Coronavirus (COVID-19) - Conseils

Comité d'action sur l'administration des tribunaux en réponse à la COVID-19 - main content

Repas en plein air et terrasses

Sur cette page

Introduction

La présente fiche de conseils a été préparée pour les employeurs, les employés et les clients des restaurants qui offrent des repas à l’extérieur pour leur donner un aperçu des risques potentiels sur le lieu de travail associés à la COVID-19 et des mesures de contrôle connexes.

Pour connaître les pratiques générales de prévention de la COVID-19, consultez les documents suivants du CCHST :
Protégez-vous et protégez les autres contre la COVID-19
COVID-19 : Planification en santé et sécurité pour les employeurs
Prévention de la COVID-19 chez les travailleurs
Ressources en santé et sécurité sur la COVID-19

Vous trouverez des renseignements supplémentaires dans la Fiche de conseils pour les restaurants sur la COVID-19 du CCHST.

Tenez compte des risques

Le risque de contracter la COVID-19 augmente dans les situations où les personnes travaillent dans des espaces clos (où la ventilation est mauvaise), des endroits achalandés et près de personnes d’autres ménages. Le risque est accru dans les milieux où ces facteurs s’ajoutent à des activités telles que des conversations rapprochées, le chant, les cris ou une respiration profonde (p. ex. à l’effort).

Le fait de travailler dans un restaurant qui offre des repas à l’extérieur expose les travailleurs à plusieurs des situations ci-dessus. La transmission de la COVID-19 au cours de ces activités dépend du cadre, du nombre de personnes, de la proximité physique, de la durée et du type d’interactions, ainsi que de l’efficacité des mesures de santé et de sécurité mises en place.

Les employeurs doivent tenir compte des éléments suivants :

  • Comment protéger les clients et les employés? Effectuez des évaluations des risques de toutes les tâches et des interactions avec les autres.
  • De quel type de cadre s’agit-il? Lorsque les milieux intérieurs sont bondés ou mal ventilés, les virus peuvent s’accumuler dans l’air. Les environnements extérieurs ont une ventilation naturelle et présentent un risque moindre. Un grand espace où les groupes peuvent facilement garder la plus grande distance possible entre eux (au moins deux mètres) est préférable.
  • Avec combien de personnes les employés interagiront-ils et à quel point les interactions physiques sont elles proches? Les risques de transmission augmentent lorsque les contacts sont étroits et fréquents.
  • Quels types d’interactions les employés auront-ils? Formez le personnel à se tenir le plus loin possible (au moins deux mètres) des autres. Mettez en place des mesures de précaution lorsque les membres du personnel doivent se trouver à moins de deux mètres d’un collègue ou d’un client.
  • Combien de temps durent les interactions? Les données probantes indiquent que la propagation d’une personne à une autre est plus probable lorsque le contact est prolongé. Formez les employés à garder les interactions aussi courtes que possible.
  • Les employés et les clients sont-ils fréquemment en contact avec des surfaces ou des objets qui sont souvent touchés? Retirez les objets du service ou modifiez les processus pour qu’ils soient sans contact et augmentez la fréquence du nettoyage et de la désinfection.
  • Des masques non médicaux sont-ils exigés dans les lieux publics de votre administration? Déterminez quand et où les masques doivent être portés (p. ex. obligatoire sauf lorsque l’on boit ou mange). Vérifiez les exigences des autorités locales de santé publique et mettez-les en application dans votre restaurant.
  • Combien de personnes sont autorisées dans le restaurant à la fois? Respectez les limites d’occupation de votre province ou territoire pour déterminer le nombre de clients autorisés à se trouver dans votre lieu de travail. Ces limites peuvent changer à mesure que la pandémie de COVID-19 évolue.
  • Prévoyez-vous ou observez-vous des foules dans votre restaurant? Apportez des changements opérationnels pour éviter autant que possible les foules. Envisagez de n’accepter que les clients qui ont des réservations ou de créer des zones pour le ramassage des commandes en bordure de trottoir.

Chaque restaurant peut avoir des situations particulières telles qu’un espace extérieur limité ou des exigences en matière de permis. Il importe que les employeurs évaluent les risques de transmission de la COVID-19 pour leur espace et mettent en œuvre des mesures de contrôle des risques appropriées en utilisant la hiérarchie des mesures de maîtrise (c.-à-d., élimination, substitution, mesures techniques, mesures administratives, équipement de protection individuelle (EPI) et masques non médicaux). Utilisez une approche en couches lors de la mise en œuvre de la combinaison choisie de mesures d’atténuation des risques.

Prenez garde à ne pas créer de nouveaux dangers sur le lieu de travail ou à ne pas nuire aux contrôles de sécurité existants. Ayez un plan de sécurité relatif à la COVID-19 sur le lieu de travail pour déterminer et mettre en œuvre des mesures de contrôle pour ces dangers. Le plan doit prévoir autant d’aspects que possible. Passez en revue, communiquez, affichez et mettez à jour le plan régulièrement.

Les repas à l’extérieur peuvent être considérés comme moins risqués que les repas à l’intérieur en raison de la ventilation naturelle. Cependant, l’avantage de manger à l’extérieur peut être considérablement réduit ou éliminé si la terrasse ou la structure extérieure est un espace partiellement ou complètement fermé. Laissez l’air circuler librement dans l’aire de repas extérieure pour maximiser la ventilation. Votre province ou territoire peut avoir des exigences à respecter en matière d’aires de repas extérieures. Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Web fédéraux et provinciaux de la santé publique.

Communication

  • Communiquez clairement à vos employés et à vos clients toutes les nouvelles pratiques et politiques susceptibles de se répercuter sur leur expérience.
  • Par temps froid, avisez les clients d’apporter des couvertures et de porter plusieurs épaisseurs de vêtements pour profiter de leur repas à l’extérieur. Les couvertures ne doivent pas être partagées entre des personnes de ménages différents.
  • Envisagez d’afficher les changements opérationnels et en matière de sécurité en ligne au moyen de publicités, et sous forme d’avis aux entrées.
  • Aidez les clients à comprendre que les nouvelles mesures de protection sont nécessaires et que leur expérience de la restauration pourrait s’en trouver modifiée. Demandez-leur de penser à vos employés et aux autres.
  • Envisagez d’utiliser un système de réservation en ligne pour vous aider à gérer le nombre de clients et à réduire l’achalandage dans les aires d’attente. Prévoyez une aire d’attente à l’extérieur s’il est possible de le faire en toute sécurité.
  • Placez des affiches partout dans le restaurant pour encourager l’éloignement physique, l’hygiène des mains, le respect de l’étiquette respiratoire ainsi que le nettoyage et la désinfection de l’équipement.
  • Assurez-vous que les communications sont adaptées au niveau de lecture et aux préférences linguistiques des gens.

Mesures techniques

  • Installez des postes de lavage des mains ou des distributeurs de désinfectant pour les mains (contenant au moins 60 % d’alcool) dans les aires à forte circulation telles que les entrées, les sorties, les comptoirs de service et les salles de repos.
  • Installez des barrières pour séparer les employés des clients lorsque cela est possible et approprié, en veillant à ne pas entraver la mobilité (p. ex. pour les évacuations d’urgence). Les barrières doivent être d’une taille appropriée et positionnées pour empêcher les gouttelettes respiratoires d’être transportées d’une personne à l’autre. Nettoyez et désinfectez les barrières au moins une fois par jour.
  • Installez des colonnettes ainsi que des marques au sol et murales afin de créer des voies de circulation piétonnières à sens unique dans l’ensemble des aires de repas pour gérer les déplacements des personnes, favoriser l’éloignement physique et minimiser les croisements.
  • Restreignez l’accès à certaines zones réservées aux employés.
  • Réduisez le nombre de surfaces qu’il faut toucher pour accéder au coin repas extérieur et aux toilettes (p. ex. installez des portes automatiques ou maintenez ouvertes les portes autres que les portes coupe feu).

Mesures administratives

Ces types de mesures réduisent les risques au moyen de politiques, de procédures et de séances de formation. Leur efficacité dépend de la gestion du personnel et de la conformité. Lorsqu’elles sont appliquées correctement, ces mesures peuvent minimiser la transmission du coronavirus. La COVID-19 peut être propagée par des personnes qui ne présentent aucun symptôme. Lors de la mise en place des mesures, tenez compte du fait que tout le monde peut être infecté. La mise en œuvre et l’application de politiques visant à empêcher la propagation de la COVID-19 dans les espaces de restauration extérieurs sont essentielles pour protéger les employés et le public. Assurez-vous de continuer à examiner et à mettre à jour les mesures administratives à mesure que la pandémie évolue.

Changements liés au personnel et aux opérations

  • Mettez en œuvre (ou à jour) une politique sur les congés de maladie et assurez-vous d’ajouter des dispositions relatives à la COVID-19. Incluez des procédures que les employés, les clients et les visiteurs essentiels (p. ex. les entrepreneurs, les fournisseurs de services, les livreurs) devront suivre s’ils commencent à se sentir malades, s’ils présentent des symptômes (même s’ils sont légers), s’ils obtiennent un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19 ou s’ils découvrent qu’ils ont été exposés au coronavirus.
  • Encouragez les employés à ne travailler qu’à un seul endroit et affectez des cohortes d’employés aux mêmes quarts de travail chaque semaine si possible.
  • Décalez les heures de début et de fin de journée ainsi que les heures de pause pour limiter le nombre d’employés aux entrées et dans les salles de repos.
  • Offrez une formation polyvalente aux employés afin qu’ils soient en mesure de remplacer leurs collègues en toute sécurité.
  • Assurez-vous que les personnes qui jouent des rôles essentiels, comme les superviseurs et les membres de l’équipe des premiers soins ou d’intervention d’urgence, sont présentes à chaque quart de travail.
  • Minimisez les contacts pour les employés qui se présentent au travail en simplifiant autant que possible le processus (p. ex. évitez les foules aux horloges de pointage en faisant preuve de flexibilité en ce qui concerne les heures d’arrivée et de départ).
  • Continuez de tenir des réunions sur la sécurité et d’information, mais évitez les rassemblements lorsque cela est possible. Mettez en œuvre la technologie nécessaire pour tenir des réunions virtuelles. Si cette option n’est pas possible, rassemblez-vous en petits groupes physiquement éloignés les uns des autres, de préférence à l’extérieur ou dans de grands espaces bien ventilés. Maintenez la plus grande distance physique possible et portez des masques si nécessaire.
  • Supprimez les services de vestiaire communaux. Permettez aux employés de ranger leurs effets personnels séparément ou dans des bacs ou des sacs scellés s’ils n’ont pas de casiers.
  • Déconseillez les contacts physiques comme les câlins, les poignées de main et les « tope là ».
  • Envisagez d’offrir les réservations en ligne et de décaler les heures de repas pour contrôler les foules.
  • Demandez aux clients de rester assis pendant toute la durée de leur expérience de restauration et de porter un masque non médical lorsqu’ils se lèvent.

Éloignement physique

  • Créez et appliquez une politique d’éloignement physique dans le cadre de vos activités. Communiquez ces exigences à toutes les personnes qui entrent dans votre établissement.
  • Respectez les limites d’occupation imposées par votre province ou territoire. Aménagez des coins repas situés à au moins deux mètres les uns des autres. Attribuez des places aux groupes afin de maximiser la distance entre eux.
  • Limitez le nombre des personnes autorisées à se trouver dans les toilettes en même temps. Configurez l’espace pour mettre des lavabos, des cabines et des urinoirs hors service s’ils sont à moins de deux mètres les uns des autres.
  • Ne permettez pas aux clients de réorganiser les places, p. ex. en rapprochant les chaises ou les tables.
  • Laissez une place inoccupée à chaque table pour permettre au serveur d’accéder à la table. Déposez la nourriture et les boissons à cette place inoccupée de la table.
  • Assurez-vous que les serveurs disposent de suffisamment d’espace pour se déplacer entre les tables sans s’approcher des clients.
  • S’il est permis de rester debout, créez des zones d’éloignement physique séparées (en mettant des marques sur le sol). Encouragez les clients à rester à l’intérieur de leurs zones et à éviter d’interagir avec d’autres personnes en dehors de celles-ci.
  • Planifiez la façon dont les gens maintiendront l’éloignement physique pendant les évacuations d’urgence.
  • Bloquez certaines places assises (p. ex. dans les aires d’attente) pour favoriser l’éloignement physique entre les personnes.
  • Préparez-vous à ménager des exceptions aux lignes directrices sur la distanciation, notamment pour une personne qui vient à l’aide d’une personne en détresse, qui prodigue les premiers soins ou qui effectue une réanimation cardio-pulmonaire.

Port du masque

Le port d’un masque approprié aide à réduire au minimum la propagation de la COVID-19.

  • Mettez en œuvre une politique de port du masque. Communiquez ces exigences à tous les employés et aux clients. Assurez-vous que la politique est conforme aux recommandations des autorités locales de santé publique.
  • La politique doit indiquer quand et où le masque est exigé et quel type de masque doit être porté.
  • Exigez des employés qu’ils portent correctement des masques bien conçus et bien ajustés. Les masques doivent couvrir le nez, la bouche et le menton sans laisser d’espaces.
  • Les masques ne doivent pas être portés par les personnes qui ne peuvent les retirer sans aide.
  • Informez les employés des limites liées aux masques, en mentionnant le fait qu’une utilisation et une élimination incorrectes du masque peuvent augmenter le risque d’infection.
  • Pour certaines personnes, ne pas pouvoir voir clairement le visage et la bouche d’une autre personne peut créer des difficultés. Envisagez d’utiliser un masque transparent, le cas échéant.
  • Formez le personnel et placez des affiches pour rappeler aux gens :
    • de changer leur masque s’il est mouillé ou sali;
    • d’apporter des masques propres supplémentaires;
    • de conserver les masques réutilisables souillés dans un récipient qui évacue l’humidité (laver les masques avant de les réutiliser);
    • d’éviter de toucher l’extérieur du masque lorsqu’ils le portent et le retirent (ne toucher que les sangles);
    • de se laver (ou de se désinfecter) les mains avec du savon et de l’eau avant et après avoir mis ou enlevé le masque.

Dépistage et recherche des contacts

  • Soumettez toutes les personnes à un dépistage aux entrées. Les questions doivent porter sur leurs symptômes actuels (le cas échéant), leurs voyages récents et leur exposition possible à la COVID-19 (des modèles peuvent être obtenus auprès de votre autorité de santé publique locale ou des organisations de santé et de sécurité au travail (SST). Les personnes qui échouent au test de dépistage ne doivent pas être autorisées à entrer dans le restaurant ou les aires de restauration.
  • Établissez des procédures pour les personnes qui échouent au test de dépistage ou qui tombent malades pendant qu’elles mangent. Elles doivent porter un masque (si elles n’en portent pas déjà un), rentrer chez elles, de préférence sans utiliser les transports en commun, et appeler leur fournisseur de soins de santé ou l’autorité de santé publique locale pour obtenir de plus amples instructions.
  • Tenez un registre de tous les employés, clients et visiteurs essentiels qui entrent dans le bâtiment. Ce registre pourrait être nécessaire pour la recherche des contacts. Ne fournissez ces renseignements qu’aux autorités locales de santé publique si on vous en fait la demande. Assurez-vous que les renseignements personnels sont protégés et qu’ils sont conservés et détruits de façon sûre et sécuritaire, conformément aux lois sur la protection des renseignements personnels.
  • Encouragez l’utilisation de l’application Alerte COVID.

Hygiène personnelle

  • Les postes de lavage des mains et de désinfection doivent être bien approvisionnés et faciles à trouver près de l’entrée et des autres aires appropriées. Assurez-vous qu’ils sont accessibles aux personnes handicapées.
  • Tout le monde doit se laver les mains à l’entrée et à la sortie du restaurant, après avoir utilisé les toilettes, avant et après avoir touché des objets et des surfaces partagés et après avoir été en contact avec une autre personne.
  • Encouragez le respect d’une bonne étiquette respiratoire. Placez des affiches qui illustrent les bonnes pratiques, comme éternuer ou tousser dans un mouchoir en papier ou dans le pli du bras plutôt que dans ses mains.
  • Encouragez l’utilisation de mouchoirs et d’autres moyens d’empêcher la propagation de liquides corporels.
  • Jetez immédiatement les mouchoirs usagés dans des poubelles doublées et procédez ensuite à l’hygiène des mains.

Structures extérieures et considérations météorologiques

  • Obtenez les permis requis, si nécessaire, avant de construire une structure extérieure. Suivez toutes les instructions du fabricant et respectez la réglementation locale (codes des incendies et de construction) pour vous assurer que la structure peut être utilisée en toute sécurité.
  • Connaissez et respectez les exigences municipales concernant le nombre de côtés ouverts que la structure doit avoir et la distance à laquelle elle doit se trouver des autres structures.
  • Assurez-vous que la structure est capable de résister aux vents violents, aux intempéries et à la neige sans s’effondrer. Vérifiez régulièrement la structure pour vous assurer qu’elle est toujours sûre et stable.
  • La propriété publique ne doit pas être endommagée par l’installation de la ou des structures, par exemple, il ne faut pas l’ancrer directement dans les trottoirs ou les rues.
  • Si le coin repas extérieur est complètement fermé (p. ex. s’il consiste en des tentes), assurez-vous qu’il est correctement ventilé et suffisamment grand pour le nombre prévu de tables et de sièges.
  • Assurez-vous que les enceintes individuelles des groupes sont bien ventilées entre elles.
  • Ne faites pas s’asseoir de personnes dans une aire de restauration extérieure par mauvais temps.
  • Respectez les exigences municipales en matière de déneigement des espaces de restauration extérieurs.
  • Assurez-vous de garder les allées et les entrées des espaces de restauration extérieurs exempts de risques de glissade et de trébuchement et d’autres obstacles.

Radiateurs électriques portatifs

  • Les appareils de chauffage au combustible ne doivent pas être utilisés sous des espaces couverts (p. ex. pergola, auvent, tente), car ils présentent un risque d’empoisonnement au monoxyde de carbone et d’incendie.
  • N’utilisez que des appareils de chauffage qui ont été certifiés par des organisations reconnues à l’échelle nationale telles que l’Association canadienne de normalisation (CSA) et l’Autorité des normes techniques et de la sécurité (TSSA).
  • Formez le personnel à l’installation, au placement, à l’entreposage et à l’utilisation sécuritaire de l’appareil de chauffage, y compris aux procédures d’alimentation en combustible, de gestion des cordons électriques et d’intervention d’urgence.

Nettoyage et désinfection

Suivez les conseils généraux sur les pratiques sécuritaires en matière de nettoyage et de désinfection.

  • Les restaurateurs doivent se concentrer sur les poignées de porte, les sièges et les tables, l’équipement de préparation des aliments et des boissons, les poubelles et les bacs de recyclage, les écrans tactiles, les terminaux de paiement, les caisses enregistreuses et l’équipement de bureau fréquemment utilisé (p. ex. stylos, outils, téléphones, radios, claviers, souris , etc.)
  • Les objets et surfaces à risque élevé de transmission doivent être désinfectés après chaque utilisation ou plusieurs fois par jour. Vous pouvez également utiliser des objets à usage unique.
  • Utilisez un désinfectant ou de l’eau de Javel pour détruire ou inactiver le virus. Utilisez un désinfectant qui comporte un numéro d’identification du médicament (DIN), ce qui signifie que son utilisation a été approuvée au Canada.
  • Formez tous les employés à l’utilisation sécuritaire de tous les désinfectants et produits de nettoyage. Consultez les étiquettes des produits et les fiches de données de sécurité pour plus de détails.
  • Assurez-vous que les toilettes sont nettoyées et désinfectées fréquemment, qu’elles ont de l’eau courante et du savon et qu’elles sont pourvues d’une poubelle doublée d’un sac de plastique.

Il est important de prévoir des ressources et des mesures de soutien en santé mentale pour tous les travailleurs, y compris l’accès à un programme d’aide aux employés, le cas échéant.

Pour en savoir plus sur la COVID-19, consultez le site de l’Agence de la santé publique du Canada.

Il convient de noter que la présente fiche de conseils n’aborde que certains changements pouvant être faits par les organisations au cours d’une pandémie. Adaptez la présente liste en ajoutant vos propres pratiques et politiques exemplaires pour répondre aux besoins particuliers de votre organisation.

Avis de non-responsabilité : Comme les renseignements sur la santé et la sécurité au travail sont appelés à changer rapidement, il est recommandé de consulter les autorités locales de santé publique pour obtenir des directives régionales précises. Ces renseignements ne remplacent pas les avis médicaux ou les obligations prévues par la loi en matière de santé et de sécurité. Bien que tous les efforts soient faits pour assurer que les renseignements sont exacts, complets et à jour, le CCHST n’offre aucune garantie et ne s’engage aucunement à cet effet. Le CCHST ne saurait être tenu responsable de toute perte, réclamation ou revendication pouvant résulter, directement ou indirectement, de l’utilisation de ces renseignements ou des conséquences de leur utilisation.

Dernière mise à jour du document le 13 avril 2021