Coronavirus (COVID-19) - Conseils

Comité d'action sur l'administration des tribunaux en réponse à la COVID-19 - main content

Piscines intérieures

Sur cette page

Introduction

Le présent document est destiné aux employeurs, aux travailleurs et aux participants/clients des piscines intérieures. Il donne un aperçu des risques éventuels liés à la COVID‑19 en milieu de travail.

Dans tous les cas, les directives des autorités locales de santé publique doivent être suivies et des pratiques générales de prévention de la COVID‑19 doivent être mises en œuvre, comme l’indique la page suivante :Protégez-vous et protégez les autres contre la COVID-19.

Tenez compte des risques

Si vous participez à des activités dans des piscines intérieures, vous pourriez être en contact étroit avec d’autres personnes et des surfaces fréquemment touchées. Le risque de propaga‑ tion de la COVID-19 lors de ces activités augmente lorsque les gens travaillent dans des lieux bondés, se trouvent en situation de contacts étroits, ont des conversations rapprochées ou chantent, crient ou respirent bruyamment (p. ex. durant l’exercice).

La situation de chaque installation contenant une piscine intérieure est unique. Évaluez le risque associé à chaque activité et à chaque interaction séparément. Prenez en considération les éléments suivants :

  • Quelles sont les activités réalisées par vos employés? Par exemple : réception des clients et service à la clientèle, aiguillage des utilisateurs et des nageurs, accompagnement, formation, surveillance de baignade, entretien de la piscine et de l’équipement, nettoyage, lessive, etc.
  • Avec combien de personnes chaque employé et chaque nageur interagit-il et quel est le degré de proximité des interactions physiques?
  • Combien de temps dure l’interaction? Les données probantes indiquent qu’une personne est plus susceptible de propager la maladie à une autre personne lors d’un contact prolongé.
  • Les employés et les nageurs sont-ils fréquemment en contact avec des surfaces souvent touchées?
  • La taille du hall d’entrée, du vestiaire, des douches, des alentours de la piscine et de la piscine permet-elle l’éloignement physique?
  • Quelles sont les activités offertes à la piscine? Par exemple : nage libre, nage en famille, cours de natation, séances de conditionnement physique aquatique, longueurs; utilisation de la piscine par groupe d’âge. Le nombre de participants pourrait devoir être réduit.
  • Quel équipement l’installation offre-t-elle? Par exemple : tremplins; glissades; accès à des balles, filets, dispositifs de flottaison, gilets de sauvetage, nouilles de piscine, pagaies, etc. L’équipement est-il partagé par les participants ou assigné à une personne ou à un groupe en particulier? Plus d’équipement nécessite plus de temps pour le nettoyage et la désinfection entre les utilisateurs.
  • L’activité physique est-elle pratiquée individuellement (p. ex., longueurs de piscine) ou en groupe (p. ex., cours de natation, de conditionnement physique aquatique)? Selon le type d’activité, il pourrait être nécessaire de réduire le nombre de participants.
  • L’activité suppose-t-elle un effort physique intense (respiration accélérée ou difficile)? Pensez à la façon dont les participants pourront maintenir l’éloignement physique.
  • Y a-t-il de la musique et des instructions verbales à voix haute (crier, chanter)? Envisagez de baisser le volume de la musique et d’utiliser un micro pour donner des instructions au lieu de crier. Demandez aux participants de s’abstenir de crier ou de chanter.
  • Les participants sont-ils les mêmes à chaque cours ou s’agit-il de cours offerts à tous? Envisagez de demander aux participants de s’inscrire préalablement aux cours.
  • Les nageurs peuvent-ils être prêts pour l’activité à leur arrivée et quitter les lieux immédiatement après l’activité ou est-il nécessaire qu’ils utilisent un vestiaire ou une douche? La disponibilité de douches et de vestiaires nécessitera plus de temps pour le nettoyage et la désinfection entre les utilisateurs.
  • Dans quelle mesure les travailleurs et les participants peuvent-ils respecter les mesures de santé publique? Cela dépend du nombre et des caractéristiques des personnes participantes (p. ex. âge, maturité, capacité physique, compréhension), de la proximité et de la durée des interactions entre les participants ainsi que des mesures mises en place par les employeurs.
  • Envisagez d’ajouter des mesures afin de protéger les employés ou les participants qui sont susceptibles de développer une forme grave de la maladie ou des complications de la COVID-19, comme permettre de faire du télétravail ou éviter les rassemblements ou les interactions entre deux personnes.

Communications

  • Informez à l’avance tous les travailleurs et les participants si des changements sont apportés aux politiques ou aux pratiques, comme une réduction des heures ou un accès limité (p. ex. salles de toilette, vestiaires).
  • Demandez aux participants d’arriver au plus 15 minutes avant la période de nage réservée et de quitter rapidement les lieux après.
  • Aidez les participants à comprendre que les mesures de protection et la réduction des services sont nécessaires et que leur expérience à la piscine peut être différente. Demandez-leur de faire preuve de gentillesse envers les travailleurs et les autres clients et nageurs.
  • Assurez-vous que toutes les communications conviennent aux personnes de tous les âges, de toutes les capacités, de tous les niveaux d’alphabétisation et de toutes les langues.
  • Placez des affiches demandant aux travailleurs et aux autres personnes de ne pas entrer dans l’établissement s’ils sont malades, soupçonnent avoir été exposés au virus ou ont voyagé à l’extérieur du Canada au cours des 14 derniers jours. Mettez en place une politique flexible de report sans pénalité.
  • Placez des affiches partout dans l’établissement pour encourager l’éloignement physique le nettoyage et la désinfection de l’équipement, l’hygiène des mains et le respect de l’étiquette respiratoire.
  • Assurez-vous que toutes les communications, y compris les affiches et les panneaux, conviennent aux personnes de tous les âges, de toutes les capacités, de tous les niveaux d’alphabétisation et de toutes les langues.
  • Songez à utiliser un site Web ou un système de réservation anticipée par téléphone.
  • Communiquez vos exigences de sécurité relatives à la COVID-19 aux fournisseurs de services externes avant leur visite et collaborez avec eux pour répondre à leurs besoins en matière de sécurité.

Dépistage

  • Songez à poser des questions de dépistage avant que quiconque entre en utilisant une liste de vérification fournie par votre autorité de santé publique ou demandez-leur de remplir un questionnaire.
  • Conservez un registre des noms et des coordonnées de tous les travailleurs, clients et fournisseurs qui sont entrés dans l’établissement au cours des 14 derniers jours afin de faciliter le suivi des contacts effectué par l’autorité de santé publique locale, au besoin. Assurez-vous que les renseignements personnels sont protégés et qu’ils sont conservés de façon sûre et sécuritaire.
  • Mettez en place des procédures pour les gens échouant au test de dépistage ou qui tombent malades pendant qu’ils se trouvent dans l’établissement. Ces personnes devraient porter un masque (si ce n’est pas déjà le cas), retourner à la maison en évitant d’utiliser un moyen de transport en commun et communiquer avec leur fournisseur de soins de santé ou l’autorité de santé publique locale pour obtenir de plus amples instructions.

Éloignement physique

  • Établissez un nombre maximal de personnes pouvant se trouver à la piscine en même temps. Calculez ce nombre maximal en fonction des lignes directrices sur le nombre de personnes par piscine et de l’espace disponible pour laisser au moins deux mètres entre les personnes.
  • Ne dépassez pas les limites de votre administration pour les rassemblements et les activités.
  • Envisagez d’établir des limites pour les visiteurs non essentiels, les bénévoles et les activités auxquelles participent des organisations ou des groupes externes.
  • Veillez à ce que les mesures d’éloignement physique soient respectées lors des activités aquatiques, comme les séances de conditionnement physique et les cours de natation. Par exemple, seuls les membres d’un même foyer peuvent aider des nageurs avec un contact physique.
  • Envisagez de décaler les heures des pratiques et des cours de natation.
  • Réduisez le nombre total de participants aux cours et aux camps de natation selon les lignes directrices pour les camps de jour. L’éloignement doit être maintenu entre différents groupes.
  • Les activités non aquatiques (p. ex., instructions sur les premiers soins) ne doivent avoir lieu qu’à un endroit où il y a suffisamment d’espace pour que l’éloignement physique soit possible entre les groupes ou les personnes. Envisagez d’organiser les activités non aquatiques dans d’autres lieux à l’intérieur de l’installation ou près de celle-ci (p. ex., à l’extérieur, ou dans un gymnase ou une salle de classe, si possible).
  • Créez des groupes pour les activités structurées (p. ex., cours, clubs ou équipes de natation) dans le cadre desquelles l’éloignement physique serait difficile à respecter (p. ex., enseignement).
  • Prévoyez des exceptions aux lignes directrices sur l’éloignement :
    • le sauvetage d’un nageur en détresse, la prestation des premiers soins ou la réanimation cardiorespiratoire, avec ou sans défibrillateur externe automatisé;
    • l’évacuation d’une installation pendant une urgence.

Mesures d’ingénierie

  • Installez des barrières physiques, des marques au sol et d’autres repères visuels, au besoin.
  • Établissez des sens uniques de circulation, s’il y a lieu, pour les douches, les vestiaires et les toilettes.
  • Réorganisez les places assises, les salles pour les visiteurs, les vestiaires, les aires communes, les halls principaux et les toilettes, et limitez-en l’utilisation. Par exemple, bloquez l’accès à certains casiers, bancs, cabines de toilettes, douches et lavabos.
  • Installez des panneaux en plexiglas ou d’autres barrières physiques entre les pièces d’équipement qui sont supérieurs à la hauteur de la tête (p. ex. à la réception).
  • Ajustez la largeur des couloirs de nage afin de permettre l’éloignement physique. Envisagez de bloquer l’accès à des couloirs en alternance ou de permettre l’accès à un seul nageur par couloir.

Ventilation

  • Assurez-vous que les systèmes de ventilation des espaces intérieurs fonctionnent correctement.
  • Augmentez le plus possible la circulation d’air provenant de l’extérieur en ouvrant les fenêtres et les portes ou en utilisant d’autres méthodes. Cependant, n’ouvrez pas les fenêtres et les portes si cela présente un risque pour la sécurité.
  • L’utilisation de puissants ventilateurs portables pourrait accroître la propagation de la COVID-19 dans les endroits fermés. Ayez recours à d’autres moyens pour refroidir les pièces, comme de plus petites classes, l’ajustement des systèmes de ventilation des immeubles et des appareils de climatisation.
  • Les systèmes de ventilation doivent être ajustés pour :
    • accroître l’efficacité de la filtration de façon à ce qu’elle atteigne le niveau le plus élevé approprié pour les systèmes;
    • accroître le débit d’air frais/le pourcentage d’air extérieur (augmenter le pourcentage d’air extérieur dans les systèmes de chauffage, de ventilation et de conditionnement d’air, ouvrir les fenêtres et les portes, etc.);
    • limiter l’utilisation de la ventilation commandée à la demande; faire en sorte que les systèmes fonctionnent au réglage optimal;
    • envisager l’utilisation d’appareils de filtration à haute efficacité pour les particules de l’air (HEPA) portables.
  • Consultez un professionnel des systèmes de chauffage, de ventilation et de conditionnement d’air avant d’apporter des changements au système de ventilation.

Mesures administratives

  • Ne permettez pas aux participants de dépasser le temps qui leur est alloué dans la piscine afin que celle-ci et les vestiaires puissent être désinfectés entre les activités.
  • Limitez l’accès aux aires de l’installation où les nageurs et les clients n’ont pas besoin d’aller.
  • Ne permettez pas l’utilisation des tremplins ou des glissades. Fermez les saunas et les bains de vapeur.
  • Ne permettez pas aux spectateurs ou à ceux qui ne vont pas dans la piscine de se trouver autour de la piscine, s’il y a lieu. Offrez-leur d’autres aires d’observation, si possible.
  • Envisagez de fermer les douches. Si ce n’est pas possible, espacez leur utilisation, et nettoyez et désinfectez-les entre chaque utilisation. Attendez au moins 15 minutes après leur utilisation pour y entrer afin de les nettoyer et de les désinfecter.
  • Si les vestiaires demeurent ouverts, enlevez les objets partagés comme les balances et les séchoirs à cheveux.
  • Fermez les fontaines d’eau ou remplacez-les par des stations de remplissage des bouteilles d’eau. Chaque personne doit utiliser sa propre bouteille d’eau étiquetée.
  • Encouragez l’étiquette liée aux couloirs :
    • demandez aux nageurs de demeurer dans leur couloir;
    • demandez aux nageurs de maintenir l’éloignement entre eux;
    • demandez aux nageurs d’éviter de s’arrêter ou de se reposer à la fin du couloir. Demandez-leur de sortir de la piscine et de se reposer aux alentours de celle-ci.
  • Allouez suffisamment de temps entre chaque groupe, ou chaque cours de natation ou de conditionnement physique afin de minimiser les interactions entre les personnes, ainsi qu’à des fins de ventilation et de nettoyage et de désinfection.
  • Limitez l’utilisation des jouets de piscine aux dispositifs de flottaison et aux cours uniquement.
  • Évitez les rotations ou les échanges d’accompagnateurs et de formateurs pendant un cours. Assignez chaque nageur à un accompagnateur ou à un formateur dans la mesure du possible.
  • Dissuadez les personnes de chanter et de crier.
  • Dissuadez les personnes d’avoir des contacts physiques non nécessaires, comme des accolades, des poignées de mains et des tapes dans la main.
  • Tenez vos réunions et organisez vos activités à l’extérieur dans la mesure du possible.

Hygiène personnelle

  • Les stations de lavage et de désinfection des mains doivent être bien approvisionnées et faciles à trouver près de l’entrée et des autres endroits appropriés. Veillez à ce que les personnes handicapées y aient accès.
  • Chaque personne doit laver ses mains lorsqu’elle entre dans les installations de la piscine et lorsqu’elle en sort, après avoir utilisé les toilettes, avant et après les activités à la piscine, avant de toucher à des surfaces et à de l’équipement communs et après y avoir touché, avant de manipuler de l’argent et après l’avoir manipulé, et après avoir été en contact avec une autre personne.
  • Encouragez une bonne étiquette respiratoire. Tout le monde doit éternuer ou tousser dans un mouchoir ou dans son coude plutôt que dans ses mains.
  • Encouragez l’utilisation de mouchoirs et d’autres moyens afin de prévenir la propagation des liquides organiques. Jetez immédiatement les mouchoirs utilisés dans des poubelles doublées et procédez ensuite à l’hygiène des mains.
  • Les nageurs ne doivent pas partager des serviettes, des lunettes de protection ou un autre équipement non nettoyés avec une personne ne faisant pas partie de leur foyer.
  • Demandez aux nageurs de porter un maillot de bain propre à leur arrivée et de retourner prendre leur douche chez eux pour éviter d’utiliser les douches et les vestiaires de l’installation.
  • Envisagez de ne plus offrir de serviettes et de service de buanderie. Demandez aux nageurs d’apporter leurs propres serviettes.
  • Encouragez les clients et les nageurs à conserver leur équipement, leurs vêtements et leurs serviettes dans un sac de sport fermé lorsqu’ils ne les utilisent pas, et à minimiser les contacts avec les surfaces communes.
  • Envisagez d’installer des crochets muraux à six pieds les uns des autres afin que les nageurs puissent y accrocher leurs sacs et puissent mettre leur masque avant d’entrer à la piscine.
  • Veillez à ce que les sauveteurs aient leurs propres sifflets bien étiquetés et rangés loin les uns des autres.

Nettoyage et désinfection

  • Élaborez un programme de nettoyage et de désinfection comprenant un horaire et des listes de vérification pour toutes les aires et tout l’équipement.
  • Augmentez la fréquence des activités habituelles de nettoyage et de désinfection.
  • Nettoyez et désinfectez les aires de travail, les installations et l’équipement communs entre les utilisateurs ou les quarts de travail.
  • Portez une attention particulière aux surfaces et aux objets fréquemment touchés, comme les portes, comptoirs, chaises, poignées, rampes, fauteuils d’aires de repos, dessus de table, guichets automatiques, écrans tactiles, téléphones, interrupteurs d’éclairage, robinets, distributeurs de désinfectant, tables à langer, douches, stations de remplissage des bouteilles d’eau et barrières de protection.
  • Nettoyez et désinfectez l’équipement commun (p. ex., planches, gilets de sauvetage, planchettes à pince) entre chaque utilisateur.
  • Dissuadez les personnes de partager des objets qui sont difficiles à nettoyer ou à désinfecter, ou qui sont en contact avec le visage (par exemple, lunettes de protection, pince-nez et tubas).
  • Dissuadez les gens de partager de la nourriture, de l’équipement, des jouets et des fournitures avec d’autres personnes que celles avec qui ils habitent.
  • Veillez à ce que les clients et les nageurs aient l’équipement adéquat, comme des planches de flottaison et des nouilles de piscine, afin de minimiser le partage de l’équipement ou de limiter son utilisation à un groupe d’utilisateurs à la fois. Nettoyez et désinfectez l’équipement entre les utilisations.
  • Si vous fournissez des serviettes et un service de buanderie, ne secouez pas le linge sale. Utilisez des gants jetables et lavezvous les mains après avoir manipulé la lessive. Nettoyez et désinfectez les paniers et les bacs. Lavez les serviettes fournies entre chaque utilisation.
  • L’équipement de sauvetage (comme les tubes, flotteurs de sauvetage, poteaux, bouées de sauvetage) doit être nettoyé et désinfecté après chaque utilisation.
  • Enlevez les objets mous (p. ex., magazines, journaux) et les meubles recouverts de tissus qui ne peuvent pas être nettoyés facilement des salles d’observation et des aires de repos.
  • Utilisez un désinfectant pour usage domestique ou commercial afin de détruire ou d’inactiver le virus.
    • Utilisez un désinfectant comportant un numéro d’identification du médicament (DIN). Ce numéro indique que l’utilisation du produit a été approuvée au Canada.
    • Lisez et suivez les instructions du fabricant pour l’utilisation sécuritaire des produits (p. ex., porter des gants; utiliser les produits dans des endroits bien aérés; selon le produit utilisé, laisser un temps de contact suffisant pour que le désinfectant tue les germes).
    • Si vous n’avez accès à aucun produit désinfectant pour usage domestique ou commercial approuvé, vous pouvez désinfecter les surfaces dures avec un mélange contenant 5 ml d’eau de Javel (concentration d’hypochlorite de sodium de 5 %) et 250 ml d’eau. Faites un test sur les surfaces à nettoyer avant d’utiliser une solution d’eau de Javel. Celle-ci peut être corrosive. Suivez les instructions pour la manipulation sécuritaire des solutions d’eau de Javel.
    • Si les surfaces à nettoyer peuvent résister aux liquides, désinfectez les appareils électroniques fréquemment touchés (p. ex., écrans tactiles, claviers d’identification personnelle, claviers) avec de l’alcool ou des lingettes désinfectantes.
  • Nettoyez la surface de façon à ce qu’elle soit encore humide après son nettoyage.
  • Fournissez au personnel de la formation sur les procédures de nettoyage et de désinfection, des fournitures adéquates et un accès à l’équipement de protection individuelle requis. Consultez l’étiquette ou la fiche de données de sécurité du produit pour les consignes de sécurité en vue de son utilisation.
  • Utilisez du matériel de nettoyage réutilisable consacré exclusivement à cette activité (serviettes, éponges, vadrouilles, etc.) qui peut être nettoyé avec du savon à lessive, puis séché complètement.
  • Jetez les mouchoirs, les lingettes, les gants et autre matériel de nettoyage à usage unique dans un contenant à déchets doublé de plastique. Videz les poubelles au moins une fois par jour. Utilisez des gants jetables lorsque vous manipulez les déchets.
  • Remplacez les poubelles par des récipients sans contact ou enlevez les couvercles qu’il faut toucher pour ouvrir.

Équipement de protection individuelle (ÉPI)

  • Continuez d’utiliser l’EPI pour se protéger des dangers et lors d’urgences en matière de sécurité au travail, conformément aux directives de votre employeur et aux lois applicables.
  • Voici des exemples de situations où l’on peut envisager d’utiliser un ÉPI pour se protéger contre la COVID-19 :
    • porter des gants pour effectuer un nettoyage, conformément aux instructions de travail sécuritaire ou à la fiche de données de sécurité du produit;
    • porter des gants jetables pour nettoyer du sang ou des liquides organiques dans le cas où un contact direct est nécessaire avec une personne malade (c.-à-d., pour les premiers soins d’urgence);
    • utiliser un masque de poche comportant une valve antireflux pour aider à se protéger si des manœuvres de réanimation (c.-à-d., le bouche-à-bouche) sont nécessaires. Suivez les protocoles mis à jour pour la prestation des premiers soins.
  • Si les employés doivent porter un ÉPI, offrez-leur une formation sur la façon de le mettre, de l’enlever, de le porter pour travailler et de l’entretenir, et afin qu’ils en comprennent les limites.
  • Nettoyez et désinfectez tout EPI utilisé par plusieurs personnes avant de le porter.
  • Lavez-vous les mains avant de mettre des gants et de nouveau après les avoir retirés.

Masque non médical ou couvre-visage

  • Le port d’un masque non médical ou d’un couvre-visage en tissu est une autre pratique personnelle qui peut contribuer à prévenir la propagation de la COVID-19. Portez un masque non médical lorsque :
    • vous vous trouvez dans un lieu public et êtes susceptible d’avoir des contacts étroits avec d’autres personnes;
    • vous vous trouvez dans un espace intérieur avec des personnes ne faisant pas partie de votre ménage;
    • votre autorité de santé publique locale vous le recommande.
  • Toute personne qui ne peut retirer un masque sans assistance (par exemple en raison de son âge ou de ses capacités) ne doit pas en porter.
  • Les masques mouillés rendent la respiration difficile. Il n’est pas nécessaire de porter un masque lors de la baignade ou dans la douche, mais il faut porter un masque en tout temps dans l’établissement, y compris sur le pourtour de la piscine.
  • Le masque doit être porté correctement, en s’assurant qu’il recouvre le nez et la bouche. Vous ne devez pas toucher au masque lors du port.
  • Sachez que les masques non médicaux ont des limites et que l’utilisation et l’élimination inadéquates des masques peuvent accroître le risque d’infection.
  • Informez les travailleurs et les autres personnes qu’ils doivent changer de masque si celui-ci est mouillé ou souillé. Ils peuvent apporter un deuxième masque dans un sac de papier, une enveloppe ou un contenant propre qui ne retient pas l’humidité. Les masques réutilisables souillés devraient être rangés dans un sac ou un contenant séparé. Les travailleurs devraient être avisés de ne pas toucher l’extérieur du masque lorsqu’ils le retirent et se laver les mains lorsqu’ils ont terminé.

Fournisseurs de services externes

  • Pour les visites par des fournisseurs de services externes comme des livreurs, des entrepreneurs et d’autres personnes :
    • Communiquez avec les fournisseurs de services au sujet de vos exigences de sécurité liées à la COVID-19 avant leur visite, et collaborez avec eux afin de satisfaire à leurs exigences de sécurité;
    • Maintenez l’éloignement physique autant que possible, minimisez les contacts avec les employés et les membres, portez des masques non médicaux et fournissez des installations pour le lavage des mains;
    • Nettoyez et désinfectez la zone de travail avant et après les travaux du fournisseur de services.

Ressources humaines

  • Avisez les employés à l’avance si des modifications sont apportées aux politiques et aux mesures de dépistage.
  • Établissez une politique claire indiquant ce dont on s’attend des employés s’ils tombent malades, ont des symptômes ou reçoivent un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19, ou si un cas d’exposition est signalé concernant un employé, un client ou un nageur.
  • Chaque jour, à l’arrivée des employés, évaluez tous les employés au moyen des critères de dépistage de votre autorité locale de santé publique.
  • Minimisez les contacts à l’arrivée. Demandez au superviseur de signer pour confirmer l’arrivée des personnes (ou fournissez des stylos pour chaque personne), ou demandez aux gens d’envoyer un message texte au superviseur. Nettoyez les dispositifs de signature entre chaque utilisateur.
  • Ajustez les horaires des employés pour tenir compte des changements nécessaires.
  • Si moins d’employés sont disponibles, assurez-vous que des employés assumant les fonctions essentielles, comme la supervision par une personne qualifiée, les premiers soins ou l’intervention en cas d’urgence, sont présents.
  • Encouragez les employés à travailler à un seul endroit et affectez des groupes d’employés aux mêmes quarts de travail chaque semaine, si possible.
  • Assurez-vous que les employés sont formés pour travailler de façon sécuritaire, y compris lorsqu’ils s’acquittent des tâches de leurs collègues.
  • Veillez à ce que les sauveteurs en poste ne doivent pas aussi surveiller le lavage des mains, le port du masque ou l’éloignement physique. Confiez cette responsabilité de surveillance à un autre employé.
  • Transmettez les documents par voie électronique ou lavez-vous les mains après avoir manipulé des documents papier.
  • Espacez les réunions, pauses, heures de repas et séances d’orientation.
  • Utilisez la vidéoconférence ou la téléconférence pour les réunions et les rassemblements. Si ce n’est pas possible, organisez les réunions dans des endroits ouverts et bien aérés ou à l’extérieur. Maintenez l’éloignement physique et portez des masques, au besoin.
  • Annulez, adaptez, ou reportez les grandes réunions ou les grands rassemblements qui ne peuvent avoir lieu qu’en personne.
  • Tenez des séances d’orientation oralement ou par voie électronique.
  • Limitez le partage de l’équipement dans la mesure du possible, et nettoyez et désinfectez l’équipement entre les utilisateurs.
  • Éliminez les vestiaires communs ainsi que les vêtements ou chaussures qui sont portés par plusieurs personnes. Permettez aux employés de ranger leurs effets personnels séparément ou dans des contenants ou des sacs scellés s’ils n’ont pas de casiers.

Il est important de prévoir des ressources et des mesures de soutien en santé mentale pour tous les travailleurs, y compris l’accès à un programme d’aide aux employés, le cas échéant.

Pour en savoir plus sur la COVID-19, consultez le site de l’Agence de la santé publique du Canada.

Il convient de noter que la présente fiche de conseils n’aborde que certains changements pouvant être faits par les organisations au cours d’une pandémie. Adaptez la présente liste en ajoutant vos propres pratiques et politiques exemplaires pour répondre aux besoins particuliers de votre organisation.

Avis de non-responsabilité : Comme les renseignements sur la santé et la sécurité au travail sont appelés à changer rapidement, il est recommandé de consulter les autorités locales de santé publique pour obtenir des directives régionales précises. Ces renseignements ne remplacent pas les avis médicaux ou les obligations prévues par la loi en matière de santé et de sécurité. Bien que tous les efforts soient faits pour assurer que les renseignements sont exacts, complets et à jour, le CCHST n’offre aucune garantie et ne s’engage aucunement à cet effet. Le CCHST ne saurait être tenu responsable de toute perte, réclamation ou revendication pouvant résulter, directement ou indirectement, de l’utilisation de ces renseignements ou des conséquences de leur utilisation.

Dernière mise à jour du document le 16 novembre 2020