Fiches d’information Réponses SST

Des fiches d’information faciles à comprendre, présentées sous forme de questions et de réponses, couvrent une vaste gamme de sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, des dangers aux maladies, en passant par l’ergonomie et la promotion de milieux de travail sains. PLUS SUR >

Téléchargez l’application gratuite Réponses SST
Télécharger dans l’App Store Disponible sur Google Play

Recherche toutes les fiches d’information:

Vous pouvez taper un mot, une expression ou poser une question

Virus Zika

Qu'est-ce que la maladie à virus Zika?

La maladie à virus Zika est causée par le virus Zika, un type de flavivirus. Ce virus se transmet principalement aux humains par la piqûre d’un moustique porteur du virus Zika. Le virus Zika s’apparente à la dengue, au virus du Nil occidental, à la fièvre jaune et à l’encéphalite.


Comment se transmet le virus Zika?

Le virus Zika est principalement transmis par certains types de moustiques (Aedes aegypti et Aedes albopictus) qui vivent dans les régions tropicales et subtropicales, notamment en Afrique, en Asie et dans le Pacifique, en Amérique du Sud et centrale, dans les Caraïbes et dans le Sud des États-Unis. Lorsqu’un moustique infecté pique une personne, le virus est injecté dans le sang par la salive du moustique.

Aucune éclosion liée à ces moustiques n’est survenue ou ne devrait survenir au Canada étant donné que les types de moustiques porteurs du virus ne peuvent survivre dans les climats froids. Par conséquent, le risque d’être infecté au Canada est actuellement faible. Les changements climatiques pourraient augmenter le risque de maladies transmises par les moustiques au Canada, comme le Zika, si les populations d’Aedes venaient à s’y établir.

Le virus peut aussi se transmettre par les moyens suivants :

  • la transmission sexuelle par contact avec du sperme, des sécrétions vaginales, du sang, d’autres liquides corporels et des jouets sexuels infectés lors de relations sexuelles vaginales, anales ou orales sans préservatif;
  • la transmission d’une femme enceinte infectée à son bébé en développement;
  • le don de cellules, de sang, de tissus, de sperme et d’organes de donneurs infectés.

Qui est à risque?

Les personnes les plus susceptibles d’être infectées par le virus Zika sont les suivantes :

  • tous les voyageurs se rendant dans des régions où des éclosions du virus Zika sont en cours;
  • les partenaires sexuels des personnes infectées;
  • les femmes enceintes qui contractent l’infection peuvent transmettre le virus Zika à l’enfant qu’elles portent;
  • les patients qui reçoivent du sang, des cellules, des tissus, du sperme ou des organes d’un donneur infecté;
  • les travailleurs qui entrent en contact avec le sang ou d’autres liquides corporels de patients infectés par le virus Zika (p. ex. les travailleurs de la santé et en laboratoire).

Quels sont les signes et les symptômes d’une infection par le virus Zika?

De nombreuses personnes infectées par le virus Zika n’ont aucun symptôme. En général, seule 1 personne infectée sur 4 présente des symptômes. Les personnes qui présentent des symptômes peuvent avoir :

  • une éruption cutanée
  • les yeux rouges (conjunctivitis, pink eye)
  • une légère fièvre
  • se sentir faibles
  • des maux de tête
  • des nausées et des vomissements
  • un manque d’énergie 
  • des douleurs articulaires et musculaires
Les symptômes d’infection par le virus Zika peuvent apparaître de 3 à 14 jours après l’infection. Les symptômes, s’ils apparaissent, sont habituellement légers et peuvent durer de 2 à 7 jours.

Le virus Zika peut rester dans l’organisme et être transmis par les liquides corporels et les tissus pendant une longue période après le début de la maladie (avec ou sans symptômes).

Phénomène rare, l’infection par le virus Zika pendant la grossesse peut causer des anomalies congénitales chez les bébés, notamment un développement incomplet du cerveau, une tête anormalement petite (microcéphalie) et d’autres malformations qui, lorsqu’elles sont observées ensemble, sont appelées syndrome congénital du virus Zika (SCZ). Des complications de grossesse, notamment une naissance prématurée et une fausse couche, peuvent également survenir.

Autre phénomène rare, l’infection par le virus Zika a été liée à des cas de neuropathie (lésions des nerfs), de myélite (inflammation de la moelle épinière) et de syndrome de Guillain-Barré (trouble du système nerveux entraînant une faiblesse musculaire, voire une paralysie).


Comment savoir si j'ai été infecté par le virus Zika?

Votre fournisseur de soins de santé peut déterminer s'il devrait vous faire passer un test de dépistage du virus Zika compte tenu de vos symptômes, des pays et des dates de vos déplacements et activités. Les femmes enceintes de retour de voyage dans un pays touché par l'éclosion du virus Zika doivent discuter de leurs inquiétudes avec un fournisseur de soins de santé.


Les infections par le virus Zika peuvent-elles être traitées?

Il n’existe présentement aucun traitement ou vaccin contre l’infection par le virus Zika. Un traitement est offert pour soulager les symptômes de l’infection, et peut inclure le repos, l’ingestion de beaucoup de liquide, et la prise de médicaments pour réduire la douleur et la fièvre. Il ne faut pas prendre d’acide acétylsalicylique (AAS) avant qu’une infection par le virus de la dengue ait été exclue, puisque les moustiques des pays touchés par le virus Zika peuvent aussi être porteurs de la dengue.


Comment prévenir l'infection par le virus Zika?

La meilleure façon d’éviter une infection consiste à ne pas se rendre dans les régions touchées par une éclosion du virus Zika. Consultez le site Web Conseils aux voyageurs et avertissements du gouvernement du Canada pour savoir si votre destination présente un risque pour ce qui est du virus Zika, et rendez-vous dans une clinique santé-voyage au moins six semaines avant votre voyage.

Les employeurs qui demandent à des travailleurs de se rendre dans des régions touchées par le virus Zika doivent s’assurer que les travailleurs connaissent le risque associé à la maladie à virus Zika et la façon de prévenir les piqûres de moustiques. Les moustiques porteurs du virus Zika sont particulièrement actifs pendant la journée et en début de soirée.

Si vous vous rendez dans une région touchée par le virus Zika, vous devez éviter de vous faire piquer par des moustiques en prenant les mesures préventives suivantes :

  • Portez une chemise à manches longues rentrée dans un long pantalon.
  • Portez des souliers ou des bottes fermés (évitez les sandales) et un chapeau.
  • Lisez toujours l’étiquette au complet avant d’utiliser un insectifuge.
  • Appliquez un insectifuge sur la peau exposée. Évitez de vaporiser l’insectifuge directement sur le visage et évitez le contact avec les lèvres, les yeux, les plaies ouvertes ou la peau irritée.
  • Vaporisez un insectifuge sur vos vêtements puisque les moustiques peuvent piquer à travers des vêtements minces.
  • Réappliquez de l’insectifuge en cas de piqûres.
  • Choisissez un hébergement intérieur climatisé et muni de portes et de fenêtres à moustiquaires.
  • Utilisez une moustiquaire (filet de lit) lorsque vous dormez à l’extérieur ou dans un bâtiment qui n’a pas de fenêtres et de portes munies de moustiquaires.
  • Éliminez les sites de reproduction des moustiques près du lieu de travail et des locaux d’habitation, comme les récipients d’eau stagnante et les tas de déchets.

Santé Canada conseille également de prendre des précautions lors des voyages et des activités sexuelles pour éviter de contracter le virus Zika.

Tous les voyageurs devraient prendre des précautions en utilisant des condoms ou en évitant les contacts sexuels lorsqu’ils se trouvent dans des pays ou des régions où il y a un risque de contracter le virus Zika. 

Les femmes enceintes devraient :

  • discuter de leurs projets de voyage potentiels avec leur fournisseur de soins de santé; elles peuvent choisir de reporter ou d’éviter les voyages dans les régions présentant un risque de contracter le virus Zika. Veuillez noter que l’Agence de la santé publique du Canada continue de recommander que les femmes enceintes évitent de se rendre dans des zones où sévit actuellement une épidémie de virus Zika.

Les femmes qui souhaitent devenir enceintes devraient :

  • envisager de reporter ou d’éviter les voyages dans les régions présentant un risque de contamination par le virus Zika ou qui sont touchées par une éclosion;
  • attendre au moins deux mois après leur retour d’une région touchée par le virus Zika ou après avoir été malade à cause d’une infection par le virus Zika avant d’essayer de concevoir un enfant.

Les hommes qui se sont rendus dans des régions touchées par le virus Zika devraient :

  • éviter les rapports sexuels non protégés pendant au moins trois mois après le voyage en utilisant des préservatifs ou en évitant les contacts sexuels;
  • attendre trois mois après leur retour de voyage avant toute tentative de conception d’un enfant;
  • prendre des précautions pour ne pas infecter une partenaire enceinte, en évitant les rapports sexuels non protégés pendant toute la durée de la grossesse.

Veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé pour de plus amples informations.


Où puis-je obtenir de plus amples informations?

Dernière mise à jour du document le 26 octobre 2022

Ajoutez un badge à votre site Web ou à votre intranet afin que vos travailleurs puissent trouver rapidement des réponses à leurs questions sur la santé et la sécurité.

Avertissement

Bien que le CCHST s’efforce d’assurer l’exactitude, la mise à jour et l’exhaustivité de l’information, il ne peut garantir, déclarer ou promettre que les renseignements fournis sont valables, exacts ou à jour. Le CCHST ne saurait être tenu responsable d’une perte ou d’une revendication quelconque pouvant découler directement ou indirectement de l’utilisation de cette information.