Le rapport sur la santé et la sécuritéVol 18, No. 08

Sujet d'actualité

S’assurer que la sécurité des travailleurs d’entrepôt demeure la prioritéprint this article

Pendant la pandémie de COVID-19, de plus en plus de personnes se sont tournées vers les achats en ligne. Les travailleurs des entrepôts et des centres de distribution sont indispensables à l’exécution de ces commandes toujours plus nombreuses, du prélèvement à l’expédition en passant par l’emballage. Ce travail en entrepôt peut se dérouler dans un environnement dynamique comprenant des machines et des processus automatisés. Les employeurs peuvent prendre des mesures de protection contre la transmission de la COVID-19 et assurer la santé et la sécurité de leurs travailleurs d’entrepôt.

Risques et dangers

Le travail dans un entrepôt met les travailleurs en contact direct avec des machines telles que des chariots élévateurs à fourche, des diables, des chariots, des bandes transporteuses et divers autres systèmes automatisés. Lorsque l’on prend en compte la COVID-19, la nature d’un entrepôt signifie également que de nombreuses personnes peuvent travailler à proximité les unes des autres, être en contact avec des personnes extérieures à l’organisation et utiliser ou toucher des articles touchés par d’autres personnes, tels que des scanneurs, des boîtes, des enveloppes, etc.

Continuer à s’attaquer aux dangers pour la sécurité

Systèmes de stockage et de rayonnage

Les rayonnages à palettes, généralement en acier, supportent de lourdes charges qui peuvent s’effondrer et blesser gravement ou tuer un travailleur. Ces systèmes ne doivent jamais être surchargés et personne ne doit monter dessus.

Zones de chargement et de déchargement

Les travailleurs peuvent être exposés à un éventail de dangers à haut risque dans les zones d’expédition et de réception intérieures et extérieures des milieux de travail, y compris les quais de chargement. Le travail à proximité des camions et des chariots élévateurs à fourche peut également exposer les travailleurs à un empoisonnement au monoxyde de carbone provenant des émissions des moteurs à combustion interne en raison du mauvais entretien des véhicules et d’une ventilation insuffisante.

Glissades, trébuchements et chutes

Les glissades, les trébuchements et les chutes sont parmi les principales causes de blessures entraînant une perte de temps au travail. Les dangers les plus courants sont les surfaces glissantes (p. ex. huileuses ou graisseuses), les déversements de substances humides ou sèches, les changements de niveau et de pente des passages, les tapis non fixés en place, le mauvais éclairage, les débris et les objets entreposés dans les passages pour piétons ainsi que les câbles y traînant, la fumée, la vapeur ou la poussière qui bloquent la vue.

Manutention manuelle

Les travailleurs risquent de se blesser au dos et de subir des tensions musculaires lorsqu’ils soulèvent et déplacent des articles lourds ou encombrants. La douleur et la perte de fonction des poignets et des bras peuvent également découler de mouvements maladroits répétés, de vibrations ou du travail prolongé dans une position. Les douleurs dorsales dues au soulèvement de charges lourdes ou gênantes et à l’utilisation de postures inconfortables peuvent découler de la poussée de chariots et de l’utilisation de transpalettes.

Responsabilités

Employeurs et superviseurs

Les employeurs doivent protéger les travailleurs contre tout danger dans un entrepôt. Il s’agit notamment d’assurer de maintenir en bon état les équipements, le matériel et les dispositifs de protection. Pendant la pandémie, cela signifie également de prendre des mesures telles que celles mentionnées ci-dessus pour aider à prévenir la propagation du virus.

Les travailleurs doivent recevoir l’information, les instructions, la formation et la supervision nécessaires pour assurer leur santé et leur sécurité. Cette information comprend les politiques, les mesures et les procédures de sécurité au travail propres au milieu de travail et au travail à effectuer.

Les employeurs doivent veiller à ce que tout l’équipement soit entretenu et en bon état afin de prévenir les défaillances mécaniques ou opérationnelles. Ils doivent également examiner les rapports d’entretien préventif et d’inspection, en plus de suivre les instructions des fabricants en ce qui concerne les programmes et les pratiques d’entretien recommandés. Ils doivent rédiger et réviser, au moins une fois par an, une politique écrite en matière de santé et de sécurité au travail, et élaborer et tenir à jour un programme de mise en œuvre de cette politique. De plus, ils doivent établir une procédure et communiquer les mesures qui seront prises pour réduire la propagation du coronavirus.

Les superviseurs doivent veiller à ce que les travailleurs respectent ces procédures ainsi que les lois et les règlements en matière de santé et de sécurité au travail applicables à l’échelle régionale. Ils doivent s’assurer que les travailleurs utilisent ou portent l’équipement, le dispositif de protection ou les vêtements requis. De plus, ils doivent informer les travailleurs de tout danger possible sur le plan de la santé et de la sécurité.

Travailleurs

Les travailleurs doivent utiliser ou faire fonctionner l’équipement de manière sécuritaire et signaler tout problème avec l’équipement à leur superviseur. Tout danger en milieu de travail ou toute violation de la Loi sur la santé et la sécurité au travail doit également être signalé à leur superviseur ou à leur employeur.

Les travailleurs doivent également connaître leurs droits en vertu de la législation en matière de santé et de sécurité au travail, notamment le droit de refuser un travail dangereux et le droit de connaître tout danger potentiel auquel ils peuvent être exposés en milieu de travail.

Précautions relatives à la pandémie de COVID-19

Ce que les employeurs doivent faire

L’élaboration d’un plan des activités qui tient compte de la COVID-19 permettra de s’assurer que tous les aspects sont gérés de manière systématique. L’objectif du plan consiste à s’assurer de cerner tous les dangers, d’évaluer les risques connexes et de mettre en place des mesures de contrôle visant à réduire la propagation du coronavirus. Les employeurs et les superviseurs doivent tout faire dans les circonstances pour mettre en place les mesures de contrôle nécessaires, informer les travailleurs et s’assurer que les travailleurs respectent les procédures.

Quelques mesures que les employeurs peuvent prendre :

  • Prendre toutes les mesures raisonnablement possibles, dans les circonstances, pour protéger la santé et la sécurité des travailleurs en fournissant des renseignements, de la formation et de l’équipement de protection individuelle appropriés et en prenant des mesures d’assainissement adéquates, selon les besoins.
  • Continuer de suivre toutes les procédures de travail sûres. Si le travail ne peut pas être fait en toute sécurité, les travailleurs devraient en parler à leur superviseur, à leur comité ou représentant de santé et sécurité ou à leur syndicat.
  • Nettoyer et désinfecter toutes les surfaces et tous les points de contact.
  • Établir une politique énonçant clairement ce que les travailleurs sont censés faire s’ils tombent malades, s’ils présentent des symptômes ou si un cas d’exposition est signalé.
  • Modifier la production et les horaires de travail pour tenir compte des changements nécessaires.
  • Communiquer à l’avance les changements de procédure et les modifications aux délais de livraison au personnel et aux clients (p. ex. méthodes de livraison sans contact).
  • Réduire le nombre de travailleurs sur place en même temps. Espacer les collectes, les réunions, les pauses, les discussions sur la sécurité et les séances d’orientation. Limiter ou suspendre les visites.
  • Contrôler la circulation des piétons afin de réduire les rassemblements et de favoriser l’éloignement physique.

Ce que les travailleurs peuvent faire
Pour se protéger et protéger les autres contre la COVID-19, les travailleurs doivent procéder à l’autosurveillance des symptômes. S’ils ont des symptômes ou se sentent malades, ils doivent rester à la maison et à distance des autres, puis communiquer avec l’autorité locale en matière de santé publique pour obtenir des conseils. Respecter la directive d’éloignement physique en travaillant à plus de 2 mètres (6 pieds) des collègues, lorsque cela est possible. Ils doivent suivre les conseils de leur employeur sur l’utilisation d’un masque non médical. Porter un masque non médical lorsque la directive d’éloignement physique ne peut être maintenue, mais ne pas permettre au masque de constituer un danger pour d’autres activités, comme le fait de s’accrocher à une machine ou à de l’équipement en mouvement.

Ils doivent pratiquer une bonne hygiène en se lavant souvent les mains à l’eau et au savon, en toussant et en éternuant dans la courbure de leur bras ou dans un mouchoir en papier, et en évitant de se toucher le visage sans s’être d’abord lavé les mains. Ils doivent nettoyer et désinfecter les surfaces et les objets fréquemment touchés ou partagés.

 

Ressources

 

 

Nouvelles sur nos partenariats

Nouvelle date et séances spéciales pour le XXIIe Congrès mondial sur la sécurité et la santé au travail print this article

En raison des directives de santé publique relatives à l’évolution de la situation liée à la COVID‑19, le XXIIe Congrès mondial sur la sécurité et la santé au travail a été reporté et aura désormais lieu du 19 au 22 septembre 2021 à Toronto, au Canada.

Séances spéciales gratuites les 5 et 6 octobre 2020

Le Comité organisateur international organisera des séances virtuelles spéciales mettant l’accent sur la COVID-19 et sur la santé et la sécurité au travail. Ces séances auront lieu les 5 et 6 octobre 2020.

Lors de cet événement gratuit, des leaders d’opinion discuteront des innovations émergentes pour lutter contre la COVID-19 au travail, de l’incidence de la pandémie mondiale sur l’avenir du travail et de la pertinence de promouvoir une culture axée sur la prévention pour lutter contre la COVID-19. L’Organisation internationale du Travail (OIT) et l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS) organisent également une séance qui intéressera la communauté mondiale de la santé et de la sécurité au travail ainsi que les décideurs. Toutes ces séances seront virtuelles et gratuites.

Les inscriptions débuteront au début du mois de septembre 2020 sur le site Web du Congrès.

Le Congrès mondial 2021 est organisé par l’OIT et l’AISS et est animé par le CCHST et l’Institut de recherche sur le travail et la santé (IRTS).

Balados

Balados : « Workplace Inspections During the COVID-19 Pandemic » et Préserver sa santé et sa sécurité et garder ses distances print this article

Le balado en vedette ce mois-ci est le nouvel épisode de la série « Workplace Inspections During the COVID-19 Pandemic » et une reprise du balado intitulé Préserver sa santé et sa sécurité et garder ses distances.

Balado en vedette: « Workplace Inspections During the COVID-19 Pandemic »

La pandémie mondiale de COVID-19 a engendré de nouveaux défis pour les milieux de travail. Ainsi, il faut adapter les inspections en milieu de travail pour tenir compte des nouvelles réalités et des risques encourus par les travailleurs. Amy Campbell, gestionnaire du Programme de santé et de sécurité au travail du CCHST, explique les changements apportés aux inspections depuis le début de la pandémie de COVID-19.

La durée du balado est de 4 min 3 s. Listen to the podcast now.

 

 

Reprise du balado: Préserver sa santé et sa sécurité et garder ses distances

La pandémie de COVID-19 causée par le nouveau coronavirus met au défi les employeurs d’outiller leurs travailleurs pour leur permettre de travailler a la maison en toute sécurité, en tentant de préserver tant leur santé physique que mentale. Renseignez-vous sur ce que peuvent faire les employeurs et les travailleurs pour atteindre cet objectif.  

La durée du balado est de 5 min 38s. Écoutez le balado maintenant.

 

Le CCHST produit chaque mois des balados GRATUITS conçus pour vous informer des derniers renseignements, conseils, études et avis d’experts diffusés en ce qui concerne la santé, la sécurité et le mieux-être des travailleurs canadiens. Cette collection de balados que vous pouvez télécharger et écouter au moment et à l’endroit de votre choix vous offre vraiment De la SST pour emporter!

Parcourez la liste complète des sujets traités dans les balados. Mieux encore, abonnez-vous sur iTunes afin de ne pas manquer un seul épisode. Écoutez sur Spotify.

 

Nouvelles du CCHST

Cours gratuits pour vous aider à travailler en toute sécurité pendant la pandémie de COVID-19 print this article

Le retour au travail et la reprise des activités à l’extérieur de la maison ne se dérouleront pas de la même façon qu’avant le début de la pandémie de COVID-19. Afin de favoriser un retour en toute sécurité, le CCHST a publié le cours gratuit en ligne Planification en cas de pandémie : Reprise des activités pendant une pandémie.

Ce cours présente les mesures qui peuvent être mises en œuvre pour assurer une réouverture sans risque pendant la pandémie de COVID-19. Il vous aidera à vous préparer et à mettre en place des mesures de contrôle visant à protéger les travailleurs et les clients et à réduire au minimum l’incidence de la pandémie.

Ce cours aborde les sujets suivants : mode de propagation du coronavirus et ses symptômes, obligations et responsabilités de l’employeur et du travailleur, méthodes de contrôle (y compris le nettoyage et la désinfection), gestion du lieu de travail et préparation des travailleurs pour un retour sans risque et répercussions d’une pandémie sur la santé mentale.

Suivez ce cours maintenant.

Autres cours liés à la pandémie, gratuits jusqu’au 30 septembre 2020 :

  • L'ergonomie au bureau
  • La sensibilisation aux pandémies
  • La planification en prévision d'une pandémie
  • La santé mentale : milieux de travail sains sur le plan psychologique
  • La santé mentale : signes, symptômes et solutions
  • La santé mentale : stratégies en matière de santé et de mieux-être
  • Les troubles musculo-squelettiques : prévention

Autres ressources du CCHST :

Infographie

Infographie sur la prévention de la COVID-19 en milieu de travailprint this article

Prévention de la COVID-19 en milieu de travail

Le choix de la méthode qui convient à la maîtrise d’un risque en milieu de travail n’est pas toujours simple. En ce qui concerne la transmission de virus tels que celui qui est responsable de la COVID-19, les milieux de travail devraient opter pour les mesures de prévention les plus efficaces. Les principaux modes de prévention des dangers sont, du plus efficace au moins efficace, l’élimination (et la substitution), les contrôles techniques, les contrôles administratifs et enfin l’équipement de protection individuelle (EPI). Dans tous les cas, le respect de l’éloignement physique, de l’hygiène des mains et de l’étiquette respiratoire sont essentiels.

Nous vous invitons à partager cette infographie sur la façon dont la hiérarchie des mesures de prévention peut s’appliquer à la COVID-19 au travail; des exemples de mesures sont indiqués pour chaque niveau de prévention.

Faites-nous part de vos commentaires.
Votre rétroaction et vos idées de sujets sont les bienvenues.

Communiquez avec nous.

Préparé par le Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, le Rapport sur la santé et la sécurité est un bulletin de nouvelles mensuel qui fournit des renseignements, des conseils et des ressources pour aider à maintenir un milieu de travail sain et sécuritaire, et assurer le mieux-être global des travailleurs.

Vous pouvez annuler votre inscription en tout temps. Si vous avez reçu ce bulletin de nouvelles par l'intermédiaire d'un ami, pourquoi ne pas vous inscrire vous-même?

Le respect de la vie privée vous préoccupe? Le CCHST ne vend pas et ne partage pas vos renseignements personnels. Consultez notre politique en matière de respect de la vie privée.

CCHST, 135, rue Hunter Est, Hamilton (Ontario) L8N 1M5
1-800-668-4284 serviceclientele@cchst.ca
cchst.ca

© 2021, Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail