Souligné chaque année au Canada le 28 avril, le Jour de deuil national rend hommage aux personnes qui sont décédées, qui ont été blessées ou qui sont devenues malades au travail ou par suite d’un accident en milieu de travail.

Commémoration

Le Jour de deuil national n’est pas seulement un jour pour rendre hommage aux personnes qui sont mortes ou qui ont été blessées par suite d’une tragédie en milieu de travail, mais est aussi un jour nous donnant l’occasion de renouveler notre engagement collectif à améliorer la santé et la sécurité en milieu de travail et à prévenir les blessures, les maladies et les décès.

Le 28 avril, le drapeau canadien est habituellement hissé à mi-mât sur la colline du Parlement et sur tous les immeubles du gouvernement fédéral. Au fil des années, les employeurs et les travailleurs ont commémoré le Jour de deuil de plusieurs façons, notamment en allumant des bougies, en déposant des couronnes, en portant une épinglette commémorative, un ruban ou un brassard noir ou en observant un moment de silence à 11 h.

À la lumière de la pandémie de COVID-19, nous encourageons les organisations, les communautés et les particuliers à respecter les règles d’éloignement physique et à organiser un événement virtuel ou, simplement, à observer un moment de silence à 11 h le 28 avril.

Au-delà des statistiques

Les plus récentes statistiques de l’Association des commissions des accidents du travail du Canada (ACATC) indiquent qu’en 2018, 1027 décès en milieu de travail ont été recensés au Canada, ce qui représente une augmentation de 76 cas par rapport à l’année précédente. Parmi les personnes décédées se trouvaient 27 jeunes travailleurs âgés entre 15 et 24 ans.

Si on ajoute à ces cas les 264 438 demandes acceptées (comparativement à 251 508 l’année précédente) pour des heures de travail perdues en raison d’une blessure ou d’une maladie du travail, dont 33 058 demandes de travailleurs âgés entre 15 et 24 ans, et le fait que ces statistiques indiquent uniquement les accidents déclarés et acceptés par les commissions des accidents du travail, il va sans dire que le nombre total de travailleurs touchés est encore plus élevé.

Ce ne sont pas seulement ces chiffres qui doivent nous faire réfléchir. Derrière chaque tragédie se trouvent des proches, des membres de la famille, des amis et des collègues de travail qui sont directement touchés, laissés derrière et profondément marqués – leur vie aussi a été bouleversée à jamais.

Historique

En 1991, huit ans après l’adoption du Jour de deuil par le Congrès du travail du Canada, le Parlement du Canada a promulgué la Loi sur le jour de compassion pour les travailleurs qui énonce que le 28 avril est un jour de deuil officiel. Aujourd’hui, le Jour de deuil est commémoré plus d’une centaine de pays partout au monde et est reconnu comme le jour de compassion pour les travailleurs et le jour international de compassion pour les travailleurs par l’Organisation internationale du travail (OIT) et la Confédération syndicale internationale (CSI).

Le CCHST espère que la commémoration annuelle de cette journée sensibilisera davantage à l’importance d’établir des conditions de travail sécuritaires pour prévenir les blessures, les maladies et les décès. Il s’agit de la journée choisie pour rendre hommage aux travailleurs décédés, mais elle est aussi un vibrant appel en vue de protéger les vivants et de faire du milieu de travail en endroit où s’épanouir.

Montrez votre engagement

Montrez votre engagement en diffusant les messages suivants dans vos réseaux de médias sociaux.

image 1
Je vais observer un moment de silence le 28 avril à 11 h pour honorer les travailleurs décédés, blessés ou malades à cause de leur travail.
image 2
Je vais observer un moment de silence le 28 avril à 11 h pour honorer les travailleurs décédés, blessés ou malades à cause de leur travail.
image 1
En 2018, 27 travailleurs de moins de 25 ans ont perdu la vie dans des accidents de travail au Canada. Assurons la sécurité de nos jeunes travailleurs.
image 4
Nous nous souvenons des personnes décédées, blessées ou devenues malades en raison de leur travail.
Nous nous engageons à protéger les travailleurs et à éviter d'autres tragédies au travail.
image 5
Une journée à la mémoire des personnes décédées, blessées ou devenues malades en milieu de travail, ainsi que pour renouveler notre engagement à l'égard de la prévention d'autres tragedies.
image 6
Pour se souvenir des personnes décédées, blessées ou devenues malades en milieu de travail et pour renouveler notre engagement à l'égard de la prevention.

Loi sur le Jour de compassion pour les travailleurs

1991, ch. 15

Loi concernant l'institution d'un jour de compassion pour les personnes tuées ou blessées au travail [Adopté le 1er février 1991]

Attendu : qu'il est souhaitable que les Canadiens instituent un jour de compassion pour commémorer les travailleurs tués, atteints d'incapacité ou blessés à leur travail ou victimes de maladies professionnelles;

que les Canadiens cherchent ardemment à donner un exemple de leur attachement à la cause de la santé et de la sécurité au travail,

Sa Majesté, sur l'avis et avec le consentement du Sénat et de la Chambre des communes du Canada, édicte :

Titre abrégé

1.Loi sur le jour de compassion pour les travailleurs.

Jour de compassion

2. (1) Dans toute l'étendue du Canada, le 28 avril de chaque année est désigné comme « Jour de compassion pour les personnes tuées ou blessées au travail ».

(2) Il est entendu que le Jour de compassion pour les personnes tuées ou blessées au travail n'est pas une fête légale ni un jour non juridique.

LifeQuilt

LifeQuilt, un projet parrainé par l'organisme Fil de vie, est une œuvre commémorative permanente et unique dédiée aux milliers de jeunes hommes et jeunes femmes de 14 à 24 ans qui ont été tués ou blessés sur les lieux de travail. L’œuvre commémore la vie de 100 jeunes travailleurs tués au travail sur des « pavés » de courtepointe individuels et personnalisés. Le panneau central reconnaît également 100 jeunes travailleurs blessés au travail. Renseignements supplémentaires

Photos de monuments commémoratives

Les monuments commémoratifs suivants, érigés dans le monde entier, sont dédiés aux travailleurs et aux travailleuses qui ont perdu la vie au travail. Si vous avez une photo d'une commémoration que vous aimeriez partager avec nous (y compris celles de la liste), veuillez communiquer avec nous pour que nous puissions faire un suivi.

Canada

Choisissez les vignettes ci-dessous pour voir une photo des monuments.

Monument du Jour de deuil

Monument du Jour de deuil

Hamilton, ON, Canada

Courtepointe en mémoire des jeunes travailleurs canadiens

Courtepointe en mémoire des jeunes travailleurs canadiens

Le monument du congrès du Travail du Canada

Le monument du congrès du Travail du Canada

Ottawa, ON, Canada

Le monument de la Falconbridge

Le monument de la Falconbridge

Sudbury, ON, Canada

Le monument à la memoire des mineurs

Le monument à la memoire des mineurs

Kirkland Lake, ON, Canada

La tapisserie commémorative du canal Rideau

La tapisserie commémorative du canal Rideau

Kingston, ON, Canada

Le monument aux pompiers

Le monument aux pompiers

Saskatoon, SK, Canada

« Breaking Ground » Le monument commémoratif de Hoggs Hollow

« Breaking Ground » Le monument commémoratif de Hoggs Hollow

Toronto, ON, Canada

Monument commémoratif Fishermen’s Needle pour les pêcheurs disparus en mer

Monument commémoratif Fishermen’s Needle pour les pêcheurs disparus en mer

Steveston, C.-B., Canada

Monument commémoratif Golden Tree pour les travailleurs agricoles morts ou blessés au travail

Monument commémoratif Golden Tree pour les travailleurs agricoles morts ou blessés au travail

Abbotsford, C.-B., Canada

Monument commémoratif pour les pompiers de la Colombie-Britannique morts en service

Monument commémoratif pour les pompiers de la Colombie-Britannique morts en service

Victoria, C.-B., Canada

« Helen's Cafe Mural »

« Helen's Cafe Mural »

Kitimat, C.-B., Canada

Monument du Jour de deui

Monument du Jour de deuil

Saint John, N.-B., Canada

Mémorial de Westville

Mémorial de Westville

comté de Pictou, N.-É., Canada

Mémorial de Stellarton

Mémorial de Stellarton

comté de Pictou, N.-É., Canada

Mémorial de Westray

Mémorial de Westray

New Glasgow, comté de Pictou, N.-É., Canada

Monument du Jour de deuil

Monument du Jour de deuil

New Glasgow, N.-É., Canada

Monument commémoratif des mineurs de Porcupine

Monument commémoratif des mineurs de Porcupine

Timmins (Ontario), Canada

Monument commémoratif aux travailleurs décédés du canal Welland

Monument commémoratif aux travailleurs décédés du canal Welland

Welland (Ont.) Canada

International

Choisissez les vignettes ci-dessous pour voir une photo des monuments.

Monument du barrage Hoover

Monument du barrage Hoover

Boulder, Colorado, USA

Monument aux pêcheurs et aux aviateur

Monument aux pêcheurs et aux aviateurs

Hedinsfjordur, Iceland

Jour du souvenir des travailleuses et travailleurs Verrière

Jour du souvenir des travailleuses et travailleurs Verrière

Birmingham, England

Source : Décès par groupe d’ âge et par province/territoire 2016-2018, Association des commissions des accidents du travail du Canada, programme national de statistiques sur les accidents du travail (PNSAT)

Source : Accidents avec perte de temps, par groupe d’ âge et par province/territoire 2016-2018, Association des commissions des accidents du travail du Canada, programme national de statistiques sur les accidents du travail (PNSAT)

Pour obtenir plus de renseignements statistiques, visitez le site du Programme national de statistiques sur les accidents du travail (PNSAT) de l’Association des commissions des accidents du travail du Canada.


Vous avez une question?
Obtenez la réponse

Pour de plus amples renseignements sur les dangers en milieu de travail, consultez les fiches de renseignements Réponses SST ou communiquez avec la ligne de renseignements sur la sécurité du CCHST.