peut poser un risque pour la vie, entraîner une invalidité et même causer un décès. L'asthme lié au travail - l'asthme causé par une exposition à un agent présent sur le lieu de travail - est le problème de santé respiratoire professionnel le plus répandu dans les pays industrialisés. Il peut affecter sensiblement la capacité de travailler de la personne qui en souffre. Un diagnostic précoce et exact de même qu'un traitement et des modifications apportées sur le lieu de travail peuvent grandement améliorer le mieux-être des personnes touchées et de leurs collègues.

Apprenez grâce aux webinaires

Pour aider à réduire les coûts élevés sur le plan des finances et de la santé humaine associés à l'asthme lié au travail, la Ontario Lung Association collabore avec le Provider Education Program de l'Ontario Thoracic Society, l'Université McMaster, les Centres de santé des travailleurs (ses) de l'Ontario et Health & Safety Ontario pour offrir aux travailleurs, aux employeurs ainsi qu'aux fournisseurs de soins de santé primaires une éducation actualisée et fondée sur des lignes directrices à l'égard de l'asthme lié au travail, et ce, grâce à une série de webinaires en deux parties.

Les webinaires seront présentés par le Dr Michael Pysklywec, médecin en santé au travail, et par Mme Michelle Tew, infirmière en santé au travail, des Centres de santé des travailleurs (ses) de l'Ontario. La durée de chaque webinaire est de 90 minutes et les deux parties de cette série sont offertes en anglais seulement.

« Work-Related Asthma: Breathe Easier – Part 1 »

Le mercredi 22 février 2012 de 13 h à 14 h 30 HNE

Le premier webinaire porte principalement sur la reconnaissance et la gestion de l'asthme lié au travail chez le travailleur ou la personne touchée :


  • la sensibilisation à l'asthme lié au travail, notamment par la reconnaissance des caractéristiques et des agents présents en milieu de travail;

  • la gestion des symptômes;

  • les moyens d'obtenir du soutien pour les travailleurs concernés.


« Work-Related Asthma: Breathe Easier – Part 2 »

Le mercredi 21 mars 2012 de 13 h à 14 h 30 HNE

Le second webinaire traite surtout de la reconnaissance et de la gestion de l'asthme lié au travail sur les lieux de travail mêmes.

  • l'identification, la réduction ou la prévention des expositions en milieu de travail;

  • les études de cas et les enjeux liés au retour au travail.


Les études de cas mettront en lumière les principaux points soulevés et permettront aux participants de mettre en application les leçons apprises. Les participants auront de plus accès à de nombreuses ressources gratuites et pourront obtenir des crédits dans le cadre du programme de formation continue.

Cette série de webinaires a été mise au point dans le cadre du Plan d'action contre l'asthme de la Ontario Lung Association, en collaboration avec le CCHST, et financée par le gouvernement de l'Ontario.

Obtenez plus de précisions sur ces webinaires et inscrivez-vous.

De la SST pour emporter

Santé et sécurité psychologiquesprint this article

La maladie mentale est plus courante que vous pourriez le croire. Un récent sondage a révélé que la moitié des adultes au Canada sont aux prises avec une maladie mentale ou connaissent une personne qui se trouve dans cette situation. La maladie mentale coûte très cher aux individus, aux employeurs et à la société en général. Par ailleurs, notre compréhension des problèmes de santé mentale et des préoccupations liées au travail et à la vie personnelle s'améliore de plus en plus, et il en va de même pour leur incidence sur le rendement au travail et leur grande importance pour le fonctionnement sain des travailleurs et le succès des organisations.

Le numéro De la SST pour emporter! du mois comprend un balado sur la santé et la sécurité psychologiques. Merv Gilbert, professeur auxiliaire à l'université Simon Fraser, et Gerry Culina, gestionnaire des Services généraux de santé et sécurité du Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail (CCHST), discute des répercussions considérables des problèmes de santé mentale qui sont aujourd'hui de plus en plus souvent associées au milieu de travail.

La durée du balado est de 11 min 4 s. Écoutez le balado maintenant.

Le CCHST produit chaque mois des balados GRATUITS conçus pour vous informer des derniers renseignements, conseils, études et avis d'experts diffusés en ce qui concerne la santé, la sécurité et le mieux-être des travailleurs canadiens. Cette collection de balados que vous pouvez télécharger et écouter au moment et à l'endroit de votre choix vous offre vraiment De la SST pour emporter!

Parcourez la liste complète des sujets traités dans les balados. Mieux encore, abonnez-vous sur iTunes afin de ne pas manquer un seul épisode!

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la santé mentale en milieu de travail, visitez notre page Web La santé mentale au travail.

Nouvelles du CCHST

IVe Forum du CCHST- Une discussion pancanadienneprint this article

Vous pouvez maintenant vous inscrire en vue de cet événement national de deux jours


Le IVe forum est une conférence nationale tripartite de deux jours qui réunira des spécialistes du domaine, des travailleurs, des employeurs et des représentants des gouvernements dans un même environnement dynamique, venus mettre en commun leurs connaissances et leur expérience pour se pencher sur l'importance grandissante du mieux-être global des travailleurs.

Pour tous les participants, le IVe Forum sera l'occasion de collaborer à des approches intégrées et exhaustives à l'égard de la santé et du mieux-être globaux au travail. Il existe un lien entre les aspects mental, physique et psychosocial des milieux de travail et des milieux hors travail. Les blessures, la maladie, les niveaux élevés de stress, l'absentéisme chronique, le manque de motivation ainsi que l'insatisfaction peuvent tous avoir un effet dévastateur sur les travailleurs, les familles et les organisations. Les participants collaboreront ensemble pour trouver des solutions visant à favoriser la santé globale des travailleurs, dans un milieu de travail dynamique, engagé et équilibré, et ce, grâce à des discussions qui porteront sur des sujets clés comme la santé mentale, les facteurs psychosociaux au travail, les troubles musculosquelettiques, le harcèlement et l'intimidation, de même que la santé et la sécurité intégrées au milieu de travail.

Les participants prendront part à des ateliers interactifs et pourront tirer profit des présentations qui seront offertes par des experts de haut niveau du domaine de la santé et de la sécurité au travail.
Il s'agit du quatrième forum national organisé par le CCHST. Le dernier forum s'est tenu à Gatineau, au Québec, et a permis de réunir des centaines de participants de partout au Canada qui ont mis en commun leurs expériences tout en formulant des recommandations quant aux effets positifs que peut avoir le leadership sur la santé et la sécurité des travailleurs.

« Voici une excellente occasion de rencontrer de nouvelles personnes, de se familiariser avec de nouvelles idées... d'en savoir plus sur les difficultés que doivent surmonter des gens de différentes entreprises et de divers domaines. »

- Participant d'un forum antérieur du CCHST

Visitez le site Web du IVe Forum pour obtenir les plus récents renseignements concernant tous les conférenciers et les thèmes des exposés. Inscrivez-vous maintenant et épargnez 100 $.

Faites-nous part de vos commentaires.
Votre rétroaction et vos idées de sujets sont les bienvenues.

Communiquez avec nous.

  • Find us on Facebook
  • Follow us on Twitter
  • Listen to our Podcasts
  • Subscribe to our YouTube channel
  • Follow us on LinkedIn
  • View our pins on Pinterest
  • Subscribe to our RSS feeds
  • Add us on Google+

Préparé par le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, le Rapport sur la santé et la sécurité est un bulletin de nouvelles mensuel qui fournit des renseignements, des conseils et des ressources pour aider à maintenir un milieu de travail sain et sécuritaire, et assurer le mieux-être global des travailleurs.

Vous pouvez annuler votre inscription en tout temps. Si vous avez reçu ce bulletin de nouvelles par l’intermédiaire d’un ami, pourquoi ne pas vous inscrire vous-même?

Le respect de la vie privée vous préoccupe? Le CCHST ne vend pas et ne partage pas vos renseignements personnels. Consultez notre politique en matière de respect de la vie privée.

CCHST, 135, rue Hunter Est, Hamilton (Ontario) L8N 1M5
1-800-668-4284 serviceclientele@cchst.ca
cchst.ca

© 2015, Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail