Le rapport sur la santé et la sécurité
Vol 16, No. 09

Sujet d'actualité

Ne laissez pas les gaz d'échappement des moteurs diesel vous couper le souffleprint this article

Lucien, qui travaille comme conducteur de camion à benne depuis quelques mois, tousse et a mal aux yeux et à la gorge. Son état s’améliore lorsqu’il n’est pas au travail. Il ne réalise pas que ses symptômes sont causés par les gaz d’échappement des moteurs diesel auxquels il est exposé au travail. La limitation de l’exposition aux gaz d’échappement des moteurs diesel peut améliorer le milieu de travail et réduire le risque de maladies.

Les moteurs diesel font fonctionner un large éventail d’appareils, de véhicules et d’équipements lourds servant dans un grand nombre d’industries et d’emplois. L’exposition aux gaz d’échappement des moteurs diesel, notamment par inhalation, est un facteur de risque professionnel qui peut toucher de nombreux travailleurs.

Une exposition de courte durée aux gaz d’échappement des moteurs diesel peut provoquer une toux ainsi que l’irritation des yeux, du nez, de la gorge et des voies respiratoires. L’inhalation des gaz d’échappement peut irriter les poumons, déclencher une réaction allergique pouvant mener à l’asthme ou encore aggraver des troubles respiratoires préexistants. Inhalés en grandes quantités, les gaz d’échappement peuvent provoquer une intoxication au monoxyde de carbone et une suffocation par manque d’oxygène. Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé les gaz d’échappement des moteurs diesel comme cancérogènes pour l’humain (groupe 1) après avoir déterminé que l’exposition à ceux-ci augmente le risque de cancer du poumon et peut-être aussi du cancer de la vessie. Ces deux types de cancer peuvent être mortels.

Les gaz d’échappement des moteurs diesel, qui sont produits par la combustion de carburant diesel, sont des mélanges complexes de matières particulaires, de gaz et de vapeurs d’hydrocarbures. Les gaz d’échappement des moteurs diesel contiennent des matières particulaires diesel (MPD). Ce sont elles qui forment la fumée noire produite par le démarrage ou l’emballage d’un moteur diesel.

Emplois à risque

La plupart des camions poids moyen et poids lourd sont dotés de moteurs diesel. Les moteurs diesel sont aussi utilisés pour faire fonctionner les équipements utilisés dans les mines; les autobus, les locomotives et les navires; les équipements lourds comme les bulldozers et les tracteurs; et les génératrices. Toute personne qui travaille dans un milieu où sont rejetés des gaz d’échappement et des particules de moteurs diesel court un risque accru de maladie connexe. Parmi les emplois les plus à risque, notons : les mineurs; les travailleurs du secteur pétrolier et gazier; les travailleurs agricoles; les conducteurs de camions, de taxis et d’autobus; et les travailleurs de la construction.

Les travailleurs peuvent être exposés aux MPD partout où il y a des gaz d’échappement des moteurs diesel. Le mauvais entretien d’un moteur diesel, le non-respect des mesures de contrôle des émissions d’échappement (p. ex. filtres, ventilation par aspiration à la source d’échappement) ou encore le simple fait de travailler à proximité d’un tuyau d’échappement peut entraîner l’inhalation de MPD nocives.

Protection de la santé des travailleurs

Il est possible de mettre en place des mesures d’ingénierie et des mesures administratives et de prendre des précautions pour réduire l’exposition des travailleurs et prévenir les maladies.

  • Assurez-vous que tous les travaux de maintenance préventive nécessaires sont effectués sur les moteurs diesel.
  • Assurez-vous que les mesures d’ingénierie visant les gaz d’échappement des moteurs diesel, comme les filtres et la ventilation par aspiration à la source d’échappement, ont été appliquées et qu’elles sont conformes aux recommandations du fabricant.
  • Régénérez le filtre pour brûler les particules conformément aux directives du fabricant dans un lieu sûr, à l’écart de toute atmosphère ou tout matériau potentiellement inflammable (le processus de régénération peut provoquer le rejet de braises du tuyau d’échappement).
  • Évaluez les risques d’exposition aux gaz d’échappement des moteurs diesel dans les milieux de travail.

Les mesures d’ingénierie permettent de réduire l’exposition des travailleurs aux MPD. En général, une série de mesures est nécessaire. Elles peuvent notamment comprendre la réalisation de travaux de maintenance préventive sur les moteurs diesel à des intervalles réguliers afin de réduire les émissions, ainsi que l’installation de filtres d’échappement de moteur, de moteurs à combustion plus écologiques et de convertisseurs catalytiques d’oxydation. Utilisez des carburants spéciaux ou des additifs pour carburant (p. ex. biodiesel). Assurez-vous que les cabines de l’équipement sont alimentées en air filtré et installez ou mettez à niveau les systèmes de ventilation (p. ex. tuyaux ou cheminées d’échappement qui capturent et éliminent les rejets des ateliers d’entretien et des autres milieux de travail intérieurs).

Les mesures administratives sont des modifications apportées au processus d’exécution d’une tâche afin de réduire ou d’éliminer un danger. Elles comprennent notamment la limitation des vitesses, l’utilisation de routes à sens unique afin de prévenir la congestion routière, et l’interdiction de l’utilisation superflue des moteurs au ralenti et de la surcharge des moteurs. Les mesures administratives comprennent aussi le fait de limiter la quantité d’équipement fonctionnant avec un moteur diesel et de s’assurer que la puissance moteur totale et le nombre de véhicules en fonction dans une zone donnée ne dépassent pas la capacité du système de ventilation. La désignation de zones interdites aux moteurs diesel ou au personnel est une autre mesure administrative possible.

Mesures pouvant être prises par les travailleurs

  • Faire part de ses questions et de ses préoccupations au sujet du rendement du moteur, notamment si des quantités inhabituelles de suie sont rejetées par les moteurs diesel.
  • Appliquez les mesures de contrôle des émissions d’échappement recommandées par le fabricant; n’y dérogez jamais.
  • Arrêtez les moteurs chaque fois que c’est possible.
  • Signalez à votre superviseur toute situation dangereuse, par exemple des tuyaux d’échappement rejetant de l’air directement sur les travailleurs, et soyez à l’affût de signes d’exposition directe comme la présence de suie sur le visage.
  • Limitez le temps passé dans les milieux de travail où des matières particulaires diesel sont présentes, et appliquez toutes les mesures disponibles prescrites par votre superviseur ou votre employeur.

Politiques et pratiques de travail

Il n’est pas toujours possible d’éliminer les gaz d’échappement des moteurs diesel, mais l’établissement de politiques et de pratiques de travail sécuritaires peut réduire leur présence dans le milieu de travail. Il est essentiel d’éduquer les travailleurs, les superviseurs, ainsi que les membres et les représentants du comité mixte de santé et de sécurité au travail, afin qu’ils comprennent les risques associés aux gaz d’échappement des moteurs diesel et l’impact des politiques et des pratiques de travail sécuritaires.

Les employeurs doivent réaliser une évaluation des risques afin de déterminer les risques pour la santé liés à l’exposition et de déterminer les mesures à prendre pour réduire ces risques. La fiche d’information Évaluation des risques de Réponses SST contient de plus amples renseignements à ce sujet.

 

Ressources :

Conseils et outils

Conseils de sécurité pour les travailleurs en service d'entretien d'arbresprint this article

Si vous vivez dans un vieux quartier, et surtout après des vents violents, vous avez probablement remarqué la présence de camions de service d’entretien d’arbres munis d’une nacelle montée sur une flèche, tractant une déchiqueteuse à essence, dans les rues bordées d’arbres. Les arboriculteurs qui font ce travail s’occupent des milliers d’arbres qui ont besoin d’être élagués, abattus et enlevés dans les villes, les villages et les propriétés privées partout au Canada.

L’entretien des arbres peut être dangereux. En effet, des travailleurs ont perdu la vie ou subi des blessures à la suite d’une chute, d’une électrocution et de la chute d’arbres et d’objets. C’est pourquoi les arboriculteurs reçoivent une formation spéciale et doivent être certifiés.

Les employeurs de service d’entretien d’arbres doivent procurer à leurs employés un milieu de travail sécuritaire. Pour ce faire, il est nécessaire de fournir aux travailleurs des méthodes de travail sécuritaires, des renseignements sur tous les dangers présents sur les lieux de travail, de l’équipement de protection et de la formation pour qu’ils puissent accomplir leur travail en toute sécurité.

Conseils pour les employeurs

  • S’assurer que tous les outils, les appareils de levage et les échelles sont bien entretenus et en bon état de fonctionnement, et qu’ils conviennent à la taille de l’arbre.
  • Fournir l’équipement de protection individuelle approprié et s’assurer que les travailleurs l’utilisent correctement.
  • Veiller à la vérification des lieux de travail avant le début des travaux et à l’élimination des dangers.
  • S’assurer que les travaux sont à au moins 10 pieds des lignes électriques – ou appeler la compagnie d’électricité pour que la ligne soit mise hors tension et à la terre.
  • S’il faut installer des cordes, s’assurer que les travailleurs ont la formation et les ressources nécessaires pour le faire en toute sécurité.

Conseils pour les travailleurs

Les travailleurs ont le droit de s’exprimer sur les questions de sécurité sans crainte de représailles. S’ils voient une situation dangereuse ou une blessure, ils doivent la signaler à leur superviseur. Ils ont aussi droit à une formation et à une information complètes. Voici d’autres conseils pour les travailleurs :

  • Ne pas élaguer les arbres dans des conditions météorologiques dangereuses.
  • Toujours utiliser l’équipement de protection individuelle requis, comme un casque, des protecteurs auditifs, des lunettes de sécurité et des chaussures de sécurité munies de semelles antidérapantes, ainsi que des ceintures de travail, des cordes d’assurance et des gants ajustés au poignet approuvés.
  • Choisir des vêtements ajustés à manches longues.
  • Présumer que toutes les lignes électriques sont sous tension et peuvent électrocuter une personne en tout temps.
  • S’il faut grimper ou utiliser des appareils de levage, s’assurer de pouvoir voir et entendre les autres travailleurs au sol et en hauteur.
  • À l’aide de cônes, délimiter une zone de chute qui est au moins deux fois la hauteur de l’arbre.
  • Toujours faire face aux arbres à abattre.

La sécurité au travail est la responsabilité des employeurs et des travailleurs de service d’entretien d’arbres. Prenez connaissance de ce que vous devez faire et prenez le temps d’assurer la sécurité des travaux d’abattage d’arbres.

 

Ressources :

De la SST pour emporter

Balados : Favoriser la santé mentale au travailprint this article

Les balados présentés ce mois-ci comprennent Favoriser la santé mentale au travail et une présentation de « Car Seat Ergonomics ».

Balado en vedette : Favoriser la santé mentale au travail

Le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) présente les étapes à suivre pour mettre en œuvre des stratégies de renforcement de la santé mentale globale au travail. De la réalisation d’une analyse des risques pour la santé mentale à la mise en œuvre des politiques, cet épisode offre des conseils pour favoriser une bonne santé mentale.

La durée du balado est de 10 min 45 s. Écoutez le balado maintenant.

Reprise du balado : « Car Seat Ergonomics »

Dhananjai Borwankar, spécialiste technique, explique comment les conducteurs peuvent ajuster leur siège pour conserver une posture adéquate et ainsi éliminer douleurs et tensions au volant.

La durée du balado est de 8 min 45 s. Écoutez le balado maintenant.

 

Le CCHST produit chaque mois des balados GRATUITS conçus pour vous informer des derniers renseignements, conseils, études et avis d’experts diffusés en ce qui concerne la santé, la sécurité et le mieux-être des travailleurs canadiens. Cette collection de balados que vous pouvez télécharger et écouter au moment et à l’endroit de votre choix vous offre vraiment De la SST pour emporter!

Parcourez la liste complète des sujets traités dans les balados. Mieux encore, abonnez-vous sur iTunes afin de ne pas manquer un seul épisode.

 

Nouvelles du CCHST

Le Cannabis: Élaborer une politique efficace sur les facultés affaiblies au travailprint this article

Participez à notre atelier (demi-journée) du 25 octobre, à Mississauga (Ontario), pour apprendre comment élaborer une politique sur les facultés affaiblies au travail qui sera efficace et prendra en compte toutes les causes possibles.

Vous repartirez de l’atelier avec un cadre stratégique comprenant des définitions, ainsi que des mesures d’adaptation, de déclaration et d’intervention pour réagir aux cas de facultés affaiblies soupçonnées. L’atelier se déroulera en anglais. Les places sont limitées. En savoir plus

 

Mot de la fin

Forum du CCHST : Profitez du tarif préférentielprint this article

La table est mise pour le sixième forum du CCHST, qui se tiendra à Winnipeg, Manitoba, les 5 et 6 mars 2019. Dans le cadre de ce forum de deux jours axé sur l’inspiration, l’innovation et la discussion, les participants auront la chance d’entendre divers conférenciers de calibre international et de traiter de différents sujets d’actualité.

Poursuivant sur la lancée du thème Le monde du travail en constante évolution, le Forum du CCHST est une activité nationale unique au cours de laquelle des dirigeants, des agents de changement et des spécialistes du domaine représentants le gouvernement, le milieu syndical et les milieux de travail mettront en commun leurs connaissances et leurs expériences et se pencheront sur les enjeux actuels et émergents en matière de santé et de sécurité.

Inscrivez-vous maintenant pour profiter du tarif de 595 $ pour inscription hâtive. Il y a aussi un tarif pour les étudiants.

Apprenez-en davantage sur le Forum du CCHST

Faites-nous part de vos commentaires.
Votre rétroaction et vos idées de sujets sont les bienvenues.

Communiquez avec nous.

  • Trouvez-nous sur Facebook
  • Suivez-nous sur Twitter
  • Suivez-nous sur Instagram
  • Écoutez nos balados
  • Inscrivez-vous à notre compte YouTube
  • Suivez-nous sur LinkedIn
  • Suivez-nous sur Pinterest
  • Subscribe to our RSS feeds
  • Ajoutez-nous sur Google+

Préparé par le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, le Rapport sur la santé et la sécurité est un bulletin de nouvelles mensuel qui fournit des renseignements, des conseils et des ressources pour aider à maintenir un milieu de travail sain et sécuritaire, et assurer le mieux-être global des travailleurs.

Vous pouvez annuler votre inscription en tout temps. Si vous avez reçu ce bulletin de nouvelles par l’intermédiaire d’un ami, pourquoi ne pas vous inscrire vous-même?

Le respect de la vie privée vous préoccupe? Le CCHST ne vend pas et ne partage pas vos renseignements personnels. Consultez notre politique en matière de respect de la vie privée.

CCHST, 135, rue Hunter Est, Hamilton (Ontario) L8N 1M5
1-800-668-4284 serviceclientele@cchst.ca
cchst.ca

© 2018, Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail