Le rapport sur la santé et la sécuritéVol 18, No. 03

Sujet d'actualité

Travail à distance : Préserver sa santé et sa sécurité et garder ses distances print this article

Le calme règne plus que jamais à l’extérieur et dans les rues ces temps-ci, mais dans les maisons partout au pays, les gens s’affairent pour maintenir les activités des organisations, des gouvernements et des entreprises. La pandémie de COVID-19 causée par le nouveau coronavirus met au défi les employeurs d’outiller leurs travailleurs pour leur permettre de travailler de la maison en toute sécurité, en tentant de préserver tant leur santé physique que mentale.

CE QUE LES EMPLOYEURS PEUVENT FAIRE

Pour de nombreux employés, il s’agit de la première fois qu’ils travaillent à distance sur une longue période de temps. Les employeurs jouent un rôle essentiel pour les aider à s’adapter à cette nouvelle situation.

Fournissez de l’information sur l’installation d’un poste de travail idéal pour aider vos employés et, dans la mesure du possible, pour apporter des modifications à l’espace qu’ils consacrent au travail à distance. Puisque vous avez un contrôle restreint sur les mesures correctives apportées, il est important que les employés sachent qu’ils s’exposent à des blessures de nature ergonomique et qu’ils connaissent les façons de les prévenir. Encouragez-les à adopter une posture neutre et demandez-leur d’évaluer leur niveau de confort et de prendre des pauses, au besoin.   

Établissez des tâches, des attentes et des échéanciers, et assurez-vous d’en discuter avec les employés et d’obtenir leur accord. Faites attention de ne pas encourager la surcharge de travail.

Maintenez des communications régulières avec vos employés. En plus des courriels, utilisez la vidéoconférence et le téléphone dans la mesure du possible pour aider à combler la distance physique. Planifiez une séance quotidienne avec vos employés pour discuter de leur bien-être, les garder informés de tout changement aux procédures ou processus et leur faire part de réponses à des questions posées par d’autres employés. Il y a de bonnes chances que certains se posent les mêmes questions.  

Démontrez le comportement que vous souhaitez voir les autres adopter. Assurez-vous que chacun convienne qu’à moins d’une situation d’urgence, il est normal d’avoir des temps d’arrêt (en dehors des heures de travail) pendant lesquels les employés sont en droit de se reposer. N’apportez pas votre travail au lit, écoutez vos émissions sans surveiller votre téléphone et fixez-vous des limites pour vous aider à faire une séparation mentale entre le travail et la vie personnelle, même si la séparation physique n’est pas possible.

Offrez de l’aide. Informez les employés au sujet des ressources offertes pour leur prêter main-forte, qu’il s’agisse d’un programme d’aide aux employés, d’un champion ou d’un secouriste en santé mentale au sein du personnel ou encore de personnes-ressources pour répondre à des questions techniques ou de sécurité. S’isoler ne signifie pas pour autant de travailler seul.  

N’oubliez pas de souligner le positif. Un projet a été achevé dans les temps avec l’aide de tous les membres de l’équipe travaillant de leur domicile respectif? Un client a envoyé des remerciements par courriel pour l’excellence du service reçu en ligne? Soulignez les réussites, grandes et petites, et encouragez les employés à raconter leurs histoires.

 CE QUE LES EMPLOYÉS PEUVENT FAIRE

Voici quelques conseils pour aider les employés à demeurer en santé et en sécurité pendant qu’ils travaillent à la maison.

Réservez un endroit particulier pour le travail. Qu’il s’agisse d’une chambre ou juste du coin d’une pièce, cet endroit doit toujours être réservé au travail.  

Maintenant que vous avez un endroit consacré au travail, sortez-en régulièrement. Il est facile de se laisser envahir par le sentiment de devoir être connecté, de vérifier ses courriels et de répondre aux collègues sur‑le‑champ. Mettez une alarme sur votre téléphone pour vous rappeler de quitter votre ordinateur pendant cinq minutes chaque heure. Planifiez des pauses au besoin dans votre calendrier. Buvez beaucoup d’eau pour rester hydraté et vous rappeler par le fait même de vous lever et de prendre des pauses régulièrement.

Essayez de commencer et de terminer votre journée de travail aux mêmes heures chaque jour. Adoptez une routine et maintenez un rituel de début et de fin de journée de travail. Peut-être pouvez-vous sortir de la maison et faire le tour du quartier ou encore vous préparer une tasse de thé avant de commencer à travailler, puis sortir le chien ou écouter une musique entraînante pour marquer la fin de la journée de travail.

Établissez un horaire et respectez-le, comme vous le feriez si vous travailliez au bureau. Dressez une liste de « choses à faire » et vérifiez vos réalisations à la fin de la journée.

Si vous avez des enfants ou des animaux de compagnie, vous serez interrompu dans votre travail. Essayez d’établir une routine et de profiter de vos pauses pour passer du temps avec eux au cours de la journée. Acceptez que votre travail et votre vie personnelle se chevauchent et que cela est normal. 

 

Ressources

Conseils et outils

Combler socialement la distance physiqueprint this article

La pandémie de COVID-19 que nous vivons est une période difficile. La préparation, une attitude positive et la patience contribuent grandement à protéger la santé de tous, alors que nous sommes confrontés à cette situation sans précédent. Cependant, il est normal de ressentir de l’anxiété de temps à autre.

D’une part, nous devons essayer de demeurer éloignés physiquement les uns des autres, dans tous les aspects de notre vie, afin de contenir la propagation de l’infection. Pour de nombreux travailleurs, cela signifie qu’il faut mettre fin, pour l’instant, aux échanges quotidiens, aux discussions informelles et aux plaisanteries à l’heure du dîner. D’autre part, nous devons maintenir des liens sociaux pour prévenir les sentiments d’isolement et de solitude. Bien que cela puisse être difficile, il est possible de maintenir ces liens.

Voici quelques conseils pour aider les travailleurs à combler la distance qui les sépare et à rester en contact les uns avec les autres :

Envoyez un texto à un collègue. Jumelez-vous à une personne que vous pouvez joindre par texto tout au long de la journée simplement pour prendre des nouvelles, lui dire bonjour et échanger rapidement.

Fréquentez un espace social virtuel. Créez-vous un canal dans Teams, Zoom, Slack ou un autre outil de communication que vous utiliserez simplement pour le plaisir. Précisez dès le départ qu’il ne doit y avoir aucune discussion sur le travail. De la même façon, évitez de parler de vos activités non professionnelles sur vos autres canaux, afin de réduire au minimum les distractions.

Prenez une pause ensemble. Les pauses demeurent une composante essentielle de la journée de travail, même si vous travaillez à distance. Organisez-vous une pause-repas virtuelle ensemble ou communiquez par vidéoclavardage pour prendre des nouvelles pendant la pause-café.

Aidez vos collègues. Proposez de prendre des notes pendant un appel si une personne ne peut pas y participer ou ne peut pas y consacrer toute son attention en raison de responsabilités liées à la prestation de soins. Envoyez des messages de clavardage pour demander à vos collègues comment ils vont. Si vous soupçonnez qu’une personne a des difficultés, faites‑le savoir à un gestionnaire ou un superviseur.

Il est également important de prendre des mesures pour gérer votre propre santé et votre bien-être pendant cette période :

  • Soyez patient avec vous-même et consacrez du temps aux soins personnels
  • Mettez à jour votre statut au travail pour faire savoir aux autres quand vous êtes occupé ou non disponible.
  • Dormez suffisamment. Essayez de dormir de 7,5 à 9 heures par nuit si vous le pouvez.
  • Restez actif. Faites une promenade à un endroit où vous pouvez maintenir une distance de 2 mètres avec les autres en toute sécurité. Essayez l’une des nombreuses séances d’entraînement en ligne gratuite que vous pouvez faire à la maison.
  • Fixez des limites à votre consommation de nouvelles. Prévoyez des moments où vous vous abstenez d’écouter ou de lire des nouvelles.Assurez-vous que les mises à jour que vous obtenez proviennent de sources fiables, telles que l’Agence de la santé publique du Canada et l’Organisation mondiale de la Santé.
  • Déterminez sur quels éléments vous avez une certaine emprise. Il se passe bien des choses qui échappent à notre contrôle personnel dans le monde. Essayez de consacrer votre énergie aux choses que vous pouvez changer.
  • Débranchez-vous de la technologie. Même si nous dépendons plus que jamais de la technologie pour rester en contact et productifs, il faut trouver un équilibre. Prévoyez chaque jour du temps loin des écrans.

Le fait de prendre des mesures pour maintenir les liens et rester en bonne santé peut vous aider à vous sentir plus mobilisé et à garder une bonne santé mentale pendant cette période difficile.

 

Ressources : 

 

De la SST pour emporter

Balados : Protéger les travailleurs qui œuvrent en hauteurprint this article

Le balado en vedette ce mois-ci s’intitule Protéger les travailleurs qui œuvrent en hauteur. Revoyez également le balado Favoriser la santé mentale au travail. 

Balado en vedette : Protéger les travailleurs qui œuvrent en hauteur

Il va de soi que le travail en hauteur comporte des risques. Chaque année, des travailleurs sont soit blessés, soit tués parce qu’ils sont tombés d’une échelle, d’un échafaudage, d’un toit ou d’un autre point surélevé. Dans cet épisode, le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) présente les étapes que les employeurs et les employés devraient suivre afin de réduire au minimum les risques, et ainsi prévenir les chutes et les blessures.

La durée du balado est de 7 min 14s. Écoutez le balado maintenant.

Reprise du Balado :   Favoriser la santé mentale au travail

Le CCHST présente les étapes à suivre pour mettre en œuvre des stratégies de renforcement de la santé mentale globale au travail. De la réalisation d’une analyse des risques pour la santé mentale à la mise en œuvre des politiques, cet épisode offre des conseils pour favoriser une bonne santé mentale.

La durée du balado est de 10 min 45 s. Écoutez le balado maintenant.

 

Le CCHST produit chaque mois des balados GRATUITS conçus pour vous informer des derniers renseignements, conseils, études et avis d’experts diffusés en ce qui concerne la santé, la sécurité et le mieux-être des travailleurs canadiens. Cette collection de balados que vous pouvez télécharger et écouter au moment et à l’endroit de votre choix vous offre vraiment De la SST pour emporter!

Parcourez la liste complète des sujets traités dans les balados. Mieux encore, abonnez-vous sur iTunes afin de ne pas manquer un seul épisode. Écoutez sur Spotify.

 

Nouvelles du CCHST

Ressources de soutien gratuites pendant la pandémieprint this article

Mot de la fin xx

Concours de vidéo pour les jeunes « Objectif : sécurité » - date limite de soumission reportéeprint this article

En raison de la pandémie de COVID-19, les dates limites de soumission pour le concours national de vidéo pour les jeunes et la demande de qualification régionale ont été reportées.

Pour le concours de vidéo national :

Chaque province et territoire a établi une date limite. Cependant, le CCHST devra avoir reçu toutes les soumissions au concours national d’ici la fin de la journée du 10 juin 2020

Pour la demande de qualification régionale :

Toutes les soumissions pour la qualification régionale devront avoir été reçues d’ici le 31 mai 2020.

 

Les gagnants seront annoncés d'ici le 25 juin 2020.

Pour plus d'informations, visitez La Zone des jeunes travailleurs   

Législation

Se tenir au courant de la nouvelle réglementation print this article

Trois changements législatifs importants sont récemment entrés en vigueur : les changements environnementaux proposés au Québec et les changements aux lois sur les accidents du travail du Nouveau-Brunswick et du Nunavut.

Québec

Le Québec a proposé des changements environnementaux importants visant à moderniser le régime d’autorisation environnementale et à réformer la gouvernance du Fonds vert, un outil important pour le développement durable du Québec.  

Le nouveau projet de règlement permettant la mise en œuvre de ces mesures est le Règlement sur l’encadrement d’activités en fonction de leur impact sur l’environnement, lequel abroge trois règlements et élargit la liste des activités visées par le Règlement relatif à l’évaluation et l’examen des impacts sur l’environnement de certains projets (chapitre Q-2, r. 23.1).

Le projet de règlement fait ressortir des répercussions positives pour les promoteurs de projets et devrait faciliter les activités qui nécessitaient auparavant une autorisation ministérielle en les rendant admissibles à une déclaration de conformité ou en les exemptant. 

Nouveau-Brunswick et Nunavut

Les lois sur les accidents du travail du Nouveau-Brunswick et du Nunavut ont aussi fait l’objet d’importantes modifications. Le concept de « déficience » (impairment) a été ajouté à la Loi sur l’indemnisation des travailleurs du Nunavut et des changements apportés à la Loi sur les accidents du travail du Nouveau-Brunswick faciliteront le rétablissement des travailleurs à la suite d’une blessure au travail, stabiliseront les taux de cotisation pour les employeurs et pourraient améliorer les prestations pour les travailleurs blessés.

 

Pour obtenir plus de renseignements sur les changements récents à la réglementation, consultez la page Législation enviroSST canadienne plus Standards, qui regroupe en un seul endroit tous les textes législatifs dont vous avez besoin en matière de santé, de sécurité et d’environnement.

 

 

Faites-nous part de vos commentaires.
Votre rétroaction et vos idées de sujets sont les bienvenues.

Communiquez avec nous.

Préparé par le Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, le Rapport sur la santé et la sécurité est un bulletin de nouvelles mensuel qui fournit des renseignements, des conseils et des ressources pour aider à maintenir un milieu de travail sain et sécuritaire, et assurer le mieux-être global des travailleurs.

Vous pouvez annuler votre inscription en tout temps. Si vous avez reçu ce bulletin de nouvelles par l'intermédiaire d'un ami, pourquoi ne pas vous inscrire vous-même?

Le respect de la vie privée vous préoccupe? Le CCHST ne vend pas et ne partage pas vos renseignements personnels. Consultez notre politique en matière de respect de la vie privée.

CCHST, 135, rue Hunter Est, Hamilton (Ontario) L8N 1M5
1-800-668-4284 serviceclientele@cchst.ca
cchst.ca

© 2020, Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail