Coronavirus (COVID-19) - Conseils

Comité d'action sur l'administration des tribunaux en réponse à la COVID-19 - main content

Lieux de culte

Sur cette page

Introduction

Ce document est destiné aux employeurs, aux travailleurs et aux participants présents dans les lieux de culte. Il donne un aperçu des facteurs de risque de COVID 19 et recommande des mesures de contrôle.

Dans tous les cas, veuillez suivre les directives des autorités de santé publique locales et de l’organisme de réglementation en matière de santé et de sécurité de votre province ou territoire.

Consultez les directives et les renseignements concernant la COVID 19 publiés par l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC). Consultez également les publications du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) ci dessous pour prendre connaissance des pratiques générales de prévention de la COVID 19 :

Tenir compte des risques

La COVID-19 se transmet d’une personne infectée à d’autres personnes par des gouttelettes respiratoires. Les travailleurs peuvent être victimes d’une exposition lorsqu’ils ont des contacts étroits avec une personne atteinte de COVID-19 ou touchent des surfaces ou des articles contaminés par le coronavirus responsable de la COVID-19.

Le risque de transmission de la COVID-19 est accru par les facteurs suivants :

  • interactions en personne plus longues et plus fréquentes, particulièrement à moins de 2 mètres de distance;
  • endroits achalandés ou mal ventilés;
  • activités produisant des gouttelettes respiratoires (p. ex. parler, tousser, chanter);
  • hygiène des mains inadéquate, non respect de l’étiquette respiratoire, absence d’accès à des installations ou à des produits de nettoyage;
  • contacts nombreux avec des surfaces fréquemment touchées et des objets partagés;
  • nombre élevé de cas de COVID-19 et d’hospitalisations connexes dans la collectivité;
  • faible taux de vaccination contre la COVID-19 chez les travailleurs et les membres de leur famille ou dans la collectivité.

Le risque de transmission augmente davantage si plusieurs de ces facteurs de risque sont présents en même temps.

Chaque contexte est unique. Prévoyez tous les scénarios d’exposition à la COVID-19 en effectuant des évaluations des risques. Utilisez une liste de vérification des risques existante pour noter et évaluer les caractéristiques des lieux de travail, les activités et les rôles professionnels. Posez les questions suivantes lorsque vous préparez une évaluation des risques liés à la COVID-19 :

  • Où et quand les travailleurs interagissent ils avec les autres (p. ex. prières de groupe, cérémonies religieuses)?
  • Quelles sont la proximité, la durée et la fréquence des interactions?
  • Quels sont les surfaces et les objets fréquemment touchés, et à quelle fréquence sont ils nettoyés et désinfectés?
  • Les travailleurs ont ils les connaissances nécessaires pour se protéger eux mêmes et protéger les autres contre la COVID-19?
  • Êtes vous en mesure de déterminer si un travailleur pourrait présenter des symptômes liés à la COVID-19 et de prendre rapidement les mesures qui s’imposent?
  • Quelles sont les personnes qui présentent un risque élevé (p. ex. personnes âgées ou particulièrement vulnérables)?
  • Est ce que la COVID-19 se propage rapidement dans la collectivité? Est ce que les cas de COVID-19 et les hospitalisations connexes sont élevés ou en hausse?
  • Quels sont les taux de vaccination dans la collectivité et le milieu de travail?
  • Est ce que les personnes qui participent à des rassemblements sont en mesure de respecter l’éloignement physique?
  • Est ce que les services religieux peuvent être célébrés en toute sécurité (p. ex. virtuellement, services abrégés, chevauchement de groupes, services consécutifs)?
  • Est ce que la taille des groupes devrait être réduite? Est ce que les services sans rendez vous devraient être suspendus?
  • Est ce que la ventilation intérieure est adéquate?
  • Est ce que les activités impliquent des instructions verbales et de la musique (cris ou chants)?
  • Des aliments et des boissons sont ils servis?
  • Quelles autres activités ont lieu sur place (p. ex. garderie, services aux personnes vulnérables, programmes pour enfants, collectes de fonds)?

Mesures de contrôle

Remplissez vos obligations légales en matière de santé et de sécurité au travail en faisant tout ce qui est raisonnablement possible dans les circonstances pour protéger la santé et la sécurité de vos travailleurs et bénévoles.

Pour assurer le plus haut niveau de protection, prenez plusieurs mesures de santé publique et mesures de contrôle en milieu de travail (conformément à la hiérarchie des mesures de prévention) en suivant une approche multidimensionnelle. Aucune mesure n’est efficace à elle seule. Veillez à ne pas créer de nouveaux risques ni réduire l’efficacité des mesures de contrôle existantes. Passez en revue et modifiez au besoin les mesures en consultation avec le comité de la santé et de la sécurité au travail ou le représentant en matière de santé et de sécurité.

Rédigez et mettez en œuvre un plan sur la sécurité (ou opérationnel) concernant la COVID-19. Ce plan, qui peut être exigé par la loi de la province ou du territoire où vous exercez vos activités, devrait établir les mesures de contrôle utilisées pour prévenir l’exposition des travailleurs à la COVID-19. Assurez vous que le plan respecte les exigences gouvernementales, notamment en ce qui concerne l’inclusion de mesures précises, le maintien des dossiers de formation et la publication du plan. Mettez en place des politiques et des programmes pour accommoder les travailleurs qui présentent un risque élevé de forme grave de la maladie ou de complications liées à la COVID-19 (p. ex. personnes immunodéprimées, atteintes d’un problème de santé, inadmissibles à la vaccination, personnes âgées).

Vaccination

  • Songez à établir et à mettre en œuvre une politique de vaccination contre la COVID 19 et veillez à ce qu’elle respecte les exigences gouvernementales applicables en matière de vaccination.
  • Discutez de toute préoccupation au sujet de la politique de vaccination avec les travailleurs, le comité de la santé et de la sécurité au travail ou le représentant en matière de santé et de sécurité, et le syndicat (le cas échéant).
  • Offrez des mesures d’adaptation aux travailleurs qui font l’objet d’une exemption valable.
  • Demandez aux travailleurs de présenter une preuve de vaccination, conformément aux lois locales ou à votre politique de vaccination.
  • Encouragez les gens à recevoir le vaccin et les doses de rappel contre la COVID-19.
  • Songez à offrir du soutien aux travailleurs qui se font vacciner (p. ex. congé payé pour les travailleurs qui se font vacciner pendant les heures de travail). Les travailleurs qui présentent des effets secondaires de la vaccination pourraient devoir s’absenter pendant une période prolongée.
  • Maintenez les mesures de contrôle en milieu de travail et les mesures de santé publique visant la COVID-19, même si la plupart des travailleurs ont été vaccinés. Suivez les directives de votre autorité locale de santé publique sur la levée et le rétablissement des mesures de contrôle.
  • Consultez les ressources suivantes pour obtenir des détails sur les vaccins :

Communication et formation

  • Fournissez aux travailleurs des renseignements et des directives sur les dangers liés à la COVID-19 et sur les mesures qu’ils doivent prendre pour se protéger et protéger les autres. Les sujets à couvrir comprennent :
    • une description de la COVID 19 et des symptômes courants;
    • la façon dont le virus se propage;
    • quoi faire si on est malade et comment subir un test de dépistage de la COVID-19;
    • quand et comment signaler la COVID-19;
    • les mesures de prévention individuelles;
    • la bonne façon de porter, de manipuler et d’entretenir les masques et l’équipement de protection individuelle (EPI);
    • l’utilisation sécuritaire des produits de nettoyage et de désinfection;
    • comment se tenir au courant de la COVID-19 (en utilisant des sources fiables);
    • les pratiques et politiques en matière de travail nouvelles ou mises à jour.
  • Encouragez les travailleurs à signaler toute préoccupation concernant la COVID-19 à leur superviseur ou employeur, à leur comité de la santé et de la sécurité au travail ou à leur syndicat (le cas échéant).
  • Communiquez régulièrement afin que les personnes soient informées des mises à jour et aient la possibilité de poser leurs questions.
  • Passez en revue les méthodes de communication existantes (p. ex. babillards, courriels, réunions) et utilisez celles qui sont les plus efficaces pour informer tout le monde.
  • Installez des panneaux d’information dans l’ensemble des lieux, par exemple :
  • Évitez les réunions et les séances de formation en personne dans la mesure du possible. Utilisez plutôt des méthodes de communication à distance (p. ex. téléconférences, vidéoconférences). Lorsque les rencontres en personne sont nécessaires, utilisez un grand espace bien aéré et demandez aux personnes de maintenir la plus grande distance physique possible entre eux (au moins deux mètres) et de porter un masque. Limitez le nombre de personnes. Organisez les réunions et les formations à l’extérieur si possible.
  • Si plusieurs employeurs exercent leurs activités dans un même lieu, coordonnez vos activités et communiquez les uns avec les autres pour vous assurer que tous les travailleurs sont formés et protégés adéquatement.
  • Réduisez la quantité de documents imprimés ou d’autres éléments échangés entre des personnes (p. ex. contributions financières). Utilisez des méthodes électroniques. Si cela n’est pas possible, lavez vous et désinfectez vous les mains après avoir manipulé des documents. Demandez aux participants d’apporter leurs propres documents aux rassemblements (p. ex. recueils d’hymnes, bibles) ou projetez les textes sur un écran.
  • Fournissez aux travailleurs des renseignements sur les ressources de soutien en santé mentale disponibles (p. ex. Programme d’aide aux employés).
  • Fournissez des renseignements sur les mesures de protection et les services réduits, et expliquez la raison d’être et les répercussions de ces mesures. Demandez aux gens de faire preuve de bienveillance à l’égard des travailleurs et des autres personnes.

Dépistage et recherche des contacts

  • Mettez en place une politique de dépistage si le gouvernement local ou une politique interne l’exige. La politique devrait énoncer les méthodes de dépistage de chaque site (passif ou actif). Pour obtenir des détails sur le dépistage de la COVID 19, consultez les ressources ci dessous. Certains gouvernements peuvent exiger un dépistage actif en raison de la situation pandémique locale.
  • Refusez l’entrée sur le site à toute personne qui a obtenu un résultat positif à un test de dépistage ou qui ne respecte pas le plan d’intervention face à la COVID-19 ci dessous.
  • Vérifiez la preuve de vaccination (ou l’exemption accordée pour des raisons médicales) des visiteurs, si les autorités locales ou une politique interne l’exigent.
  • Vérifiez si vous devez mettre en place des mesures de recherche des contacts pour votre milieu de travail. Notez le nom et les coordonnées des clients, comme recommandé par l’autorité locale en matière de santé publique, et fournissez les si elle en fait la demande. Assurez vous que les renseignements personnels sont collectés et entreposés de manière sécuritaire et supprimés conformément aux lois sur la protection des renseignements personnels.
  • Fournissez aux travailleurs des renseignements sur l’application Alerte COVID.
  • Pour obtenir des détails, veuillez consulter les ressources suivantes :

Plan d’intervention face à la COVID-19

  • Si une personne signale des symptômes de la COVID-19 dans le milieu de travail ou obtient un résultat positif à un test de dépistage, faites lui porter un masque immédiatement (de préférence un appareil de protection respiratoire ou un masque médical; si ce n’est pas possible, un masque non médical bien conçu et bien ajusté).
  • Composez le 911 pour obtenir une assistance médicale si les symptômes présentent un danger de mort.
  • Dans le cas des travailleurs :
    • faites la personne cesser son travail immédiatement et isolez la des autres dans un endroit désigné;
    • nettoyez et désinfectez en profondeur l’équipement, les surfaces et les objets touchés par la personne;
    • renvoyez le travailleur à la maison lorsqu’il est sécuritaire de le faire, et demandez lui d’éviter les transports publics dans la mesure du possible;
    • demandez au travailleur de consulter un médecin si ses symptômes s’aggravent et de suivre les directives des autorités locales de santé publique;
    • suivez les directives des autorités locales de santé publique pour déterminer à quel moment le travailleur peut réintégrer le travail.
  • Demandez aux visiteurs et aux membres de quitter les lieux aussitôt qu’il est sécuritaire de le faire.
  • Lorsque vous êtes informé d’un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19, signalez le à votre autorité locale de santé publique (si nécessaire) et collaborez à toute mesure de recherche des contacts. Les employeurs peuvent aussi être tenus d’informer toutes les personnes pouvant avoir été victimes d’une exposition, à moins que cette responsabilité ne relève de l’autorité de santé publique.
  • Enquêtez sur tous les cas de COVID-19 signalés dans le milieu de travail. Des avis additionnels pourraient être nécessaires : consultez les directives de l’organisme de réglementation en matière de santé et de sécurité et la commission des accidents du travail de votre région pour déterminer les exigences touchant la déclaration.
  • Assurez vous que votre politique sur les congés de maladie répond aux besoins des travailleurs qui sont ou pourraient être malades. Les travailleurs peuvent avoir besoin de congés de maladie payés ou non payés, d’une assurance invalidité de longue durée ou de programmes gouvernementaux (s’ils sont offerts).
  • La page Répondre à la COVID-19 sur le lieu de travail du CCHST contient d’autres détails sur le sujet.

Ventilation

  • Ventilez les espaces intérieurs suffisamment en fonction du nombre d’occupants et de la nature des activités.
  • Assurez vous que les systèmes de ventilation mécanique fonctionnent adéquatement.
  • Consultez un spécialiste de la ventilation pour déterminer si des améliorations peuvent être apportées aux systèmes de ventilation (p. ex. augmentation du pourcentage d’admission d’air frais, amélioration de la filtration).
  • Assurez vous que les inspections régulières et les entretiens préventifs des systèmes de ventilation sont effectués conformément aux instructions du fabricant.
  • Si possible, faites fonctionner les systèmes de ventilation mécanique pendant au moins deux heures au débit d’air extérieur maximal avant et après l’occupation des lieux.
  • Si la température extérieure le permet, ouvrez les portes et les fenêtres pour assurer la ventilation passive des espaces intérieurs.
  • Maintenez le taux d’humidité à l’intérieur entre 30 % et 50 %.
  • Pour obtenir d’autres détails sur la ventilation intérieure, consultez les ressources suivantes :

Éloignement physique

  • Exigez que toutes les personnes dans le milieu de travail se tiennent le plus loin possible les unes des autres (au moins 2 mètres de distance) lorsqu’il n’y a aucun danger à le faire.
  • Modifiez les activités comme les festivals et les cérémonies religieuses de manière à permettre le respect de l’éloignement physique.
  • Évitez les interactions en personne non essentielles (comme les poignées de main) et gardez les interactions essentielles aussi peu nombreuses et brèves que possible.
  • Respectez les limites établies par la province ou le territoire concernant les rassemblements, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Songez à limiter le nombre de personnes même s’il n’existe aucune restriction, de manière à permettre le respect de l’éloignement physique.
  • Encouragez les personnes qui arrivent ensemble à rester en groupe et à respecter l’éloignement physique par rapport aux autres pendant qu’elles sont à l’intérieur.
  • Déterminez si des travailleurs peuvent travailler à distance (p. ex. ceux qui occupent des postes administratifs). Fournissez leur du soutien et des ressources ergonomiques.
  • Repérez les endroits pouvant être bondés (p. ex. entrées, ascenseurs, toilettes). Au besoin, modifiez les pratiques pour prévenir la formation de grands groupes de personnes dans la même zone.
  • Éloignez les sièges d’au moins 2 mètres dans les lieux de prière, les cuisines et les aires de repos. Enlevez ou bloquez des sièges au besoin.
  • Comme le retrait du masque est autorisé au moment de manger et de boire, limitez le nombre de personnes qui prennent une pause en même temps. Pour les pauses, prévoyez de grands espaces, un lieu extérieur (si les conditions météorologiques le permettent) et un horaire décalé.
  • Prévoyez des exceptions aux directives concernant l’éloignement dans certaines circonstances, par exemple pour porter secours à une personne en détresse, fournir des premiers soins ou pratiquer la réanimation cardiorespiratoire (RCR).
  • Songez à installer une barrière physique entre les chanteurs et les personnes jouant des instruments à vent ou des cuivres (p. ex. panneau de plexiglas).
  • Installez des barrières physiques lorsque les interactions étroites sont inévitables (p. ex. service d’aliments, rencontres individuelles). Consultez la fiche de conseils du CCHST sur les barrières physiques pour prévenir la COVID-19 pour obtenir des détails sur l’utilisation et l’installation des barrières physiques (dimensions, matériaux).
  • Consultez les ressources ci dessous pour obtenir d’autres détails :

Mesures d’hygiène

  • Encouragez le lavage des mains fréquent à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes. Si l’accès à l’eau et au savon est impossible, utilisez un désinfectant pour les mains contenant au moins 60 % d’alcool.
  • Placez les distributeurs de désinfectant pour les mains dans les endroits très passants (p. ex. entrées).
  • Moments appropriés pour se laver ou se désinfecter les mains :
    • au début d’un quart de travail;
    • avant de manger, de boire ou de fumer;
    • après avoir touché à des objets partagés;
    • après avoir utilisé les toilettes;
    • après avoir nettoyé et désinfecté des objets;
    • avant de mettre un EPI ou un masque et après l’avoir enlevé;
    • à la fin du quart de travail.
  • Dissuadez les personnes de se toucher les yeux, le nez ou la bouche si elles ne se sont pas lavé les mains.
  • Faites la promotion d’une bonne hygiène respiratoire. Fournissez des mouchoirs jetables et rappelez aux gens de tousser et d’éternuer dans le coude ou un mouchoir et de jeter les mouchoirs immédiatement, puis de se laver les mains ou d’utiliser un désinfectant pour les mains.
  • Assurez vous que tout le matériel nécessaire est facilement accessible (p. ex. désinfectant pour les mains, récipients à déchets mains libres, mouchoirs jetables).
  • Envisagez d’utiliser des affiches ou de projeter l’information sur un écran plutôt que de distribuer des documents.
  • Fermez les vestiaires communs. Demandez aux personnes de garder leurs articles avec eux (p. ex. manteaux, sacs, chaussures, tapis de prière, chapelets).

Nettoyage et désinfection

Les virus peuvent se déposer sur des objets et rester infectieux pendant plusieurs heures ou jours, selon le type de surface et les conditions ambiantes.

  • Nettoyez et désinfectez le milieu de travail de façon régulière. Accordez une importance particulière aux objets et aux surfaces fréquemment touchés comme les comptoirs, les chaises, les poignées, les poignées de porte, les interrupteurs, les commandes, les robinets, les distributeurs de désinfectant, les stations de changement de couches, les tribunes, les lutrins, les objets religieux et les barrières de protection.
  • Utilisez des désinfectants pour surfaces dures approuvés.
  • Suivez toujours le mode d’emploi du fabricant pour utiliser, manipuler et entreposer un produit. Consultez l’étiquette et la fiche de données de sécurité (le cas échéant) du produit pour prendre connaissance des précautions à suivre.
  • Enlevez les meubles et les objets qui ne peuvent être nettoyés facilement (p. ex. recueils d’hymnes, instruments, objets de cérémonie).
  • Prévoyez suffisamment de temps pour désinfecter tout équipement partagé entre chaque utilisateur.
  • Suivez les instructions du fabricant pour faire la lessive. Lavez les articles à l’eau la plus chaude possible (de préférence à une température de 60 à 90 °C), utilisez du détergent à lessive et séchez complètement les articles. Ne secouez pas le linge sale.
  • Consultez les ressources ci dessous pour obtenir d’autres détails :

Équipement de protection individuelle (EPI)

L’équipement de protection individuelle (EPI) englobe les appareils de protection respiratoire, les masques médicaux, les dispositifs de protection des yeux (p. ex. lunettes de protection, écrans faciaux), les blouses, les gants et les chaussures de sécurité.

  • Continuez à utiliser l’EPI en cas de danger ou d’urgence en matière de sécurité au travail. Les politiques en matière d’EPI pour la COVID-19 ne doivent pas affecter le niveau de protection à assurer lors de l’exécution des tâches.
  • Évaluez les risques et assurez vous que les travailleurs ont l’EPI approprié pour leurs tâches et leurs activités.
  • Les travailleurs peuvent avoir besoin d’un EPI pour se protéger contre la COVID-19 s’ils :
    • accomplissent des tâches qui impliquent d’être à moins de 2 mètres d’une autre personne;
    • utilisent des produits de nettoyage et des désinfectants (consultez les instructions du fabricant sur la manipulation sécuritaire);
    • fournissent des premiers soins ou des secours d’urgence;
    • effectuent des tests de dépistage sur d’autres personnes.
  • Les travailleurs doivent recevoir une formation sur l’utilisation et l’entretien appropriés de leur EPI.
  • Consultez les ressources ci dessous pour obtenir d’autres détails :

Le port du masque

  • Mettez en place une politique sur le port du masque, même si ce n’est pas obligatoire. Encouragez le port du masque à l’intérieur en tant que mesure de protection additionnelle dans les situations où le risque de transmission de la COVID-19 est élevé.
  • Les masques doivent être confortables, bien ajustés et bien conçus, et couvrir complètement le nez, la bouche et le menton.
  • Mettez en place un programme de gestion du stress thermique en milieu de travail ou, si vous en avez déjà un, mettez le à jour, car le port du masque peut augmenter le stress physiologique dans les situations d’effort intense.
  • Le masque ne doit pas être porté par une personne qui ne peut pas le retirer sans assistance (p. ex. en raison de son âge, de ses capacités ou de son niveau de développement).
  • Consultez les ressources ci dessous pour obtenir d’autres détails :

Organisation de rassemblements

  • Envisagez de proposer d’autres méthodes pour offrir les services, comme des réunions virtuelles ou des conseils par téléphone, des services à l’auto ou des services dédiés.
  • Si possible, songez à organiser les événements et les activités à l’extérieur.
  • Demandez aux membres de ne pas arriver plus de 15 minutes avant l’heure du début du service et de partir rapidement après.
  • Réduisez le niveau de bruit (p. ex. baissez ou fermez la musique) pour que les gens puissent parler le plus doucement possible et évitent de crier.
  • Découragez les chants et les cris. Le chant, en particulier en groupe dans des lieux mal ventilés (p. ex. air recyclé), est considéré comme une activité à haut risque. Envisagez de ne faire chanter qu’un soliste (derrière une barrière comme un panneau de plexiglas) ou de faire jouer de la musique enregistrée ou instrumentale. Les chanteurs qui font partie du même ménage pourraient chanter ensemble tout en restant loin des autres.
  • Organisez de petits événements dans des salles ou des espaces plus grands dans la mesure du possible.
  • Envisagez d’offrir des services plus fréquents, mais pour de plus petits groupes, ou de les offrir à l’extérieur, pour favoriser l’éloignement physique.
  • Envisagez de modifier ou de suspendre certaines activités religieuses, comme la communion.
  • N’offrez pas des services de garderie et des activités séparées pour les enfants. Les enfants doivent rester avec leurs parents ou tuteurs.
  • Limitez les visiteurs non essentiels, les bénévoles et les activités impliquant des groupes ou des organisations externes pendant l’événement.
  • Évitez les rassemblements en personne comme les activités sociales après les rassemblements religieux.

Aliments et boissons

  • Découragez le partage d’aliments et de boissons.
  • Fermez les fontaines à eau ou remplacez les par des stations de recharge de bouteilles d’eau. Chaque personne devrait avoir sa propre bouteille d’eau étiquetée.
  • Si une cafétéria ou une salle à manger collective est utilisée, servez des repas individuels ou des plats à emporter, et organisez les activités dans des zones séparées.
  • Évitez d’offrir des options de nourriture ou de boisson en libre-service, comme les buffets, les comptoirs à salades et les débits de boissons. Envisagez d’avoir des boîtes ou des sacs préemballés. Si le libre service ne peut pas être offert, prenez des dispositions pour que des personnes servent les aliments afin d’éviter le partage d’ustensiles.
  • Utilisez de la vaisselle et des couverts jetables. Si les articles jetables ne sont pas possibles ou souhaitables, assurez vous que tous les articles non jetables du service de repas sont lavés avec du savon à vaisselle et de l’eau chaude ou au lave vaisselle après chaque utilisation.
  • Les personnes doivent se laver les mains avant de mettre et après avoir retiré leurs gants ou après avoir manipulé directement des articles de restauration utilisés.
  • Encouragez les membres à rester assis lorsqu’ils mangent ou boivent.

Il est important de prévoir des ressources et des mesures de soutien en santé mentale pour tous les travailleurs, y compris l’accès à un programme d’aide aux employés, le cas échéant.

Pour en savoir plus sur la COVID-19, consultez le site de l’Agence de la santé publique du Canada.

Il convient de noter que la présente fiche de conseils n’aborde que certains changements pouvant être faits par les organisations au cours d’une pandémie. Adaptez la présente liste en ajoutant vos propres pratiques et politiques exemplaires pour répondre aux besoins particuliers de votre organisation.

Avis de non-responsabilité : Comme les renseignements sur la santé et la sécurité au travail sont appelés à changer rapidement, il est recommandé de consulter les autorités locales de santé publique pour obtenir des directives régionales précises. Ces renseignements ne remplacent pas les avis médicaux ou les obligations prévues par la loi en matière de santé et de sécurité. Bien que tous les efforts soient faits pour assurer que les renseignements sont exacts, complets et à jour, le CCHST n’offre aucune garantie et ne s’engage aucunement à cet effet. Le CCHST ne saurait être tenu responsable de toute perte, réclamation ou revendication pouvant résulter, directement ou indirectement, de l’utilisation de ces renseignements ou des conséquences de leur utilisation.

Dernière mise à jour du document le 31 mars 2022