Le rapport sur la santé et la sécuritéVol 17, No. 07

Sujet d'actualité

Les travailleurs-aidants naturels: la conciliation d'un travail rémunéré et des responsabilités d'aidant naturelprint this article

Il est 16 h 27 et Wilson, directeur d'une société de logistiques, vient de terminer sa journée de travail. Il doit s'occuper de son père vieillissant au cours des prochaines soirées avant que sa sœur prenne le relais. Alors qu'il se dirige vers la porte, le président lui annonce qu'il doit obtenir les paramètres de rendement le plus tôt possible. « Oh, et j'aimerais que tu m'accompagnes à une réception de réseautage demain soir », ajoute-t-il avant de s'en aller. Wilson soupire profondément et enfouit sa tête dans ses mains.

Examen plus approfondi des travailleurs-aidants naturels

Beaucoup de gens, comme Wilson, fournissent des soins à des membres de leur famille ou à des proches à un moment donné de leur vie. Des 8,1 millions de Canadiens qui fournissent des soins non rémunérés à un membre de la famille ou à un proche atteint d'un problème de santé à long terme, d'une invalidité ou qui a des besoins liés au vieillissement, environ 6,1 millions ont aussi un travail rémunéré. La moitié de ces travailleurs sont âgés de 45 à 65 ans et font partie des personnes les plus expérimentées de la population active. 

Les soins de santé présentent des lacunes à mesure que la taille des familles diminue, que la population vieillit, que le taux d'invalidité s'accroît et que le nombre de ménages à double revenu augmente. Le nombre de personnes âgées nécessitant des soins devrait doubler entre 2012 et 2031. De plus en plus de responsabilités - y compris le transport, la préparation des repas, les soins personnels et la gestion des finances - reposent sur de moins en moins d'épaules.

Ces tendances ont des répercussions sur un nombre croissant de travailleurs-aidants naturels. Ces derniers sont des membres de la famille et d'autres personnes importantes qui fournissent des soins et de l'aide à un parent, un conjoint ou partenaire de vie, un enfant majeur, un frère ou une sœur ou un ami souffrant de maladies cognitives, mentales ou physiques permanentes, tout en occupant un emploi rémunéré. Ces travailleurs-aidants naturels sont présents dans toutes les industries et professions, dans les entreprises de toutes tailles et de tous les secteurs.

Pour les travailleurs-aidants naturels, la conciliation d'un travail rémunéré et des responsabilités d'aidant naturel peut être difficile à gérer, entraînant une augmentation de l'absentéisme, une baisse de la productivité, une détérioration de la santé physique et un épuisement professionnel. L'épuisement professionnel est caractérisé par une perte d'énergie ou une fatigue extrême, un éloignement mental progressif du travail et une réduction de l'efficacité professionnelle. En plus de ce stress, l'aidant naturel s'expose à des blessures, par exemple, lorsqu'il soulève ou aide une personne qui a des problèmes de mobilité. Le fardeau à porter est parfois si intense que le travailleur-aidant naturel abandonne son travail. Quitter le marché du travail a des répercussions non seulement sur l'organisation qui perd des travailleurs qualifiés, mais aussi sur le travailleur-aidant naturel qui devient vulnérable aux pertes économiques et à la pauvreté.

Soutenir les aidants naturels

Les gouvernements fédéral et provinciaux offrent un soutien aux travailleurs-aidants naturels, notamment des congés de compassion, des avantages et un crédit d'impôt pour aidants naturels. Les organisations peuvent apporter de la sécurité et un soutien supplémentaires aux travailleurs-aidants naturels grâce à des politiques qui favorisent et appuient les aidants naturels. Aussi appelées « politiques favorables à la famille par les employeurs » ou « initiatives travail-famille », ces mesures constituent des changements organisationnels délibérés destinés à réduire les conflits travail-famille et à appuyer les travailleurs. La norme B701-F17 Organisations favorisant et appuyant les aidants naturels suggère de nombreuses mesures aux employeurs.

  • Créer un milieu de travail plus favorable qui réduit les pressions auxquelles les travailleurs-aidants naturels sont soumis. Élaborer une politique qui comprend un engagement à fournir des mesures d'adaptation aux travailleurs-aidants naturels, conformément aux exigences en matière de droits de la personne, et à superviser ces mesures à des fins d'amélioration continue. Fournir aux gestionnaires et aux collègues une formation en matière de sensibilisation, promouvoir la participation des travailleurs et encourager les travailleurs à parler librement des défis liés à la conciliation travail-vie personnelle.
  • Offrir des modalités de travail flexibles. La possibilité de travailler à la maison, de travailler à temps partiel, de travailler selon un horaire comprimé, d'adapter son horaire de travail ou de participer à l'échange de poste peut offrir aux travailleurs-aidants naturels le temps et l'espace nécessaires pour gérer leur travail, le bien-être de leur famille et leur propre santé.
  • Offrir l'accès à des services de soutien. Inclure de l'information sur les services aux aidants naturels, les services de counseling et les groupes de soutien et mettre à jour les programmes d'aide aux employés et l'ensemble des avantages sociaux pour offrir un accès direct à ces services. Assurer que tous les travailleurs connaissent les services qui leur sont offerts.
  • Offrir des options de congé payé ou non payé. La situation personnelle d'une personne peut changer rapidement, et les congés peuvent s'avérer un outil essentiel pour aider les travailleurs-aidants naturels à traverser les périodes particulièrement difficiles.
  • Offrir d'autres possibilités de formation. Par exemple, offrir ou prévoir de la formation sur les techniques de déplacement sécuritaires aux travailleurs-aidants naturels, peu importe qu'il s'agisse ou non d'une exigence de leur travail rémunéré.

Ces enjeux en matière de prestation de soins ne feront qu'augmenter au fil du temps. En effet, de plus en plus de travailleurs devront concilier leur travail rémunéré avec leur rôle d'aidant naturel d'un être cher atteint d'une maladie, de troubles chroniques ou d'invalidité. Cette nouvelle réalité en matière de prestation de soins continuera d'avoir des conséquences et de présenter des défis pour les employeurs, les travailleurs-aidants naturels et les personnes auxquelles ces derniers prodiguent des soins.

 

Les statistiques figurant dans cet article proviennent du « Portrait des aidants familiaux, 2012 », Enquête sociale générale, Statistique Canada.

Ressources

Conseils et outils

Harcèlement et intimidation : Que peuvent faire les employeurs?print this article

Le harcèlement et l'intimidation n'ont pas leur place en milieu de travail.

Le harcèlement est une forme de discrimination qui se produit lorsque quelqu'un fait des blagues ou des remarques inopportunes fondées sur la race, la nationalité, l'origine ethnique, la couleur, la religion, l'âge, le sexe, l'orientation sexuelle, l'état matrimonial, la situation familiale, la déficience ou l'état d'une personne graciée. L'intimidation désigne généralement des gestes ou des commentaires verbaux qui pourraient isoler ou blesser psychologiquement une personne au travail. Parfois, l'intimidation peut également se traduire par des contacts physiques négatifs. Le harcèlement et l'intimidation peuvent désigner tout comportement malvenu qui diminue, ennuie, inquiète ou injurie une personne.

Les employeurs ont l'obligation générale de prendre toutes les précautions raisonnables pour protéger la santé et la sécurité des employés. L'élément le plus important de tout programme de prévention en milieu de travail est l'engagement de la direction. La meilleure façon de communiquer cet engagement consiste à l'énoncer dans une politique écrite qui comprend un système par lequel les employés peuvent signaler leurs expériences de harcèlement et d'intimidation.

Conseils généraux pour les employeurs

  • Encourager tout le monde sur le lieu de travail à agir de manière respectueuse et professionnelle.
  • Concevoir une politique et un programme concernant le milieu de travail qui comprennent un système de signalement.
  • Essayer de trouver des solutions avant que la situation ne s'aggrave ou ne devienne « impossible à gérer ».
  • Éduquer tout le monde à ce qui est considéré comme du harcèlement ou de l'intimidation et indiquer les personnes ressources.
  • Traiter tous les signalements avec sérieux, promptement et en toute confidentialité.
  • Former les superviseurs et les gestionnaires sur la façon de traiter rapidement une situation, qu'une plainte officielle ait été déposée ou non.
  • Faire appel à une tierce partie impartiale pour trouver une solution, au besoin.
  • Régler les problèmes potentiels le plus rapidement possible.

Ressources du CCHST

Nouvelles sur nos partenariats

Le Congrès mondial sur la santé et la sécurité au travail aura lieu à Torontoprint this article

Tenez-vous prêts à rencontrer des experts et des décideurs du monde entier pour vous renseigner et échanger des idées sur les derniers développements et innovations en matière de santé et de sécurité au travail. Du 4 au 7 octobre 2020, le XXIIe Congrès mondial sur la santé et la sécurité au travail aura lieu à Toronto.

Le Congrès, qui se déroulera sous le thème « la prévention à l'ère numérique », constitue un événement de grande importance qui permettra aux chefs de file, aux responsables des politiques, aux employeurs et aux défenseurs du domaine de la santé et de la sécurité au travail de demeurer au fait des défis émergents, des solutions novatrices et des pratiques exemplaires associées à la prévention des maladies et des blessures au travail.

Le Congrès mondial de 2020 est organisé par l'Organisation internationale du travail et l'Association internationale de la sécurité sociale, et est coprésenté par le CCHST et l'Institut de recherche sur le travail et la santé (IRTS).

Pour de plus amples informations, télécharger le premier programme, s'inscrire au Congrès et s'abonner pour recevoir des mises à jour, consultez le site Web du Congrès mondial.

Balados

Balados : << Harassment in the Workplace >>print this article

Le balado en vedette ce mois-ci est une nouvelle entrevue sur le sujet du harcèlement en milieu de travail : << Harassment in the Workplace >>. Écoutez aussi Conseils de sécurité pour l'été, afin d'obtenir des conseils sur le travail et les activités physiques par temps chaud.

Balado en vedette : « Harassment in the Workplace »

Commérages, intimidation et comportement offensant. Sont-ils présents dans votre milieu de travail? Est-ce que l'un de vos collègues ou vous-même en êtes victime? Il ne s'agit que de quelques exemples de harcèlement. Écoutez cette entrevue avec Jan Chappel, spécialiste technique principale du CCHST, et découvrez des trucs et des conseils à mesure que vous en apprenez davantage sur le harcèlement en milieu de travail.

La durée du balado est de 7 min 32s. Écoutez le balado maintenant.

Reprise du balado: Conseils de sécurité pour l'été

La fête du Canada marque le début non officiel de l'été et l'occasion de passer plus de temps à l'extérieur. Si vous travaillez ou jouez à l'extérieur, vous êtes plus susceptible d'éprouver un malaise ou d'être atteint d'un trouble attribuable à une exposition excessive au soleil, à la chaleur extrême et aux piqûres d'insectes. Dans ce balado, le CCHST indique des mesures que vous pouvez prendre pour assurer votre sécurité et éviter les blessures pendant la saison estivale.

La durée du balado est de 4 min 59 s. Écoutez le balado maintenant.


Le CCHST produit chaque mois des balados GRATUITS conçus pour vous informer des derniers renseignements, conseils, études et avis d'experts diffusés en ce qui concerne la santé, la sécurité et le mieux-être des travailleurs canadiens. Cette collection de balados que vous pouvez télécharger et écouter au moment et à l'endroit de votre choix vous offre vraiment De la SST pour emporter!

Parcourez la liste complète des sujets traités dans les balados. Mieux encore, abonnez-vous sur iTunes afin de ne pas manquer un seul épisode. Écoutez sur Spotify.

Faites-nous part de vos commentaires.
Votre rétroaction et vos idées de sujets sont les bienvenues.

Communiquez avec nous.

Préparé par le Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, le Rapport sur la santé et la sécurité est un bulletin de nouvelles mensuel qui fournit des renseignements, des conseils et des ressources pour aider à maintenir un milieu de travail sain et sécuritaire, et assurer le mieux-être global des travailleurs.

Vous pouvez annuler votre inscription en tout temps. Si vous avez reçu ce bulletin de nouvelles par l'intermédiaire d'un ami, pourquoi ne pas vous inscrire vous-même?

Le respect de la vie privée vous préoccupe? Le CCHST ne vend pas et ne partage pas vos renseignements personnels. Consultez notre politique en matière de respect de la vie privée.

CCHST, 135, rue Hunter Est, Hamilton (Ontario) L8N 1M5
1-800-668-4284 serviceclientele@cchst.ca
cchst.ca

© 2021, Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail