Le rapport sur la santé et la sécuritéVol 19, No. 10

Sujet d'actualité

Prenez position contre les risques ergonomiquesprint this article

Qu’ont en commun les infirmières, les représentants de vente au détail, les caissiers, les opérateurs de machine et les travailleurs sur chaîne de montage? Ils travaillent debout pendant de longues périodes en raison de la nature de leurs tâches.

Bien que la station debout soit naturelle pour l’humain, elle peut devenir un risque pour la santé des travailleurs qui doivent demeurer debout régulièrement, ou pendant de longues périodes, sans pause pour changer de position ou marcher. Le maintien prolongé de la station debout peut causer des douleurs aux pieds, l’enflure des jambes, des varices, ainsi que d’autres problèmes de santé comme des douleurs dans le bas de dos, des raideurs de la nuque et une fatigue musculaire généralisée. Au fil du temps, des maladies rhumatismales peuvent faire leur apparition si les tendons et les ligaments sont atteints.

L’élimination du danger à la source constitue toujours la solution la plus efficace. Dans le cadre d’un programme d’ergonomie, les solutions devraient se concentrer sur l’élimination physique du danger, suivie de l’amélioration de la conception des tâches, de l’ajustement des pratiques de travail et, enfin, de la fourniture d’équipement de protection individuelle au travailleur. Le programme devrait aussi comprendre l’éducation du travailleur sur les signes et symptômes à surveiller.

Amélioration de la conception du lieu de travail

Il n’est pas toujours possible d’éliminer la nécessité de travailler debout. Toutefois, dans un environnement bien conçu, les travailleurs sont en mesure de varier fréquemment entre plusieurs positions bien équilibrées.

Dans la mesure du possible, fournissez un siège qui permettra au travailleur d’effectuer ses tâches en position debout ou assise. Même si les tâches nécessitent la station debout, un siège devrait être fourni afin que le travailleur puisse s’asseoir occasionnellement. Les sièges, les tables de travail et les bancs devraient tous être ajustables, dans la mesure du possible. L’ajustement de la hauteur du plan de travail est particulièrement important pour adapter les tâches à la taille du travailleur. L’ajustabilité garantit que le travailleur a la possibilité d’exécuter ses tâches dans des positions corporelles bien équilibrées. S’il n’est pas possible d’ajuster la hauteur du plan de travail, envisagez de mettre en place une plateforme sur laquelle les travailleurs pourront monter, qui offrira suffisamment d’espace pour demeurer debout et se déplacer en toute sécurité.

Assurez‑vous que l’espace est suffisant pour permettre au travailleur de se déplacer et de changer de position. Fournissez un appui‑pieds intégré ou un repose‑pieds portable afin que le travailleur puisse transférer le poids de son corps d’une jambe à l’autre.

Pour être efficace, la conception des tâches devrait prévoir des tâches variées qui nécessitent des changements de la position du corps et stimulent des muscles différents. La rotation des tâches et le travail d’équipe sont deux moyens de faciliter le travail debout en variant les tâches.

Adaptation des pratiques de travail

Une bonne conception des tâches et du lieu de travail favorise le travail dans une position physiquement équilibrée qui n’impose pas de contrainte excessive sur le corps. L’éducation et la formation, notamment sur la manière de se tenir debout, de se déplacer et de lever des objets, aident le travailleur à exécuter ses tâches en toute sécurité.

Les employeurs doivent informer les travailleurs au sujet des dangers présents sur le lieu de travail, y compris les mouvements et les positions du corps susceptibles de causer de l’inconfort et d’entraîner des lésions chroniques à long terme. L’éducation et la formation des travailleurs devraient aussi enseigner comment adapter l’aménagement du poste de travail aux besoins de l’individu.

Le travailleur devrait prendre des périodes de repos, qui sont des éléments essentiels de la journée de travail, pour bouger lorsque ses muscles sont raides ou encore pour marcher lorsque la nature de ses tâches l’empêche de changer de posture ou de position. Encouragez les travailleurs à signaler tout inconfort pendant le travail. Vous pourrez ainsi trouver des manières de corriger les conditions de travail.

Rôle des chaussures

Les pieds douloureux, plats ou fatigués sont courants chez les personnes qui travaillent debout la plupart du temps. Comme le pied humain est conçu pour être mobile, le maintien de la station debout est extrêmement fatigant.

Le port de chaussures appropriées peut aider. Si les planchers sont durs, il est recommandé de porter des chaussures à semelles épaisses et isolantes, munies de semelles intérieures amortissant les chocs. Les chaussures devraient aussi offrir un soutien de l’arche et du talon et un coussinage tout en demeurant confortables. Les chaussures mal ajustées ou qui ont besoin de réparation contribuent aussi grandement à l’inconfort des pieds. Les bouts pointus et les talons hauts sont particulièrement déconseillés pour le travail.

Planchers et tapis anti‑fatigue

Le type de plancher du lieu de travail est important pour le confort, particulièrement au niveau des pieds. Les planchers durs comme le béton sont les surfaces qui offrent le moins de confort. Marcher sur un plancher dur produit un effet semblable à un marteau qui cognerait sur le talon à chaque pas. En général, les matériaux qui possèdent une certaine élasticité, comme le bois, le liège, la moquette et le caoutchouc, sont plus doux pour les pieds.

S’il n’est pas pratique de changer le revêtement du plancher, les tapis anti‑fatigue peuvent constituer une solution. Ces tapis absorbent les chocs inhérents à la marche et leur effet de coussin réduit la sensation de fatigue du pied. Combinés à une conception adéquate des tâches et au port de chaussures de qualité, ils peuvent améliorer le confort des travailleurs. Assurez‑vous d’installer les tapis adéquatement, de manière à éviter les trébuchements et les chutes.

Un poste et un lieu de travail bien conçus sont essentiels à la santé et à la sécurité au travail. En prenant en compte les risques ergonomiques, les employeurs peuvent cerner et réduire les dangers pouvant causer de l’inconfort et des blessures chez les travailleurs qui doivent travailler debout.

Ressources du CCHST

Conseils et outils

Renseignez-vous sur le vaccin contre la grippeprint this article

Cet automne, n’oubliez pas la grippe. Même si l’effort de vaccination contre la COVID-19 est la principale priorité de santé publique, il est important que les responsables des milieux de travail encouragent leurs employés à obtenir leur vaccin antigrippal annuel.

Comme la COVID-19, la grippe peut rendre malade et conduire à une hospitalisation. Il est même possible d’en mourir (même si la COVID-19 a des taux de transmission et de mortalité plus élevés). Afin d’éviter de contracter la COVID-19 et la grippe et de les propager, il est important cette année de se faire vacciner.

Pour que les travailleurs demeurent en santé pendant toute la saison grippale, les employeurs devraient les sensibiliser aux avantages de la vaccination contre la grippe. L’organisation de cliniques de vaccination sur place peut aider à encourager la vaccination, tout comme elle peut contribuer à la lutte contre les idées fausses sur les vaccins antigrippaux, leur efficacité et les risques connexes.

Voici quelques faits pouvant encourager la vaccination contre la grippe au travail :

  1. La grippe peut être dangereuse. La grippe fait partie des 10 principales causes de décès au Canada depuis plus d’une décennie. Il y a aussi eu des pandémies de grippe dans un passé assez récent.
  2. La COVID-19 n’est pas « seulement une grippe ». Certaines personnes peuvent supposer que, après avoir contracté la COVID-19, elles pourront s’en remettre facilement, tout comme ce fut peut-être le cas pour elles avec la grippe dans le passé. Cependant, la grippe n’est pas causée par un coronavirus.
  3. Les vaccins contre la COVID-19 ne procurent pas de protection contre la grippe. Même si les deux maladies présentent des symptômes qui se ressemblent, il s’agit de deux virus distincts pouvant entraîner de graves maladies. La vaccination contre les deux virus constitue la meilleure protection qui soit.
  4. Les vaccins contre la grippe sont sécuritaires. Vous ne pouvez pas contracter la grippe en raison du vaccin antigrippal. La plupart des personnes ne ressentent pas d’effets secondaires et les réactions graves sont rarissimes. Il est possible que quelques personnes se sentent malades après qu’elles ont reçu le vaccin contre la grippe en raison d’une réaction à court terme du système immunitaire. Cette réaction est tout à fait normale.
  5. Les vaccins antigrippaux sont efficaces. L’efficacité globale dépend du nombre de virus grippaux circulant au sein de la communauté ainsi que de l’état de santé et de l’âge des personnes qui se font vacciner. La formule du vaccin utilisé pour la vaccination antigrippale annuelle est conçue de façon à procurer une protection contre les 3 ou 4 souches les plus susceptibles de circuler au cours de la saison grippale à venir.
  6. La vaccination contribue aussi à la protection de votre entourage. Tout comme les vaccins contre la COVID-19 contribuent à la réduction de la transmission du virus chez les autres, les vaccins antigrippaux réduisent, eux aussi, la probabilité de propagation du virus aux collègues, aux membres de sa famille et aux populations vulnérables.
  7. Le virus de la grippe change souvent. C’est pourquoi il est recommandé de recevoir le vaccin antigrippal chaque année. L’efficacité du vaccin antigrippal est maximale lorsque ce dernier est administré avant chaque saison grippale, soit de l’automne jusqu’au début du printemps. Il n’est pas certain que le vaccin de l’année dernière procure une protection contre les souches de virus de la grippe qui, selon nos prévisions, seront en circulation au cours de la présente saison.
  8. Les personnes désireuses de se faire vacciner contre la grippe peuvent obtenir de l’aide. Si, à votre lieu de travail, aucune clinique de vaccination n’est offerte, l’autorité de la santé publique ou un fournisseur de soins de santé de votre localité peut vous aider à obtenir un rendez-vous pour recevoir un vaccin contre la grippe.

 

Ressources du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST)

Balados

« Navigating the New Normal »print this article

Le CCHST diffuse chaque mois de nouveaux balados pour vous permettre de rester informés et au fait des questions de santé, de sécurité et de mieux-être en milieu de travail au Canada.

Balado en vedette : « Navigating the New Normal »

Pendant que la pandémie continue de modifier notre façon de travailler, les gens peuvent ressentir un sentiment d’incertitude, du stress et de l’anxiété. Les employeurs ont l’occasion et la responsabilité de diriger leur organisation en ayant à l’esprit la santé mentale de leurs travailleurs. Donna Ferguson, psychologue clinicienne pour le programme sur la santé et le stress au travail du Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH), nous parle de la façon dont nous pouvons composer avec la nouvelle normalité.

La durée du balado est de 8 min 24s.  Écoutez le balado maintenant.

Balado : Éclairage adéquat sur les lieux de travail

Le CCHST étudie les répercussions d'un mauvais éclairage sur la productivité des travailleurs et offre des conseils concernant l'exécution d'une vérification de l'éclairage.

La durée du balado est de 3 :45. Écoutez le balado maintenant.

Consultez la liste complète des sujets de balados, ou mieux encore, abonnez-vous à la série sur iTunes ou Spotify afin de ne pas manquer un seul épisode.

Nouvelles du CCHST

Cours gratuit de sensibilisation à la santé et à la sécurité psychologiquesprint this article

Lorsqu’il est question de santé et de sécurité au travail, il ne s’agit pas seulement de protéger les employés contre les blessures physiques. Compte tenu des preuves scientifiques de plus en plus nombreuses sur le sujet et des obligations juridiques de protéger le bien-être psychologique des travailleurs, les employeurs reconnaissent l’importance de la santé physique et mentale au travail.

Le nouveau cours en ligne du CCHST sur la santé et la sécurité psychologiques comprend une introduction utile à la santé mentale en milieu de travail. Le cours donne un aperçu des six catégories de facteurs psychosociaux et de leur incidence sur la santé psychologique des personnes et des groupes. Il peut être suivi en 20 minutes, et vous permettra de mieux comprendre le rôle que vous jouez dans la promotion de la santé mentale au travail. Le cours profitera à quiconque cherche à améliorer la sécurité et le bien-être dans son milieu de travail.

Pour suivre le cours gratuitement : Sensibilisation à la santé et à la sécurité psychologiques

Nouvelles ressources COVID-19

Application gratuite pour accéder à distance aux ressources sur la COVID-19 pour les lieux de travail print this article

La pandémie de COVID-19 évolue, tout comme les directives sur la santé et la sécurité en milieu de travail. La nouvelle Application CCHST – Sécurité au travail fournit un accès instantané à plus de 120 ressources sur la COVID-19, notamment des fiches de conseils, des infographies, des vidéos et d’autres ressources propres à votre secteur et à votre industrie pour aider les milieux de travail à assurer la sécurité de leurs travailleurs et de leurs clients.

Les utilisateurs peuvent effectuer une recherche dans l’application par sujet ou par type de ressource, enregistrer des éléments sur leur liste de favoris et partager des vidéos et d’autres ressources avec des collègues. Une fois téléchargée, l’application ne nécessite aucune connexion Internet pour fonctionner. Elle peut être utilisée en région éloignée ou dans un atelier de fabrication où la connectivité est absente ou peu fiable.

L’application Sécurité au travail du CCHST peut être téléchargée gratuitement sur le site Web du CCHST.

Bourses d'études

Ouverture des demandes pour la bourse d’études Dick Martinprint this article

Étudiez‑vous en santé et hygiène professionnelle, ou connaissez‑vous quelqu’un qui étudie dans ce domaine? Le CCHST accepte les demandes de bourse d’études Dick Martin. Le concours est ouvert à tous les étudiants inscrits à un cours ou un programme d’études du domaine de la santé et de la sécurité au travail dans un collège ou une université canadienne reconnu, menant à un certificat, un diplôme ou un grade dans ce domaine.

Deux bourses d’études d’une valeur de 3 000 $ chacune seront attribuées à un étudiant universitaire et à un étudiant collégial poursuivant leurs études dans un domaine lié à la santé et à la sécurité au travail. Le CCHST remettra également 500 $ à l’établissement d’enseignement de chacun des étudiants gagnants.

Pour postuler, les étudiants doivent remplir une demande en ligne, envoyer une lettre de motivation décrivant leurs aspirations à faire carrière dans le secteur de la santé et de la sécurité, et rédiger un essai de 1 000 à 1 200 mots sur l’un des deux sujets liés à la santé et à la sécurité au travail :

  • Composition sur la prévention : Choisissez un danger à haut risque en milieu de travail. Comment feriez-vous pour résoudre la situation et favoriser la sensibilisation envers ce problème?
  • Composition technique : Procédez à des recherches sur un danger ou un risque existant ou émergent (peut comprendre comment reconnaître, évaluer et maîtriser les risques).

Les demandes sont ouvertes jusqu’à 23 h 59 HNE, le 31 janvier 2022. Les règles, critères et autres directives concernant les bourses d’études sont disponibles sur le site Web du CCHST. Le nom des gagnants sera annoncé au début du printemps 2022.

Faites-nous part de vos commentaires.
Votre rétroaction et vos idées de sujets sont les bienvenues.

Communiquez avec nous.

Préparé par le Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, le Rapport sur la santé et la sécurité est un bulletin de nouvelles mensuel qui fournit des renseignements, des conseils et des ressources pour aider à maintenir un milieu de travail sain et sécuritaire, et assurer le mieux-être global des travailleurs.

Vous pouvez annuler votre inscription en tout temps. Si vous avez reçu ce bulletin de nouvelles par l'intermédiaire d'un ami, pourquoi ne pas vous inscrire vous-même?

Le respect de la vie privée vous préoccupe? Le CCHST ne vend pas et ne partage pas vos renseignements personnels. Consultez notre politique en matière de respect de la vie privée.

CCHST, 135, rue Hunter Est, Hamilton (Ontario) L8N 1M5
1-800-668-4284 serviceclientele@cchst.ca
cchst.ca

© 2021, Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail