Contrer l’anxiété de déconfinement liée à la COVID-19

Alors que les restrictions liées à la COVID-19 s’assouplissent, certains travailleurs peuvent se réjouir de retourner sur leur lieu de travail, tandis que d’autres peuvent ressentir une « anxiété de déconfinement ».

Se préparer à un retour sain et sûr sur le lieu de travail peut contribuer à réduire l’anxiété et le stress.

Infographie Contrer l’anxiété de déconfinement liée à la COVID-19

Infographie: Contrer l’anxiété de déconfinement liée à la COVID-19

Description: Contrer l’anxiété de déconfinement liée à la COVID-19

Reconnaître les signes

Certains peuvent ressentir une anxiété ou un stress accrus parce qu’ils s’inquiètent de leur propre sécurité ou de celle des autres lorsqu’ils retournent sur leur lieu de travail, ou ils peuvent se sentir plus productifs et moins stressés lorsqu’ils travaillent à distance.

Les effets de l’anxiété de déconfinement peuvent être mentaux, émotionnels et physiques.

Certaines personnes peuvent connaître des changements tels que :

  • Inquiétude excessive
  • Se sentir irrité, en colère, triste, accablé
  • Manque de motivation et de productivité
  • Changements dans le sommeil ou l’appétit
  • Changements d’humeur et dans les interactions avec les autres

Cerner les facteurs contributifs

Cerner et évaluer les facteurs de stress et les risques psychologiques susceptibles de provoquer ou d’aggraver l’anxiété de déconfinement.

  • Facteurs organisationnels : communication et gestion insuffisantes, conflits interpersonnels, charge de travail excessive et environnement de travail non sécuritaire.
  • Facteurs personnels : isolement social, soucis financiers, soins aux enfants et aux aînés, problèmes de santé préexistants et autres obstacles socio-économiques ou démographiques.
  • Réactions personnelles à la pandémie de COVID-19 : peur de la maladie, frustration face aux mesures de contrôle qui changent fréquemment et lassitude face au confinement.

Contrer l’anxiété de déconfinement

Il existe de nombreuses façons de s’attaquer à l’anxiété de déconfinement et de promouvoir un lieu de travail psychologiquement sain et sûr avant, pendant et après la transition :

  • Offrir du soutien en santé mentale. Si quelqu’un est en crise, agir immédiatement.
  • Réintégrer le lieu de travail en douceur pour donner aux travailleurs le temps de s’adapter
  • Explorer d’autres possibilités telles qu’un modèle de milieu de travail hybride
  • Communiquer à l’avance les modifications apportées aux politiques et aux procédures
  • Former et éduquer les leaders à reconnaître et à répondre aux risques psychologiques
  • Prendre fréquemment des nouvelles des travailleurs
  • Solliciter une rétroaction directe et anonyme
  • Promouvoir la conciliation travail-vie personnelle et les techniques d’adaptation

Il est important de surveiller les signes d’anxiété de déconfinement et d’autres problèmes de santé mentale, qui peuvent ne devenir évidents que lorsque les employés sont de retour au travail.

Continuer à évaluer votre plan pour vous assurer que vous obtenez des résultats positifs. Les employeurs qui font preuve de souplesse et de compréhension peuvent faciliter le retour au travail et favoriser un lieu de travail psychologiquement sain et sûr.

Dernière mise à jour du document le 16 mars 2022